AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
Chéri-Bibi tome 1 sur 4

François San Millan (Illustrateur)
EAN : 9782840550129
128 pages
Delcourt (15/07/1993)
3.71/5   28 notes
Résumé :
Le commandant du Bayard ne respirera à l'aise qu'une fois à Cayenne, sa cargaison de forçats débarquée, car quelque. chose se prépare, il le sent. La mise aux fers de Chéri-Bibi, chef occulte et incontesté des forçats, ne le rassure pas et il a raison: Chéri-Bibi s'évade et s'empare du navire.
Qui est ce colosse capable de disparaître d'un cachot hermétique ? Un bandit redoutable selon ses juges et, selon lui, une victime de la fatalité qui l'a forcé à endoss... >Voir plus
Que lire après Chéri-Bibi, tome 1 : Les cages flottantesVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
Le commandant du "Bayard" n'est pas tranquille, il fait route vers Cayenne pour y déposer sa cargaison de forçats.
Parmi eux, le terrible Chéri-bibi, jugé coupable de deux meurtres, celui du père de Cécily, la femme qu'il aime passionnément et celui du père de Maxime du Touchais, l'homme avec qui elle devait se marier.
Même aux fers, à fond de cale, Chéri-bibi se révèle être un redoutable danger pour l'équipage et les passagers. Il disparaît mystérieusement et finit par s'emparer du navire.
Retentit alors à bord le sinistre refrain :
"Dans l'raisiné, qui trimarde ?
Qui qu'a fait jacter la bavarde
Qui fout l'taf à Tout-Paris ?
C'est Chéri !
La Républiqu' nous emberluche !
Du bois de Boulogne à Pantruche,
Qui fait sauter tout l'fourbi ?
C'est Chéri-Bibi !"
Mais le destin est implacable et il pousse Maxime du Touchais et quelques amis, naufragés en perdition, vers le Bayard dont le nouveau commandant n'est autre que Chéri-bibi.
La Comtesse et le Kanak, tous deux soupçonnés d'anthropophagie, vont alors aider ce dernier dans ses sombres projets et partager avec lui un terrible secret.
Ce premier tome des aventures de Chéri-bibi est passionnant, l'intrigue se noue, et ce "maléfique Montecristo", grâce à l'énorme talent de son auteur, nous projette dans de terrifiantes aventures.
Commenter  J’apprécie          110
Je ne connaissais Chéri-Bibi que par la série télévisée de mon enfance. J'en avais un vague souvenir, je me souvenais l'avoir regardé mais tout ceci était assez ancien dans mon esprit, je dois l'avouer. Je me souvenais du générique et aussi, qu'à l'époque, mes parents avaient aimé. Mais il a fallu des années pour que je lise enfin les romans et quelle surprise ! Gaston Leroux était un géni, une écriture incroyable, je me régale. Dès les premières pages c'est un coup de foudre...
Du bon, du très bon ! J'ai attendu trop longtemps, je rattrape enfin le retard...
Commenter  J’apprécie          50
Je crois que je commence à comprendre que Gaston Leroux a écrit surtout des romans d'aventures. Je partais avec l'impression que c'était surtout du roman policier. J'imagine surtout avec son personnage principale: Rouletabille!!!

Mais non... Surtout de l'aventure!

Ce coup-ci je débute la série des Cheri-Bibi! Un forçat qui a été accusé faussement. Bref pas nouveau! Toute l'action se passe sur un bateau de transport de prisonniers. On voit venir le tout: évasion des prisonniers; prise en charge du bateau...et encore une histoire de vengeance!

Je commence à croire que l'auteur ne carbure qu'à cela la vengeance...

À propos, si vous croyez que le thème du film Face/Off avec Tavolta et Cage est nouveau ben Leroux a abordé ce thème il y a un siècle!!!
Commenter  J’apprécie          00
Chéri-Bibi, surnom donné par sa soeur bien aimée, a été accusé à tord de la mort du père de Cécily, jeune fille de son âge qu'il aime en secret. Il est arrêté et envoyé en prison, puis au bagne. C'est là qu'il devient mauvais. L'histoire commence lorsque, sur le bateau qui le conduit au bagne pour la seconde fois, il se libère à l'occasion d'une mutinerie générale des forçats. Je retrouve le ton ironique dont use Gaston Leroux lorsqu'il décrit la société.
Commenter  J’apprécie          20
Première aventure de Chéri-Bibi, accusé d'un crime qu'il n'a pas commis et qui à la suite d'une opération de chirurgie esthétique au visage, prend les traits du véritable assassin.
Après Rouletabille, le très sympathique et rusé journaliste-détective, Gaston Leroux crée un héros bien moins séduisant et pourtant terriblement attachant, Chéri-Bibi, l'honnête garçon-boucher devenu assassin malgré lui : Fatalitas !
A lire ou relire sans modération

