AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782491075019
198 pages
Éditeur : Marjorie Levasseur (03/07/2019)
4.33/5   18 notes
Résumé :
Parfait carriériste, Sylvain Caron n’en est pas moins très amoureux de sa femme et lorsque celle-ci perd la vie dans des circonstances dramatiques, il est fou de douleur…
Fou de douleur et ivre de rage envers Tanguy Verdier, l’homme qu’il estime responsable de la mort de son épouse. Et sur la tombe de celle-ci, il lui fait une promesse : peu importe le temps que cela lui prendra et les moyens employés, cet homme paiera pour son crime.
Mais Sylvain va b... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (11) Voir plus Ajouter une critique
4,33

sur 18 notes
5
9 avis
4
1 avis
3
1 avis
2
0 avis
1
0 avis

LinstantDesLecteurs
  06 juillet 2019
Tanguy et Sylvain se retrouvent dans le maelstrom du destin dont aucun n'avait pensé que ce soit possible !
Ma Chère lectrice, Mon Cher Lecteur, une fois de plus, je n'ai su résister à la plume de Marjorie Levasseur ! Elle m'embarque à chaque fois avec une belle intensité et c'est ce qui me fait papillonner le coeur et les yeux ! Oh d'accord, j'ai compris, toi aussi tu veux y aller…
Mais avant, juste une chose… MERCI Marjorie pour ta confiance qui me fait chaud au coeur…
Alors c'est parti ! Tanguy a grandi dans un cadre familial un poil compliqué et peu serein. Il a tout fait pour s'en sortir et que sa mère soit fière de lui. Il a même réussi à allier passion et travail ! Enfin travail pas tout de suite mais enfin quand même… Il faut que je vous dise que Tanguy vient tout juste d'être diplômé de la prestigieuse école « Les Gobelins ». En effet, notre jeune ami de vingt-deux ans à peine, a réussi cette belle école pour pouvoir dessiner comme il le souhaite. C'était son plus grand rêve. Il en a fait des concessions pour en arriver là. Quitte à louper de nombreuses heures de sommeil et une vie sociale de jeune… Et trimer comme un dingue.
Pour une fois, il décide de répondre favorablement à la demande de ses potes de les rejoindre à une soirée branchée. Il le sait, il aurait mieux fait de rentrer dormir et rattraper son sommeil, mais, la vie en a décidé autrement. le voilà qui tourne en rond pour trouver cette boite de nuit, il est fatigué, ses paupières sont lourdes, une femme traverse, le choc est inévitable.
Sylvain, se réveille chaque jour qu'il lui est donné avec la rage de vengeance ! Cette idée pilote son être comme un leitmotiv. Celui qui a tué sa femme doit manger la poussière. Oui, mais encore une fois, la vie en a décidé autrement ! Sylvain va tenter de déjouer les règles et faire péter le ver qu'il y a dans la pomme, depuis l'intérieur… Mais, mais, mais.
Mes Loulous, Marjorie nous embarque dans un roman choral qui va nous titiller les neurones, que dis-je ? Complètement jouer au trampoline avec ! Elle trouve une petite souris qui nous raconte sa vie, qui essaye de vivre malgré des petits tas de poison qui lui sont glissés sur son trajet et elle nous ramène un gros matou, qui sait attendre tapis dans l'ombre, prêt à sauter sur sa proie.
Elle nous glisse à la manière d'un saute moutons, une fois chez la souris, une fois chez le gros matou… Mais ce parallèle va quelque peu s'égratigner au fil de l'histoire et prendre toute sa dimension humaine.
En effet, Marjorie nous amène de manière subtile et ronde sur le chemin de la réflexion. le prisme par lequel on regarde les choses n'est toujours qu'un seul point de vue. Mais est-on sûr d'avoir fait le tour de la question ? Non, jamais. de petites fêlures vont apporter une rondeur exquise à l'histoire. C'est touchant et dérangeant. C'est profondément humain et pleins de sentiments contradictoires. C'est majestueux et frondeur. le sujet qu'aborde notre plume ici, est loin d'être simple ! Et ses personnages sont justes comme il faut. Pas trop, pas pas assez ;)
Et vous, Mes Loulous, posez-vous ces quelques questions… S'il vous arrive de tuer quelqu'un lors d'un accident, si la personne que vous aimez le plus au monde vient à mourir dans un accident, si, si… ? Que feriez-vous ? Comment réagiriez-vous ?
Marjorie nous amène dans un abîme possible de questionnements, de souffrance et de vengeance. Mais pas que. Elle traverse différentes étapes qui nous mènent à la réflexion, à la compréhension de certaines choses et cerise sur le gâteau, une fin aux surprises délicieuses !
Ma Chère Lectrice, Mon Cher Lecteur, je vous recommande ce nouveau livre « Plus douce est la vengeance » de Marjorie Levasseur. Grâce à sa plume énergique et ronde, elle nous entraîne dans une histoire pleine de suspense et sait nous tenir en haleine jusqu'à la dernière page ! Que pensez-vous de la vengeance ? Pensez-vous vous sentir mieux lorsque vous aurez fait tomber son courroux ?

