AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Critiques sur L'horizon à l'envers (177)
Classer par :   Date   Les plus appréciées  



Ajouter une critique
Stelphique
  22 février 2016
Les personnages:

Hope et Josh forme un couple de jeunes aux idées idéalistes qui ne se pose pas la question de l'interdit, des barrières, de l'impossible. Ils vivent chaque jour comme une chance, comme deux fous, ont des rêves pleins la tête, et un amour fou au fond de leur coeur! Avec l'aide de leur meilleur ami Luke, ils vont pouvoir se dépasser.

« Les trios sont toujours source de rivalités. Un contre deux, deux contre un, chacun pour soi, mais rarement trois coeurs battant à l'unisson et encore moins trois esprits. La rivalité est rageuse, source de créativité, d'énergie augmentée ».

Ce que j'ai ressenti:…Un coup de coeur!

En voilà, un auteur qui me ravi à chaque fois! J'adore son intention de nous faire voir la vie sous un angle plein d'espoir et de promesses heureuses. Ce nouvel opus reste toujours dans la même veine que ses précédents, mais il m'a émue au bord des larmes à de multiples reprises, j'avais l'impression de ne pouvoir les contenir. Il est des histoires comme cela qui nous « parle » plus que d'autres, qui ont un terrible écho dans nos quotidiens, qui nous permettent de poser nos souffles et de s'apaiser le temps de quelques lignes. A l'envers, c'est bien l'effet qu'il m'a fait, retournée la Stelphique, par cette histoire incroyable!

Ce n'est plus un secret, je suis une inconditionnelle romantique. C'est pourquoi cette relation entre Josh et Hope qui va défier le temps et l'espace, leur amour qui va se conjuguer à l'infini et qui dépassera l'entendement avait de grande chance de me plaire, plus que de raison! Entre prouesse scientifique et quotidien de jeunesse, l'auteur arrive à nous entrouvrir un horizon d'impossibles réalisable.

« Rien n'est plus imminent que l'impossible. » Victor Hugo (citation en début de roman).

J'ai beaucoup aimé évoluer dans ce monde de recherches, de neurosciences, de centre futuriste. Ca lui donne un « cachet », on est presque du domaine de la science fiction et pourtant, Marc Levy sait nous raconter les « petites choses de la vie ». Presque un brin philosophe, en tout cas, de bons conseils sur :comment nous aider à penser autrement notre vision du futur. J'aime cette ouverture qu'il laisse à nos esprits de réfléchir à plus grand: sur l'éthique, la moralité, sur la maladie, sur nos relations avec autrui.

Et la dernière chose que j'ai adoré, c'est cette vision poétique de l'Horizon à l'envers. Très joli concept. Bon et bien je crois que vous l'avez vu venir de loin, mais c'est bel et bien un coup de coeur 2016! Entre l'émotion (très mouillée) et une réflexion qui va au delà de ses pages, j'avais tout pour l'élire dans mon top de l'année! Merci Monsieur Levy pour ses doux moments que vous nous permettez de vivre dans ce roman!

« Ce sera ton tour de m'offrir un moment d'éternité. »

Lien : https://fairystelphique.word..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          450
alainmartinez
  26 février 2016
Luke, Josh et Hope, trois étudiants en neurosciences sont des amis inséparables. Josh et Hope vivent le grand amour. Avec Luke ils travaillent sur une idée folle, faire un back-up du cerveau. Enregistrer les souvenirs et la conscience d'une personne et les copier sur un ordinateur pour pouvoir les réintégrer après. Jusqu'au jour où ils apprennent que Hope est atteinte d'une tumeur incurable.
On devine la suite évidemment……………….
Comme dans tous les romans de Marc Levy on se laisse emporter dès les premières pages. Ce 17e roman est vraiment une belle réussite, on retrouve tous les ingrédients qui ont fait le succès de l'auteur. Un livre simple et agréable à lire pour s'évader pendant quelques heures.
Commenter  J’apprécie          270
kazupanda
  29 avril 2016
Le dernier Marc Levy était disponible à la médiathèque de mon village et j'ai donc décidé de l'emprunter avant que tout le monde se jette dessus. Je ne suis pas une adepte de cet auteur, j'ai adoré certains de ses romans et d'autres beaucoup moins. Mais j'aime bien me tenir au courant de son actualité quand j'en ai l'occasion et certains critiques que j'ai lu sur L'Horizon à l'envers m'ont interpellée. Très sincèrement, j'étais partie avec la certitude que j'allais vraiment adoré ce roman qui touche à des sujets qui m'intéressent : les limites des nouvelles technologies, la conscience, le lien entre l'humain et la machine... Toutes les questions que soulève Marc Levy dans ce roman ne sont pas inédites, ni innovantes. le sujet avait, par exemple, été abordé dans le film Transcendance, sorti en 2014. Cela dit, je ne peux pas dénigrer le livre juste parce que Levy n'est pas le premier à évoquer la possibilité d'uploader une mémoire humaine sur un ordinateur. Mais j'attendais de Marc Levy qu'il le fasse de manière originale, j'avais vraiment envie d'être transportée par cet horizon à l'envers, quitte à être chamboulée dans mes habitudes. Et je ne l'ai pas été. J'ai trouvé que l'auteur mélangeait beaucoup de choses, mais la solution est restée hétérogène pour moi. Les éléments qu'il a tenté de mettre ensemble n'ont pas pris et je me suis ennuyée une bonne partie du roman.