Lien : https://collectifpolar.com/
Commenter  J’apprécie          60

Citations et extraits (4) Ajouter une citation
Et maintenant, je ne vous demanderai plus,
monsieur, qu’un peu de patience, et vous saurez
enfin pourquoi j’ai cru devoir vous imposer le
supplice de cette longue confession. La fatalité,
monsieur, par la suite, ne cessa de me persécuter.
Désireux de réintégrer la vie honnête et
bourgeoise, si jeune encore, nullement pourri par
la « relingue » à cause de la pensée de Cécily qui
m’avait toujours hanté, j’étais plein d’ardeur pour
le bien, j’ose le dire. Après avoir accompli de
véritables prodiges, en marge de la société, dans
l’art du cambriolage bon enfant et de
l’escroquerie qui ne fait de mal à personne – car
coûte que coûte, n’est-ce pas, il faut bien vivre,
c’est la loi de la nature ! – j’avais eu le bonheur
d’entrevoir le port de salut.
Commenter  J’apprécie          80
Mon rêve, à moi, a toujours été d'être un honnête homme ! fit Petit-bon-Dieu en jetant un coup d’œil du côté des gardes-chiourme qui, révolver au poing, se promenaient entre les cages.
- Pour quoi faire ? demanda Gueule de bois
- Pour quoi faire ? Pour m'établir marchand de vin, donc !
- Tout le monde peut pas être marchand de vin, philosopha Gueule de bois, ça serait trop commode ! Chacun a son lot en venant au monde.
Ainsi, toi, Petit-bon-Dieu, t'étais bien sûr destiné à arracher ton copeau à Cayenne.
Comme dit Chéri-bibi : Fatalitas ! Ce qui est écrit est écrit. On peut pas y faire à la providence !
A propos de Chéri-bibi, savez-vous ce que m' dit l' Rouquin ?....
(extrait de "numéro 3216", premier chapitre du volume de poche paru en 1974)
Commenter  J’apprécie          50
il lui saisit brusquement les mains et le lui arracha.
C'était un petit bout de papier de rien du tout, sur lequel étaient simplement inscrits ces mots : "Chéri-Bibi n'est pas mort!"
Commenter  J’apprécie          20
Tout le monde peut pas être marchand de vin, philosopha Gueule-de-Bois, ça serait trop commode !Chacun a son lot en venant au monde
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Gaston Leroux (9) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Gaston Leroux
Gaston Leroux : Le Fantôme de l’Opéra (1964 / France Culture). Diffusion sur France Culture le 3 octobre 1964. “Le Fantôme de l'Opéra” est un film radiophonique de Jean-François Hauduroy adapté, en 1964, du roman éponyme de Gaston Leroux écrit en 1910. Ce fantôme, qui hante les sous-sols de l'Opéra Garnier, n'en est pas vraiment un. Il nous effraie et nous terrifie car c'est un personnage de chair et de sang. Erik, le “fantôme” de l’Opéra, personnage tout à fait extraordinaire, dont le rôle est tenu ici par un acteur non moins extraordinaire, Alain Cuny, avec également Danièle Ajoret, René Farabet et Jean-Roger Caussimon dans le rôle du Persan.
Résumé :
Des événements étranges ont lieu à l'Opéra : le grand lustre s'effondre pendant une représentation, un machiniste est retrouvé pendu. La direction doit se rendre à l'évidence : un fantôme ou un homme machiavélique nommé Erik hante le théâtre. Certains affirment avoir vu le visage déformé de cet être qui ne semblerait pas être humain. Peu après, les directeurs de l'Opéra se voient réclamer 20 000 francs par mois de la part d'un certain « Fantôme de l'Opéra » qui exige aussi que la loge numéro 5 lui soit réservée. Au même moment, une jeune chanteuse orpheline nommée Christine Daaé, recueillie par la femme de son professeur de chant, est appelée à remplacer une diva malade, la Carlotta. Elle incarne une Marguerite éblouissante dans “Faust” de Gounod. Or, elle est effrayée. Au vicomte Raoul de Chagny, qui est secrètement amoureux d'elle, elle confesse une incroyable histoire. La nuit, une voix mélodieuse l'appelle : elle entend son nom et cela lui suffit pour inspirer son chant. En outre, l'ange de la musique visite fréquemment sa loge. Elle affirme avoir entrevu l'être qui l'accompagne dans son art. Mais Raoul et Christine ne tardent pas à découvrir que cette voix est celle du fameux fantôme nommé Erik, un être au visage hideux. Ancien prestidigitateur, il s'est réfugié dans son royaume souterrain, sous l'Opéra, pour y composer une œuvre lyrique. Passionnément épris de la jeune Christine, il l'enlève et l'emprisonne dans son repaire des sombres profondeurs. Raoul de Chagny, aidé d'un mystérieux Persan, se lance à la recherche de la jeune femme. Il doit alors affronter une série de pièges diaboliques conçus par le fantôme, grand maître des illusions. Mais la persévérance du jeune Raoul et le courage de Christine, prête à sacrifier sa vie pour sauver le jeune homme, dont elle aussi est éprise, poussent Erik, le fantôme de l'Opéra, au repentir.
Interprétation : Danièle Ajoret (de la Comédie Française, Christine Daaé), Alain Cuny (Erik), René Farabet (Georges / Raoul de Chagny), Jean-Roger Caussimon (Le Persan), Christian Lude (Firmin Richard, le nouveau directeur), Hubert Deschamps (Armand Monchardin, le nouveau directeur), Jeanne Frédérique (Madame Giry).
Avec le concours de René-Jacques Chauffard, Raymond Pélissier, Raymond Jourdan, Micheline Bona, Dominique Jayr, Pierre Decazes et René Renot.
Bruitages : Robert Maufras Réalisation : Claude Roland-Manuel
Sources : France Culture et Wikipédia
+ Lire la suite
autres livres classés : romans policiers et polarsVoir plus
Les plus populaires : Polar et thriller Voir plus


Lecteurs (86) Voir plus



Quiz Voir plus

gaston leroux

Quand est-il ne ?

1868
1869
1861
1864

9 questions
23 lecteurs ont répondu
Thème : Gaston LerouxCréer un quiz sur ce livre

{* *}