AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : B004TUYNBY
Éditeur : (25/03/2011)

Note moyenne : 3/5 (sur 1 notes)
Résumé :
Idiots très-illustrés, et vous, tourneurs de tables très-précieux, onques ne vous avisâtes-vous de reconnaître en la personne sacrée du joyeux curé de Meudon, l'un de nos plus grands maîtres dans là science cachée des mages. C'est que sans doute vous n'avez ni lu convenablement, ni médité bien à point ses pantagruélines prognostications, voire même cette énigme en manière de prophétie qui commence le grimoire de Gargantua. Maître François n'en fut pas moins le plus ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
JacopoJacopo   22 janvier 2019
Il portait la ceinture très-basse, pour soutenir sa panse un peu plus rebondie que le bon exemple ne l’exigeait pour un prédicateur de carême. Son froc était assez mal boutonné, et son capuchon, en s’abaissant, laissait voir une tête toute dépouillée de cheveux et tonsurée par la nature. Il portait toujours, en sa qualité de sommelier de son couvent, un trousseau de clefs et une escarcelle à sa ceinture ; il s’appuyait en marchant sur un gros bâton qui avait servi autrefois de manche à la croix de la procession, et sur lequel on voyait encore en demi-relief quelques fleurs de lis presque effacées. Toujours riant et en belle humeur, distribuant volontiers aux nécessiteux des aumônes, aux petits enfants des images, et aux malades de joyeux contes ; chéri de tout le monde, se garant avec soin des cafards et des faux dévots, franc comme l’or et fin comme l’ambre, mais beaucoup plus assidu à la bouteille qu’à son bréviaire, tel était frère Jean des Entommures, un des meilleurs amis de notre joyeux maître François.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
JacopoJacopo   22 janvier 2019
Le frère Buinard, pour bien sentir et discerner toutes choses, avait beaucoup de nez, soit dit au physique aussi bien qu’au moral ; de telle sorte qu’on l’avait même soupçonné de quelque consanguinité anonyme avec la dynastie régnante des seigneurs de la Devinière et de la Lamproie. Il n’était, du reste, ni grand ni maigre, comme le dit par antiphrase et par plaisanterie la chronique de Gargantua ; c’était, au contraire, un petit homme replet et trapu, aux sourcils noirs et bien fournis, aux yeux vifs et brillants, au teint fortement coloré ; c’était une tête du Midi sur le corps d’un bourgmestre de Flandres.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
autres livres classés : mageVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox


Lecteurs (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Pas de sciences sans savoir (quiz complètement loufoque)

Présent - 1ère personne du pluriel :

Nous savons.
Nous savonnons (surtout à Marseille).

10 questions
321 lecteurs ont répondu
Thèmes : science , savoir , conjugaison , humourCréer un quiz sur ce livre