AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Claire-Marie Clévy (Traducteur)
EAN : 9782298113532
416 pages
Éditeur : Exclusivité France Loisirs (01/07/2016)

Note moyenne : 3.32/5 (sur 76 notes)
Résumé :
Une série de viols dans un parc londonien. Une séduisante amatrice de footing voit le piège se refermer sur elle...

Trentenaire londonienne, manager dans une société de production, Anna Wright vient de rompre avec son petit ami, trop tendre à son goût. Son seul véritable amour, c'est Wispa, sa chienne labrador, avec laquelle elle aime courir au parc d'Hampstead Heath. C'est aussi dans ses allées qu'elle rencontre un bel inconnu. Entre eux, pas un mot,... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (26) Voir plus Ajouter une critique
iris29
  12 novembre 2017
C'est un roman à suspens qui vous tiendra parfaitement en haleine mais dont certains aspects m'ont un peu dérangée.
Anna est une jeune cadre trentenaire londonienne , dont la passion est d'aller courir dés qu'elle le peut avec sa chienne labrador . Elle sort d' une liaison de 3 ans à laquelle , elle vient de mettre un terme et peut compter sur ses deux meilleurs amis, un gay et une lesbienne.
Un jour dans son parc préféré elle croise un joggeur d'une grande beauté , qu'elle va surnommer "Mannequin Dior" et avec lequel elle entame une liaison torride et anonyme à chaque rencontre inopinée . S'en suit une obsession sexuelle assez dangereuse car un violeur sévit dans ce parc et des jeunes femmes sont retrouvées mortes ..
.En parler à la police ? Se taire ? That is the question...
Le premier point qui m'a heurté , c'est le comportement d'Anna qu'on peut qualifier de suicidaire ... ..." Je sais qu'un violeur et un meurtrier rôdent encore dans les parages, et pourtant je reste attirée par cet endroit, incapable de lui résister ".
Inconsciente cette Anna ...
Le deuxième, c'est que sans le faire exprès , ce roman fait écho à un fait divers récent et très médiatisé et cela m'a profondément troublée ...
Et puis, il y a le caractère d'Anna , pas très sympathique cette jeune femme !Qu'elle se traite, elle -même de garce ou que ce soit les autres personnages , ça n'aide pas ...
Et quelle bombasse , aussi ! Les hommes flashent tous sur elle et tous tournent autour de l'enquête, [ trop pratique ...]. Cinq au compteur, en 36 jours , chaque chapitre racontant une journée dans la vie mouvementée de cette joggeuse qui courre à perdre haleine .
La fin n'offre pas toutes les réponses : "Je ne saurai jamais ( ...) , ni pourquoi. Mais ça n'a plus d'importance, maintenant. C'est fini . "
Mais moi je veux savoir !
Dans les choses positives ...
Je dois dire que les pages se tournent toutes seules , que le suspens opère à fond .
Le petit plus : outre les ballades d'Anna dans différents quartiers de Londres , on a une très bonne idée de ce que peut être le quotidien d'une célibataire cadre aisée à Londres ( boulot, repas entre amis, dog-sitter, jardinière...).
A vous de voir si vous voulez perdre haleine , vous promener dans les bois, le loup n'y est plus mais les prédateurs oui ...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          547
Little_stranger
  15 janvier 2021
Elle court, elle court, Anna Wright dans le parc d'Hampstead Heath, à proximité de son domicile londonien. Elle court avec sa jeune labrador chocolat, Wispa, belle boule d'amour et de tendresse.
Encore un milieu social très, très confortable (dog-sitter, femme de ménage, jardinier, plaie de la vie : les renards londoniens ...) et là, c'est un peu pénible car j'ai eu l'impression de parfois, faire le tour de la hype à Londres (où manger, quoi manger, que porter, comment, que faire ?) et cela me semble-t-il n'apporte pas forcément grand chose au roman.
Anna Wright, manager dans une société de production de films en tous genres, vient de quitter James, son adorable dernier petit copain, estimé trop gentil et cosy. Soutenue par sa "vieille" copine gay, Bell, massothérapeute, Anna décide de faire une pause sentimentale. Mais lorsqu'elle croise en courant, un bel athlète, blond, Anna s'enflamme comme une torche et entame des rapports sexuels dans le parc avec lui, d'autant plus agréables qu'ils sont muets et illicites.
Tandis qu'elle doit entamer un processus de licenciements globaux dans la société où elle travaille, pressée par Julian, son patron, une femme est agressée à Hampstead Heath, puis une autre violée, une autre tuée ... Anna se demande si son Apollon (du parc et non du belvédère) ne serait pas le coupable ... Autour d'Anna, d'autres hommes pourraient aussi être le coupable :
- Andrew, son ex-mari, très agressif,
- Tom, dentiste, marié à un médecin, Samantha, père de deux enfants
- Alden, jeune homme largué par sa copine, qui boit trop ...
- Raymond Chandler, coiffeur tendance, galant et séducteur.
