AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
>

Critique de LivresdAvril


Avec "Aspergus et moi", Didier Lévy et Pierre Vaquez font un véritable pied de nez à ceux qui disent "mon enfant de 3 ans pourrait le faire" devant un tableau (généralement d'art moderne). Mais oublier ce que l'on sait, oser, se remettre en question, ça demande du temps et de l'expérience. 

J'ai aimé la relation qui s'installe entre Aspergus et son assistant : le mentor n'est pas toujours celui que l'on croit ! 
Les illustrations à la manière noire, magnifiques et d'une profondeur étonnante servent parfaitement le propos.

Les références sont amusantes. Ainsi, il n'est pas interdit de penser que le travail de l'assistant (préparer toutes sortes de noirs) est un clin d'oeil direct à l'oeuvre de Pierre Soulages. Et les assistants font furieusement penser aux premiers courts métrages de Walt Disney.
Bref, cet album est une réussite à tous points de vue !

Pour les curieux, le binôme a aussi publié "Le train fantôme", sélectionné pour le prix UNICEF 2021.
Commenter  J’apprécie          83



Ont apprécié cette critique (8)voir plus




{* *}