AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Marianne Levy (Autre)
EAN : 9782290229194
352 pages
J'ai Lu (01/09/2021)
3.64/5   22 notes
Résumé :
Coincées dans un quotidien triste qui ne leur ressemble pas, Capucine et Karine croient dur comme fer en une formule magique : changer de robe, pour changer de vie. Elles décident donc de créer Chic, blogueuse star et icône du style. Rapidement, leur créature devient un gourou de la mode, du Web à la télé. Un succès fulgurant, de Paris à New York, qui va transformer la vie des deux amies en cauchemar. Surtout quand un charmant journaliste menace de dénoncer leur imp... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (17) Voir plus Ajouter une critique
3,64

sur 22 notes
5
3 avis
4
9 avis
3
4 avis
2
0 avis
1
0 avis

Elodieuniverse
  07 novembre 2019
Ce roman nous parle essentiellement d'amitié. Malgré leurs différences, C et K s'entendent comme des soeurs mais le succès, la pression ne vont-ils pas mettre à mal leur relation? On plonge dans l'univers de la mode et des médias et quel univers! de prime abord, il s'agit d'un univers enchanté fait de strass et de paillettes mais cet univers risque bien de devenir désenchanté car c'est bel et bien un monde de requins, sans pitié où le paraître et la notoriété sont le plus important. Comment vont-elles s'en sortir? Les personnages féminins de cette histoire sont vraiment attachants. Marianne Levy a une écriture bien à elle. Quiproquos, rebondissements, situations cocasses...rythment la lecture. C'est une comédie romantique très sympa! (...)
Ma page Facebook au chapitre d'Elodie
Lien : http://auchapitre.canalblog...
Commenter  J’apprécie          250
Yumiko
  16 mai 2013
Ce roman avait tout pour m'intéresser, tant part sa couverture très sympathique, son résumé intriguant et l'enthousiasme de l'auteur. La découverte s'est avérée très bonne et j'ai adhéré sans difficultés à cet univers, surtout grâce au style sublime de Marianne Levy.
Il faut tout d'abord rappeler que je ne suis pas une grande lectrice de chick-lit et le peu de romans de ce genre que j'ai lu avaient une écriture très (trop?) légère, loin de mes lectures habituelles. Aussi quelle ne fut pas ma surprise de découvrir ici un style construit, bien plus profond que dans d'autres oeuvres et allant bien plus loin dans les thèmes abordés. Cela donne au roman un côté plus sérieux bienvenu et ne rend les scènes décalées que plus délectables et plus drôles.
Cette excellente surprise m'a quand même un peu déstabilisée au début, du coup il m'a fallu quelques pages pour me mettre dans le récit et être pleinement avec les héroïnes. Mais une fois fait, j'ai poursuivi avec délice ma rencontre avec Capucine, K et M. A travers leurs aventures, nous réfléchissons sur les dérives de la mode, de la télévision et même d'internet. le fait d'entrer dans un "moule" peut tellement influencer nos vies que cela en est inquiétant. Bien sûr nous le savons tous et pourtant, de façon consciente ou non, le regard des autres rythme nos vies bien plus que ce que nous voulons croire.
Du coup, voir K et Capucine créer une nouvelle "mode" qui va à l'encontre des autres, permettant aux gens de s'exprimer et d'être eux-mêmes, m'a beaucoup plus. Surtout que ces deux femmes sont attachantes, drôles, et nous emportent dans leur quotidien, enfin surtout celui de Capucine qui n'a pas forcément la vie dont elle rêvait. Mettre en place leur blog va leur amener un plus auquel elles ne s'attendaient pas mais aussi toutes les dérives qui vont avec.
Autant dire que nous allons de rebondissements en rebondissement et que le récit nous emmène sur un terrain inattendu. J'ai aimé découvrir les dessous de la "célébrité", même si j'aurais aimé que nous nous attardions un peu plus sur le blog, sur ses articles voire même sur les commentaires des gens venant le visiter. Alors qu'il joue un rôle important dans l'histoire, il est finalement un peu laissé en retrait.
Capucine est notre personnage principal et même si j'ai adoré la suivre, je dois dire que j'ai aimé tout autant suivre M et K, enfin surtout M. Cette femme au fort caractère qui sait ce qu'elle veut et qui est prête à beaucoup de choses pour y arriver, cache bien son jeu et s'avère enrichissante et très intéressante à découvrir. Elle amène une certaine réflexion et une stabilité dans notre trio détonant. Elle est le genre de personne que j'aimerais beaucoup rencontrer.
Dernier petit point que j'ai trouvé drôle et bien pensé: utiliser des lettres pour nommer les personnages. Cela amène une touche inhabituelle et très sympathique au récit. Je n'y aurais jamais pensé! C'est vraiment bien trouvé.
En bref, j'ai aimé le côté chic du roman, ses personnages attachants, les réflexions qu'il amène et sa critique de la société. L'auteur nous offre ici un roman haut en couleur, servi par une très belle écriture et par un récit inattendu et prenant. J'espère bien pouvoir revoir nos héroïnes dans la suite de leurs aventures, car tout n'est pas résolu à la fin... A découvrir donc!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
Vudemeslunettes
  25 mai 2015
Le thème de la rencontre est pour moi au coeur de ce roman.
Lorsqu'on rencontre Capucine, on perçoit une femme qui se sent seule et qui ne trouve pas réellement sa place dans la / sa vie.
Lorsqu'on rencontre Karine, on perçoit une femme dotée d'une forte personnalité, qui a ses idées, qui les assume et qui n'a pas peur d'aller de l'avant.
Lorsque Capucine rencontre Karine, on se dit que malgré leurs personnalités différentes, ces deux là vont bien s'entendre !
Mais cette rencontre apporte bien plus qu'un simple « début d'histoire » au roman : en effet, on apprend à connaître les personnages de Capucine et Karine en même temps que leur « nouvelle complice » et on peut ainsi comprendre les raisons pour lesquelles elles vont s'entendre, vont faire les choix qu'elles feront, agiront comme elles le feront …
Petit à petit, on intègre le duo et leurs petits secrets, on devient la petite souris qui sait des choses que personne d'autre ne sait / ne doit savoir … L'auteur nous met dans la confidence, et en tant que lecteur j'avais presque l'impression d'avoir l'exclusivité, la sympathie de l'auteur et de ses personnages car on me laissait faire partie du secret et donc de l'histoire !
On devient le témoin de leur amitié, de leur projet, de leurs choix … et de leur vie.
Mais à nouveau, et quand on s'y attend le moins, une nouvelle rencontre se produit : M. Pour ne pas révéler trop de détails et spoiler les futurs lecteurs que vous êtes, je n'en dirai pas plus sur ce personnage, les conditions de la rencontre … je vous laisse vous faire votre opinion ;).
L'auteur offre ainsi au lecteur un rebondissement qu'il n'attendait pas et qui donne une nouvelle dimension à l'histoire d'une part et à l'amitié d'une autre (c'est du moins mon point de vue).
Changer de robe pour changer de vie : tout un projet
Mais sinon … derrière cette belle rencontre, que trouve-t-on ? On trouve une histoire, un projet, une folie même …
Car une fois que les deux amies se sont trouvées, elles ne comptent pas s'arrêter là ! Et comme elles le comprennent très vite « elles seront bien plus fortes à deux que seules ! ».
Alors le projet c'est Chic : une blogueuse mode. Parce que C et K les tendances et la mode, ça les connait !
Petit à petit, Chic donne des conseils et se fait remarquer mais très vite, tout s'accélère. le tout-Paris est aux trousses de cette blogueuse, les habitants du quartier savent qu'elle est tout près mais personne ne sait qui elle est …
Prises dans un tourbillon, qui va vite devenir un cauchemar, C et K vont devoir rivaliser d'ingéniosité pour cacher leur création, autant que pour en faire sa promotion et profiter de cet engouement médiatique.
