AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2754820957
Éditeur : Futuropolis (08/06/2017)

Note moyenne : 3.23/5 (sur 11 notes)
Résumé :
Gardien depuis trente ans au musée d'Orsay, Virgile Gautrey découvre horrifié au milieu de la nuit que toutes les muses ont disparu : Vénus sortant des eaux, vahinés de Gauguin, danseuses de Degas… Seuls les décors demeurent.

Plus rien d'étrange alors à voir surgir un train dans ce qui fut la gare d'Orsay. Virgile n'a d'autres choix que sauter à bord, à la quête des muses, de sa muse. C’est le début d'un voyage fantastique à travers les oeuvres du mus... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
Myriam3
  27 janvier 2018
Cette BD, sans aucun doute commanditée par le musée d'Orsay, n'est pas qu'une simple ballade au coeur des oeuvres exposées, c'est surtout une aventure dans l'imaginaire et l'onirique sous forme d'enquête: qui a enlevé toutes les muses qui apparaissaient dans les tableaux? Virgile, gardien, va prendre un train à vapeur dans lequel il rencontrera les artistes du musée et pénètrera dans l'univers de la peinture - la vraie, celle à l'huile, celle de Picasso ou des Romantiques.
C'est une très bonne BD dans laquelle il faut lâcher prise pour se laisser entraîner dans un monde fantastique et de surcroît découvrir ou redécouvrir le musée. Une belle aventure!
Commenter  J’apprécie          181
svecs
  28 août 2017
J'aime Stéphane Levallois depuis son tout premier livre: noé, étrange odyssée muette et hypnotique dans un désert; Depuis, je reste fascibé pae son trait si particulier. Son dessin est toujours d'une justesse impeccable et d'une lisibilité parfaite. Il se prête cette fois à la figure imposée du musée. Depuis les débuts de la nouvelle mouture de Futuropolis il existe un partenariat avec le Louvre et depuis peu Orsay visant à la création de bandes dessinées utilisant le musée et ses collections. Se sont prêtés à l'exercice des auteurs aussi variés que De Crécy, MA Mathieu, Davodeau, Catherine Meurisse (son excellent Moderne Olympia)... Levallois pose donc ses pinceaux au musée d'Orsay et propose une fantaisie débridée. Les personnages féminins des toiles d'Orsay ont disparues. Il se lance dans une poursuite échevelée pour les retrouvre. Il est épaulé par Goethe et Dante et croise en chemin oeuvres et artistes.
Exercice de style qui implique de multiplier les références, les allusions et les clins d'oeil sans perdre le fil de sa narration. En optant pour la fantasie, Levallois se facilite la tâche et déroule un train onirique dans lequel il peut invoquer qui il veut, d'un compartiment à l'autre. Reste que le propos reste bien léger. NOus sommes loin de l'irrévérence joyeuse de Catherine Meurisse ou des questionnements de Loo Hui Phang & Dupuy (l'inégal mais passionnant Art du Chevalement qui entrecroisait monde des mines avec celui de l'art au Louvre Lens) ou de Nicoals de Crécy (la prospective poético-burlesque de Période Glaciaire).
Stéphane Levallois s'est amusé et compose pour la première fois en couleur. le résultat est plaisant mais loin d'être inoubliable.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Neneve
  09 juin 2018
Une chose est certaine avec cette BD, c'est que c'est un aller tout droit dans un univers complétement déjanté et original... J'ai eu quelques difficultés au début à me faire au trait de crayon, qui est à l'image des oeuvres présentent au Musée d'Orsay... On navigue donc dans du surréalisme, du cubisme, de l'impressionnisme... On rencontre Dante, Gauguin, Lautrec, et plus encore... Cette BD est une recherche des muses qui ont quittés presque tous les tableaux... C'est complétement éclaté, mais très intéressant, pour peu qu'on s'intéresse à l'art... Surprenant, onirique, particulier, original, mais ça fonctionne !
Commenter  J’apprécie          60
Noctenbule
  25 octobre 2017
Catherine Meurisse nous avait déjà fait découvrir les dessous du musée d'Orsay avec la fabuleuse bd « Moderne Olympia ». le musée a donné à nouveau une carte blanche mais cette fois-ci à un artiste à l'univers très différent, Stéphane Levallois. A sa manière, il entraîne le lecteur à la découverte du musée et des mille et une oeuvres. Bien entendu, on va voir quelques grands classiques qui sont au rayon des impressionnistes mais les autres ne sont pas en reste car les muses ne manquent pas au rez-de-chaussée. C'est d'ailleurs ces dames d'Ingres, Degas, Gérôme ou Puvis de Chavanne qui se sont faits la belle. 
Alors pour raconter l'histoire, pourquoi ne pas prendre comme personnage principal un gardien de musée. Une personne indispensable au bon fonctionnement du musée. Celui si ce prénomme Virgile Gautrey et fait son métier depuis 30 ans. Il connait tous les recoins du musée. Une aventure l'attend, nous emmenant sur des chemins de l'impossible comme le suggère la couverture. Alors on ne s'étonne pas de rencontrer Toulouse-Lautrec, Dante, Picasso, Klimt ou encore que des sculptures qui parle comme Héraklès ("Héraklès tue les oiseaux du lac Stymphale") d'Antoine Bourdelle. C'est certain que maintenant je ne le verrais plus du même oeil quand je passerais devant.
L'histoire est vraiment bien construite et aussi appréciable que l'on connaisse ou non les oeuvres du musée. Mais j'ai eu des difficultés à rentrer complètement dedans à cause de l'univers graphique qui ne m'a pas séduit. Les visages difformes, les couleurs très sombres me mettent un peu mal à l'aise comme dans l'oeuvre d'Ego Schiele. Pourtant les recherches graphiques et les références à de nombreux univers même de sf sont présents partout et c'est un plaisir de les identifier ou croire l'avoir fait. L'influence du cinéma est manifeste ce qui est normal puisque le dessinateur a contribué aux storybords de nombreux réalisateurs. 
Une bande-dessinée qui mérite au moins le coup d'oeil pour se plonger dans un univers riche, loufoque et enrichissant. Cela vous donnera surement envie d'aller faire un tour dans cette ancienne gare devenue musée.
Lien : https://22h05ruedesdames.wor..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Julver
  10 septembre 2017
Plongée dans un univers surréaliste et onirique...déstabilisant mais inventif!
J'ai d'abord eu beaucoup de mal à entrer dans l'univers décalé de l'auteur. Tout y est disproportionné et curieux, comme dans un cauchemar étrange... puis j'ai fini par lâcher prise et accepter le bizarre! On suit la course folle de ce curieux gardien de musée parti à la recherche des muses évadées des tableaux!
La tête en pierre de Goethe qui parle... et alors?! Passé la récréation, je crains que cette bd ne me reste pas longtemps en tête! Dommage...
Commenter  J’apprécie          00