Michael, ami aussi de longue date d'Anna, graphiste, gay lui aussi, essaie de l'aider à voir clair dans ses désirs et l'accompagne lorsque sa voiture est dégradée, Wispa, retrouvée loin de son domicile et enfin, Bell, assassinée, vêtue de son imperméable. La police piétine, mais après la mort de Bell, Anna se met à parler de son bel inconnu à l'inspectrice chargée de l'enquête et n'est pas au bout de ses surprises ...
A part son côté "page tendance du Guardian", un policier bien fichu, même si l'héroïne a un coeur d'artichaut et n'a vraiment pas de chance : elle ne rencontre que des hommes attractifs (d'où peut être, ses seuls vieux potes, gay ?).
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Alinette74
  28 janvier 2020
[AVIS LECTURE]
Retour sur ma lecture « à perdre haleine » d'Aga Lesiewcz aux éditions @franceloisirsofficiel
Un livre que j'avais depuis très longtemps dans ma pal mais qui ne me laissera pas un souvenir mémorable.
Un thriller pour moi un peu plat et sans surprise. Je me suis ennuyée sauf les 100 dernières pages ou l'intrigue s'est un peu accélérée.
On fait la connaissance d'Anna une trentenaire qui aime sa vie entre la course, son travail et son célibat puisque dès le début de l'histoire elle se sépare de son petit ami James.
C'est là qu'elle croise le chemin d'un autre joggeur. Un homme ténébreux, sûr de lui. L'attirance est immédiate, les ébats aussi enflammés qu'anonymes. Et Anna devient vite accro à cette adrénaline.
Mais bientôt, la rumeur enfle : un violeur sévirait dans ce parc, attaquant des joggeuses solitaires. Alors que le coupable semble insaisissable, Anna s'inquiète : son bel inconnu pourrait-il être lié à ces agressions ? Et lorsque sa voiture est fracturée, que sa chienne est retrouvée à plusieurs kilomètres de chez elle et que sa meilleure amie meurt dans d'étranges circonstances, Anna sent l'étau se resserrer autour d'elle.
À flirter avec le danger, la jeune femme aurait-elle mis le doigt dans un engrenage fatal ?
Je n'ai pas du tout aimé le comportement d'Anna, je l'ai trouvée naïve irresponsable jouant avec la dangerosité en couchant avec cet inconnu dans le parc.
Je ne me suis pas attachée à son personnage.
Cependant j'ai aimé soupçonné plusieurs personnes en essayant de démêler l'intrigue.
Mais au final celle-ci ne m'a pas convaincue et je l'ai trouvée trop rapide à mon goût.
Bref un thriller que je ne garderai pas en mémoire.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
brinvilliers
  04 février 2017
Anna travaille dans les médias et la restructuration de son équipe lui donne beaucoup de travail. Elle se défoule en faisant du jogging dans le parc à côté de chez elle avec sa chienne. Anna a une relation uniquement sexuelle et soudaine avec un inconnu durant sa course. Elle le surnomme Monsieur Dior.
Elle devient obnubilée par cet inconnu, jusqu'à ce qu'elle apprenne qu'il y a eu viol dans le parc. Est-ce celui qu'elle surnomme Monsieur Dior. Au second viol, elle se rend compte qu'elle doit soit se taire soit avouer ce qu'elle sait sur cet homme. Anna devient terrifiée quand sa meilleure amie est assassinée, elle commence à se demander si ce n'est pas à elle que l'on en veut, mais elle ne voit pas qui. Harcelée par son voisin Tom, et poursuivie par la femme de celui-ci, Anna ne sait plus à qui faire confiance.
Habilement menée, cette histoire révèle bien des surprises.
Commenter  J’apprécie          60
Annicklecture
  31 août 2020
Voilà un roman assez ambiguë, c'est mon ressenti. N'ayant pas lu la quatrième mais attirée par la couverture je l'ai acheté au feeling; je ne saurais dire s'il m'a plu réellement ou pas trop. L'ambiguïté vient du fait que l'on court à en perdre haleine avec le personnage principal, Anna, mais que j'ai attendu un bon moment avant qu'il ne se passe quelque chose…
"Je me retourne pour reprendre ma course, quand, soudain, il est là, debout sur le sentier, me bloquant le passage. Je recule d'un pas, le coeur affolé, la main sur la bombe lacrymo. Il s'avance, passant de l'ombre du bâtiment à la lumière de la lune, et je le reconnais. Ma peur cède place au soulagement, aussitôt remplacé par une terreur encore plus vive. Que fait-il là? Pourquoi m'a-t-il suivie?..."
Vu que c'est un roman noir je m'attendais à de l'action assez rapidement. Il fait partie de ces histoires qui se déroulent dans le temps par petites touches de frayeur parsemées au fil de la lecture. J'ai aussi compris assez vite qui était le protagoniste des méfaits subis par Anna, mais d'autres paramètres entrent en compte et cela relève un peu le niveau de mon approche face à ce récit.
Voilà un livre qui se lit assez rapidement, n'ayez pas peur de courir trop souvent. C'est aussi le but de l'histoire. Pour mes amies qui courent assez souvent seules, je pense à Sonia et à ma soeur en particulier, ne lisez pas ce livre… L'histoire se passe autour de Londres, dans un parc où les amateurs de footing se dispersent. Malheureusement cet espace va être le lieu de divers viols et meurtres… A vous de découvrir si l'envie vous gagne!

Lien : https://passionlectureannick..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40


critiques presse (1)
LeJournaldeQuebec   31 juillet 2017
Une histoire tordue à souhait qui réussit à nous tenir en haleine.
Lire la critique sur le site : LeJournaldeQuebec
Citations et extraits (10) Voir plus Ajouter une citation
iris29iris29   12 novembre 2017
Je pousse un soupir d'aise, décroche mon téléphone et demande à Claire de descendre me chercher un double latte allégé à la cafétéria. J'ai la migraine, et ma vessie est à deux doigt d'exploser après tout le café ingurgité chez moi. Je file aux toilettes, où j'aperçois mon reflet dans l'impitoyable miroir éclairé au néon. Mes yeux sont injectés de sang, mon visage bouffi, j'ai les mains qui tremblent. Le chemisier que j'ai enfilé ce matin est d'un vilain vert gueule de bois. La journée va être rude.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          131
iris29iris29   13 novembre 2017
Et évidemment qu'elle n'en parlera pas à son mari, à cause du secret médical et tout ça... mais je me demande s'il n'y a pas que dans les séries policières qu'on voit ça. Je parie que, dans la vraie vie, les médecins passent leur temps à colporter des ragots sur leurs patients.
Commenter  J’apprécie          124
brinvilliersbrinvilliers   02 février 2017
La vidéo s'achève, et je continue à fixer mon ordinateur, digérant ce que je viens d'entendre. La commissaire établit un lien entre les viols, bien qu'elle ne le dise pas clairement. La moindre information pourrait lui permettre d'arrêter cet homme. Arrêter cet homme, me dis-je. Elle pense donc qu'il recommencera. Je repasse la vidéo, et cette fois-ci j'ai l'impression que c'est à moi qu'elle s'adresse. Vous détenez peut-être une information capitale. Est-ce le cas ? S'agit-il d'une information pertinente ? Est-ce à moi de le dire ? Ai-je l'obligation morale de rapporter ce qui s'est passé avec le mannequin Dior à la police . J'hésite, incapable de me décider.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
iris29iris29   12 novembre 2017
L'un des endroits les plus paisibles de Londres vient d'être entaché par un nouvel acte de violence brutal et aberrant . J'ai le sentiment que quelqu'un m'a délibérément privée d'une des choses que je chéris le plus , un endroit que j'associe à l'idée de liberté, de bien-être, de spontanéité
Commenter  J’apprécie          70
iris29iris29   12 novembre 2017
Si je m'en sors, me dis-je, je serai une vraie bonne sœur jusqu'à la fin de ma vie .
Commenter  J’apprécie          220

Video de Aga Lesiewicz (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Aga Lesiewicz
L'auteur anglaise Aga Lesiewicz répond aux questions du blog "Mes p'tits lus" au sujet de son livre "Regarde-moi". Qui vous observe quand vous vous croyez seul ? En savoir plus sur le livre "Regarde-moi" : https://bit.ly/2tXBIfV Mes p'tits lus : https://mesptitslus.com
Après "À perdre haleine", Aga Lesiewicz livre avec "Regarde-moi" un thriller urbain claustrophobe, dérangeant, qui se joue de nos terreurs les plus intimes.
autres livres classés : violsVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Autres livres de Aga Lesiewicz (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
2080 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre

.. ..