AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782748526349
382 pages
Éditeur : Syros (16/05/2019)

Note moyenne : 4.12/5 (sur 64 notes)
Résumé :
Une odyssée pré- et post-apocalyptique d’un réalisme extrême. Fascinant, remuant, vibrant.

Lorsque la civilisation s’est effondrée, le monde allait mal depuis longtemps. Bouleversements climatiques, émeutes, épidémies inquiétantes et dictatures... c’était un monde en bout de course, où l’on faisait semblant de vivre normalement. Le Grand Effondrement était inévitable, mais nul n’aurait pu imaginer ce qui allait suivre.
Quinze ans plus tard, Lou... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (34) Voir plus Ajouter une critique
book-en-stock
  12 avril 2020
Un roman postapocalyptique profondément émouvant, avec une touche de poésie en toile de fond.
On commence le récit avec deux survivants qui ne se quittent jamais : Guillaume, la trentaine, et Lou âgée de 16 ans. Ils se sont rencontrés au moment du Grand Effondrement, treize ans, auparavant et se sont unis dans la lutte pour survivre. Ils n'avaient plus personne d'autre.
Puis on poursuit la lecture avec les souvenirs de Guillaume. On découvre alors ce qu'était le monde dans les années 2030, et ce qu'il est devenu un soir de 2040… et toute l'horreur de la situation.
Ce récit est totalement ancré dans le réel, en France, dans des villes existant clairement. C'est une habitude de l'auteur, et peu à peu j'ai également retrouvé des éléments déjà lus dans un autre de ses romans, « Macha ou l'évasion », notamment la communauté à la campagne. Je me suis alors rappelé que le « Grand Effondrement » était déjà évoqué, il était à l'origine de la vie de Macha au moment de la narration. Ces divers écrits se rejoignent et nous donnent la vision d'avenir de l'auteur pour notre monde. Pas très rassurant ! Pas très glorieux !
J'ai aimé (car elle lui appartient et il sait l'exposer avec art) et à la fois détesté (elle ne me convient pas) cette appréciation très manichéenne de notre civilisation. de plus j'ai souvent trouvé les personnages très résignés et sans véritable rébellion, se contentant d'observer sans vraiment voir venir, sans oser ouvrir les yeux, ce qui reviendrait à accepter.
Mais si certaines idées, certaines pensées m'ont gênées, je n'en ai pas moins aimé ce roman si bien écrit, si bien construit ! le talent de l'auteur est présent au fil des pages dans une écriture fluide, douce et onctueuse, qui nous emporte dans l'horreur la plus totale et parvient à nous dispenser tout de même quelques touches de poésie inoubliables. Il donne une humanité profonde à ses personnages principaux et les dernières pages en particulier sont vibrantes d'émotions !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          280
cocomilady
  25 juin 2019
Une construction et un développement super bien tournés pour ce roman post-apocalyptique dont j'ai hâte de lire la suite !
Comme le dit le résumé l'auteur nous conte ici, comme si nous y étions, une aventure post-apocalyptique à la construction originale et parfaitement bien tournée.
On commence après le grand effondrement où l'on suit deux survivants : Guillaume, âgé d'une trentaine d'années et Lou, qui atteint tout juste sa majorité. La fuite est leur mode de survie depuis quinze ans au milieu de morts transformés en zombie, et l'auteur va nous raconter dans ce premier tome comment tout cela a commencé...
J'ai vraiment beaucoup aimé la façon dont l'auteur nous fait vivre les événements.
J'ai eu l'impression d'y être, un peu comme un film qui se serait déroulé devant mes yeux, et quand ça me fait ça, c'est que l'auteur a fait du très bon boulot ;)
Sa façon de dévoiler l'histoire est excellente.
On commence dans le présent, après l'apocalypse, puis on découvre les événements qui l'ont précédée, ainsi que l'histoire et le passé de nos personnages grâce à des flash-backs réguliers.
L'histoire est plus que réaliste. Elle pourrait parfaitement arriver un de ces jours puisque l'écrivain dépeint uniquement les travers de notre société, la perte de repères de notre monde actuel et surtout des jeunes.
La médecine, les abus de pouvoir, le totalitarisme, les différents abus pour museler la liberté sont pointés du doigt et malheureusement inquiétants, même chez nous en effet.
Quant au reste, je ne peux pas trop en dévoiler, ce serait vous gâcher le plaisir que j'ai lu à parcourir ce roman qui fait réfléchir et en même temps, m'a rendue un peu triste, tant à cause de la fin de ce tome que de par le futur qui s'annonce si l'on ne change pas les choses.
Mais au milieu de tous ces drames, ce sont l'amour et l'amitié qui tirent les survivants vers le haut et qui nous offrent un beau message d'espoir.
C'est vraiment un très bon roman que j'ai été ravie de découvrir et dont j'attends la suite avec impatience !

