AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782070581832
368 pages
Éditeur : Gallimard Jeunesse (16/06/2016)
3.49/5   54 notes
Résumé :
Aujourd'hui est un jour comme les autres pour Rhiannon. Alors pourquoi Justin, son petit ami d'ordinaire distant et lunatique, semble-t-il la voir pour la première fois? Ensemble, ils vont vivre une journée parfaite — dont le garçon n'aura aucun souvenir le lendemain. Mais tout s'explique lorsque Rhiannon fait la rencontre d'A, qui lui raconte se réveiller chaque matin dans une corps différent et être tombé amoureux d'elle en occupant celui de Justin. Mais peut-on s... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (19) Voir plus Ajouter une critique
3,49

sur 54 notes
5
4 avis
4
7 avis
3
3 avis
2
2 avis
1
1 avis

lemillefeuilles
  15 mai 2019
Il avait fait parler de lui, le premier roman de ce qui sera, à priori, une trilogie. A comme aujourd'hui, c'était un peu un ovni littéraire que j'ai découvert il n'y a pas si longtemps que ça. C'était un coup de coeur.
Quoi de plus normal que de vouloir le... relire, mais du point de vue d'un autre personnage. C'est ce que David Levithan propose avec Aujourd'hui est un autre jour. Nous retrouvons Rhiannon et nous sommes plongé·e·s dans ces pensées au moment où elle va rencontrer A, alors dans le corps de son petit ami Justin.
C'était intéressant d'avoir une autre vision des choses sur la vie que mène A (en changeant de corps tous les jours) et de voir comment une personne pouvait réagir face à cela. Bien sûr, comme A et Rhiannon ont des sentiments l'un·e envers l'autre, cette dernière se pose des questions : A est une fille ? Un garçon ? Est-ce qu'elle peut être amoureuse de quelqu'un qui n'a pas de corps, qui n'est jamais la même personne physiquement parlant ?
Grâce à ce roman fantastique, l'auteur soulève de nombreuses questions sur le genre et l'attirance sexuelle et romantique, ce qui était déjà le cas dans le premier tome. Il y a d'ailleurs de nombreuses redites, notamment au niveau des dialogues, si bien que je conseille de ne pas enchaîner ces livres (j'ai attendu près de deux ans entre les deux lectures et c'est pas plus mal).
Malgré ce petit bémol, j'ai bien aimé me replonger dans cette histoire que j'avais adorée et en connaître un peu plus sur la vie de Rhiannon. Ce n'est pas le coup de coeur comme pour le précédent volume, mais c'est une chouette lecture qui fait réfléchir et qui est agréable !
Lien : http://anais-lemillefeuilles..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          260
Lunartic
  15 juillet 2019
Tout d'abord, je tiens à commencer cette critique en remerciant les éditions Gallimard Jeunesse de m'avoir fait une fois de plus confiance pour cet énième partenariat, dont le premier sur mon nouveau blog. C'est toujours un immense honneur pour moi et un grand plaisir de lire les romans édités chez Gallimard que je reçois. Je souhaitais également m'excuser du retard que j'ai pris pour ce Service Presse (je l'ai reçu fin août). J'ai manqué de temps, et ça m'est sorti de l'esprit. Je m'excuse auprès de Mme DUTORDOIR et je la remercie grandement de sa patience. C'est parti pour la chronique maintenant !