Tout d'abord, j'ai trouvé la mise en place de l'histoire vraiment longue et je n'ai pas été fasciné par les explications et les théories pseudo-scientifiques du début. J'ai vraiment eu du mal à m'attacher à ce trio mal assorti et, honnêtement, j'ai trouvé certains dialogues beaucoup trop pompeux pour de simples étudiants, aussi intelligents soient-ils. Moi qui, d'habitude, ne rechigne pas à une petite romance, je n'ai pas vraiment cru à celle qui se déroulait sous mes yeux. En fait, c'était bizarre parce que d'un côté, je trouvais que l'histoire n'avançait pas et que Levy tournait autour du pot un peu trop longtemps, et de l'autre la romance entre Hope et Josh va trop vite. Lui nous est présenté comme un dragueur invétéré, elle comme la bonne copine. Et d'un coup, c'est le grand amour sans trop de raison. Ou alors j'ai loupé quelque chose. Je ne sais pas. En tout cas, non je n'y ai pas cru. Et du coup, une fois le couple formé, on se doute de la suite des événements, on se doute de la personne qui va être "confrontée à une mort imminente". Autrement dit, Marc Levy fait du Marc Levy et j'ai été déçue. le triangle amoureux, car vous vous doutez bien que les deux potes ne peuvent tomber amoureux que de la même fille, la maladie qui tombe comme par hasard sur elle et en plus elle s'appelle Hope. Je pense, très sincèrement, que ça m'aurait plus touché si ça avait été l'amitié entre Josh et Luke qui avait été au centre du scénario...

Autant vous dire qu'une fois arrivée au noeud de L'Horizon à l'envers, à l'événement censé tout chambouler dans la vie du trio, j'étais à peu près sûre d'avoir deviné la fin. On peut presque dire que j'étais déçue d'avance. Et, je dois l'avouer, j'ai été surprise! Je ne m'attendais pas du tout à la tournure que prennent les événements et, pour le coup, j'étais plutôt contente même si j'ai trouvé ça un peu tiré par les cheveux et, encore une fois, un peu long pour en arriver au fin mot de l'histoire qui - pour le coup - était attendu une fois l'effet de surprise passé. On comprend très vite les enjeux et ce qui se trame mais je ne peux pas en dire trop pour laisser la surprise à ceux qui ne l'ont pas encore lu. Ce que je peux dire, en revanche, c'est qu'une histoire de Levy qui finit mal n'est pas une histoire de Levy... Pourtant, ce sont celles que je trouvent les plus touchantes même si l'optimisme fait parfois du bien aussi. Comme je le disais au début, l'auteur a fait un espèce de mélange bizarre entre un récit scientifique (dont, apparemment, la plupart des expériences évoquées seraient véridiques), une histoire d'amour à l'eau de rose un peu trop mélangé avec Nos Etoiles Contraires concernant le faux optimisme de Hope. Bref, j'ai retrouvé plein de choses que je connaissais déjà, et qui étaient très bien séparément mais qui ne fonctionnent pas ensemble à mes yeux. Finalement, la seule personne que j'ai trouvé attachante dans ce roman c'est Amélia, la belle-mère de Hope. Je l'imaginais comme la mère de Felicity Smoak dans la série Arrow, l'actrice Charlotte Ross.