Lien : https://linstantdeslecteurs...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
unerenardaparis
  28 juillet 2019
Sylvain avait tout pour être heureux : un travail qui le passionne, et surtout une femme qu'il aimait follement. Jusqu'à ce soir tragique où elle a été renversée par un chauffard.
Sylvain veut se venger. Mais sournoisement. Alors, il se rapproche du chauffard, nommé Tanguy, un jeune homme de 22 ans, et qui est à la dérive depuis l'accident. Sylvain le prend sous son aile, l'installe chez lui, l'écoute, lui promet de l'aider à se relever. Pour mieux s'en venger.
Mais Tanguy est-il vraiment un chauffard sans état d'âme ? Sylvain a-t-il l'âme assez noire qui mettre son plan à exécution ? Et surtout, connaissait-il sa femme si bien que cela ?
Ahh, que j'aime les polars/thrillers ! Ici, tous les ingrédients sont là : des rebondissements, des révélations et, surtout, quel suspens ! Un vrai page turner, impossible de lâcher ! Second livre que je lis de Marjorie, j'adore vraiment sa plume, les mots coulent avec aisance, et vous embarquent dans le tourbillon de l'histoire !
Commenter  J’apprécie          30
antalmos
  20 août 2019
Plutôt adepte des thrillers avec tout ce que ça implique comme violence, je me suis surpris à aimer ce roman "plus douce est la vengeance" porté par la belle plume de Marjorie Levasseur que je ne connaissais pas. Surpris parce que l'histoire prend, au fil des chapitres, des tournures dont on ne s'attend pas forcement. Au départ pourtant, tout semblait écrit à l'avance : un jeune homme décide de prendre sa voiture malgré la fatigue accumulée, une femme qui traverse la route au mauvais moment et c'est l'inévitable accident qui va laisser un mari anéanti, ne cherchant plus qu'une seule chose désormais : tuer le responsable de cette tragédie. Mais l'auteure n'a pas cédée à la facilité et a su exploiter à merveille le thème de la vengeance en prenant des chemins inattendus et nous fait prendre conscience qu'il est regrettable qu'il faille parfois attendre une tragédie pour comprendre certaines choses que je ne peux pas révéler ici. Dès le début du livre, on est pris dans le tourbillon de l'histoire et on n'arrive plus à décrocher jusqu'au dénouement. Des chapitres entiers consacrés à chaque personnage pour une parfaite fluidité (plus douce est la lecture), des rebondissements savamment distillés et la plume efficace de l'auteure en font un roman incontournable à découvrir.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
LeslecturesdeNinon
  05 juillet 2019
Je remercie une fois de plus Marjorie qui m'a permis de découvrir son nouveau roman. Comme toujours, ce fut un vrai plaisir de retrouver sa plume et de découvrir cette nouvelle histoire.
Ici, c'est un roman choral que nous offre l'auteure, et nous suivons plusieurs personnages. J'ai vraiment apprécié cette façon de narrer l'histoire parce que, dans ce contexte précis de vengeance, ça nous permet d'avoir le point de vue des deux protagonistes principaux et de nous mettre à la place de chacun d'eux.
Tanguy est vraiment très touchant parce qu'il est profondément malheureux de son geste et culpabilise beaucoup. Sylvain est émouvant à sa manière, même s'il ne rêve que de vengeance, parce que l'on comprend qu'il souffre énormément, lui aussi. Alors finalement, on s'attache à nos deux compères et on ne peut plus les quitter jusqu'à arriver au dénouement, parce qu'on a vraiment envie de savoir comment toute cette histoire va se terminer.
Et s'il nous arrivait de tuer quelqu'un lors d'un accident ?
Et si la personne que nous aimons le plus au monde mourait lors d'un accident ?
Comment réagirions-nous ?
La vengeance est-elle l'unique moyen pour se sentir mieux ?
Tel est le thème de ce roman, que je vous conseille de découvrir. La fin apporte son lot de surprises, et l'auteure a réussi à me garder en haleine jusqu'au bout. Merci, vraiment, pour ce joli roman, qui fait la part belle aux sentiments, aux relations humaines, mais pas que… Découvrez-le !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Aupaysdesbooks
  10 novembre 2019
-Un huis clos entre bourreau et victime-

Marjorie Levasseur me délivre ici son neuvième roman. Elle écrit souvent ses livres explorant une histoire d'amour, une quête de soi ou de vengeance comme dans ce livre alors je vous propose de vous y glisser un peu.

