AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782253053521
288 pages
Le Livre de Poche (25/02/2004)
4.73/5   13 notes
Résumé :

« Dans ce livre je parle de la responsabilité comme de la structure essentielle, première, fondamentale de la subjectivité. Car c'est en termes éthiques que je décris la subjectivité. L'éthique, ici, ne vient pas en supplément à une base existentielle préalable ; c'est dans l'éthique entendue comme responsabilité que se noue le noeud même du subjectif. [...] L'humanité dans l'ê... >Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique

Opposant être et sujet, sujet à sujet, temps à mémoire, espace et transparence, le philosophe de l'un-pour-l'autre revisite la phénoménologie en un vertigineux tour d'horizon qui est aussi un tour de force. Sans ériger de système, avec la modestie d'un discours original qui sape les concepts les plus glorieusement établis depuis l'aube de la philosophie occidentale, Autrement qu'être ambitionne rien moins que de nous découvrir ce qui se passe avant que tout arrive, autre chose que le monde qui vient à exister, et ce que signifier veut dire. Emmanuel Levinas indique allusivement que le fugitif objet de sa recherche pourrait évoquer l'Un des pré-socratiques, le Bien, source de lumière platonicienne, ou l'éternel défi du scepticisme à la pensée triomphale. Au bord des gouffres de l'indicible, réhabilitant la sensibilité qui m'assujettit, il identifie l'autre dans sa proximité, qui, sans se perdre en moi-même, requiert la substitution, l'autre qui m'accuse comme le clair-obscur accuse les traits d'un visage. Assez miraculeusement, à partir de cet impalpable "au-delà de l'essence", Levinas recrée le panorama des notions universelles, touche à tout ce qui se dit et remet en question l'idée même de sens. La conclusion en choral fugué reprend les thèmes et, réfutant toute utopie, résout l'altérité des proches dans une harmonie politique fondamentale, toujours encore à construire.

Commenter  J’apprécie          50

Citations et extraits (4) Ajouter une citation

l'homme moderne se prend pour un être d'entre les êtres, alors que sa modernité éclate comme une impossibilité de demeurer chez soi

Commenter  J’apprécie          80

Il faut que dans la temporalisation récupérable, sans temps perdu, sans temps à perdre […] se signale un laps de temps sans retour, une diachronie réfractaire à toute synchronisation, une diachronie transcendante.

Commenter  J’apprécie          30

La trace se dessine et s’efface dans le visage comme l’équivoque d’un dire et module ainsi la modalité même du Transcendant.

Commenter  J’apprécie          50

la poésie du monde n'est-elle pas antérieure à la vérité des choses et inséparable de la proximité par excellence, de celle du prochain ou de la proximité du prochain par excellence. (p.122)

Commenter  J’apprécie          00

Videos de Emmanuel Levinas (25) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Emmanuel Levinas
Sous le déluge d'acier qui ravage Kiev, du fond de la cave qui lui sert d'abri, Constantin Sigov, l'un des plus grands philosophes ukrainiens d'aujourd'hui, connu pour avoir enseigné à La Sorbonne, écrit une lettre à ses amis français. Il dit la réalité au jour au jour de l'effroyable guerre que Vladimir Poutine inflige au peuple d'Ukraine. Il raconte le courage des résistants qui prennent les armes pour défendre la liberté. Il explique les non-dits de ce conflit fratricide au coeur du Vieux-Continent. Il éclaire sa signification pour l'avenir de l'Europe. Sa lettre représente le plus puissant des appels à la mobilisation de toutes les femmes et de tous les hommes qui ne peuvent se résoudre à la victoire du Mal radical.
Le philosophe ukrainien Constantin Sigov, qui dirige le Centre européen à l'Université Mohyla de Kiev, a été directeur d'études associé à l'Ecole des hautes études en sciences sociales (EHESS) à Paris de 1992 à 1995. Il a contribué à l'établissement du Vocabuaire européen des philosophies (Paris, Seuil/Le Robert, 2004) et a fondé à Kiev la maison d'édition Duh i litera (L'Esprit et la lettre), qui a publié des traductions ukrainiennes faisant autorité de grands penseurs comme Montaigne, Descartes, Pascal, Paul Ricoeur, Emmanuel Levinas et François Furet. Ami de Paul Ricoeur et de Charles Taylor, il les a accueillis à l'Université de Kiev. Pour son inlassable activité de bâtisseur de ponts entre les cultures, Constantin Sigov a été décoré par la France au grade d'officier de l'Ordre des Palmes académiques. En 2014, il a soutenu la Révolution du Maïdan, dont il a été une grande voix. Son oeuvre personnelle de penseur, qui occupe une place majeure dans le monde slave, rencontre un vif écho international.
+ Lire la suite
Dans la catégorie : OntologieVoir plus
>Philosophie et disciplines connexes>Métaphysique>Ontologie (71)
autres livres classés : subjectivitéVoir plus





Quiz Voir plus

Philo pour tous

Jostein Gaarder fut au hit-parade des écrits philosophiques rendus accessibles au plus grand nombre avec un livre paru en 1995. Lequel?

Les Mystères de la patience
Le Monde de Sophie
Maya
Vita brevis

10 questions
405 lecteurs ont répondu
Thèmes : spiritualité , philosophieCréer un quiz sur ce livre