Une fois n'est pas coutume, mon opinion va à l'encontre d'une grande majorité des lecteurs de ce roman. Je ne sais pas si le problème vient de moi ou du fait que les fans de l'auteur aiment de toute façon tout ce qu'il publie, mais j'avoue avoir un peu du mal à comprendre cet engouement vraiment incroyable face à cette histoire durant laquelle je me suis vraiment ennuyée. Autant, des fois, je ne trouve pas ça génial mais je passe quand même un bon moment, autant cette fois je me suis forcée à le terminer en espérant le déclic qui me ferait changer d'avis. J'ai quand même eu une bonne surprise en plein milieu du livre.. qui est vite retombée comme un soufflet! Bref, pour cette fois je passe mon tour en espérant que le prochain de l'auteur saura me convaincre...
Lien : http://kazupanda.blogspot.fr..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          262
Aela
  27 mai 2017
Imaginez-vous vous réveiller quarante ans plus tard dans le corps d'un autre... A mi-chemin entre roman sentimental et nouvelle de science-fiction, ce roman se lit d'une traite. Moi qui ne suis pas vraiment une inconditionnelle des romans de Marc Levy, j'ai été plutôt agréablement surprise, en premier lieu par les éléments scientifiques développés ici en matière de neuro-sciences.
Hope, Josh et Luke forment un trio d'étudiants en neuro-sciences, passionnés par leur sujet et unis pour se lancer dans un incroyable projet: établir une carte informatique du cerveau humain. Ceci aurait des implications multiples, notamment la possibilité de stocker la mémoire d'une personne, en vue de la rétablir ensuite, après un accident par exemple, nécessitant de multiples interventions.
Les jeunes étudiants vont aller au-delà de leurs rêves les plus fous et se trouver dans la position d'apprentis-sorciers.
Le récit est prenant et remarquablement documenté, on peut ainsi découvrir les dernières découvertes en matière de neuro-sciences, comme la réalisation de réseaux artificiels de neurones, qui dans certaines conditions, peuvent s'agréger sur des puces de silicium et former un réseau (expérience réalisée par Thomas DeMarse à l'université de Floride), ou l'élaboration en cours d'un scanner-imprimante qui permettrait d'injecter des cellules saines, prélevées chez le patient et mises en culture et qui iraient s'implanter pour se reproduire et combler la lésion (expérience réalisée au Wake Forest Institute for Regenerative Medecine sous la direction du professeur Anthony Atala.)
Bref un bon moment de lecture et qui nous fait rêver (ou cauchemarder!!) sur notre futur possible...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          180
stokely
  22 décembre 2016
J'ai une nouvelle fois été déçu par cette lecture de Marc Levy au final l'auteur fait du Marc Levy ni plus ni moins, pas de prise de risque pour ces lecteurs.

On suit ici trois jeunes étudiants en sciences Luke, Josh et Hope qui rejoindra le trio. Il sont très calés en ce domaine est plus particulièrement en neuro-sciences pour Josh et Luke, Hope quand à elle s'intéresse à trouver un remède pour des maladies comme Alzheimer.

Lors d'une expérience Luke va trouver quelque chose qui ne va pas dans les résultats d'Hope. On voit la suite venir.

Une déception donc encore plus grande dans la seconde partie et une première partie qui ne m'a pas laisser un souvenir impérissable.
Commenter  J’apprécie          140
BrooklynNoA
  10 février 2016
"L'horizon à l'envers" est une histoire qui bouscule l'idée que l'on peut se faire sur pas mal de chose… Au travers des personnages scientifiques et donc plutôt cartésiens à la base, Marc Levy évoque le transfert de conscience, la sauvegarde des souvenirs et la transmission… Lire ce nouveau roman c'est réfléchir aux liens, aux âmes, aux souvenirs, à l'amour que l'on porte à l'autre…

Je dois dire que je suis ressortie de cette lecture vraiment troublée, mais agréablement troublée… Marc Levy au travers d'une histoire délicate et passionnante, invite à un nouvel espoir lorsqu'un pari un peu fou sur l'avenir devient la promesse d'un amour toujours…

Josh, Luke et Hope sont amis, ils travaillent tout trois sur un projet scientifique de grande envergure sur le codage et le transfert de données d'un support à l'autre… Mais un jour l'un deux tombe malade et une vilaine tumeur viendra accélérer le temps qu'il leur reste ensemble… Pour l'amour de l'autre, ils vont alors tout mettre en oeuvre pour que leur projet impossible devienne possible.

Je suis encore une fois ravie de retrouver les bases de ce que j'aime dans chacun de ses romans et m'arrêter sur pleins de petits détails qui m'ont beaucoup plus : l'humour , l'histoire dans l'histoire (ici la mémoire et la fonction du cerveau et la cryogénisation) ou ses formules terriblement astucieuses parfois, comme lorsque Hope voit défiler sa vie à l'endroit…
Ou les petits soulignements du quotidien : les objets, les religions, l'influence des premières fois ou l'impact des prénoms, la mémoire des objets, les sens, les souvenirs qui se déclenchent sur une odeur, un son, l'alignement de plusieurs éléments... Sans oublier l'amitié et le lien père fille, entre Hope et Sam ou Melly et Harold… Et je n'aurais jamais cru qu'un mot écrit sur un écran et un petit avion de bois me tirerais des larmes un jour…

Comme dans tous ses romans rien ne reste vraiment en surface, l'histoire s'approfondit de page en page et cette fois, Marc Levy nous invite à nous questionner et nous intéresser à la neuroscience avec des personnages toujours aussi touchants et proches de nous, l'auteur évoque les liens amicaux, un meilleur ami n'est jamais loin... mais pour la 2ème fois il me semble, après "Toutes ces choses qu'on ne s'est pas dites", l'auteur aborde les les liens père et fille… Je suis encore une fois définitivement fan de l'humour qu'il insère ici et là… les pages 96 et 97 en sont un parfait exemple. Ou encore à travers Hope qui même à travers les épreuves garde un humour lumineux et taquin. Et vive la libération des Homards !
Les pages 116, 251, 351 et 354 sont des puits d'émotions…

J'aimerais également souligner le fait que pour une des rares fois de mes multiples lectures (hors Marc Levy), le futur est ici plein d'espoir, l'auteur fait d'ailleurs à un moment un parallèle très astucieux entre le livre "Sur la Route" de Jack Kerouac très inspiré et plein d'espoir sur l'avenir d'une jeunesse en devenir et celui de Cormac McCarthy "La Route" qui évoque lui un avenir post-apocalytique et une jeunesse sans avenir...

Difficile encore une fois de parler de ce roman sans trop en dire non plus mais ce livre m'a fait penser à "L'exil des Anges" de Gilles Legardinier, si vous l'avez lu vous comprenez ce que je veux dire, si non, lisez d'abord "L'horizon à l'envers" puis enchainez avec celui de Gilles Legardinier… du bonheur de lecture !

"L'Horizon à l'envers" est un roman innovant, follement original, qui explore avec délicatesse la mémoire, les sentiments, le souvenir des êtres. L'Horizon à l'envers devient une véritable force d'espoir et d'intemporalité.

J'ai donc terminer ce roman en aimant encore plus qu'avant le mot ESPOIR, que d'ailleurs, pour la petite anecdote inutile, je me suis fait tatouer l'an dernier… Et qui résume parfaitement ce roman au delà même de son héroïne et de son prénom "Hope" qui signifie "Espoir" en anglais…

J'espère que vous l'aimerez autant que moi et que tout comme moi, une fois tournée la dernière page de ce livre vous allez avoir l'envie immédiate de taper dans un moteur de recherche Kim Suozzi et Josh Schisler qui ont inspirés cette délicieuse et très romantique histoire à Marc Levy.

Ps : J'ai juste un petit regret, pas de lien avec un ses précédents romans, à part peut-être un petit doute sur un médecin de San Francisco...


En bref : Saisissant et touchant, Marc Levy explore le monde de la mémoire et du souvenir à travers une histoire d'amour bouleversante et nous prouve que des petits "riens", forment un grand TOUT.
Lien : http://noaetsonmonde.blogspo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          140
RChris
  16 juin 2016
Guimauvée à la façon d'une "love story " chez les neuropsychologues, la première partie installe l'histoire sans que l'on puisse hypothéquer la suite. Il faut alors faire confiance à Lévy pour penser que l'on ne va pas en rester là.

Et alors..., en deuxième partie, tout bascule et toutes les réserves accumulées s'effondrent.