Déjà, il faut savoir que j'ai demandé Aujourd'hui est un autre jour en Service Presse sans avoir lu A comme Aujourd'hui, le premier tome. Je m'explique : Aujourd'hui est un autre jour n'est pas à proprement parlé la suite d'A comme Aujourd'hui. Il s'agit en réalité d'une réécriture du point de vue de Rhiannon (j'adore tellement ce prénom, écoutez-moi cette merveille de chanson signé Fleetwood Mac ♫ ~Petite pause musique ♥ à écouter durant votre lecture), la jeune fille dont A est tombé amoureux. J'ai donc lu cette "suite" en tout état de cause et je n'ai eu aucun mal à comprendre l'histoire. Si vous préférez lire les tomes dans l'ordre, de peur que cela vous perturbe, pas de soucis. Pour ma part, j'ai préféré lire cette réécriture avant de pouvoir accepter le point de vue d'A. Je m'explique : il est beaucoup plus facile de se mettre à la place de Rhiannon, qui est une jeune fille "normale", comme n'importe quel être humain, plutôt que de devoir s'imaginer chaque jour dans un corps différent. J'ai peut-être choisi la facilité, me direz-vous, mais de lire cette histoire qui sort de l'ordinaire à travers les yeux d'une jeune adolescente à peine plus jeune que moi, cela m'a permis de m'identifier beaucoup mieux aux personnages et à ce qui leur arrive, et d'avoir une nouvelle perception et attention des êtres humains qui m'entourent. le point fort de ce roman réside dans le fait de nous faire comprendre ce que c'est que la tolérance, l'amour universel, inconditionnel, la compréhension et la chaleur humaine.
Je me suis à la fois retrouvée en Rhiannon et, si je la comprenais, parfois je ne pensais pas comme elle. Rhiannon est ce genre de jeunes filles qui pensent qu'elles n'ont rien de spécial, qu'elles sont tout à fait banal, qui se sous-estiment franchement, et qui se contentent du peu qu'on leur donne, alors qu'elles méritent bien mieux dans la vie. Dans le cas de notre chère Rhi (donnons-lui un petit surnom), elle vit une relation totalement dépourvue de sentiments passionnels depuis plus d'un an avec Justin. Etant donné que je n'ai jamais eu de relations amoureuses (pauvre de moi !), j'avais du mal à avaler le fait que Rhiannon restait avec Justin, si froid, si distant, si Justin, alors qu'elle se savait malheureuse. Mais pour elle, elle trouvait que ce que lui donnait Justin était déjà énorme. Les sentiments de Rhiannon envers lui étaient si purs et sincères, que j'en ai été troublée. Cependant, Rhi sent bien que cela ne peut pas continuer ainsi, elle a ces moments de révélation durant le roman, où elle réalise que ce n'est pas ça l'amour, qu'elle ne doit pas se sentir gênée auprès de Justin, gênée de l'aimer, gênée d'être elle-même, de peur que cela l'agace au plus haut point. Vous l'aurez compris, Justin est un sacré phénomène. Au départ, je me suis dis qu'il ne méritait pas du tout la si gentille et douce Rhiannon, qui est honnête envers lui, et débordante d'amour, sans pour autant être niaise. Rhiannon est une héroïne forte, qui a ses failles, comme tout le monde, mais c'est un être qui a le coeur empli de compassion, de tolérance, de compréhension. Quand quelqu'un lui dit la vérité, elle le sent et elle sait placer sa confiance entière en cette personne. Elle tient à rendre à ses amis la gentillesse et l'amour qu'ils lui donnent. Elle est quelqu'un de très humain, plus que n'importe qui d'autre, et j'adorerais avoir une amie comme elle, car je sais qu'elle ne m'abandonnerait jamais. Elle placerait une confiance aveugle en moi et me donnerait toujours une chance de me rattraper. Comme pour Justin. le problème, c'est que les gens sont souvent décevants.