"Plus douce est la vengeance" raconte l'histoire de Sylvain Caron et de Tanguy Verdier. Qui est le bourreau et la victime ? Peut-être l'un et l 'autre...
Au début du livre, le 30 juin 2018 à Paris, je rencontre Tanguy Verdier, un homme fatigué.
Accablé par cette soirée où ses envies, son avenir et son estime ont été anéantis.

Puis l'auteur me présente Sylvain Caron qui me raconte son amour pour "Elle".
..."Lorsque je t'ai aperçue, toi, cette jeune femme blonde, cheveux au vent, le nez plongé dans un roman que tu semblais dévorer plutôt que lire, j'ai su que c'était toi. Ma lumière, ma vie, mon évidence, celle que j'avais cherchée toute mon existence sans vraiment en avoir conscience."

Je dois vous avouer que c'est certainement le seul passage romantique du livre. Puisque Sylvain a perdu son amour, "Elle". Il ne sera plus jamais auprès de celle qu'il aime. Toutefois, une seule chose lui procure sa dignité : La vengeance.

Ce roman est donc un thriller, souvent à huis clos car ces deux hommes vont se chercher, se dire ou se cacher ce qu'ils pensent l'un de l'autre. Mais croire détenir la vérité est il suffisant pour la faire éclater ?

Mon avis :
J'ai apprécié la lecture de ce roman car Marjorie Levasseur emmène agréablement le lecteur dans son thriller. le récit permet une immersion dans les pensées de chacun, même la mère de Tanguy Verdier, Catherine me raconte son jugement, son avis sur son fils. Les changements de narrateurs sont exécutés à chaque nouveau chapitre, le nom de celui-ci indiqué au début permet de très bien se positionner. le texte aborde aussi le sujet de l'alcoolisme familial qui se montre réaliste. La lecture est simple ainsi que fluide. La vengeance peut-elle être toujours possible ? Doit-on se sentir coupable de ce qui se produit dans notre vie lorsque celle-ci est bousculée ?

Conclusion : Je conseille cette lecture pour un petit week-end détente à la maison
Lien : https://aupaysdesbooks.wixsi..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (3) Ajouter une citation
AngeliqueLeslecturesdangeliqueAngeliqueLeslecturesdangelique   05 juillet 2019
Ce fut à ce moment là que je la vis, presque irréelle. Une silhouette féminine fantomatique vêtue d'une robe blanche vaporeuse, de longs cheveux blonds encadrant un visage un peu brouillon. Là, en plein milieu de la chaussée, les yeux écarquillés par... la peur ? Était-ce de la peur ? Je n'aurais su le dire. Mes pensées étaient trop embrumées par le sommeil tant convoité. Ces mêmes pensées qui retardèrent en cet instant le réflexe le plus basique d'un conducteur lambda face à un obstacle : freiner. Je l'ai fais... Je crois...
Mon dernier souvenir avant de sombrer fut le bruit mat de son corps sur le capot dépareillé de ma vieille voiture et puis... plus rien, le trou noir.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
antalmosantalmos   15 août 2019
Il suffisait qu’il quitte ce trottoir et parcoure cette rue pour rejoindre l’artère adjacente qui devait le mener jusqu’à son domicile. Une rue à traverser. Une seule. Tout comme l’avait fait ma femme. Et moi je ne lui laisserais aucune chance. Aucune. Tout comme il ne lui en avait pas laissé. La Terre serait débarrassée à tout jamais de ce parasite, cette pourriture qui avait brisé ma vie. Personne ne le regretterait. Ce n’était qu’un ivrogne, un rebut de la société, une plaie de l’Humanité. Je n’attendrais pas que la justice prenne une décision.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Gaby321Gaby321   13 juillet 2021
J'avais lutté toute ma vie pour ne pas faire d'erreurs en oubliant que je n'étais qu'un être humain et que j'étais par essence destiné à en commettre un jour.
Commenter  J’apprécie          10

autres livres classés : psychologiqueVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
2143 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre

.. ..