Marc réussit alors et encore la prouesse de nous coller à notre siège pour finir ce conte de fée de la belle au bois dormant des temps modernes.
Commenter  J’apprécie          133
kakine16
  08 mai 2016
J'ai adoré ce livre, l'aspect scientifique de l'histoire ne m'a pas dérangé du tout ! Les personnages sont tops. C'est vrai que dans la seconde partie, c'est prévisible, tout le monde comprend qui est ce personnage qui débarque de nul part. Mais j'ai adoré le final, c'est l'apothéose ! Finir un livre les larmes aux yeux à cause d'un petit avion en bois : FAIT ! Je ne peux que vous pousser à dévorer ce nouveau livre de Marc Levy !
Commenter  J’apprécie          130
Amnezik666
  20 février 2016
A la fermeture de ce bouquin un seul mot m'est venu à la bouche : Enfin ! Pas dans le sens enfin c'est fini, ce fut un calvaire à lire. Mon enfin m'est venu pour deux raisons. D'abord dans le sens enfin Marc Levy nous revient avec un très grand cru (ces derniers titres étaient agréables mais pas transcendants), digne de figurer dans son top 5. Ensuite parce qu'enfin j'ai eu mon premier vrai coup de coeur de l'année 2016.

J'ai pourtant eu un instant de flottement. Totalement emballé par la première partie, j'ai senti que le soufflé menaçait de s'effondrer avec la seconde partie, mais rapidement l'auteur relance sa mécanique implacable et le coup de coeur revient au galop. Rien de vraiment imprévisible dans le dénouement mais c'est bien amené, du coup ça passe comme une lettre à la poste.

L'intrigue s'articule autour de thèmes chers à l'auteur, l'amitié, l'amour, les relations familiales mais elle aborde aussi des sujets plus « sérieux », voire philosophique, du genre jusqu'où peut on aller au nom du progrès scientifique ? Quelles sont les limites morales et / ou humaines à poser au progrès ?

Des thèmes portés et/ou remis en question par le personnage de Hope. C'est en effet la seule qui porte tous les thèmes sur ses épaules, d'abord via son amitié avec Luke puis et Josh, puis son histoire d'amour, passionnée et fusionnelle, avec ce dernier. Ensuite par la relation, toute aussi fusionnelle, mais dans le respect de leur indépendance réciproque, qu'elle entretient avec son père. Enfin elle est celle qui, tour à tour, tempère les ardeurs scientifiques du trio, ou s'engage à fond avec ses complices..

Durant tout le roman j'ai trouvé le personnage de Luke quelque peu ambigü, un ressenti que ne fait que confirmer et renforcer la seconde partie du roman.
Lien : https://amnezik666.wordpress..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
Joanalie
  09 mai 2016
On parle ici de 3 étudiants (plutôt balaises!) en sciences : Josh , son meilleur ami Luke, et Hope qui vient compléter le trio.
Il bossent pour un labo plus ou moins secret sur des projets expérimentaux et prometteurs et en contrepartie se font payer une partie de leurs études.
Ce livre aborde les neurosciences et l'intelligence Artificielle , mais qu'on se rassure ,cela est tout à fait accessible !
Josh et Hope tombent très vite amoureux mais le trio continue de fonctionner , tout trois liés par leur amitié et leur désir d'avancer dans leur recherches....
Sauf que voila ,la maladie vient noircir ce beau tableau et forcement vient l'idée d'expérimenter leurs découvertes scientifiques pour sauver celui des trois qui est condamné...

Bon je suis pas calée en neurosciences , mais le scenario fonctionne , il fonctionne même tellement bien que l'on devine l'issue (ou presque) assez vite, mais cela ne m'a pas dérangé.
Le récit se lit bien , on s'émeut , on rit, on s'interroge.
Finalement,il y a une vraie belle histoire d'amour et d'amitié , une trame un peu futuriste avec un thème presque de SF (l'intelligence artificielle) et les questionnements qui vont avec (éthique, dérives etc...).
Mais on y parle surtout d'amour impossible et d'espoir...

Bref,un bon moment de lecture!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110


Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Marc Levy

Quel est le premier ouvrage de Marc Levy ?

Et si c'était vrai ...
L'étrange voyage de Monsieur Daldry
La Première Nuit
Mes amis mes amours

9 questions
486 lecteurs ont répondu
Thème : Marc LevyCréer un quiz sur ce livre
. .