Je m'acharne sur Justin le pauvre, mais je trouve qu'il n'a pas fait assez d'efforts pour Rhiannon. A certains moments, il dévoilait sa tristesse, sa rage contre le monde, contre son père, contre l'injustice. A ces moments-là, j'ai éprouvé de la pitié pour lui car cette noirceur qui le rongeait semblait l'étouffer, le rendre fou. Mais la plupart du temps, il se montrait juste désagréable, d'humeur changeante, et je trouvais cela cruel de faire souffrir Rhiannon et de ne rien lui offrir d'autre que du sexe pour la combler un tant soit peu. La relation entre Rhiannon et Justin est très compliqué au fond. Ils ont partagé des moments vrais, authentiques, mais leur routine se résume à se voir au lycée et à coucher ensemble. Je ne sais pas vous, mais de résumer l'amour à ça, c'est si bête. Certes, on réalise petit à petit que Justin n'est pas véritablement celui que l'on croit, il n'est pas si méchant, simplement, il a bien du mal à exprimer ses sentiments. Il reste quelqu'un d'intègre et je l'ai mal jugé, je l'admets. Mais bon, il n'en reste pas moins que sa relation avec Rhiannon est mauvaise je trouve. Vous vous en doutez, la relation d'A avec Rhiannon est totalement différente. En une journée, A tombe irrésistiblement amoureux de Rhiannon. On pourrait dire que c'est le cliché du coup de foudre, mais pourtant non. Quand A occupe un corps pour la journée, il peut voir la personnalité de la personne, ses souvenirs, afin de le remplacer convenablement, sans que personne ne le remarque, durant vingt-heures. du coup, il a su voir qui était Rhiannon à travers Justin. Il a su voir qu'elle était une jeune fille qui méritait d'être aimée entièrement, et ce chaque jour et pas seulement une seule journée. J'ai adoré de suite le personnage d'A, car il est un être tout simplement beau. J'ai eu du mal à réaliser que chaque jour, il vivait le jour d'une autre personne, qu'il n'avait pas de corps à lui, pas de chez-soi, pas de famille, pas d'amis qui seraient les siens. La particularité d'A (et quelle particularité !) peut être vue comme une chance et une malédiction. Chance car A ne sera jamais jugé sur son apparence à lui, ne sera jamais complexé de son corps (étant donné qu'il n'en a pas), ... Mais très vite, on se rend compte que cette "chance" est très limité. Car A est un être humain comme un autre, il éprouve des sentiments, et il a besoin d'une identité à lui, d'être reconnu et aimé pour ce qu'il est. Il se sent seul, pour lui, chaque jour est le dernier. Dernier au sein d'une famille, avant de la quitter, pareil pour les amis, la maison, la ville, etc ... A est complètement déraciné. Sa vie ne lui appartient pas, il se balade de corps en corps sans l'avoir décidé. A travers son cas qui semble totalement ahurissant, l'auteur nous parle de thèmes et de choses bien connus de notre vie quotidienne : le mal-être vis-à-vis de son corps, les jours où on souhaiterait être quelqu'un d'autre, pour savoir comment ça fait, et surtout car on en a marre d'être nous ; on est las, on se déteste, on se trouve répugnant, on est jugés par les autres, on ne trouve pas notre place, on en a gros sur la patate quoi ! Des fois, même au sein de notre propre famille et/ou groupe d'amis, on se sent étranger. On a tout déjà éprouvés cette sensation. Eh bien, A vit ça chaque jour de sa vie. Car, chaque jour qui passe, quelqu'un à travers le monde se sent ainsi. Rejeté. Méprisé. Mal-aimé. Dégoûté de la vie. Face à tous les cas qu'il rencontre, de la bimbo au geek en passant par l'ado mal dans sa peau, c'est comme si A éprouvait toute l'humanité, ses forces et sa souffrance, tout au long de son existence. Grâce à ce personnage, désigné par la lettre du A, du carpe diem si je puis dire, qui n'est ni féminin ni masculin, on se rappelle d'autant plus que notre société a des normes, des normes bien stupides et dégradantes concernant le sexe, les apparences, les classes sociales, les handicaps. On se permet de juger qui est dans la norme ou non. Mais au fond, qu'est-ce que la normalité ? Est-ce qu'on peut priver A de son humanité juste parce-qu'il n'a pas de corps (je vous l'avoue, c'est pas une mince affaire cette histoire), alors que, s'il y a bien quelqu'un en ce bas monde qui en est le plus proche, c'est lui ? Peut-on se permettre d'avoir des préjugés juste parce-qu'une personne est différente et nous déplaît ? Si j'ai bien retenu une chose de ce roman, c'est que l'humanité est loin d'être parfaite. Oui, nous, les êtres humains, nous sommes compliqués dans notre manière d'exprimer nos émotions, nous faisons et disons souvent ce qui est contraire à ce que nous voulons véritablement, car nous avons honte et que ce ne serait pas "bien vu". Cependant, nous sommes des êtres de chair et d'os, et nous devons réaliser la chance que nous avons d'avoir une identité, d'être ici, sur Terre, d'avoir un corps, un sentiment d'appartenance à une famille, à un endroit dont on peut avoir la nostalgie, car c'est chez-nous. La vie est dure, elle nous blesse souvent, mais on n'en a qu'une. On ne peut pas se permettre de la gâcher, alors il faut que nous nous aimons, et qu'on soit sincères, en toute circonstance, pour être entièrement heureux de nos êtres.
