AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de MassLunar


MassLunar
  06 décembre 2018
Je n'attendais pas grand chose de ce roman young adult. Au final, après une lecture toute fraîche, je dois reconnaître que j'ai bien été emballé par ce roman tout en étant dans l'attente du tome 2.
La nouvelle arche est une distopie entraînante, bien rythmée, malgré quelques premiers chapitres pas forcément aiguicheurs. On finit comme toujours par s'attacher aux personnages et à l'intrigue progressive et renversante dans le cadre d'une société jugée "idéale" ( la structure classique de la distopie). Julie de Lestrange, si elle n'est pas un style mémorable, sait condenser son récit, ne s'embarrassant pas de pompeuses descriptions. Il n'y a aucune lourdeur. Sans en faire des caisses, l'auteure parvint à donner corps et âme à ce récit futuriste dans lequel les enfants sont littéralement incubés dans des utérus artificielles pour être ensuite nés durant l'âge fort de la jeunesse.
L'auteure tient à mettre en scène une jeune génération dépourvue de repères familiaux, élevée par un Centre uniquement motivé par la recherche, une société harcelée par un mystérieux Ennemi. Il est intéressant de noter que Lestrange ne va pas non plus nous présenter une société forcément tyrannique ou dominatrice. À partir de cette idée de gestation artificielle, l'auteure va peu à peu faire tomber le masque de cette Communauté. C'est plutôt bien emmenée...

Mais, malheureusement, qu'est ce qu'on est loin de toute originalité ...
Je vais être honnête, je ne suis pas non plus blasé après lecture. J'ai bien envie de finir cette série mais il faut se rendre à l'évidence, j'ai eu l'impression de nager dans une soupe agréable de poncifs déjà bien connus. Il y en a pour tous les goûts, une jeune et belle héroïne qui se révolte, un triangle amoureux ( typiquement young adulte si si ) , une société qui cache bien son jeu, la figure du mentor... le thème de la gestation renvoie à des films comme Matrix ou Bienvenue à Gattaca... En clair, il ne faut pas être exigeant quand au fond .
Après c'est un roman qui plaira avant tout aux amateurs du genre. Si vous avez aimer Hunger Games ou Divergente, nul doute que vous apprécierez aussi son penchant français La Nouvelle Arche et, ce, malgré sa tiédeur.
Commenter  J’apprécie          10



Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Ont apprécié cette critique (1)voir plus