AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 1546555293
Éditeur : CreateSpace Independent Publishing Platform (19/05/2017)

Note moyenne : 4.75/5 (sur 14 notes)
Résumé :
SAMUEL, FABRICE, MANON, FRANCK, ANNE-LISE…
Vu de l’extérieur, leur vie semble parfaite, mais doit-on toujours se fier aux apparences ?
Un jour, arrive le geste de trop, l’événement qui fait dérailler la marche routinière du train de l’existence. Les masques tombent, le vernis craque.
Au fil des rencontres, des tragédies, apparaît la nécessité pour ces jeunes gens et leur entourage d’évoluer, de retrouver une liberté perdue…
D’ouvrir l... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacCulturaLeslibraires.frMomox
Critiques, Analyses et Avis (15) Voir plus Ajouter une critique
LucileMM
  25 novembre 2017
Commencé hier soir pour quelques chapitres, reposé (à regrets) à une heure avancée de la nuit et achevé ce matin en buvant mon café...
C'est peu dire que l'on rentre vite dans l'histoire!
Marjorie Levasseur à l'art de créer des personnages, de les rendre vivants, ceux qui nous touchent comme ceux qui nous révoltent. Elle ne les ménage pas, nous offre un récit riche en émotions et en péripéties.
Il est à noter que ce livre offre une illustration parfaite du cercle vicieux de la violence, sujet d'actualité s'il en est!
Commenter  J’apprécie          281
DesLivresEtMoi7
  02 juin 2017
Un roman riche en émotions : "Ces oiseaux qu'on met en cage", de Marjorie Levasseur, disponible dès aujourd'hui sur Amazon.
Le pitch : Les apparences sont décidément trompeuses... Si Samuel et Manon semblent disposer de tout pour être heureux, il suffit de gratter le vernis pour qu'on s'y perde un peu... Sous leur carapace dorée, ces deux jeunes gens tentent en effet de camoufler bien des drames, bien des blessures qu'il n'est pas toujours possibles de soigner... Leur rencontre va-t-elle leur permettre de tout surmonter, d'avancer et d'exister en tout liberté... ?
Il est des plumes qu'il nous plaît d'avoir croisé... Des plumes qu'il nous plaît dès lors de retrouver... Et celle de Marjorie en fait décidément partie. Irrémédiablement conquise à la lecture des deux premiers romans de cette auteure, fort charmante au demeurant, vous n'imaginez pas le plaisir qui fut le mien lorsque cette dernière reprenait attache avec moi pour m'offrir la découverte en avant-première de son tout nouveau roman dont la sortie est désormais imminente. Aussi me suis-je offerte sans tarder une nouvelle plongée dans la prose de cette auteure bien inspirée.
Tournant la page de son univers précédent, l'auteure nous livre une intrigue originale et inédite, solidement construite et admirablement menée. D'une redoutable sensibilité dont elle seule a le secret, l'auteure nous entraîne dès lors au coeur d'une histoire aussi simple dans les faits qu'elle n'est complexe dans les coeurs et dans les âmes, traitant de thématiques particulièrement fortes telles que les violences psychologiques et physiques, dans l'environnement familial ou le cadre conjugal... Délicates questions que celles-ci, et pourtant l'auteure s'en saisit pour en offrir une vision tristement réaliste, courageusement clairvoyante et particulièrement saisissante. Douloureusement subjugué par cet histoire aussi prenante que poignante, le lecteur se retrouve à voir les pages défiler sous ses yeux, avant d'aboutir à un dénouement, qui m'a cependant laissée un tant soit peu dubitative, sans doute parce que ce n'est pas celui que j'escomptais, sans doute parce que mon petit coeur de lectrice attendrie ne s'y attendait pas et n'a su comment réagir, chamboulé qu'il était déjà par tant d'émotions partagées...
Autre atout majeur de ce roman, l'auteure a su doter son récit de personnages dépeints avec autant de minutie que de réalisme, leur apportant sans nul doute un peu de son âme pour les rendre incommensurablement crédibles, proches et attachants, poussant dès lors le lecteur à vivre cette histoire aux côtés de ces derniers, prêts à les aider, les soutenir, les assister et les défendre du mieux qu'il peut, la vivant toujours plus vite, toujours plus fort cependant que s'accélère le rythme de ce récit si prenant...
"Les oiseaux qu'on met en cage... Peuvent-ils encore voler ? Les enfants que l'on outrage... Peuvent-ils encore aimer...?" Si c'est la plume de Victor Hugo qui a su inspirer ce couplet, la plume de Marjorie Levasseur sait les rappeler, les interpréter et leur apporter une certaine réponse. Cette plume aussi simple qu'elle est belle, aussi élégante qu'elle est touchante, ajoutée à un style fluide et soigné, ne fait que contribuer à la violente beauté de ce récit.
En bref, nombreuses seront les raisons qui vous rendront tristes de quitter ce roman... La première étant qu'il est absolument émouvant...
Lien : http://deslivresetmoi7.blogs..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Ptitelilie
  25 novembre 2017
Pour commencer, je dois dire que je trouve la couverture de ce roman magnifique. Elle fait écho au titre et elle est très poétique. Chacun peut y voir ce qu'il a envie d'y voir, je trouve cela très intéressant.
Dans ce roman, nous suivons le quotidien de nombreux personnages, les principaux étant Samuel, Colette, Manon et Franck. Tous les quatre vont se croiser, interagir et, en entrant dans leurs vies, nous allons nous rendre compte qu'elle n'est pas ce qu'elle semble être.
Samuel est un jeune avocat issu d'une famille riche. En découvrant le corps de son frère pendu dans le bureau de son père, il va couper les liens avec sa famille car il n'accepte pas l'indifférence avec laquelle son père gère la mort de son frère. En effet, son père l'avait renié car il était homosexuel et cet état de fait rend Samuel fou de colère, car il ne le savait pas. Il va se rendre compte des nombreux mensonges de son père et plus on avance, plus on découvre la noirceur de ce personnage. Samuel, quand à lui, est tout son opposé. Ayant choisi la vocation d'avocat pour aider les gens, il est altruiste, généreux, attentif mais aussi idéaliste. C'est un personnage auquel on s'attache très facilement et qui m'a émue.
Manon est la collègue de Franck. Un peu inquiète lors de l'arrivée de ce dernier au cabinet d'avocat, ils vont vite sympathiser et devenir amis. Manon est une jeune femme avec un boulot qui lui plait mais qui a plus de mal en amour. Un jour, elle rencontre Franck, un officier de police judiciaire qui travaille à la brigade des mineurs. En apparence, ils ont tout pour être heureux. Mais savons-nous réellement ce qui se passe chez les gens une fois la porte fermée ?
Colette est une personne âgée pleine de vie. Vivant seule suite au décès de son mari, elle décide de prendre un jeune en collocation afin de couper court aux arguments de ses enfants qui veulent la placer en institution. Son colocataire va être…..Samuel ! Entre les deux, le courant va bien passer et ils vont se soutenir mutuellement au cours des épreuves rencontrés. Colette est une petite dame très attachante, pleine de vie et qui ne se laisse pas faire. C'est un personnage plein d'humour et rigolote, la mamie qu'on aimerait tous et toutes avoir. Son côté « ado attardée » à l'écoute des titres de M.Pokora m'a beaucoup fait sourire.
Ce roman, pour moi, est un vrai coup de coeur. de nombreux thèmes de société sont abordés avec finesse et légèreté malgré leurs gravités. En effet, on parle de suicide, homophobie, violence faite aux femmes, les pressions subies par les personnes âgées…. Et pourtant, au cours de cette lecture, c'est plutôt un vent d'optimisme que j'ai ressenti. L'auteure pointe ces sujets de société mais ne tombe pas dans le drame permanent. Au contraire !! Sa plume est fluide et l'écriture très agréable à lire. On se laisse facilement entrainer dans le quotidien de ces personnages et on a envie de savoir ce qui va leur arriver. Les chapitres sont écrits alternativement des points de vue de tous les personnages rencontrés. J'adore cette façon d'écrire car cela permet d'entrer dans la tête de tous et de comprendre leurs cheminements et leurs réflexions.
Pour conclure, je recommande ce roman à tous les amateurs de littérature française et qui cherchent à passer un bon moment de lecture auprès de personnages que l'on pourrait croiser dans notre quotidien.
Lien : https://lesmisschocolatinebo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
NadouBouquine
  19 juin 2017
Marjorie Levasseur, fait partie de cette catégorie d'auteur, qui ont choisi l'autoédition, et qui nous attire dans leur univers grâce à leur fabuleuse plume.
Après avoir lu ses deux premiers romans qui ont étés de véritables coup de coeur,
« Une parenthèse dans ta vie » et « Il n'y a pas d'ombre sans lumière » (retrouvez mes chroniques en cliquant sur leurs titres), je me suis attaqué à celui-ci, qui sort de la romance des précédents opus.
Ici, nous allons être confronté à 4 sujets: l'homosexualité, la violence conjugale, le suicide et les secrets de famille.
Ces quatre sujets, assez délicats, vont être traités de manière délicate et réaliste, sans jugement, en tout impartialité.
Mais il y a aussi, des moments drôles, tendres dans cette histoire. Tout n'est pas si noir, des lueurs d'espoirs sont semées un peu partout au travers des pages.
Samuel, confronté au suicide de son frère, va en découvrir la cause au sein même de son cercle familial et va alors couper les ponts avec celui-ci.
Il va partir vivre chez Colette, 78 ans, veuve, et qui sous la pression de ses enfants accepte de prendre un locataire pour ne pas être seule et rassurer ses enfants.
Jeune avocat dans un cabinet, il va rencontrer Manon, sa nouvelle collègue.
Manon quant à elle, cache un lourd secret, celui de sa relation particulière avec Franck, inspecteur à la Brigade de protection des Mineurs.
Tout n'est pas rose pour elle, et Samuel va bientôt le découvrir, et décidez de l'aider à ses risques et périls.
Le dénouement final m'as beaucoup surprise, je ne m'attendais pas à ça, et je dois dire que ce n'est pas celui que je voulais, même si je l'ai apprécié.
Les personnages de Marjorie Levasseur, sont attachants, qu'ils soit bons ou mauvais, car leurs descriptions et le rôle qu'ils jouent sont honnêtes et très bien amenés par l'auteure.
De toutes âges, de toutes conditions sociales, mais surtout de toutes sensibilités.
Là réside le secret de l'auteure, la sensibilité donné au lecteur grâce aux personnages que nous voulons connaitre, aider et ne plus lâcher.
J'ai été très contente de découvrir un autre genre que celui de la romance, et je trouve que l'auteur s'en sort brillamment.
L'écriture de Marjorie Levasseur est de celle, qui vous touche, par sa véracité, sa douceur mais surtout par les sujets traités, une écriture fluide, sincère, qui nous permet, à nous lecteur, de se plonger dans ce roman, dès les premières lignes.
L'enchaînement des chapitres à une construction intéressante et addictive, les pages se tournent rapidement et plaisamment.
Ce fut une belle découverte, Marjorie que nous resserve tu pour la suite ?
J'ai très hâte de lire ses prochains livres, car ce genre d'auteure est de ceux qui ne vous laissent pas indifférent et entraîne avec lui dans son univers.
Pour conclure :
Un roman riche en sentiments et rebondissements, qui vous fait passer par toutes les émotions, la joie, la colère, la tristesse…
Encore un coup de coeur pour cette auteure pleine de ressources !
Si vous ne connaissez pas Marjorie Levasseur, je vous conseille fortement de vous y mettre, car vous ne serez pas déçue.
Une auteure sur la voie grandissante d'une belle carrière.
Lien : http://nadoubouquine.fr/Arti..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Marie-Nel
  14 juillet 2018
C'est le titre qui m'avait interpellée en premier, très évocateur, puis la couverture, à la fois sobre et pleine de sens, et enfin le résumé. Je suis assez friande des histoires où se mêlent plusieurs personnages, cela promet une lecture riche.
Et c'est le cas ici. Il y a des personnages qui sont le fil conducteur du roman, d'autres qui apparaissent seulement, mais qui marquent et restent en toile de fond, chacun d'eux est important et a son rôle à jouer. Ce sont eux le grand plus de cette histoire. Ils ne se connaissent pas mais leurs chemins vont se croiser d'une façon ou d'une autre. C'est la grande force de ce roman.
Marjorie Levasseur a crée toute une palette de personnes représentatives de notre société, ce qui fait qu'elle parle et fait passer des messages forts sur l'amour, l'homosexualité, l'homophobie, les relations parents-enfants, la mort, le deuil, les personnes âgées et leur autonomie, l'amitié, la violence conjugale. Rien n'échappe à cette galerie de portraits. L'auteure en parle avec beaucoup de justesse, sans en rajouter de trop, mais sans se voiler la face non plus. Comme on dit, elle est « cash », elle dit ce qui est, et cela donne encore plus de réalité aux différents faits.
La parole est donnée au fil des chapitres aux différents protagonistes, j'aime cette façon de construire une histoire, j'aime avoir les points de vue et ressentis de chacun sur une même situation, cela me permet de rentrer encore plus dans l'intimité de chacun et de vivre au plus près d'eux. le roman commence très fort, l'auteure ne nous ménage pas dès le départ, il continue avec de nombreuses révélations, lorsqu'un autre événement se produit sans qu'on s'y attende et qui m'a attristée, pour finir sur d'autres relations auxquelles je ne m'attendais pas du tout. Je suis vraiment allée de surprises en surprises, et surtout, je ne pensais pas que l'auteure irait aussi loin, comme je l'ai dit plus haut, elle n'épargne pas ses héros, et nous également par la même occasion.
Je me suis attachée à certains, d'autres m'ont glacée le sang. J'ai beaucoup aimé le couple Samuel et Colette, deux personnes que tout oppose et qui vont s'entraider et se soutenir. J'ai apprécié la petite dose d'humour avec Mr Petsech, et bien sûr je n'oublie pas les autres, Claudine, Manon, Anne-Lise....
Marjorie Levasseur a un style agréable, fluide et elle a surtout cette manière de construire son histoire qui la rend prenante, addictive. J'ai par moment retenue ma respiration, j'ai lu en apnée, me demandant ce qui allait à nouveau se passer. C'est une histoire qui ne s'oublie pas, en tout cas elle va rester gravée dans ma mémoire, elle nous remue, nous bouleverse, nous dérange dans nos vies tranquilles en nous rappelant ce que certains peuvent vivre.
Le choix pour départager les participants au Prix va vraiment être difficile, quand on a des pépites comme celles-ci en jeu.
Un grand merci à Marjorie Levasseur pour ce moment de lecture intense et inoubliable, je vais la suivre de près et continuer à la découvrir à travers ses autres écrits, elle a vraiment beaucoup de talent.
Lien : http://marienel-lit.over-blo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (13) Voir plus Ajouter une citation
rkhettaouirkhettaoui   10 mars 2018
Elle l’avait tellement aimé, même davantage, adoré. Aujourd’hui, cet amour avait été remplacé par la crainte qu’il lui inspirait, cette nécessité impérieuse de sans cesse faire attention aux paroles qu’elle prononçait en sa présence, de ne jamais le regarder trop longtemps dans les yeux, de toujours acquiescer à ce qu’il disait, d’accepter d’être soumise quand il lui faisait l’amour. Elle avait l’impression de ne plus s’appartenir, d’être une poupée, SA poupée, qui ne devait répondre à ses sollicitations que par « oui ».
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   10 mars 2018
D’aucuns penseraient certainement que dix ans était un âge un peu jeune pour avoir une telle responsabilité, mais telle était la décision de Mireille Revers. Le petit Franck était désormais l’homme de la famille et il devait montrer l’exemple, ne plus être un frère pour ses pairs, mais faire office de figure paternelle. Et être un modèle devait passer par l’absence de larmes, car un homme ne pleurait pas.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   10 mars 2018
C’était surprenant de voir à quel point un homme qui semblait physiquement si fort pouvait dégager autant de douceur et de sensibilité. Il ne manquait certes pas d’assurance dans le cadre de son travail, mais d’un point de vue personnel, il paraissait plus fermé, comme s’il se faisait un devoir d’enfiler une armure pour se protéger de l’extérieur.
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   10 mars 2018
Elle était passée maître dans l’art de l’illusion. Aux yeux de ses pairs, c’était une jeune femme à qui tout souriait. Jolie, intelligente, ambitieuse, en couple avec un homme que tout le monde appréciait et respectait, rien ne manquait à ce tableau idyllique. Non, dans sa vie sociale et professionnelle, Manon était une battante et ce n’était pas peu dire. Car quand on devait faire son trou dans la sphère misogyne des avocats pénalistes et qu’on était une jeune femme fraîche et pimpante de vingt-cinq ans nouvellement nommée au barreau, comme elle l’était il y a tout juste un an, si on ne montrait pas un peu les dents, on se faisait vite dévorer toute crue.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   10 mars 2018
Elle ferma les yeux et prit de grandes inspirations pour se calmer. Elle entendit le froissement de sa veste qu’il jetait rageusement sur le sol en poussant des jurons. Il était furieux. Peu importait contre qui, elle savait qui allait subir son humeur. Elle n’osait même pas se retourner, elle avait trop peur de voir son visage et d’y lire la colère. Si elle le fixait droit dans les yeux, il le prendrait comme un affront. Si au contraire, elle fuyait son regard, il en ferait sa propre interprétation et jugerait son attitude ambiguë.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
autres livres classés : romanVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacCulturaLeslibraires.frMomox





.. ..