Voilà ce que l'histoire de Rhiannon et d'A m'a appris. Ca m'a un peu rappelé John Green (ami de Levithan d'ailleurs, avec qui il a écrit le génialissime Will&Will) : les sentiments demandent à être ressentis .. Bon, dans le cas de Green, c'était Pain demands on being felt dans Nos étoiles contraires, mais bon, je réinvente à ma sauce ! Quand vous aimez quelqu'un, aimez-le vraiment, pour ce qu'il est, pour ce qu'il vous fait ressentir, pas pour son "emballage" (je reprends le mot du roman !) ou pour l'idée que vous vous faites de cette personne. Je me suis totalement fait piégée au début car je m'imaginais A en garçon tout à fait à l'image de mon idéal masculin. Et, comme Rhiannon, lorsqu'A prenait le corps d'une fille, j'étais horriblement gênée, car je ne suis pas lesbienne. Pareil lorsqu'il avait le corps d'un garçon massif, ou disgracieux. Je me suis sentie horrible, parce-que je me permettais de juger ces personnes sur leurs apparences, alors que je ne les connaissais même pas quand on y pense ! Car, durant tout ce temps, c'est A qui était là. Et A restait constant, le (la ?) même. Ce même personnage/âme magnifique, qui éprouve tous ses sentiments intensément, qui n'a pas peur de leur faire face et d'affronter les difficultés de la vie - notamment d'être en couple avec une personne ... eh bien qui ne change pas de corps chaque jour. Mais quand A aime, il n'abandonne jamais et il serait prêt à tout pour Rhiannon. Il m'a subjuguée, car il a toujours su se montrer doux, aimant, patient, mettant sans cesse les sentiments de Rhiannon avant les siens, faisant toujours preuve d'une grande compréhension, d'un grand courage et d'un respect de l'autre impressionnant. A traite chaque corps qu'il possède un jour, chaque vie qu'il a entre les mains, comme la prunelle de ses yeux. Il s'efface derrière ses corps car il a leur vie entre ses mains, ne serait-ce qu'un jour, et il se refuse à gâcher un seul jour, car pour lui rien n'est insignifiant. A est généreux, désintéressé et je dirais qu'il a réussi sa vie beaucoup mieux que pas mal d'humains sur cette planète car chaque jour compte à ses yeux, il essaye de rendre chaque personne heureuse, même si elle ne s'en souviendra pas par la suite, mais afin que cette personne ait le déclic de rendre sa vie plus lumineuse et d'agir. Il n'y a aucun égoïsme de sa part, bien au contraire. A ne veut détruire personne, il a son fléau mais il le porte tout seul, sans jamais déranger personne. Qui qu'il soit, il ou elle, A est un personnage que j'aime profondément. Il est à la fois comme nous, avec ses faiblesses, ses défauts, ses qualités, mais il a dépassé un stade : le stade des apparences et des faux-semblants. En y repensant, je me dis que l'amour immense qu'A éprouve pour Rhiannon a illuminé cette dernière, et l'a rendue meilleure. C'est grâce à l'honnêteté désarmante d'A que Rhiannon a pu se rendre compte que le véritable amour était trouvable n'importe où et qu'elle vivait une vie de mensonges et de dépit. A a su faire ressortir le meilleur de Rhiannon et lui prouver qu'elle était une fille magnifique, alors qu'elle n'y croyait absolument pas. En cela l'amour qu'A ressent pour Rhiannon est ... indescriptible. Je vous souhaite à tous de le trouver un jour.
