AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 978B00GWIK252
Éditeur : (27/11/2013)

Note moyenne : 4.17/5 (sur 6 notes)
Résumé :
« Le Ciel en Enfer » Madagascar, les légionnaires : Est un roman historique, des aventures vécues : En Corse, à Madagascar, au Tchad, à Djibouti, en Indochine, en Algérie et au Mexique. Des pages de pus. Des horreur, des drames et des passions. Des vies coup de poing, souvent barbares, mais qui ne mentent pas.Avec en tache de fond les iniquités de ceux qui ordonnent. L?histoire aussi d?une pacification sanglante, une page d?histoire occultée des manuels scolaire... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
LAULAULA
  19 avril 2014
A lire absolument ! Dérangeant, choquant, instructif... inoubliable. Je suis fan ! C'est un livre qui vous laisse un souvenir longtemps après. Ce n'est pas le récit d'un long fleuve tranquille, c'est la cruauté de l'humain mise à nu, avec ci et là des oasis de verdure.
Vous allez voyager, apprendre beaucoup, sur la légion, l'histoire, la faune, la flore, des choses qu'on ne dit jamais... et l'humain, surtout... un récit comme vous n'en lirez que très peu, peut-être un par décennie et encore. Dur, poignant, passionnant, et par ailleurs extrêmement documenté. Attention, préparez-vous à un grand choc !
Inclassable, car il mêle l'historique, le voyage, l'aventure, la réalité, les révélations, la guerre, la botanique, la géographie, l'ethnologie, la philosophie et l'humain dans une épopée pour le moins... époustouflante et qui tient la route, que l'on ne lâche pas avant de l'avoir achevée... Un lecteur a comparé cette oeuvre à "Papillon" de Charrière, le rapprochement est possible, pour la dureté du récit, l'aventure et l'émotion qui s'en dégage.
Je l'ai découvert par hasard sur internet, il est disponible format broché et pour liseuses.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
Scapa
  10 juin 2014
Une autre vision que celle que j'avais de la Légion Etrangère.... L'auteur n'insiste pas sur la difficulté des épreuves à traverser.
Il parle pas mal de la guerre entre Algérie et France et donne des chiffres monstrueux. La France devrait être traînée devant le TPI si ces chiffres sont exacts.
Le reste, les bamboulas, dans les rades de Mada, bonnes descriptions des fonds de l'océan indien, du peuple... Pardon des habitants... La colonisation par la France.. Pour un homme de droite (comme il se décrit) c'est plus un gauchiste d'extrême centre... Mais vous vous ferez votre opinion. Certains aimeront l'individu, d'autres, non. Moi je ne sais pas.... Bonne lecture quand même, ce n'est pas le Goncourt mais vous verrez du pays : signez là....
(ps : impossible de mettre 5 étoiles.... Bug ?)
Commenter  J’apprécie          20
Patrickterceira
  21 avril 2014
Je viens juste de le terminer. Il faut que je réfléchisse avant de poster. Dur, poignant, difficile à digérer. Je ne l'ai pas quitté. Un excellent livre.
Commenter  J’apprécie          30
rikomer
  22 février 2015
Un livre magnifique et très bien écrit. Il nous plonge dans la vie d'un homme qui a une vie passionnante d'aventure mais aussi cruelle. Les personnages sont haut en couleur et l'on découvre aussi l'île de Madagascar. Tout est d'autant plus poignant que tout ou presque est de l'histoire vécue. A lire absolument.
Commenter  J’apprécie          10
Letellier
  21 août 2014
Patrick Letellier devient le lauréa du prix concours du meilleur auteur de l'année, primé par l'interview de Bernard Pivot
http://www.monbestseller.com/actualite-litteraire-interview/patrick-letellier-laureat-du-prix-concours
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (4) Ajouter une citation
LAULAULALAULAULA   29 mai 2014
Du haut de mon mètre quatre-vingt-six et mes soixante-quinze kilos,
pas question de me rebiffer comme je le faisais a la maison. D'autant
que le sergent en question, bardé de guili-guili bringuebalants sur une
poitrine de camionneur, me rendait facilement quarante kilos. Une
paille...
- Donc tu t'appelles Patrick Lembrun, né a Paris en 1949...
- Oui mon... sergent.
Son doigt couru sur un épais registre :
- Nous disons donc P.L...P.L...Bon...Tu t'appelles maintenant Pierre
Linard. Tu es né à Monaco le 12 mars 1948 de parents inconnus. Tu
vois, tu gardes tes initiales.
- Oui sergent.
Le vaillant défenseur de l'Occident prolixe :
- Pierre Linard... Tu fais revivre un nom glorieux. Un Légionnaire
mort au champ d'honneur en Indochine. J'espère que tu t'en montreras
digne. (...)
Cet anonymat permet à l’armée de vous dénigrer une pension
d’invalidité quand vous réintégrez la vie civile avec votre vrai nom ; et
si vous mourez, les vôtres ne percevront rien, car vous n’existez pas.
Tandis qu’un Général peut avoisiner le million d’euros pour une
infirmité à définir, comme un simple lieutenant percevoir trois cent
mille euros l’an, pour une petite balafre au front, comme l’a dénoncé
un journal satyrique.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
LAULAULALAULAULA   19 avril 2014
"Chaque pas constituait une victoire, sur l'épuisement, sur la montagne, sur la bêtise... Une victoire soutenue par un orgueil imbécile, un esprit d'émulation stupide, propre à la Légion, qui nous contraignait à souffrir en silence jusqu'à l'extrême limite."
Commenter  J’apprécie          100
franciscov60franciscov60   27 mars 2014
L'instruction, d'une durée de quatre mois, très éprouvante au physique comme au moral, se voulait l'apprentissage de ce que réservait la Légion à ses volontaires. En extirpant tout ce que nous avions dans le ventre, elle nous mettait à nu, vidait nos cervelles des impuretés civiles, malignes. Nos corps en jachères nourrissaient les germes du guerrier invincible, jusqu'au-boutiste, qui accepte sans rechigner : Marches, gardes, corvées, revues ; Et les punitions qui, aux dires des officiers, font les bons soldats. Ceux qui prennent soin de leur serpillière ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
PatrickterceiraPatrickterceira   24 avril 2014
Un livre très bien conçu, qui se lit d'une traite. Plein d'horreurs mais racontées par humour. Un livre très documenté et référencé sur les génocides et le colonialisme Malgache. Un très joli parcourt à travers cette île de beauté. J'ai beaucoup aimé. Lu quasiment en une nuit dans l'avion.
Commenter  J’apprécie          20

autres livres classés : légionVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les écrivains et le suicide

En 1941, cette immense écrivaine, pensant devenir folle, va se jeter dans une rivière les poches pleine de pierres. Avant de mourir, elle écrit à son mari une lettre où elle dit prendre la meilleure décision qui soit.

Virginia Woolf
Marguerite Duras
Sylvia Plath
Victoria Ocampo

8 questions
1106 lecteurs ont répondu
Thèmes : suicide , biographie , littératureCréer un quiz sur ce livre