AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de YANCOU


YANCOU
  19 septembre 2018
au lieu de perdre son temps pour savoir si le nouveau livre de Christiane Gigot "c'est vraiment de la littérature?" ou si le dernier Amélie Flonflon est mieux que le précédent (qui était moins bien que celui qui était mieux que celui d'avant qui était un cran en dessous du meilleur avant l'autre), on peut acheter tout ce que publie Allia et se plonger dans ce petit texte de Ben Lerner (à qui l'on doit La Haine de la Poésie - drôle et intelligent), texte qui rappelle à la fois le film The Square et le génie d'une nouvelle d'Henry James - oui, rien que ça. Dans ce récit qui pense le rapport de la littérature à la peinture - et vice-versa (comme chantaient les Inconnus) -, on rencontre un curateur, une artiste polonaise, on parle du fameux baiser datant de 1979 entre Brejnev et Honecker, on hausse les sourcils à propos de la firme de taxi Uber, on est surpris par des coïncidences pleines de sens, etc. En quarante pages, Ben Lerner dit énormément de choses : c'est un miracle littéraire. Un seul regret : ce Cavalier Polonais* est trop court - mais bon, faites comme moi : attendez trois jours et relisez le.

* traduit par Violaine Huisman, mille mercis à elle.
Commenter  J’apprécie          50



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (1)voir plus