Lien : http://cocomilady2.revolublo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          240
verobleue
  25 juin 2019
"Lou, après tout", c'est l'histoire de Lou et Guillaume. 15 ans qu'ils vivent en tant que survivants. Elle est adolescente, lui a une trentaine d'années. Guillaume ne vit que pour Lou depuis qu'il l'a recueillie alors qu'elle n'avait que 5 ans. Il lui sert aussi bien de père que de professeur même si les sentiments de Lou envers lui ont changé. Pour l'instant, il sont réfugiés dans la villa Yourcenar en Flandre française mais les Cybs, ces étranges créatures arrivent...
Jérôme Leroy opte pour une longue rétrospective pré-apocalyptique pour nous faire découvrir comment la vie de Guillaume a changé. Nous percevrons petit à petit comment tout s'est dégradé alors qu'il était encore entouré de sa mère, de ses amis et de son premier amour. L'auteur explique les circonstances de la catastrophe qui ont mené la société à sa perte. Les changements climatiques brutaux et les pics de pollution, les enfants pucés par précaution, l'illusion du bonheur de la réalité augmentée, les formes d'autisme liées à la technologie et à la pollution. Et surtout la dictature qui règne sur le pays, la violence institutionnelle et politique, la surveillance, l'encadrement de l'humain. Quelques-uns essaient de résister mais c'est de plus en plus difficile….
Est-ce une dystopie? c'est tellement réaliste car rien de ce qui s'y déroule ne nous est inconnu...
Ce livre est typiquement le genre de livre que j'aime. J'ai été sous le charme de cette écriture fluide au style vif et rythmé qui décrit intelligemment les événements. L'attachement aux personnages rend le livre addictif.
Je remercie Masse Critique et les Editions Syros qui m'ont permis de découvrir ce livre engagé.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          151
zazimuth
  06 novembre 2019
J'attendais avec impatience de pouvoir lire ce roman de Jérôme Leroy dont j'avais adoré "Macha ou l'évasion" et j'avoue avoir été un tout petit peu déçue.
Sans doute parce qu'il s'agit d'une trilogie et que la "douceur" ne viendra que plus tard… du coup ce premier volet est sombre et dur sans trop de contrepartie.
Il y est question de survie, de résistance et de questionnement sur l'avenir de l'humanité, d'éducation aussi mais c'est une réalité pessimiste (très crédible) qui est dépeinte.
C'est l'histoire de Guillaume, trentenaire, et de Lou qui va avoir 18 ans, que le jeune homme a recueillie alors qu'elle n'en avait que 5. C'est donc lui qui l'a élevée dans un monde qui ne ressemblait plus à ce que lui avait pu connaître au même âge, tâchant de lui transmettre une culture humaine et humaniste en voie de disparition tout en la préparant à survivre en s'adaptant aux nouveaux enjeux et dangers de la société actuelle.
En effet, les personnages évoluent dans une société qui, après le Grand effondrement et la disparition de l'énergie électrique et du numérique dont une majorité de citoyens étaient devenus dépendants (écrans intelligents, dépendance à la réalité virtuelle…), est menacée, en plus de la survie quotidienne (se nourrir, se déplacer, dormir à l'abri…), par une partie de la population transformée en Cyb ou en Bougeur cannibales.
Il y a aussi la séparation, avec cette frontière qui exclue la banlieue "défavorisée" d'une ville plus aisée qui se barricade en se coupant du reste du monde.
On pense à "La route" de Cormac McCarty mais cela a aussi fait écho pour moi au "Bug" d'Enki Bilal que je venais juste de découvrir.
Symboliquement, sans forcément parler de zombies cannibales, ça devrait quand même nous amener à réfléchir.
P.S. : Je comprends que la couverture du livre vise à attirer le lecteur et les yeux verts sont très beaux mais comment les identifier à ceux de Lou "couleur de sous-bois… marron" ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
orbe
  16 mai 2019
Le grand effondrement a eu lieu. La société est en lambeaux, il ne subsiste que quelques hommes épars dont la vie ne tient qu'à un fil.
Guillaume, féru de poésie, tente coûte que coûte de protéger la jeune Lou tout en sachant bien que la fin approche.
Les deux dangers principaux de ce nouveau monde sont les Cyb et les bougeurs et leurs attaques sont souvent mortelles. Mais ce qui est le plus glaçant est qu'ils s'adaptent eux aussi pour mieux chasser...
La première partie est à la fois sombre et nostalgique mais ensuite le livre revient en arrière et nous montre ce qui a rendu possible ce grand effondrement et c'est là que ce livre a su me captiver.
En effet, j'ai eu l'impression que l'on dessinait notre société actuelle avec les alarmes qui n'arrêtent pas de retentir pour nous avertir que le monde que nous avons construit ,puis détruit, court à sa perte.
Le récit nous fascine par la catastrophe qu'il dessine et qui résulte indubitablement des choix des dirigeants élus par la population.
Une histoire forte qui évoque aussi bien l'addiction aux écrans, le repli sur soi et l'éviction des plus pauvres hors du système que la non préparation aux changements à venir.
A lire absolument car nous sommes nous aussi très proches de l'après !
Lien : http://www.nouveautes-jeunes..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          143


