AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2715234058
Éditeur : Mercure de France (07/03/2013)

Note moyenne : 3.77/5 (sur 95 notes)
Résumé :
"J’étais célèbre, on me reconnaissait dans la rue, on m’offrait des concerts dans tout le pays, mes disques sortaient en Europe… Les télévisions me demandaient, les stars de cinéma aussi me réclamaient à leur table, Lauren Bacall, Frank Sinatra, la minuscule Natalie Wood… Mes amis étaient écrivains, Langston Hughes, James Baldwin, Lorraine Hansberry. Ma vie pourrait-elle jamais être plus belle ? J’étais la coqueluche du moment et une petite voix en moi susurrait : P... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (19) Voir plus Ajouter une critique
caro64
  20 mai 2013
Grande Prêtresse de la musique Soul, Nina Simone a marqué le siècle dernier par ses performances fulgurantes et ses interprétations inoubliables. Elle nous quittait en avril 2003 mais continue de fasciner... A l'occasion des 10 ans de sa disparition de nombreux hommages ont fait revivre sa voix envoûtante . Gille Leroy l'a fait revivre à travers les mots avec cette belle biographie romancée.
Le roman s'ouvre sur une Nina Simone âgée, à l'heure crépusculaire des bilans et des regrets. Dans sa maison aux portes de Marseille, Nina Simone se confie à Ricardo, le timide domestique philippin qui ne connaît rien d'elle. Depuis plusieurs années, la guerrière terrifiante et fragile estompe ses turbulences dans le Baileys et le champagne. À bout de forces, spoliée par ses conseillers, elle fouille les souvenirs d'une vie de travail acharné, de gloire inouïe et de solitude. L'enfance saccagée par une mère qui alertée par son talent précoce l'enchaîne au piano sept heures par jour, l'échec au célèbre Curtis Institute of Music de Philadelphie, la transformation de la jeune Eunice Kathleen Waymon en Nina Simone en hommage à Simone Signoret, les combats, notamment auprès du Mouvement pour les Droits civiques afin de dénoncer la ségrégation, les hommes mal choisis, la frénésie des concerts… le destin de Nina Simone ressemble à une course à l'abîme. Elle qui ne rêvait que de Debussy, de Chopin, de Beethoven, gardera la blessure secrète d'avoir échoué au seuil de sa vocation. La fragilité, la colère, l'amertume qui en découleront feront d'elle une artiste extraordinaire.
Le destin exceptionnel de Nina Simone se prêtait bien à la création d'un roman. Il fallait la délicatesse de Gilles Leroy pour approcher la star sans l'effaroucher, nous plonger dans son intimité et nous faire ressentir sa si grande solitude. Il nous offre un portrait vibrant d'émotion. Mais l'empathie n'empêche jamais la lucidité: ses failles, ses excès, ses caprices ne sont pas escamotés. Aucune fausse note. C'est juste de la première à la dernière page. Un superbe roman tout aussi passionnant que poignant. Un très bel hommage littéraire à cette Diva, parfois violente, au désespoir exacerbé mais terriblement humaine ! A lire en l'écoutant .
Gilles Leroy achève en apothéose sa trilogie américaine, après Zola Jackson et Alabama Song auquel il fait un clin d'oeil quand Nina évoque le souvenir d'une rencontre avec Zelda Fitzgerald.
En complément de lecture, la page du site de Gilles Leroy : Autour de Nina Simone, roman
http://www.gillesleroy.net/ninaroman.html