Je conclus donc sur le fait que ce Service Presse m'a charmée du début jusqu'à la fin. J'ai dévoré ce roman, et à mes yeux, cette réécriture est une réussite, et me donne juste une immense envie d'acheter A comme Aujourd'hui ! Il me tarde de découvrir le point de vue d'A maintenant que j'ai su l'appréhender et le connaître comme étant un personnage exceptionnel. Je pense que je saurais m'adapter à voir à travers ses yeux sans être complètement sens dessus dessous ! Je ne suis pas du tout déçue de ce nouveau roman de David Levithan, qui est un écrivain que je découvre petit à petit et que j'aime de plus en plus ! A lire également de sa plume, en plus de Will&Will : Dans tes bras (ou l'histoire du génialissime - lui aussi - Tiny Cooper ! C'était le conseil lecture du jour !). Je vous conseille vivement de foncer sur ce livre (ou sur A comme Aujourd'hui, que j'imagine aussi génial !), c'est une belle leçon d'humanité et d'amour ! Et j'attends la suite (car oui, il y en aura une ou sinon je meurs) avec une extrême impatience ! COUP DE FOUDRE ϟ
Lien : https://lunartic.skyrock.com..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Liphe
  16 juillet 2016
J'avais eu un véritable coup de coeur pour A comme aujourd'hui. Moins pour celui-là.
C'est la même histoire, mais racontée du point de vue de Rhiannon.
Même si l'histoire est toujours intéressante et l'écriture agréable, j'ai moins aimé celui-ci.
Les dialogues entre les deux personnages sont exactement les mêmes au mot près. Comme j'ai lu l'autre il y a à peine quelques jours, cela m'a semblé répétitif.
En plus du point de vue de l'histoire, il n'y a du coup aucune surprise.
La fin est toujours aussi vague et ne me satisfait pas vraiment.
La seule intéressante est d'avoir quelques détails supplémentaires sur la vie de Rhiannon, ses réflexions et ses émotions.
Ce roman est une très belle réflexion sur la place de l'apparence physique en amour.
Dans l'ensemble, cela reste une bonne lecture où les pages se tournent toutes seules, même si j'ai été un peu déçue.
Commenter  J’apprécie          190
Marlene_lmedml
  28 août 2016
Lorsque j'ai lu A comme aujourd'hui j'ai découvert une merveilleuse histoire, un amour improbable et pourtant si beau et sincère. Cette série nous fait réfléchir sur de nombreux sujets de société qui touchent nos adolescents.
J'avais vraiment hâte de découvrir le point de vue de Rhiannon, dans A comme aujourd'hui on fait connaissance avec A, on rencontre rhiannon mais on reste en surface, on sait pas ce qu'elle ressent, on se demande comment elle gère ce qui lui arrive. Et bien dans Aujourd'hui est un autre jour on découvre le ressenti de Rhiannon.
Lorsque je décide de lire un roman écrit du point de vue d'un autre personnage, je me demande toujours si cela va être pertinent de reprendre l'histoire étant donné qu'on la connaît déjà, ici avec le point de vue de Rhiannon j'ai trouvé certaines réponses aux questions qui sont restées en suspend dans le premier livre.
Pour vous faire un topo sur l'histoire, A se réveille chaque jour dans un nouveau corps, et ce depuis toujours, il s'en accommode jusqu'au jour où il va rencontrer Rhiannon, c'est le coup de foudre, mais comment pourrait-elle envisager une relation alors que A change de corps chaque jour ?
Le point de vue de Rhiannon a totalement comblé ce qui me manquait dans A comme aujourd'hui, j'avais adoré découvrir A, un personnage atypique, très intelligent et attachant, je me posais des questions sur Rhiannon et sur sa relation avec Justin. Ici en pleine immersion dans les pensées de l'héroïne tout devient plus clair, j'ai tout de suite ressenti la souffrance de cette jeune fille, un mal être permanent aux côtés de Justin qui devrait au contraire la rendre heureuse... Elle ne cesse de comparer A avec Justin et c'est là qu'elle prend conscience de l'amour qu'elle porte à A.
La différence entre A et Justin c'est que A ne peut pas se projeter dans l'avenir, il est condamné à vivre au présent alors que Justin, lui, ne veut pas se projeter dans l'avenir, il aime vivre au jour le jour sans contrainte. le personnage de Justin m'avait déjà horripilé dans A comme aujourd'hui mais alors ici je l'ai vraiment détesté. On le découvre avec le regard de Rhiannon, et ce qu'elle nous décrit est laid, un sentiment de tristesse m'a envahit en pensant à ce que Rhiannon vivait à ses côtés.
Ici, on se rend encore plus compte que l'amour n'a pas de limite, que l' apparences ne jouent pas un rôle très important dans une relation sincère, Rhiannon reconnaîtrait A dans n'importe quel corps tellement l'alchimie est puissante entre eux, le regard de A sur Rhiannon est bienveillant et plein d'amour. Leur histoire est tellement belle.
Ce roman a comblé toutes mes attentes, j'ai de nouveau été émue par ce récit d'une beauté et d'une justesse infinie. David Levithan est un auteur que je vais suivre de près. Je dois vous dire que si la fin du premier tome m'avait légèrement frustrée, dans ce roman la fin m'a laissé avec un grand sourire aux lèvres. Avec une fin pareille je ne peux qu'espérer une suite à cette fabuleuse histoire.
En bref, Aujourd'hui est un autre jour apporte beaucoup de chose à l'histoire de base, il peut se lire sans avoir lu A comme aujourd'hui, mais je vous conseillerais tout de même de commencer par le point de vue de A. N'hésite pas à lire ma chronique sur le premier livre :) David Levithan aborde toutes les problématiques liées à l'adolescence, toutes les questions que l'on se pose au moins une fois dans sa vie. Les questions que l'on se pose lorsque l'on se cherche... Une série à découvrir sans hésiter.

Lien : http://chroniqueslivres.cana..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
ReveursEtMangeursDePapier
  14 juillet 2016
Entre Rhiannon et Justin, ce n'est pas tous les jours simple. Et même si Rhiannon l'aime, les tensions ne sont pas faciles à vivre. Jusqu'à cette merveilleuse journée où le comportement de Justin change du tout au tout. Il est doux et prévenant. La journée est agréable et Rhiannon est heureuse de le voir comme ça. Elle a l'impression qu'ils sont plus proches que jamais et voudrait faire durer le moment. Mais le lendemain, Justin est redevenu Justin. Ce n'était finalement qu'un de ses bons jours. En réalité, Rhiannon n'a pas passé cette fameuse journée avec son petit ami, mais avec A. Un garçon qui change de corps chaque jour et qui est tombé amoureux d'elle...

C'est un synopsis on ne peut plus original qui n'a pas manqué d'attirer mon attention. La particularité de A liée à l'histoire d'amour fragile de Rhiannon promettait un moment assez particulier et la promesse a été tenue. Nos deux personnages sont attachants, le texte est écrit avec justesse et l'auteur aborde sans prétention des sujets délicats.

En lui avouant ses sentiments, A pousse Rhiannon à faire le point. Elle analyse ce qu'elle ressent mais surtout elle essaie de regarder plus loin. Cette rencontre la fait réfléchir sur sa relation avec Justin et sur le genre de relation dont elle a besoin, et celle dont elle ne veut pas. On peut dire que cette jeune fille en avait grand besoin! Justin est-il seulement bon pour elle? L'auteur ne cherche pas à nous le rendre agréable et dès les premières pages, lui et moi on ne s'entendait pas. Et plus ça allait, plus il aggravait son cas. Rhiannon semble être la seule à le comprendre et on se demande bien pourquoi elle fait tout pour que ça continue à marcher entre eux. Elle l'aime mais malheureusement ça ne fait pas tout.

L'histoire de A, quant à elle, est assez incroyable et c'est un fil conducteur super intéressant pour le récit. Je n'ai pas lu A comme aujourd'hui qui aborde le point de vue de ce personnage et je ne savais donc absolument pas en quoi consistait sa particularité. Tout ça m'intriguait énormément. A est un garçon qui change de corps chaque jour. A n'a pas d'enveloppe corporelle et ce qui nous est raconté est vraiment extraordinaire. J'ai aussi été impressionnée de constater l'immense respect que A a pour ses hôtes. de plus, on se prend au jeu et tout comme Rhiannon, on se demande sans arrêt dans quel corps est A aujourd'hui. On redoute son prochain changement de corps, sa prochaine apparence et les rendez-vous avec Rhiannon. Tout cela rythme la lecture.

Puis tout ce que A a vécu à travers ses vies d'un jour lui permette d'avoir un certain recul qui fait de lui un personnage assez mature et raisonnable. Rhiannon n'a pas ce recul et ne partage pas toujours sa vision des choses. A travers les expériences de A, l'auteur en profite pour aborder des sujets qui ne manquent pas de nous faire réfléchir comme le mal être chez l'adolescent, la différence, ou la tendance à juger par l'apparence...

Verdict : J'ai passé un agréable moment en compagnie de Rhiannon et de l'incroyable A. C'est un roman qui parle d'amour mais pas seulement. L'auteur aborde différents sujets qu'il est essentiel de partager avec les adolescents. Entre autres l'acceptation de soi et la tolérance. Et c'est bien pour cette raison que je continue de conseiller cet auteur, tout comme les romans de John Green.
Lien : http://revesurpapier.blog4ev..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (23) Voir plus Ajouter une citation
ReveursEtMangeursDePapierReveursEtMangeursDePapier   14 juillet 2016
- On peut persister dans une relation pour plusieurs raisons, reprend t-il. Parce que l'on a peur de se retrouver seul. Parce que l'on a peur de bouleverser ses habitudes. Parce que l'on préfère se contenter de quelque chose de pas terrible plutôt que de risquer de ne pas trouver mieux. Ou peut-être parce que l'on croit de manière irrationnelle que les choses vont s'arranger, tout en sachant pertinemment qu'il ne changera pas...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
LineloLinelo   01 août 2016
-Je sais que ça a l'air d"une existence abominable, mais j'ai aussi vu tellement de choses. Quand on est cantonné dans le même corps, il est difficile de se faire vraiment une idée de ce qu'est la vie. Chacun demeure enfermé dans sa propre perspective. Tandis que lorsqu'on change soi-même chaque jour, on accède plus facilement à l'universel. Et cela, à travers les détails les plus ordinaires. [...] Observer le monde à partir d'une multitude de points de vue m'a permis d'en éprouver toutes les dimensions.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
LineloLinelo   01 août 2016
Je devrais être en train de réfléchir au moyen de sauver notre relation, de changer le regard de Justin sur moi. Au lieu de quoi me vient cette pensée tout à fait inutile : "Jamais A ne se comporterait ainsi avec moi." Même si nous n'étions pas d'accord. Même si nous nous disputions. Jamais A ne m'ignorerait. Jamais A ne voudrait me donner l'impression que je n'existe plus. Peu importe dans corps A se trouve, jamais A ne manquerait d'établir un lien entre nous.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
liredelivreliredelivre   01 août 2016
Encore plus souvent qu'auparavant, je me surprends à chercher le regard des gens. Et je me rends compte que c'est là, dans les yeux, qu'une personne cesse d'être fille ou garçon, noire ou blanche.
Commenter  J’apprécie          60
TakalirsaTakalirsa   27 janvier 2017
Quand on est cantonné dans le même corps (...) chacun demeure enfermé dans sa propre perspective. Tandis que lorsqu'on change soi-même chaque jour, on accède plus facilement à l'universel.
Commenter  J’apprécie          40

Videos de David Levithan (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de David Levithan
Cette semaine, la librairie Point Virgule vous propose de vous pencher sur l'assignation sociale en matière d'identité sexuelle et sur ce qu'elle implique. C'est l'occasion de passer en revue quatre livres qui s'adressent aussi bien aux adolescents qu'aux adultes pour évoquer des sujets tels que la transidentité ou le consentement.
- Birthday, Meredith Russo, PKJ, 17,90€ - Le plongeoir, Elsa Devernois, Talents Hauts, 7€ - A comme Aujourd'hui, David Levithan, Gallimard Jeunesse, 8,20€ - L'incivilité des fantômes, Rivers Solomon, Aux forges de Vulcain, 20€ (existe aussi en poche, J'ai Lu, 8,90€)
Musique du générique d'intro par Timo Vollbrecht.
+ Lire la suite
autres livres classés : toléranceVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura






.. ..