AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
>

Critique de dourvach


dourvach
  13 juin 2015
Maurice Lévy, en son magnifique et très court essai "Lovecraft ou Du Fantastique" (initialement, thèse de lettres modernes, paru ensuite chez l'éditeur "10/18" en 1972, réédité en 1985) -- en lecteur érudit -- a bien vite percé le mystère de l'écrivain : nous comprenons, grâce à cet ouvrage pertinent, comment nous sommes passés du ressenti et du descriptif fantasmatique des "étrangers" new-yorkais, tous unanimement "répugnants" (Noirs, Italiens, Latinos, etc.) aux tentacules, puanteurs et autres abominations indescriptibles semblant si naturels aux "Grands Anciens" qui, réunis, formeront la joyeuse tribu de l' "indicible" Mythe de Cthulhu... Sans parler de "l'indice" de la syphilis paternelle, source de honte personnelle pour Howard, comme de refoulement de sa propre sexualité durant toute sa brève existence...

De la névrose comme du racisme plus que "maladif" à la Genèse progressive d'un cosmos personnel aussi épouvantable, cohérent et... aussi artistiquement abouti. Au fond, une bien étrange alchimie personnelle ! Et l'on songera évidemment aussitôt à l'existence mouvementée d'un certain Docteur Destouches...

Ouvrir les yeux sur l'existence d'un être humain dont nous plaignons secrètement les tourments personnels sans que son oeuvre s'en déprécie : un tour de force...

Un ouvrage rafraîchissant, extrêmement "instruit" et instructif, diablement éclairant et percutant, dont la lecture n'oblitère en rien notre plaisir à lire ou relire les contes fantastiques du grand Reclus de Providence (1890-1937).

Maurice Lévy est également l'auteur d'un essai érudit et volumineux sur "Le roman gothique anglais, 1764-1824", paru à Toulouse en 1968 (750 pages !)
Lien : http://www.regardsfeeriques...
Commenter  J’apprécie          124



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (11)voir plus