Mais quand, justement les médias s'en mêlent, tout se dérègle. C et K se retrouvent prises dans la folie de la télé-réalité (tellement « en vogue » actuellement qu'il aurait été dommage de se passer d'une telle aubaine pour le roman).
C, K et M sont alors liées par un secret commun qu'elle doive protéger, presque au péril de leur vie. La rencontre du début semble tellement loin … et pourtant, on ne peut que penser au chemin parcouru par les 3 personnages.
Ce roman nous fait donc passer par des phases totalement différentes mais en même temps absolument nécessaires et complémentaires : une rencontre, des discussions, des connaissances, des idées, un projet, des secrets, des difficultés, une rencontre, la confiance, des peurs, des désillusions, des désaccords, de l'altruisme … Au fond, ce que l'on retient du bouquin c'est que ces personnages qui ne se connaissaient pas ont partagé bien plus qu'une rencontre, bien plus qu'un projet … Elles ont partagé un moment de leur vie, elles se sont trouvées, se sont aidées, et comme dans la vie réelle … on ne garde pas uniquement en mémoire les difficultés et le résultat, mais surtout le chemin parcouru et les souvenirs qui nous rendent tellement heureux et vivants lorsqu'on les vit, et lorsqu'on y repense.
Mon avis
« Dress code et petits secrets » est un livre qui m'a marqué par sa justesse.
J'aime quand un auteur comprend et présente un personnage auquel je puisse facilement m'identifier de par les difficultés, les peurs, les événements qu'il rencontre.
Si j'ai axé ma critique sur les belles rencontres et les projets « communs » c'est justement parce que, coïncidence ou non, j'ai lu ce livre pile au moment où j'ai pris conscience des rencontres qui avaient eu lieu dans ma vie et de ce qu'elles m'avaient apportées.
« Dress code et petits secrets » est le premier roman de Marianne Levy alors oui, il y a des choses à améliorer, mais je retiens surtout que le style est fluide et léger, que c'est agréable à lire, que l'histoire est bien construite, prenante et que les thèmes choisis sont abordés avec beaucoup de sincérité, de réalisme et de cohérence.

Lien : http://vudemeslunettes.fr/20..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
SuzanneMarty
  04 septembre 2015
Le premier roman de Marianne Levy nous fait découvrir les coulisses du VIème arrondissement de Paris - son côté chic mais toc - par le regard de Capucine, bourgeoise empêtrée dans un mariage raté.
Sa rencontre avec l'énergique K à la librairie du Big Store, puis la très classe M, une discrète voisine aux compétences inattendues, l'entraîne dans une aventure secrète pleine de rebondissements et de passionnantes rencontres : un écrivain magnétique, un producteur hystérique, un présentateur télé angoissé, trois harpies revanchardes, une horde de fans qui, tous, se posent la même question : qui est Chic ?
L'intrigue est bien menée, le style fluide et enlevé, les personnages attachants. J'ai beaucoup ri et lirai le prochain livre de cet auteur de « chick-lit en français » avec grand plaisir !
Commenter  J’apprécie          70
marielitenpyjama
  03 décembre 2013
Quand au rayon La Prairie du Big Store de Saint-Germain-des-près, Capucine, trentenaire coincée avec un mari soporifique, rencontre Karine, la collectionneuse d'hommes, ça fait "clic" et ça donne chic.com : un blog de mode très très sixième arrondissement. Avec leur site, les deux copines ne tardent pas à faire un véritable carton dans le petit univers parisien des fashionistas. Mais la gloire a un prix et Chic ne va pas tarder à chambouler la vie monotone de Carine…
Plongeon plein d'ironie au coeur du monde de la mode et de la télévision, on pardonne à ce joli e-book parisien quelques raccourcis un peu abrupts (on aurait aimé en savoir plus sur certains personnages ou éléments du récit), car Marianne Levy sait nous faire sourire presque à chaque page avec un style vif et enlevé, des comparaisons rocambolesques et des personnages secondaires plein de fantaisie.
À lire donc, pour les Parisiennes, les arpenteuses de grands magasins et les blogueuses en herbe, sourire garanti.
Lien : http://sissidebeauregard.com..
Commenter  J’apprécie          90

Citations et extraits (8) Voir plus Ajouter une citation
YumikoYumiko   19 mai 2013
Ensuite, je dois avouer que j'ai toujours adoré la fin de l'été à Paris. L'une des rares périodes de l'année où les touristes croisent des autochtones un peu souriants et détendus. Des Parisiens qui, lorsqu'on les arrête pour demander une direction, ne répondent pas, lapidaires, et avant même d'avoir écouté la question: "J'ai pas d'argent". Ce qui, dans l'enclave cinq étoiles de luxe que constituait le 6ème arrondissement, ne contribuait pas à améliorer l'image de marque des Français dans le monde. Non seulement les voyageurs en vadrouille repartaient avec l'idée que la grossièreté tricolore n'était pas un cliché mais, surtout, en se disant que nous les prenions sérieusement pour des imbéciles.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
MarianneLevyMarianneLevy   12 août 2015
- Donne-moi juste une bonne raison de croire ce mec, poursuivit-elle. C'est peut-être un spécimen charmant, même intelligent, sexy et charmant. Tu peux coller autant de qualités que tu veux sur une évidence : tu ne rêves que de ce que tu es la seule à appeler "un contact corporel prolongé" avec lui. Et comme tu t'épanouis assez classiquement dans la monogamie, tu te verrais bien commencer à le contacter aujourd'hui et poursuivre tous les jours de toute la vie.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
MarianneLevyMarianneLevy   18 août 2015
— Tu es mon amie, alors je vais te dire clairement les choses. Tu te souviens de la fin de Cendrillon ? Tu sais quand le prince cherche dans tout le royaume la seule fille capable de porter la chaussure ?
— Oui. Je crois d'ailleurs qu'on peut affirmer sans exagérer que personne n'a jamais rien imaginé d'aussi romantique depuis.
— Bon. Ben dans la vraie vie, aucun homme n'aurait même remarqué la chaussure. Même une Jimmy Choo à 400 euros la paire. Elle traînerait encore minablement sous le fauteuil de la salle de bal, la chaussure... Le prince, lui, c'est une autre cible féminine qu'il chercherait et avant de s'y mettre, il grognerait dans l’oreille de son copain : "C'est vraiment trop con, elle était bonne la petite blonde.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
MarianneLevyMarianneLevy   30 avril 2013
Je mourrais d'envie de lui demander quel était son plan B. Mais elle dévoilait son projet avec une assurance inébranlable. Celle d'une fille qui peut se passer de soutien-gorge, voire de déodorant, et en tout cas, n'a jamais besoin d'une deuxième option car la première fonctionne toujours.
Commenter  J’apprécie          30
MarianneLevyMarianneLevy   04 août 2015
Je déteste les hommes de 40 ans car on dirait des femmes de 30 ans.
Commenter  J’apprécie          80

Videos de Marianne Levy (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Marianne Levy
A l'occasion de la dédicace de leur recueil "Y aura-t-il trop de neige à Noël?" dans notre boutique de la rue de Rivoli, à Paris, nous avons réalisé une interview diffusée en direct sur notre page Facebook. En voici la captation.
Qu'est-ce que la Team Romcom ? C'est un collectif regroupant 6 auteures : Isabelle Alexis, Tonie Behar, Adèle Bréau, Sophie Henrionnet, Marianne Levy et Marie Vareille.
autres livres classés : chick litVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
4312 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre