AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
Citations sur Le Fantôme de l'Opéra (117)

Chose curieuse, le vicomte avait pleinement confiance dans le Persan. Malgré qu’il ignorât tout de lui, et que la plupart de ses propos n’eussent fait qu’augmenter l’obscurité de cette aventure, il n’hésitait point à croire que, dans cette heure décisive, le Persan était avec lui contre Erik. Son émotion lui avait paru sincère quand il lui avait parlé du « monstre » ; l’intérêt qu’il lui avait montré ne lui semblait point suspect. Enfin, si le Persan avait nourri quelque sinistre projet contre Raoul, il n’eût pas armé celui-ci de ses propres mains. Et puis, pour tout dire, ne fallait-il point arriver coûte que coûte, auprès de Christine ? Raoul n’avait pas le choix des moyens. S’il avait hésité, même avec des doutes sur les intentions du Persan, le jeune homme se fût considéré comme le dernier des lâches.
Commenter  J’apprécie          10
Le Persan s’était mis à genoux et avait déposé par terre sa lanterne. Il semblait occupé à une rapide besogne dans le plancher et, tout à coup, il voila sa lumière.
Alors Raoul entendit un léger déclic et aperçut dans le plancher du corridor un carré lumineux très pâle. C’était comme si une fenêtre venait de s’ouvrir sur les dessous encore éclairés de l’Opéra. Raoul ne voyait plus le Persan, mais il le sentit soudain à ses côtés et il entendit son souffle.
- Suivez-moi, et faites tout ce que je ferais.
Raoul fut dirigé vers la lucarne lumineuse. Alors, il vit le Persan qui s’agenouillait encore et qui, se suspendant par les mains à la lucarne, se laissait glisser dans les dessous. Le Persan tenait alors son pistolet entre les dents.
Commenter  J’apprécie          10
- C’est un engagement que je ne vous demande point, et c’est une promesse que je ne vous ferai pas ! prononça la jeune fille avec fierté. Je suis libre de mes actions, monsieur de Chagny ; vous n’avez aucun droit de les contrôler et je vous prierai de vous en dispenser désormais. Quant à ce que j’ai fait depuis quinze jours, il n’y a qu’un homme au monde qui aurait le droit d’exiger que je lui en fasse le récit : mon mari ! Or, je n’ai pas de mari, et je ne marierai jamais ! »
Commenter  J’apprécie          10
Les serments sont faits pour attraper les nigauds.
Commenter  J’apprécie          10
Cependant, plus que ce bruit, l'absence de tout autre bruit était pour Raoul un affreux sujet d'angoisse.
Commenter  J’apprécie          10
mais il est entendu qu'en France on permet tout aux étrangers : la casquette de voyage aux Anglais, le bonnet d'astrakan aux Persans.
Commenter  J’apprécie          10
il y a une vertu dans la musique qui fait que rien n'existe plus du monde extérieur en dehors de ces sons qui vous viennent frapper le cœur.
Commenter  J’apprécie          10
Et puis, ce costume et ce loup avaient un autre avantage : Raoul allait pouvoir se promener là-dedans "comme chez lui", tout seul, avec le désarroi de son âme et la tristesse de son cœur. Il n'aurait point besoin de feindre ; il lui serait superflu de composer un masque pour son visage : il l'avait !
Commenter  J’apprécie          10
Vin ou bière,
Bière ou vin,
Que mon verre
Soit plein !
Commenter  J’apprécie          10
Près de celui que j'aime
Je veux vivre et mourir,
Et la mort, elle-même,
Ne peut nous désunir.
Commenter  J’apprécie          10






    Lecteurs (3102) Voir plus



    Quiz Voir plus

    gaston leroux

    Quand est-il ne ?

    1868
    1869
    1861
    1864

    9 questions
    23 lecteurs ont répondu
    Thème : Gaston LerouxCréer un quiz sur ce livre

    {* *}