AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de Gast


Gast
  22 mars 2011
Histoire atypique que ce livre, sur une page de la seconde guerre mondiale peu médiatisée : la guerre des partisans telle que menée, derrière les lignes du front de l'Est, par l'Union Soviétique. Ce récit montre bien comment cette guerre là, anonyme, obscure et tapie dans l'ombre fut au départ une tentative désespérée de briser la machine de guerre nazie anéantissant l'Armée Rouge par corps d'amées entiers. Ce n'est que bien plus tard que ces soldats Soviétiques esseulés passère de la lutte désespérée au combat planifié. La lutte contre l'effondrement programmé avait changé de camp. A cela, Primo Levi rajoute un élément : la judaité de ses combattants qui peu à peu, de Soviétiques, deviennent apatrides et annoncent Israël.

Roman important donc ! Pour la vision positive et organisée qu'il donne du combat soviétique durant la Grande Guerre Patriotique ; mais surtout, car il démontre de manière exemplaire combien les juifs ne se sont pas laissé assassiné sans combattre, sans essayer du moins, avec les moyens du bord et l'antisémitisme ambiant, si bien ancré dans les population qu'il eut l'occasion de s'exprimer sur ce groupe de combattants juifs alors que l'Allemagne capitulait ; et qu'il suintait des pores de la peau de nombre de ceux croisés par ces partisans. Là où les nazis assassinaient, leurs ennemis Russes ou Polonais se limitaient à mépriser, mais les rouages racistes restaient là.

Une belle histoire, une épopée originale pour un livre qui permet de remettre en perspective nombre des réflexes d'exclusion ayant amené certains à commettre l'un des pire crime du XXe siècle.
Commenter  J’apprécie          40



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (3)voir plus