AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 222111311X
Éditeur : Robert Laffont (02/12/2009)
  Existe en édition audio

Note moyenne : 3.6/5 (sur 1211 notes)
Résumé :
L'amour est l'ultime aventure, mais l'aventure n'est pas sans danger...


Il est une légende qui raconte que l'enfant dans le ventre de sa mère connaît tout du mystère de la Création, de l'origine du monde jusqu'à la fin des temps. À sa naissance, un messager passe au-dessus de son berceau et pose un doigt sur ses lèvres pour que jamais il ne dévoile le secret qui lui fut confié, le secret de la vie. Ce doigt posé qui efface à jamais la mémoire ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frMomox
Critiques, Analyses et Avis (117) Voir plus Ajouter une critique
Daniella13
  01 juin 2018
Aïe !! Autant j'ai accroché au premier tome, autant le deuxième m'a relativement déçu.
La fin du premier tome nous laissait penser que Keira était morte mais une photo laisse croire le contraire.
Nous retrouvons donc nos deux héros pour une course effrénée afin de remonter le temps. Arriveront-ils à atteindre leur but ?
Le livre se lit facilement mais nous changeons totalement de registre par rapport au premier. Nous sommes dans la recherche des fameuses pierres et je trouve qu'il n'y a plus trop d'histoire autour. L'organisation qui souhaite leur nuire est de moins en moins présente et je trouve cela dommage.
Il y a un peu plus de complicité entre Adrian et Walter qui ont construit une belle amitié même si il est lui aussi moins présent.
Leur recherche vont aboutir à une chose qui vont les contraindre à faire un choix crucial. Tout reposera sur leurs épaules. Seront-ils prêts à supprimer l'espoir de l'humanité pour faire évoluer la recherche et dévoiler un secret enfoui depuis des millions d'années ?
Je pense qu'à trop vouloir en faire on passe à côté de l'essentiel. Pour ma part Marc Levy n'à pas réussi à m'emporter dans ce second tome que je ne recommanderais pas forcément.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          360
rubisblue
  23 février 2013
En deux mots : "Oh misère !"
J'ai lu La première nuit sans savoir qu'il s'agissait de la suite du Premier jour. Je dois admettre qu'au moins c'est bien, ça se comprend sans soucis, et puis ça vous évite les frais de vous tartiner un premier opus que j'imagine aussi médiocre que le second.
L'héroïne féministe madame-je-sais-tout est une vraie tête à claque. Merci Monsieur Levy, vous permettez vraiment de montrer que les femmes peuvent jouer dans la demi mesure, être socialement acceptables, pas du tout les pisseuses insupportables comme on les caricature déjà à tout va et à n'importe quelle occasion !
C'est bien, on a au moins échappé au stéréotype de la salope (ou la frigide, au choix, c'est une formule qui marche bien aussi parait-il) mais c'est quand même irritant tout au long du livre.
Et le livre d'ailleurs ? Un style efficace, facile, pour une histoire similaire et aussi mauvaise que la version Disney de Benjamin Gate et le trésor des templiers.
Je l'ai expédié en quelques jours et je l'ai très vite refermé.
Je n'avais jamais lu du Levy et je me suis dit que si ça devait être commercial, ça devait au moins avoir son charme... J'me dis désormais que pour vraiment juger je devrais m'en taper un autre, mais bigre qu'est-ce que j'ai pas envie de souffrir ça à nouveau !
Point positif : bon bah au fond c'est divertissant un Benjamin Gate un dimanche après-midi quand il pleut, ça passe tout seul quoi.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          2718
Cirilai
  17 mai 2012
J'avais beaucoup aimé le premier donc j'attendais avec hâte la suite des aventures de Keira et Adrian, surtout que la fin du premier tome nous laissait bien sur notre faim, c'est le cas de le dire.
Marc Levy essaye de nous embrouiller au début et il y réussit trés bien (surtout avec moi) puis l'aventure reprend son cours.
L'intrigue principale trouve son dénouement et la fin m'a un peu surprise, encore que...
Je ne peux pas en dire plus parce que sinon je vais vite tomber dans le spoiler.
D'une manière générale, je dirais que j'ai plus aimé le premier jour sans vraiment me l'expliquer. Néanmoins, j'ai lu ce second tome avec beaucoup de plaisir et en ayant quand même du mal à le quitter par moment.
Je conseille bien entendu cette suite qui me parait indispendable si on a lu le premier.
Commenter  J’apprécie          230
Aela
  08 juin 2017
Nous retrouvons nos sympathiques héros du premier tome "Le premier jour", à savoir le jeune astrophysicien anglais Jordan et la jeune archéologue-anthropologue Keira. Ils doivent à nouveau échapper à des assaillants qui veulent absolument les interrompre dans la recherche d'éléments manquants à un pendentif. Ces éléments sont formés d'une matière inconnue, qui, soumise à une forte lumière, ont la particularité de projeter une carte du ciel correspondant à la nébuleuse du Pélican, sise dans la constellation du Cygne, telle qu'elle était il y a 400 millions d'années!
Cette quête va les mener, encore une fois, à travers le monde. Cette fois-ci nous voyagerons de l'Ethipie à la Sibérie (lac Baïkal) puis vers l'Oural, notamment sur le site incroyable de Man-Pupu-Nyor formé de sept colonnes rocheuses aux dimensions et formes qui sortent de l'ordinaire.
Toujours sur le même thème de la poursuite, le rythme est très soutenu et le livre se lit d'une traite. La documentation est excellente et on apprend plein de choses sur l'évolution de l'homme et certains sites archéologiques.
Un moment de lecture à la fois divertissant et instructif...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          190
DawnG
  23 août 2014
Mon avis sera assez court, parce que j'ai pas beaucoup de chose à dire mais aussi spolier le moins possible donc ne pas trop en dire sur l'action.
Autant j'avais vraiment aimé le premier jour, autant La première nuit est une déception. Alors oui, il y a des choses sympas que j'ai aimé retrouver du premier mais dans l'ensemble, cette suite n'est pas à la hauteur de ce que j'attendais.
Déjà, avec les dernières pages du premier tome, je commençais à m'inquiéter et là j'ai quand même eu l'impression de me faire "arnaquer". La fin surprenante et émouvante du tome 1 était en fait qu'un leurre. Comme je trouve cela dommage ! On tenait là, l'occasion de faire quelque chose de différent, de surprendre vraiment le lecteur, d'avoir une tragédie, des événements surmontés, un renouveau dans l'intrigue. Et bien non, rien de tout cela. Pas de prise de risque, pas de contrepied. Finalement, on reprend presque les mêmes choses que dans le premier et on recommence. Vraiment, pour moi c'est dommage. Une fois, cette première déception passée, il est vrai que c'est agréable de continuer à dénouer les fils de l'intrigue avec les personnages et de les retrouver.
Pour le début de ce second tome, Marc Levy s'amuse à perdre son lecteur (pour se faire pardonner ?) et c'est vrai que c'est pas mal fait. Mais pour le coup, ensuite ça donne des répétitions et des longueurs qui auraient pu être évitées. On ne peut pas tout avoir ^^ J'ai retrouver avec plaisir Adrian et Walter, leurs échanges drôles ou émouvants. Cependant, les événements qui vont se dérouler en vont pas nous permettre de voir aussi souvent Walter que dans le premier. le lecteur est de nouveau embarqué sur les routes avec Keira et Adrian. On continue à voyager dans ce second tome, moins de lieux mais on y reste peut-être plus longtemps.
Au fil des pages, les révélations apparaissent, les caractéristiques du bijou de Keira sont révélées et ce qu'il est aussi. Et on comprend alors pourquoi l'Organisation est aussi présente autour des personnages, pourquoi elle tente de les ralentir, de les arrêter. L'intrigue reste intéressante, on sent toujours des recherches sous-jacentes mais elle est moins emballante que dans la première partie. Pour tout dire, je me demande quand même pourquoi deux livres ? Est-ce qu'un livre de 600 pages n'aurait pas suffit finalement. Parce que cette fin … Je me suis dit "tout ça, pour ça". C'est ma second déception, cette fin n'est pas aboutie. C'est peut être ce que je pourrais reprocher aux romans de cet auteur, même si je les apprécie, je trouve en général que les fins ne sont pas à la hauteur du reste, trop faciles, trop belles. Là, c'est encore pire, même si je comprend le choix des personnages… c'est pas terrible de laisser comme ça le lecteur sur sa fin. Pourquoi ne pas aller au bout et imaginer ce qui serait arrivé ? Enfin, ce n'est que mon avis. Et que dire de l'Organisation… La fin trouvera ses fans, je pense, mais moi je n'en fais pas partie. Cependant, cette fin reste ouverte. A moi de faire travailler mon imagination.
En ce qui concerne les personnages, autant dans le premier, j'ai réussi à faire avec Keira, autant dans le second, ça a été plus difficile, pour moi, c'est une tête à claque ^^ Et Adrian qui la suit… Okay leur relation est belle mais bon, il abandonne tout, bof bof. Et comme on voit moins les personnages secondaires que j'aime bien comme Walter, la mère et la tante d'Adrian, c'était un peu long. Cependant Adrian et Keira rencontrent des personnages atypiques, ça aide à tenir. Et on en revient toujours au voyage, aux expéditions.
Comme pour le premier tome, le style est simple, c'est facile à lire, il y a de l'action et les pages se tournent toutes seules. J'avais hâte de voir comment ça allait se terminer. Il fut plutôt vite lu malgré mes déceptions.
Voilà, une histoire qui avait bien commencée mais je reste sur ma faim, et donc du diptyque je ressors mitigée.
Lien : http://lesdecouvertesdedawn...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
Citations et extraits (53) Voir plus Ajouter une citation
lillymarronlillymarron   18 avril 2010
On dit que les lieux conservent la mémoire des instants vécus par ceux
qui s'y sont aimes, c'est peut être une lubie, mais j'ai besoin d'y croire...
Commenter  J’apprécie          810
Choue123Choue123   21 juin 2011
"Il suffit parfois d'un regard, d'une présence, d'un geste, pour que naisse l'amitié, par-delà les différences qui nous retiennent et nous effraient; il suffit d'une main tendue pour que s'imprime la mémoire d'un visage que jamais le temps n'effacera."
Commenter  J’apprécie          460
x-Kah-mix-Kah-mi   23 décembre 2010
Je me souviens que pour me consoler de mon chagrin, ma mère m'avait dit à Hydra:" perdre quelqu'un qu'on a aimé est terrible, mais le pire serait de ne pas l'avoir rencontré." Elle pensait alors à mon père; la chose prend un tout autre sens lorsque l'on se sent responsable de la mort de celle qu'on aime.
Commenter  J’apprécie          370
AelaAela   08 juin 2017
Je fus frappé par la diversité ethnique de l'endroit. Une multitude de communautés se côtoyaient dans la plus parfaite harmonie. Irkoutsk, ville au passé singulier avec ses vieilles maisons de bois qui penchent et s'enfoncent dans la terre avant de mourir faute d'entretien, Irkoutsk et son vieux tram sans station, qui s'arrête au milieu de la rue, Irkoutsk et ses vieilles Bouriates avec leur éternel fichu de laine noué au menton, leur cabas autour du bras..
Ici on vénère chaque vallée et chaque montagne a son esprit, on vénère le ciel et avant de boire de l'alcool on en verse quelques gouttes sur la table pour trinquer avec les dieux.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          150
PerryRhodanPerryRhodan   03 août 2013
Ubach poussa un levier, un faisceau d'une intensité exceptionnelle jaillit de l'appareil, frappant les trois fragments de plein fouet. Le cerclage entra en fusion, les fragments prirent une couleur bleue, un bleu plus vif encore que ce que Keira et moi avions vu jusqu'alors. Leur surface se mit à scintiller, de seconde en seconde leur luminescence augmentait et soudain des milliards de points vinrent s'imprimer sur le mur en face du laser. Chacun dans le laboratoire reconnut l'immensité de la voûte céleste qui nous éblouissait.
A la différence de la première projection dont nous avions été témoins, l'Univers qui s'affichait se mit à tourner en spirale, se repliant lentement sur lui-même. Sur leur socle, les fragments tournaient à toute vitesse à l'intérieur de l'anneau.
- C'est prodigieux ! souffla Ubach
- C'est encore bien plus que cela, lui répondit Ivory, les larmes aux yeux.
- Qu'est-ce que c'est ? demanda le directeur de l'université.
- Le déroulé des tout premiers instants de l'Univers, répondis-je.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
Videos de Marc Levy (87) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Marc Levy
Lizzie, c?est la contraction de «?lis?» et «?easy?». C?est aussi le diminutif d?«?Élizabeth?»?: un nom qui sonne comme un prénom, pour une marque proche de son public.
Lizzie vous propose de vous immerger dans de nouvelles expériences de lecture. Partez à la découverte d?univers multiples : littérature, polar, développement personnel, histoire, jeunesse?
Retrouvez vos auteur(e)s de prédilection, laissez-vous porter par la voix des lectrices et des lecteurs choisis pour vous. Avec Lizzie, vous pourrez prendre le bus avec Franck Thilliez, cuisiner avec Michel Bussi, faire du sport avec Jean Teule?, ou vous installer confortablement dans votre salon près de Marc Levy...
Lizzie vous donne accès à plus de 200 titres par an, en CD et en numérique, à des prix de vente attractifs.
Vous n?en croyez pas vos oreilles ? Alors, écoutez...
+ Lire la suite
autres livres classés : aventureVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frMomox





Quiz Voir plus

Marc Levy

Quel est le premier ouvrage de Marc Levy ?

Et si c'était vrai ...
L'étrange voyage de Monsieur Daldry
La Première Nuit
Mes amis mes amours

9 questions
501 lecteurs ont répondu
Thème : Marc LevyCréer un quiz sur ce livre
. .