AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2896334106
Éditeur : Pierre Tisseyre (06/11/2017)

Note moyenne : 2/5 (sur 1 notes)
Résumé :
Dans le petit village de Wakefield, en Outaouais, un cultivateur trouve le cadavre mutilé et à moitié nu d'une jeune femme assassinée. Chargée de l'enquête, la sergente-détective Sophie Comtois de la MRC des Collines établit rapidement que la victime a été agressée sexuellement avant de mourir et que son meurtre succède à un autre du même genre, un mois auparavant. Peu après, la découverte d'une troisième victime confirme que les crimes sont l'oeuvre d'un tueur en... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
MichelRoberge
  28 octobre 2017
Résumé : Dans le petit village de Wakefield, en Outaouais, un cultivateur trouve le cadavre mutilé et à moitié nu d'une jeune femme assassinée. Chargée de l'enquête, la sergente-détective Sophie Comtois de la MRC des Collines établit rapidement que la victime a été agressée sexuellement avant de mourir et que son meurtre succède à un autre du même genre, un mois auparavant. Peu après, la découverte d'une troisième victime confirme que les crimes sont l'oeuvre d'un tueur en série, jetant dans l'émoi toute la région. Quand, avec l'aide de la journaliste Marie-Lune Beaupré, en qui les fidèles de Lessard reconnaîtront une des héroïnes de Péril sur le fleuve, Sophie soupçonne qu'un puissant ministre est impliqué dans les crimes, elle devra se battre contre des supérieurs peu désireux de s'en prendre à un politicien et mettre sa propre vie en danger pour démasquer le tueur.
Commentaires : La Louve aux abois est le troisième roman policier par Daniel Lessard. L'auteur nous plonge maintenant dans un récit plein de rebondissements où les événements se succède rapidement, peut-être trop rapidement pour ne pas affecter la crédibilité de l'histoire. Pour ne citer qu'un exemple, le policier de la Sûreté du Québec qui vient d'être nommé pour appuyer l'enquête menée par la policière municipale et qui, dès leur première rencontre, invite cette dernière à souper. Et les voilà devenus amants enquêteurs.
Bien que le propos de cette enquête soit intéressant, on y retrouve quelques invraisemblances. Comme cette policière boulimique dotée d'un estomac aux capacités illimitées qui ingurgite d'un trait des quantités phénoménales de nourriture. Ou encore cette même policière qui observe depuis la rue un véhicule stationné à reculons dans un garage et qui « écrit le numéro de la plaque sur un bout de papier », quand on sait qu'au Québec, les plaques d'immatriculation sont apposées à l'arrière des voitures !
Disons enfin que l'intégration du personnage de la journaliste de Radio-Canada dans le déroulement de l'enquête, comme dans Péril sur le fleuve que j'ai nettement préféré, donne un certain dynamisme à l'ensemble du récit. L'auteur, ex-journaliste qui connaît bien le milieu, nous démontre bien les liens d'information qui peuvent exister entre les médias et les forces policières.
Une lecture agréable, en souhaitant que, comme moi, vous ne découvriez pas qui est le tueur aux trois quarts du roman.

Ce que j'ai aimé : La dynamique du récit, la psychologie des personnages, la qualité de l'écriture, les dialogues réalistes.
Ce que je n'ai pas aimé : Quelques invraisemblances.

Lien : https://avisdelecturepolarsr..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          12

critiques presse (1)
LeJournaldeQuebec   20 novembre 2017
Romancier prolifique et original, le journaliste émérite Daniel Lessard a imaginé une intrigue policière pleine de rebondissements pour son septième roman, La louve aux abois.
Lire la critique sur le site : LeJournaldeQuebec
Citations et extraits (12) Voir plus Ajouter une citation
rkhettaouirkhettaoui   12 décembre 2017
Le scénario du même meurtrier est le plus plausible, mais elle ne veut pas émettre d’hypothèse en présence d’une journaliste. Elle sent qu’elle pourra éventuellement lui faire confiance, mais pour l’instant, elle se méfie de tous les représentants des médias et, parfois, les méprise. Depuis le meurtre de Sandrine Meilleur, un journal anglophone d’Ottawa ne rate jamais une occasion de la discréditer. «Une enquête qui piétine», «une policière qui tourne en rond», «Sophie Comtois semble dépassée par les événements».
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   12 décembre 2017
Ce gars-là, ce qu’il cherche, c’est l’attention, c’est provoquer une réaction. Il joue au chat et à la souris. Justine Provencher représente un défi plus grand pour lui que ses deux victimes précédentes, et Marie-Lune encore plus. Moi, dans sa tête, ce serait le triomphe absolu, la coupe Stanley, la cerise sur le sundae. On dirait que pour lui, c’est comme un jeu vidéo, où les obstacles deviennent de plus en plus difficiles à mesure qu’on abat un ennemi après l’autre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   12 décembre 2017
Marie-Lune Beaupré n’aime pas l’image que son miroir lui renvoie. Le manque de sommeil a tiré ses traits, bouffi ses yeux bridés. «Je viens d’avoir 30 ans et ce matin, j’en ai l’air de 50!» D’origine vietnamienne, adoptée à l’âge de 2 ans par une famille gaspésienne, la journaliste n’est pas très grande. Elle a de beaux yeux et des cheveux noirs de jais coupés très court. Incapable de les coiffer comme elle le souhaiterait, elle a renoncé à les laisser pousser.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   12 décembre 2017
Le chasseur sait ce que la proie ignore. Hier soir, j’étais derrière toi dans l’autobus 56. Nous sommes descendus ensemble rue Laurier, près du Hasty Market. Nous sommes entrés au dépanneur. Tu as acheté des tic-tac et des croustilles. Je t’ai suivie jusqu’à ton appartement. Tu as un joli corps, un joli cul aussi dans tes jeans serrés. Je ne comprends pas pourquoi tu n’arrives pas à te trouver un homme. Moi, je te veux. Et je t’aurai.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   12 décembre 2017
Elle a horreur que des gens s’agglutinent autour d’elle quand elle est en direct. Elle a toujours en mémoire cet abêti qui l’avait traitée de «christ de menteuse» lors d’une intervention devant le parlement. En d’autres occasions, des badauds se sont moqués d’elle. Le travail de journaliste est de plus en plus périlleux.
Commenter  J’apprécie          00
Lire un extrait
Video de Daniel Lessard (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Daniel Lessard
Daniel Lessard Péril sur le fleuve Éditions Pierre Tissere
Mariève Isabel http://www.histoiredesinspirer.com/
Étienne Beaulieu Splendeur au bois Beckett Nota Bene


Inscrivez-vous à notre chaîne pour être informé des nouveautés !
https://www.youtube.com/c/AireLibreMtl
autres livres classés : journalisteVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1709 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre