AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Citations sur Vaincue par la brousse (14)

cathcor
cathcor   15 février 2012
Il est terrible de détruire l'image qu'un être humain se fait de lui-même, fût-ce au nom de la vérité ou de toute autre abstraction; nul ne peut affirmer qu'il sera capable de lui substituer une autre image qui permettra à cet être de continuer à vivre.
Commenter  J’apprécie          240
joellesence
joellesence   22 novembre 2013
C'est "the Grass Is Singing", n'est-ce pas ? L'un des romans qui m'a mise le plus mal à l'aise dans mon existence de lectrice. Et l'un des meilleurs aussi. Cette romancière infiniment douée a su parler du racisme avec une subtilité et un trouble rarement égalés.
Commenter  J’apprécie          50
fanfan50
fanfan50   01 septembre 2015
C'était vraiment une merveilleuse journée avec ces bouffées d'air parfumé et le soleil qui brillait si gaiement. Le ciel lui-même paraissait différent vu d'ici entre les maisons familières qui paraissaient nettes et fraîches avec leurs murs blancs et leurs toits rouges. Ce n'était plus ce dôme d'un bleu implacable qui là-bas englobait la ferme dans l'immuable cycle des saisons.
Ici, le ciel était d'un bleu de fleur, que Mary, dans son exaltation, avait le sentiment qu'il lui suffirait de le vouloir pour s'envoler loin de la terre vers tout ce bleu et y voguer sans nulle contrainte dans la félicité. La rue qu'elle suivait était bordée de bahinias dont les fleurs roses et blanches s'épanouissaient au milieu des branches comme des papillons parmi les feuilles et toute l'avenue semblait vouée au blanc et au rose sous le ciel d'un bleu pur. C'était un monde tout différent de celui d'où elle sortait : son monde à elle.
Au club, elle fut accueillie par une nouvelle directrice qui lui déclara qu'elle n'acceptait pas les femmes mariées. Tout en parlant, elle l'observait d'un air curieux et ce regard brusquement dégrisa Mary. Elle avait totalement oublié cette règle. Il est vrai qu'elle ne pensait jamais à elle-même comme à une femme mariée.Quand elle retrouva ses esprits elle était dans le hall où elle avait rencontré Dick quelques années auparavant. Elle jeta un coup d'oeil autour d'elle : les meubles étaient les mêmes qu'autrefois, mais pourquoi lui paraissaient-ils si étranges ? Tout autour d'elle respirait la propreté, l'ordre et la beauté.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
le-mange-livres
le-mange-livres   26 septembre 2013
Il avait déclaré un jour d'un air irrité que sa mère avait eu une existence très dure et cette remarque l'avait rapprochée de lui, en lui faisant comprendre qu'il avait aimé sa mère et en avait voulu à son père.
Commenter  J’apprécie          30
Liliealu
Liliealu   02 novembre 2013
Elle était consumée de haine. Et en même temps, elle se promettait en secret de ne pas se montrer aussi exigeante envers le prochain domestique. Celui qu'elle engagea était tout différent. Il avait une longue expérience des femmes blanches qui l'avaient fait travailler pendant des années en le traitant comme un esclave, et il avait appris à rester impassible, répondant poliment à tout ce qu'elle disait : "oui missus", sans la regarder. Elle s'irritait de ne jamais rencontrer son regard. Elle ignorait que cela faisait partie du code de la politesse chez les indigènes : ne jamais regarder un supérieur en face. Elle pensait que c'était une preuve de plus de la fausseté de leur nature, c'était comme si l'homme lui-même n'était pas là : il n' avait qu'une carcasse noire prête à obéir à ses ordres. Et elle en était toute aussi enragée que s'il lui désobéissait ou n'en faisait qu'a sa tête. Elle avait envie de ramasser une assiette et de la lui flanquer à la figure afin de le voir au moins exprimer un sentiment humain, ne fût-ce que la souffrance...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
le-mange-livres
le-mange-livres   08 octobre 2013
Et pourtant les évènements étaient rares dans cette région agricole où les blancs et leur famille vivaient isolés, ne se rencontrant que de loin en loin. Chacun était alors ravi de bavarder un moment, de discuter, de déchirer allègrement son prochain, bref de tirer le maximum d'un contact d'une heure ou deux. Après quoi, ils rentraient dans leurs fermes solitaires où, pendant d'interminables semaines, les uns et les autres ne verraient que leurs propres visages et ceux de leurs serviteurs noirs.
Commenter  J’apprécie          20
basilic92
basilic92   10 février 2015
Elle n'existait que dans la mesure où elle était intégrée dans la société.
Commenter  J’apprécie          10
basilic92
basilic92   10 février 2015
Ses amis se seraient montrés bons pour elle, la plaignant d'avoir ignoré le meilleur de la vie, mais il est tant d'êtres qui ne veulent point de ce "meilleur"; et pour tant d'autres, d'ailleurs, le meilleur n'a-t-il pas été empoisonné à la source?
Commenter  J’apprécie          10
Liliealu
Liliealu   06 novembre 2013
Tu ne laisseras pas tes camarades blancs s'abaisser au-dessous d'un certain niveau, car si tu fermais les yeux sur leurs faiblesses le nègre pourrait se rendre compte qu'il vaut tout autant qu'un blanc.
Commenter  J’apprécie          10
Liliealu
Liliealu   02 novembre 2013
"Quand Dick prenait tendrement sa main, la baisait dévotement et demandait d'un air suppliant : "Darling, m'en voulez-vous terriblement de vous avoir amenée ici ?" elle répondait : "Non, chéri, vous savez bien que non." Elle n'avait envie d'être affectueuse et tendre avec lui que lorsqu'elle se sentait ainsi victorieuse et pleine de miséricorde. La soif de pardon qui visiblement torturait Dick, son attitude si humble l'emplissait de joie encore qu'elle le méprisât à ces moments."
Commenter  J’apprécie          10




    Acheter ce livre sur

    FnacAmazonRakutenCulturaMomox





    Quiz Voir plus

    Vaincue par la brousse de Doris Lessing

    L'héroïne du roman épouse :

    Deen Turner
    Dick Turner
    Flynn Turner
    Dick Slatter

    12 questions
    7 lecteurs ont répondu
    Thème : Vaincue par la brousse de Doris LessingCréer un quiz sur ce livre