AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2916238379
Éditeur : Talents Hauts Editions (27/01/2011)

Note moyenne : 3.6/5 (sur 5 notes)
Résumé :
Un jour, Homo sacrin sacrin arrive de bonne heure et de mauvaise humeur. Je joue sur le seuil de notre abri, tandis que Femme polit une pierre grise. Homo sacrin sacrin se plante devant Femme et lui dit, avec un rire pas drôle, qu'elle est une pelure, une fiente de buse. Elle lâche sa pierre et m'attire contre sa joue bleue. Alors Homo sacrin sacrin lui crache dans les cheveux.
Ce jour-là, pour la première fois, Femme ne cache pas sa figure derrière ses bra... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
Ptitgateau
  09 mars 2019
Une histoire préhistorique sans en être une, juste un prétexte et une fiction pour amener les jeunes (plutôt pré-ados) à réfléchir à la question de la femme, de son rôle, des violences qu'elle subit trop souvent.
Elle raconte l'histoire de d'Homo sacrin sacrin, qui demande à femme de faire briller les murs de la caverne, de gratter les peaux de mammouth et étriper le poisson, mais femme ne veut pas, elle veut apprendre à dessiner sur le rocher, à parler le grr ancien et le arrgh d'au-delà de la rivière… Homo sacrin sacrin lui rétorque qu'elle n'a pas besoin de connaître le grr pour étriper les poissons… Et Monsieur n'est jamais content, le mammouth n'est pas assez cuit, que le feu est trop petit, et puis il lance son poing et fait un bleu sur la joue de femme.
Femme s'enfuit avec son enfant, elle ne sait pas ou aller, elle est accueillie par les homos sava sava qui la défendront lorsque son homme arrivera pour les chercher, et comme beaucoup de femmes battues, elle lui trouve des excuses, elle changera de vie toutefois, préférant la douceur d'Homo sava sava.
Ce conte n'est peut-être pas prévu pour tous les enfants, mais il peut se révéler être un support précieux pour expliquer à des enfants, des situations vécues par une maman amenée à quitter le foyer. le thème de la culpabilité ressenti par les enfants y est abordé.
Par ailleurs, il pourrait être utile pour amener des jeunes à réfléchir au sujet de la violence conjugale, mais ce qui est regrettable, c'est que le niveau de lecture correspond à des enfants de 7 à 9 ans, mais que le sujet concerne les plus âgés, ados en mesure de prendre conscience que leur vie leur appartient et qu'un jour ils pourraient être amené à dire non.

Il m'est bien problématique de conseiller ce livre à une catégorie d'enfants, dommage, l'auteur a vu juste en décrivant le quotidien d'une femme maltraitée et en faisant comprendre cette situation inacceptable.
Lien : https://1001ptitgateau.blogs..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          470
Ziliz
  08 août 2016
Homo sacrin sacrin est fort, il chasse, il explore les plaines et les montagnes. Il décide de 'prendre' une femme - devenir monogame et fonder une famille, si vous préférez.
Il a déjà établi son programme : elle fera briller les murs de la grotte, grattera les peaux de mammouth, videra le poisson.
Elle aimerait bien l'accompagner dehors, mais il estime qu'elle a de trop petites jambes, de trop petits poumons, une trop petite tête. C'est comme ça depuis des générations, nulle raison que ça change.
Quand Sacrin rentre le soir, il est fatigué, il a faim, froid. Tout doit être prêt à sa convenance, sinon il se met en colère, il cogne.
La femme lui trouve des excuses : « Il est fatigué, ce n'est pas sa faute. C'est moi qui l'ai énervé avec mes rêves et mes bavardages. D'ailleurs le voilà qui vient ; il a l'air malheureux. »
Lui aussi s'en trouve : « C'est elle qui m'agace. Elle me pousse à la taper. »
Ce roman jeunesse décrit très bien le cycle de la maltraitance : colère, violence physique, étonnement, souffrance et sentiment de culpabilité de la victime, repentir du bourreau, promesse, pardon... jusqu'à une prochaine fois.
Cette histoire a beau être située dans une préhistoire fantaisiste, elle est particulièrement réaliste, donc perturbante. Je m'interroge sur l'intérêt d'une telle lecture pour les huit-dix ans : apprendre à ceux qui ont la chance de vivre dans un climat serein que la violence familiale existe ? montrer à ceux qui subissent une telle ambiance délétère qu'on peut réagir et s'en sortir ?
Intéressant : le roman montre bien le déni des autres, leur passivité, lorsque la personne accusée de violence est perçue à l'extérieur comme quelqu'un de bien, ou au contraire parce qu'elle effraie. C'est également une bonne idée de montrer que le lien peut être maintenu entre le père et son enfant (sous surveillance), en dépit de problèmes conjugaux...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          210
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
Stephanie39Stephanie39   20 juillet 2019
— Mais je ne vais pas passer chaque jour de ma vie à vider du poisson dans une caverne ! s’écrie Femme.
Homo sacrin sacrin se dresse comme un ours en colère :
— Ma mère, la mère de ma mère et la mère de la mère de ma mère étripaient déjà du poisson, sans ergoter. Il en est ainsi depuis que le singe est singe : les femmes étripent le poisson ! Alors, tu resteras ici et tu étriperas le poisson !
Pour la première fois, il crie. Femme se lève devant les langues rouges du feu.
— J’étriperai peut-être le poisson, lui dit-elle d’une voix tremblante, mais j’apprendrai le Arrgh d’au-delà de la rivière.
Homo sacrin sacrin lance son gros poing vers elle.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Stephanie39Stephanie39   20 juillet 2019
Cette histoire se passe à l’aube de l’Humanité. En ces temps reculés, Homo sacrin sacrin a déjà conquis quelques vastes plaines, quelques ravins sombres et de fières montagnes. Il a pris de la place, de la force et de l’assurance. Il décide alors de prendre Femme. Femme, c’est le nom de ma mère.
Commenter  J’apprécie          00
autres livres classés : violences conjugalesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
1682 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre