AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
EAN : 9782491075064
440 pages
Auto édition (01/10/2021)
4.32/5   28 notes
Résumé :
Rien ne pourrait venir perturber l'existence de Balthazar Leroy, plus connu dans le milieu des pro-gamers sous le pseudonyme du Roi Taz, pas même la récente défaite de son équipe lors d’un tournoi d’e-sport. Du moins, c'est ce dont il est persuadé jusqu’à ce qu’il reçoive une lettre qui va remettre en cause son quotidien et faire la lumière sur une partie de son passé.

Dans son courrier, Li-Na, son ex-petite amie, lui révèle les raisons pour lesquell... >Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (9) Voir plus Ajouter une critique
Marie-Nel
  10 janvier 2022
Marjorie Levasseur fait partie de ces auteurs dont je suis sure que je vais passer un bon moment avec ses livres. J'ai lu ses romans précédents, et à chaque fois, je ressors de ma lecture enchantée, charmée, par le contenu de l'histoire et par la façon de raconter de l'autrice. Ses personnages sont toujours bien travaillés, les sujets aussi.
 
Et ça va être a nouveau le cas avec ce dernier roman. J'ai fait la connaissance de personnages très attachants. Tout d'abord Taz, il est pro-gamer, il gagne sa vie en jouant à des jeux vidéos, il fait des tournois, il voyage beaucoup pour cela. Il est le troisième fils d'une fratrie composée par ses deux autres frères, ils ont la particularité d'être des triplés. Je ne vous révélerai pas l'autre particularité de cette fratrie, c'est plutôt bien trouvé et j'ai beaucoup aimé. Donc, Balthazar, dit Taz, revient chez lui à Paris après une longue absence due à un tournoi à l'étranger. Il trouve chez lui son courrier et parmi lui une lettre venant de son ex petite amie, Li-Na. Elle lui révèle les raisons qui l'ont poussée à le quitter. Taz va tomber de haut, et sa vie va être chamboulée par ces révélations. le voilà donc parti à Lyon, où vivrait la fille qu'il a eue avec Li-Na et qu'il n'a jamais vue. D'autres surprises l'attendent là-bas et le parcours du combattant va être long pour faire connaissance avec sa fille, Serena.
 
On suit aussi Serena, justement. Elle souffre d'une maladie qui fait qu'elle a besoin d'une personne qui la seconde dans son apprentissage à l'école. Cette personne, Cyrille, était l'amie de Li-Na et protège Serena. Je me suis très vite attachée à tous ses personnages. Un peu plus à Serena et Cyrille, car elles ont touché en moi une part de sensibilité. Mais j'ai aussi beaucoup aimé Taz. Je l'ai regardé évoluer au fur et à mesure de l'histoire, je l'ai vu mûrir, devenir un adulte responsable. J'ai découvert sa relation pas toujours facile avec ses frères, et aussi son amour pour Li-Na. Leur relation est attachante et émouvante. L'autrice a su rendre tout ce petit monde bien réel, et j'avais l'impression de vivre avec des amis, j'avais envie de les aider, les réconforter. Je les ai trouvés bien réels et j'ai eu du mal à les quitter. Je ne peux vous en dire plus sur les faits précis, je préfère vous laisser le découvrir comme a voulu le faire l'autrice.
 
C'est ce que j'aime dans les romans de Marjorie Levasseur, elle donne beaucoup de profondeur et d'épaisseur à ses personnages. Ils sont touchants, ils ressemblent à n'importe qui, rien n'est absurde dans ce qui leur arrive, cela pourrait tout à fait se passer dans la vie réelle. Elle fait également passer de très beaux messages sur la vie et de très belles valeurs. Elle traite de sujets sérieux avec beaucoup de délicatesse, sans jamais tomber dans le misérabilisme ni le larmoyant. Et pourtant ces sujets sont graves, la mort, le handicap, la vie avec cet handicap, l'acceptation de la différence, des autres, et bien sûr l'amour qui peut tout guérir. L'amour entre un homme et une femme, mais aussi l'amour filial, amical. Tout est finement détaillé, j'ai été très émue face à certaines situations, et j'avais envie que tout s'arrange au mieux pour tout ce petit monde. Car ce n'est pas toujours évident que tout se finisse bien.
 
L'autrice décrit à la perfection les sentiments, les émotions. Comme je le disais plus haut, j'ai réussi à m'attacher à chacun des personnages, et pourtant l'autrice a choisi une narration à la troisième personne du singulier. J'ai trouvé que c'était un choix judicieux, car il m'a permis de garder une petite distance avec les personnages et surtout avec leurs ressentis. Et quand ceux-ci sont intenses, mieux vaut garder un peu de distance pour ne pas se prendre tout de plein fouet.
Le style de l'autrice est toujours aussi bon, fluide. Les chapitres sont assez courts, ce qui rajoute beaucoup de rythme à la lecture. Je suis rentrée dans ma lecture dès les premières lignes et je ne me suis jamais ennuyée. Pas de longueurs, les faits se déroulent, se suivent, il y a des périodes plus calmes, d'autres plus intenses. En tant que lectrice, j'ai parfois eu un peu peur pour les personnages, cela créait une sorte de suspense qui rendait la lecture encore plus addictive.
 
C'est à nouveau une très bonne lecture pour moi. Je me suis régalée pendant un peu plus de trois cents pages. Je n'ai pas vu le temps passer et j'adore quand j'arrive à tout oublier, mes soucis, mon quotidien, pour me plonger dans la vie de personnages et de leur histoire. Je les ai quittés à regret, tellement je me suis attachée à eux.
Je ne peux bien sûr que vous conseiller ce roman et vous conseiller aussi les autres livres de Marjorie Levasseur si vous ne la connaissez pas encore. Tous ses romans sont toujours très beaux, sensibles et émouvants, et représentent une belle tranche de vie de tout à chacun. Je les ai tous aimés, je n'ai pas de préférés. Cela me conforte dans mon idée de suivre l'autrice et de ne rater aucune de ses sorties littéraires. Je la retrouverai avec plaisir dans une autre histoire.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
MamieAgnes
  13 février 2022
Waouh ! quelle histoire et quelle lecture ! ❤
Deuxième livre de cette auteure que je lis et le charme est bien présent.
L'histoire est belle, les émotions sont là, toujours à fleur de peau. Beaucoup de tendresse, de pudeur et bien sûr une romance, même si ce n'est pas le sujet principal de cette histoire intense. Tout est très justement dosé, quand la tension est trop forte, l'auteure sème quelques touches d'humour.
Les personnages sont attachants, Balthazar, Serena et Cyrille, un joli trio. L'écriture est fluide et la lecture agréable.
Enfin, la couverture est également belle et douce, à l'image du roman où le violon est aussi un des personnages, tout du moins UN violon, je ne peux vous en dire plus afin de ne pas vous dévoiler l'intrigue de ce roman.
Laissez vous emporter par les douces notes de la "Serena...de" de Schubert jouées au violon ! Et vous verrez : c'est la pluie qui fait grandir les fleurs 🌹
Commenter  J’apprécie          100
Antiigone
  06 juin 2022
L'INTRIGUE
C'est l'histoire de vies bouleversées : celle de Balthazar, évidemment, mais aussi celle de Serena, sa fille cachée, qui perd sa maman, mais trouve un père qu'elle n'a jamais connu qu'à travers de rares bribes de souvenirs lâchés à contrecoeur par Li-Na. Elle va découvrir l'histoire d'amour atypique, mais tellement émouvante, de ses parents, qui n'ont jamais cessé de s'aimer, et apprendre à vivre avec un inconnu. À ces deux destins chamboulés se greffe Cyrille, dont je dois vous dissimuler la fonction pour ne pas trop vous en dire. Proche de Serena, elle aura un rôle majeur à jouer dans le nouveau quotidien de sa protégée, et n'aura de cesse de croiser la route du jeune papa en herbe.
LES THEMATIQUES ABORDEES
C'est aussi l'occasion pour l'auteure d'aborder une thématique qui lui semble chère : la paternité. Les ressentis de Balthazar et ses questionnements face à cette nouveauté impromptue dans sa vie apparaissent parfaitement menées et nous emmène, nous aussi, à nous questionner. Qu'aurions-nous fait, ressenti, dit à sa place ? Mais c'est avant tout un roman qui parle d'amour sous de multiples formes.
Le parcours administratif par lequel passe Balthazar est très bien mis en scène et réaliste, avec ses absurdités, ses instants d'espoir et ses joies. On ressent le travail de recherche de l'auteure pour offrir à ses lecteurs une vision au plus proche de la réalité.

Le handicap – plus particulièrement la surdité – est également abordé et cette thématique, peu abordée avec autant de réalisme dans la littérature, fait l'originalité de ce roman.
LES PERSONNAGES
Les personnages sont également très bien construits et développés. C'est quelque chose que j'apprécie énormément chez Marjorie Levasseur. On découvre leur parcours de vie au gré des pages. J'ai trouvé leurs histoires très touchantes, surtout les passages racontés par Li-Na. Ce sont des protagonistes avec des failles et des forces, apportant aux autres ses propres expériences de la vie pour former quelque chose d'authentique, magnifique et humain.
LA PLUME DE L'AUTEURE
La plume de Marjorie Levasseur est une valeur sûre. Je me plonge dans ses mots fluides et agréables à lire avec délice, à chaque lecture. En peu de mots, toujours bien choisie, elle parvient à nous transmettre une multitude d'émotions et à instaurer une ambiance qui nous plonge au coeur de son roman. Tantôt poétique, tantôt réaliste, assurément contemporain, son style d'écriture n'a rien à envier aux plus grands !
POUR CONCLURE...
En résumé, j'ai passé un très bon moment de lecture en découvrant l'histoire de Balthazar et sa manière de faire face à cette situation inédite et déroutante qui se présente à lui. Ce n'est pas tous les jours que l'on se découvre une fille cachée qui fait ressortir les souvenirs enfouis d'un passé au goût amer d'inachevé ! Les thématiques abordées, comme la paternité ou l'acceptation de nos différences, de même que le monde du pro-gaming, apparaissent très bien mis en scène et desservent le récit à merveille. le tout est magnifié par la belle plume de Marjorie Levasseur, toujours aussi réaliste, poétique et subtile pour transmettre une multitude d'émotions. Je vous recommande donc vivement ce beau roman !
Lien : https://wendybaqueauteur.wix..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
LeslecturesdeNinon
  05 octobre 2021
J'ai eu l'honneur et la chance de découvrir ce roman en avant-première cet été (MERCI Marjorie). Il faut que je vous dise que j'ai énormément pleuré, quasiment à chaque chapitre 😬 Je l'ai terminé complètement déshydratée 😂 Trêve de plaisanterie, de quoi parle cette petite pépite ?
On découvre Balthazar, plus connu sous le pseudo de roi Taz dans le monde du pro-gaming. À 35 ans, il vit sans attache, se concentrant uniquement sur sa carrière. Jusqu'à ce qu'il reçoive une lettre de Li-Na, celle qui fut sa petite amie quinze ans plus tôt. Non seulement il apprend avec horreur qu'elle est décédée, mais également qu'ils ont eu une fille. Ces nouvelles entraînent un véritable bouleversement chez Balthazar. Sera-t-il prêt à endosser le rôle de père, qui lui revient de droit ? Acceptera-t-il d'effectuer les changements nécessaires dans sa vie ?
Comme à chaque fois dans les romans de Marjorie, on sent l'émotion poindre à chaque page.
J'ai été touchée par ce gros nounours qu'est Balthazar, mais également par Serena, cette jeune fille de quatorze ans qui vient de perdre sa mère. Elle est courageuse et très intelligente. Tous les personnages de cette histoire sont attachants (il y en a tout de même un qui m'a prodigieusement énervée, je vous laisse découvrir lequel).
Cette histoire est un savant mélange d'émotion et d'humour. On rit, on pleure. C'est doux, c'est vraisemblable et c'est un très, très bon moment de lecture.
Et puis, comment ne pas parler de cette sublime couverture ? J'en suis tombée amoureuse dès le premier regard. Elle est SUBLIME !
Vous l'aurez compris, ce roman est une véritable pépite, que je vous encourage fortement à découvrir.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
TPKLLBOOK_95
  02 novembre 2022
Balthazar ou plus communément appelé Roi Taz est un pro-gamers reconnu.
Il enchaîne les tournois, en France mais également dans plein d'autres pays.
Sa vie de nomade lui convient parfaitement, il vit pour le gaming, respire le gaming.
Mais Li-Na, son ancien amour de jeunesse va tout bouleverser avec une lettre.
Les raisons de sa rupture soudaine quinze ans plus tôt, sa disparition totale de la vie de Balthazar...
Lui qui n'a aucune attache, va-t-il réussir à s'improviser père ?
J'ai adoré cette histoire.
Purée y'a pas à dire, on me met une relation père-fille et sayé on m'a prise dans les filets.
J'ai retrouvé la plume de Marjorie, découverte avec "Ne lui dit pas qu'il me manque" avec plaisir.
J'aime sa plume, sa façon de transmettre les émotions, ça me touche, oui et pas seulement parce que c'est un père et sa fille.
Elle met des mots sur les maux de ses personnages, celle-ci est un peu facile et pourtant je trouves que cela résume bien mes deux lectures.
Ici on est bouleversée par ce que la vie a réserver à Li-Na, absente physiquement du livre et pourtant si présente dans l'histoire, comme une étoile qui veille.
On compatit avec sa fille, Serena, qui se découvre un père, plus ou moins connu, et qui doit composer avec le peu de choses que sa mère a voulu lui dévoiler à son sujet. Pour ainsi dire pas grand chose d'ailleurs.
En pleine adolescence, là où elle se cherche, elle voit ses fondations bouger et évoluer.
On y aborde l'handicap chez l'enfant, et je vous avoue que ça me touche de près, donc je ne pouvais qu'apprécier davantage. Les inconvénients, les problématiques rencontrés, sont très vrais et sonnent juste.
On met en avant un métier méconnu également et pourtant indispensable à leur quotidien.
Je ne veux pas trop vous en dévoiler pour que vous gardiez quand même un peu de découvertes.
Mais toute cette partie est faite également avec justesse et bienveillance.
J'ai aimé le personnage de Balthazar, j'ai adoré ses frères, qui j'espère auront eux aussi une histoire pour eux, l'histoire de leur prénom qui est très drôle, leur unité malgré la distance et leur différence... Leurs parents qui sont également des persos très attachants.
J'ai adoré Serena, son envie d'être comme tout le monde et ne pas être traité différemment, sa résiliance, sa gentillesse.
J'ai surkiffé Cyrille, son attachement envers Serena, sa bienveillance, l'aide qu'elle apporte à Balthazar, tout en hésitant pas à le recadrer, elle a un sacré caractère et c'est ce qui fait d'elle un élément fondamental à cette histoire.
C'était parfois drôle parfois touchant.
Il se passe plein de choses et en même temps la vie suit son court tout doucement.
Des relations se créer, prennent forme au fil des pages et nous permettent de nous attacher à tout ce beau monde avec tendresse.
Bref, je ne sais pas quoi rajouter d'autres parce que j'ai vraiment aimé et que je pourrais rentrer encore plus dans les détails mais ce serait vous gâcher la lecture.
Alors si vous cherchez une jolie relation père-fille naissante, de bons moments et quelques rebondissements, cette histoire est faite pour vous.
Lien : https://tchusspeacekissloval..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
AngeliqueLeslecturesdangeliqueAngeliqueLeslecturesdangelique   04 octobre 2021
Je n'ai pas dormi de la nuit. Quand je repense à ce que j'ai fait, j'en ai la nausée. Pourra-t-il me pardonner un jour ? Quelle importance, je ne le reverrai probablement jamais...
Quoi que je fasse, je sais que l'ultime regard qu'il a eu pour moi me hantera tout ma vie. Ce regard de cette couleur si particulière, qui était toujours plein de douceur quand il le posait sur moi, s'est teinté en quelques secondes de tristesse, puis de colère. Comment peut-on faire autant de mal à la personne qu'on aime ? Je l'ignore, et pourtant, c'est ce qu'il s'est passé.
J'ai balayé ces quatre dernières années en quelques mots, non sans regret, mais avais-je réellement le choix ?
Je paierai sans doute un jour le prix fort pour les mensonges que j'ai proférés hier, pour la souffrance que je lui ai infligée, mais j'ai agi en toute conscience. Le laisser partir était la seule chose raisonnable à faire.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

autres livres classés : romanVoir plus
Notre sélection Littérature française Voir plus





Quiz Voir plus

Les écrivaines dans la littérature française contemporaine

Dans les titres de trois de ses romans, des reptiles et des rongeurs se sont invités. A-t-elle prévu d'offrir un zoo ou une arche à son lectorat? :)

Sylvie Granotier
Anna Gavalda
Katherine Pancol
Françoise Bourdin

10 questions
1057 lecteurs ont répondu
Thèmes : Femmes écrivains , littérature contemporaine , littérature françaiseCréer un quiz sur ce livre