+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          381
Bazart
  19 février 2015
Contrairement à "Moment d'un couple", ce livre de Gilles Leroy, pourtant prix Goncourt avec Alabama Song, est passé assez inaperçu, dans le flot de la rentré littéraire de janvier 2014, et sa parution en poche est donc un moyen de le découvrir.
Comment le titre l'indique, Gilles Leroy nous propose la biographie romancée d'une grande pianiste-chanteuse américaine, Nina Simone, connue notamment pour son tube "Ma baby just cares for me" (avec son clip en dessin animé) ou sa reprise de Ne me quitte pas qui fout totalement les poils.
Le destin de Nina Simone ressemble à un roman : c'est ce roman que Gilles Leroy recompose, livrant avec tendresse l'histoire vraie et romancée d'une artiste adulée dans le monde entier – mais si seule dans la vie.
Leroy nous montre ainsi comment Eunice Kathleen Waymon, la petite fille noire née dans une famille pauvre à Tryon, Caroline du Nord, en 1933, est devenue l'immense Nina Simone, la diva à la voix unique et au toucher de piano inoubliable. On voit à quel point grâce à la sensibilité de l'auteur à quel point Nina Simone était une femme forte, intelligente, envoûtante, mais surtout une femme immensément et définitivement solitaire.
Même si sa biographie est romancée, Nina Simone s'avère être sous la plume de Leroy en tout cas, un personnage terriblement attachant car la diva (dont le rapport aux journalistes m'a fait penser un peu à une autre diva de la soul, Liz Mc Comb que j'ai eu la chance de rencontrer) y apparaît à nous, pauvres mortels, comme un être humain, avec ses failles et ses faiblesses.
Lien : http://www.baz-art.org/archi..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          272
Moan
  25 août 2015
Ce roman présente une Nina Simone à la fin de sa vie, encombrée de gens qui n'ont pas l'air de se soucier d'elle, mis à part Ricardo qui travaille pour elle quelques jours dans la semaine.
Je regrette d'avoir lu ce livre qui m'a donné une image négative de cette chanteuse qui pour moi est la plus grande. Je n'ai pas eu de plaisir dans cette lecture.
Je vais essayer de l'oublier pour ne garder que la voix extraordinaire de Nina Simone.
Commenter  J’apprécie          210
Sharon
  14 juin 2014
J'ai lu ce livre depuis plusieurs mois, et j'effectue aujourd'hui une sorte de test : que me reste-t-il de cette lecture ? Un profond sentiment de solitude.
Nina Simone n'a plus que quelques temps à vivre quand s'ouvre ce roman. Elle vit dans une villa, sur la Côte d'Azur. Elle est désespérément seule, et se confie à un de ses domestiques. Musicienne reconnue, elle voit pourtant sa vie comme un échec. Elle ne vivait que pour les classiques, elle est devenue une pianiste qui jouait dans les clubs après son échec à l'institut Curtis de Philadelphie . Plus tard, ils reconnaîtront leur "erreur", l'encenseront, mais auraient-ils pu le faire si elle ne s'était pas battue, au côté des siens, pour dénoncer la ségrégation ? Si elle n'avait travaillé avec acharnement, de concert en concert, d'enregistrement en festival ?
Ses amours ? Envolés, les uns après les autres - en est-il un qui l'a aimé sincèrement, sans chercher à l'exploiter ? On peut en douter. Ses conseillers ? Ils sont plus occupés à s'enrichir qu'à prendre soin d'elle. Il ne lui est resté que le travail et la musique.
La profonde empathie et l'admiration de l'auteur sont palpables dans ce roman, et pourtant, il ne cache rien de ses excès, de son caractère explosif, de sa violence parfois - où l'impossibilité de trouver la paix après une vie consacrée au travail et à la musique.
Nina Simone, roman, est à lire avant d'écouter cette grande dame de la musique.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
Marti94
  15 juillet 2014
J'ai acheté ce livre coup de coeur au salon du livre de Paris en mars 2014 et je ne le regrette pas. C'est le dernier roman de la trilogie américaine de Gille Leroy paru en 2013.
A l'époque il est passé assez inaperçu, dans le flot de la rentré littéraire de janvier, alors que j'aime beaucoup le thème : la musique, le jazz en particulier, et surtout la biographie romancée d'une grande pianiste-chanteuse américaine.
Je ne sais plus comment dire les choses tellement la fin de vie de Nina Simone, en France, est triste. Comme beaucoup je la considérais comme une chanteuse alors qu'elle est avant tout pianiste et qu'elle a chanté pour ce faire connaitre. Son succès, dans ce registre, ne lui a pas permis de réaliser son rêve de concertiste classique. Elle a été entourée de vautours pour finir tristement sa vie fatiguée, malade et seule.
J'ai été attendri par son histoire racontée du point de vue de Ricardo, son homme de ménage à Marseille qui a entretenu des relations honnêtes avec cette grande artiste ; mais c'est la souffrance qui ressort le plus de ce roman.
J'ai également été touchée par la rupture avec sa fille que j'ai vu sur scène au Paris Jazz Festival en 2012, qui est une grande chanteuse de jazz peu connue en France, même si elle a pris le pseudonyme de sa mère, « Simone » en référence à Simone Signoret, puisqu'elle se nomme Lisa Simone ; d'ailleurs on ne trouve pas ces disques en France.
Lu en juillet 2014
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50

critiques presse (7)
Actualitte   28 février 2017
Ce roman qui raconte la fin de sa vie dans le sud de la France fait la part belle à la liberté d’écriture que n’aurait pas autorisé une nouvelle biographie plus orthodoxe, plus académique.
Lire la critique sur le site : Actualitte
LaPresse   24 mai 2013
Il nous fait saisir toute la complexité ce personnage qui a marqué l'histoire de la musique autant que celle des Noirs américains.
Lire la critique sur le site : LaPresse
Bibliobs   22 mai 2013
Quand on entre dans le livre, rien ne se passe comme prévu.
Lire la critique sur le site : Bibliobs
Lexpress   13 mai 2013
Dans Nina Simone, roman, l'écrivain Gilles Leroy livre, à travers le récit des trois dernières années de la vie de l'artiste afro-américaine, une fiction fondée sur des vérités glaçantes.
Lire la critique sur le site : Lexpress
Lhumanite   29 avril 2013
Après Zelda Fitzgerald et Zola Jackson, Gilles Leroy clôt son triptyque consacré à des femmes américaines par le roman vrai de la musicienne de jazz, celle qui disait : « J’invente la musique classique noire ».
Lire la critique sur le site : Lhumanite
Culturebox   26 avril 2013
Le lauréat du Prix Goncourt 2007 termine une trilogie américaine avec « Nina Simone, roman ». Gilles Leroy s’est intéressé aux dernières années de l’artiste, l’une des voix de la cause noire et de la lutte pour les droits civiques dans l’Amérique des années 60.
Lire la critique sur le site : Culturebox
LeFigaro   29 mars 2013
Le livre commence par la fin. Gilles Leroy décrit, raconte, écoute, sonde et se met dans la peau de Nina Simone. [...] Sans doute plus que d'autres, la vie de Nina Simone est un roman. Un roman avec ses pages lumineuses et ses «traversées de l'enfer», comme elle dit.
Lire la critique sur le site : LeFigaro
Citations et extraits (21) Voir plus Ajouter une citation
caro64caro64   19 mai 2013
Tout au long de ma vie j’ai appris. J’ai eu la chance. J’ai rencontre des gens qui m’aimaient et qui m’instruisaient. C’est le plus précieux trésor de la vie, les amis qui vous apprennent.
Commenter  J’apprécie          250
caro64caro64   20 mai 2013
Eunice, c'était mon vrai nom. Maintenant je l'ai presque oublié. Cinquante années passées dans la peau de Nina Simone m'ont fait oublier mon nom. Et c'est une drôle de chose, à la fin, que de devoir porter un nom qui n'a jamais été le sien. Pour vivre un destin qui n'était pas le sien.
Commenter  J’apprécie          110
caro64caro64   20 mai 2013
Signoret et moi avions beaucoup en commun. Une enfance marquée par le racisme, des hommes qui nous trompent et nous humilient publiquement, la beauté vite envolée, et l’alcool aussi - le plus vieil anxiolytique du monde.
Commenter  J’apprécie          140
sweetiesweetie   18 octobre 2016
Les Blancs, ils savent très bien où ils en sont de leur valeur. Un élève blanc qui prend un zéro à l'école sait qu'il a été nul. Son camarade blanc qui décroche le prix d'excellence sait qu'il l'a mérité. Qu'on les élise ou qu'on les rejette, ils ne se posent pas la question de l'honnêteté du choix. Ils n'ont pas à se poser la question de leur couleur de peau. Nous, on doit. Car nous ne saurons jamais quelle est notre valeur réelle. C'est tout le vice du système des Blancs. C'est ce qui leur fait inventer aujourd'hui la discrimination positive. L'avers généreux de la médaille génocidaire.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
mademoisellechristellemademoisellechristelle   25 août 2013
C'est le public blanc qui a fait le succès mondial de My Baby Just Cares for me... C'est la publicité Chanel. Trois milliards de disques vendus. Crois-moi, ce ne sont pas les gamins des ghettos qui achetaient ça. Et finalement, sur les millions de royalties que me doit Melvin Records, je toucherai à peine cent mille dollars. Alors oui, quand tu réalises que ça fait quarante ans qu'on te baise ainsi, il t'arrive de voir rouge, de sortir ton gun et de vouloir saigner à ton tour ceux qui te saignent depuis toujours. Soit dit en passant, et pour revenir à des choses plus futiles, j'attends toujours que Chanel m'envoie un flacon de N°5. Ce serait chic de leur part.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Videos de Gilles Leroy (21) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Gilles Leroy
Gilles Leroy - Dans les westerns .Gilles Leroy vous présente son ouvrage "Dans les westerns" aux éditions Mercure de France. Retrouvez le livre : https://www.mollat.com/livres/1937465/simon-johannin-l-ete-des-charognes Notes de Musique : Free Music Archive: Gillicuddy - All Eventualities. Visitez le site : http://www.mollat.com/ Suivez la librairie mollat sur les réseaux sociaux : Facebook : https://www.facebook.com/Librairie.mollat?ref=ts Twitter : https://twitter.com/LibrairieMollat Instagram : https://instagram.com/librairie_mollat/ Dailymotion : http://www.dailymotion.com/user/Librairie_Mollat/1 Vimeo : https://vimeo.com/mollat Pinterest : https://www.pinterest.com/librairiemollat/ Tumblr : http://mollat-bordeaux.tumblr.com/ Soundcloud: https://soundcloud.com/librairie-mollat Blogs : http://blogs.mollat.com/
+ Lire la suite
autres livres classés : soul musicVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Les écrivains et le suicide

En 1941, cette immense écrivaine, pensant devenir folle, va se jeter dans une rivière les poches pleine de pierres. Avant de mourir, elle écrit à son mari une lettre où elle dit prendre la meilleure décision qui soit.

Virginia Woolf
Marguerite Duras
Sylvia Plath
Victoria Ocampo

8 questions
669 lecteurs ont répondu
Thèmes : suicide , biographie , littératureCréer un quiz sur ce livre
.. ..