critiques presse (1)
Lexpress   17 juin 2019
Le romancier Jérôme Leroy livre le premier tome d’une dystopie captivante. Véritable page-turner, Lou après tout, nous fait basculer dans le monde après le Grand Effondrement.
Lire la critique sur le site : Lexpress
Citations et extraits (35) Voir plus Ajouter une citation
verobleueverobleue   20 juin 2019
Plus tard, bien plus tard, quand je serai avec Lou sur les routes de la fin du monde, je maudirai souvent ces smartphones et ces appareils qui avaient été remplis de centaines de photos des jours heureux. Parce que nous ne prenions jamais le temps d'en faire des tirages papier, parce qu'on se disait qu'elles seraient toujours là, stockées sur une machine ou une autre.
Et puis il n'y a plus eu de machines, d'un seul coup.
Et toutes ces traces de millions d'existences ont disparu, pour toujours. J'aurais aimé, parfois, alors que Lou dormait à côté de moi, dans un hangar désaffecté une voiture abandonnée , pouvoir trouver, dans une poche de mon treillis, quelques photos de mon passé.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
petitegibouleepetitegiboulee   01 août 2019
J'écris à nouveau des poèmes, j'en envoie quelques-uns par mail à la revue qui en avait déjà publié. Je ne sais pas qui les lit, qui prend encore le temps pour ça. Je reçois parfois des messages de lecteurs, qui me disent que cela les aide.
Je suis touché, j'ai l'impression d'être utile. Je sais que je ne sauve personne, ou alors d'une manière différente en rendant ce que moi, j'éprouve quand je lis la poésie des autres : une forme de paix, presque de bonheur, au coeur de ce monde épouvantable.
La poésie, c'est au moins la consolation de nommer ce qui ne va pas.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
petitegibouleepetitegiboulee   01 août 2019
Plus tard, quand je serai avec Lou sur les routes de la fin du monde, je maudirai souvent ces smartphones et ces appareils qui avaient été remplis de centaines de photos des jours heureux.
Parce que nous ne prenions jamais le temps d'en faire des tirages papier, parce qu'on se disait qu'elles seraient toujours là, stockées sur une machine ou une autre.
Et puis il n'y a plus eu de machines, d'un seul coup.
Et toutes ces traces e millions d'existence ont disparu, pour toujours.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
verobleueverobleue   25 juin 2019
A cause des chiens. Pour Lou et Guillaume, cela avait commencé à cause des chiens. Pour Lou et Guillaume, cela s’était terminé à cause des chiens. Même si les chiens n’y étaient pour rien, ou presque.
Commenter  J’apprécie          70
ReveursEtMangeursDePapierReveursEtMangeursDePapier   23 juillet 2019
Les jours formaient des bâtons alignés, qu'il barrait à chaque série de cinq, comme le faisaient les prisonniers d'autrefois sur les murs de leurs cellules. Mais au moins les prisonniers avaient-ils l'espoir d'une libération. Guillaume, lui, avait compris que c'était ce monde-là qui était devenu une prison. Une prison d'où aucune évasion n'était possible, prison de la taille de la planète ...
Commenter  J’apprécie          30

Videos de Jérôme Leroy (32) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jérôme Leroy
Comment parler du monde de demain à nos enfants et à nos adolescents? À l'occasion de l'ouverture du Salon du livre et de la presse jeunesse de Montreuil, Jérôme Leroy et Vincent Villeminot nous parlent des dystopies pour la jeunesse.
La Grande table Idées d?Olivia Gesbert ? émission du 27 novembre 2019 À retrouver ici : https://www.franceculture.fr/emissions/la-grande-table-2eme-partie/saison-26-08-2019-29-06-2020
Abonnez-vous pour retrouver toutes nos vidéos : https://www.youtube.com/channel/¤££¤15Du Salon Du6¤££¤6khzewww2g/?sub_confirmation=1
Et retrouvez-nous sur... Facebook : https://fr-fr.facebook.com/franceculture Twitter : https://twitter.com/franceculture Instagram : https://www.instagram.com/franceculture
+ Lire la suite
autres livres classés : fin du mondeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Quiz Norlande

De quelle ville Jérôme Leroy s'est-il inspiré pour créer son histoire ?

Stavern
Bergen
Utoya

10 questions
34 lecteurs ont répondu
Thème : Norlande de Jérôme LeroyCréer un quiz sur ce livre

.. ..