critiques presse (4)
Sceneario   10 août 2017
Un album qui se savoure lentement, page après page, hommage hypnotique à cette histoire qui n'est pas prête de s'arrêter...
Lire la critique sur le site : Sceneario
ActuaBD   07 août 2017
En voiture pour le musée d'Orsay, à la recherche des Muses disparues. Tous ces tableaux sans femmes, quel drame ! Un gardien téméraire plonge dans le train temporel pour cette jubilatoire poursuite artistique.
Lire la critique sur le site : ActuaBD
BoDoi   28 juillet 2017
Un exercice de style réussi au final, qui entre dans le monde de l’Art sans complexe, doublé d’un bel hommage au musée. Et qui s’adresse autant aux connaisseurs qu’aux simples curieux en quête d’un « polart » malin.
Lire la critique sur le site : BoDoi
BDGest   18 juillet 2017
Un ouvrage ambitieux et fascinant qui donne le goût d’aller se promener dans le septième arrondissement parisien.
Lire la critique sur le site : BDGest
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
deuxquatredeuxdeuxquatredeux   26 novembre 2017
J'ai fui la compagnie des hommes, celle des femmes aussi. Je ne vis pour personne, la plupart du temps on ne me remarque pas. Je m'appelle Virgil Gautier. Depuis trente ans, je suis le gardien du musée d'Orsay et je suis un fantôme. (p. 3)
Commenter  J’apprécie          70
JulverJulver   10 septembre 2017
Ah ma tête... Mon pauvre Seurat, ils t'ont bien arrangé!
Voilà que je ne distingue plus que des couleurs et des petits points...
Hé mais...
Attends voir.
C'est pas inintéressant!
Commenter  J’apprécie          00
JulverJulver   10 septembre 2017
Tiens? la muse de "la source" n'est plus là...
...
Comment ça, la muse de "la source" n'est plus là?
Commenter  J’apprécie          00
Lire un extrait
Videos de Stéphane Levallois (6) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Stéphane Levallois
La bande dessinée officielle de l'exposition du Louvre ! À l?occasion de l'immense rétrospective sur Léonard de Vinci en octobre 2019 au Louvre, le musée et Futuropolis ont proposé à Stéphane Levallois de revisiter la vie du Maître italien. Dans un futur lointain, c?est le propre clone de de Vinci, un Léonard 2.0, qui revient sur le passé de son glorieux « ancêtre », afin de trouver les armes qui permettront à l?humanité de vaincre l?envahisseur extra-terrestre? Une ?uvre à la puissance graphique époustouflante.
autres livres classés : oniriqueVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les personnages de Tintin

Je suis un physicien tête-en-l'air et un peu dur d'oreille. J'apparais pour la première fois dans "Le Trésor de Rackham le Rouge". Mon personnage est inspiré d'Auguste Piccard (un physicien suisse concepteur du bathyscaphe) à qui je ressemble physiquement, mais j'ai fait mieux que mon modèle : je suis à l'origine d'un ambitieux programme d'exploration lunaire.

Tintin
Milou
Le Capitaine Haddock
Le Professeur Tournesol
Dupond et Dupont
Le Général Alcazar
L'émir Ben Kalish Ezab
La Castafiore
Oliveira da Figueira
Séraphin Lampion
Le docteur Müller
Nestor
Rastapopoulos
Le colonel Sponsz
Tchang

15 questions
3569 lecteurs ont répondu
Thèmes : bd franco-belge , bande dessinée , bd jeunesse , bd belge , bande dessinée aventure , aventure jeunesse , tintinophile , ligne claire , personnages , Personnages fictifsCréer un quiz sur ce livre