AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Herminien Ogawa (Autre)
Éditeur : [Arte] (20/11/2012)

Note moyenne : 3.59/5 (sur 22 notes)
Résumé :
Au Japon, « le journal d'Anne Frank » reste un inusable best-seller.
A tel point que son destin tragique est même réinterprété en manga.
Que révèle ce succès sur la mémoire de la Seconde Guerre mondiale au sein de la société nippone ?

Un voyage en BD documentaire interactive pour comprendre ce qui, de la Shoah et d’Hiroshima, peut — ou non — constituer une expérience commune au Japon et à l’Europe.

http://annefrank.arte.tv... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
livr0ns-n0us
  26 mars 2014
C'est l'expérience d'une BD documentaire interactive que nous offre ici Alain Lewkowicz (réalisateur), Vincent Bourgeau (dessinateur) et Marc Sainsauve (chef opérateur / photographe). Intrigués et choqués par le paradoxe Anne Frank au japon, ils décident de s'y rendre pour comprendre pourquoi la petit fille ne revêt qu'une image de fiction au pays du soleil levant. Aidé d'Herminien Ogawa (fixeur / traducteur), Alain Lewkowicz a bien l'intention de poser les questions qui fâchent : pourquoi les japonais, si familiers d'Anne Frank, n'ont-ils jamais entendu parler de l'Holocauste ? Quels regard portent les japonais sur leurs exactions durant la seconde guerre mondiale ? Comment se fait-il que cette période soit passée sous silence à l'école, et que les japonais connaissent si mal leur propre histoire ? D'abord en format numérique, librement consultable ici, Anne Frank au pays du manga a fait l'objet d'une édition papier chez Les Arènes.
Pugnace, Alain Lewkowicz. Un peu trop à mon goût d'ailleurs ! Si la démarche qu'il entreprend est louable, le "pont" qu'il prétend jeter entre les cultures se transforme un peu trop souvent en insistantes accusations. D'abord enchantée par la forme dont je vous reparlerai ensuite, j'ai eu de plus en plus de mal au fur et à mesure de ma lecture à comprendre le comportement systématiquement agressif du réalisateur qui m'a semblé finalement assez peu ouvert d'esprit. L'approche m'a parue condescendante et intolérante, même si le révisionnisme et le négationnisme japonais sont très difficiles à entendre de notre point de vue d'occidentaux, pour qui la seconde guerre mondiale doit être la période historique la plus étudiée à l'école. Je n'ai pas retrouvé l'objectivité que j'avais louée dans le photographe de Lefèvre et Guibert, qui soulignait à mon avis de façon beaucoup plus subtile les différences de culture. Bien entendu, la démarche n'est ici pas la même, et je reconnais à Alain Lewkowicz un cran et une rigueur qui semblent de mise lorsque l'on essaie d'entrer dans des sujets délicats avec les japonais ; mais je me suis rapidement lassée des petites phrases acerbes qui ponctuent le récit.
Mais parlons plutôt de la forme ! Véritable objet multimédia, Anne Frank au pays du manga se présente sous la forme d'une bande dessinée composée de 4 chapitres, enrichie de multiples extraits sonores, vidéos et photographiques, toujours pertinents. Chaque "planche" est accompagné d'un fond sonore (bruit de ville, messages diffusés dans le train, etc.) très appréciable pour s'imprégner de l'ambiance, mais qui peut cependant être parfois un peu perturbant (vous aimez lire en silence ? Passez votre chemin !). La transition entre les différents tableaux sonores est en revanche parfaite, même lorsque le chargement de la page est un peu long. Globalement, l'expérience est extrêmement immersive et très prenante.
Du point de vue de la technique donc, rien à redire : Anne Frank au pays du manga est une expérience interactive particulièrement riche et réussie, qui m'a entièrement convaincue. La lecture est bien entendu plus longue que pour une bande dessinée traditionnelle (comptez une bonne demi-heure par chapitre si vous écoutez/visualisez soigneusement tous les extraits) mais le résultat est là : en multipliant les différents médias, les auteurs parviennent à décupler l'impact de leur reportage, et à donner au lecteur un aperçu de la complexité de la question traitée. Espérons que l'initiative fasse des émules !
Lien : http://livr0ns-n0us.blogspot..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
blandine5674
  19 octobre 2017
Cette BD explique pourquoi les japonais vénèrent Anne Frank. Au vu de la couverture, je la voulais pour un rayon jeunesse. Ce que je ne ferai pas parce qu'elle parle de politique pas toujours facile à comprendre, parce qu'il y est question de l'histoire de leur pays où ils retiennent ce qu'ils veulent, occultant la bataille du nankin. Dialogue de femme à poil sur un tee-shirt. Ce documentaire s'avère intéressant mais le style est trop grinçant. C'est plus un jugement qu'une constatation. Dessins en noir et blanc.
Commenter  J’apprécie          70
lunch
  02 décembre 2012
Anne Frank et son journal intime ont fait le tour du monde en tant que témoignage poignant de la Shoah. Au Japon, le Journal d'Anne Frank vient d'être adapté en manga. Il n'en faut pas plus à Alain Lewkowicz pour monter une équipe, composée de Vincent Bourgeau (dessinateur) et de Marc Sainsauve (chef opérateur et photographe). Ensemble, ils s'envolent pour le pays du soleil levant, où les attend Hermilien Ogawa, un jeune homme franco-japonais, qui leur servira de guide et de traducteur.
Leur but ? Parvenir enfin à comprendre les japonais... et on peut dire que c'est pas gagné !
En préambule, il faut savoir que beaucoup de japonais ont lu le Journal d'Anne Frank. Pourtant, après visionnage de ce documentaire, j'ai vraiment peine à le croire... où alors l'ont-ils lu sans en comprendre le contexte ?
En France on a un peu tendance à idéaliser le Japon c'est vrai. Sans pour autant se rendre compte du décalage flagrant entre nos deux cultures. Pour ne faire le parallèle que sur la bande dessinée nous achetons nos livres en prêtant une attention particulière à l'objet. Les japonais achètent des périodiques comme le Jump (3 millions d'exemplaires pour 2 €, et ce n'est pas le seul périodique puisqu'il en existe pour tous les goûts, toutes les tranches d'âge et tous les milieux socio-professionnels) chaque semaine ! Ils avalent du manga, le manga fait partie de leur éducation !
Hermilien le souligne : il y a des mangas sur tout et c'est vrai, nous osons beaucoup moins dans les sujets que nous abordons en occident. C'est ainsi qu'on retrouve chez les libraires des titres chocs comme Mein Kampf et il va sans dire qu'il serait impensable de publier un tel livre chez nous. Les japonais sont curieux de tout et n'ont pas peur des tabous... du moins, c'est ce qui est dit en substance. Dans les faits, la vérité est toute autre...
Lien : http://bendis.uldosphere.org..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
cible95
  25 juillet 2014
Un reportage intéressant sur la vision qu'on les japonais de l'histoire, de leur distance avec celle-ci ou comment Anne Frank est devenue une icône dans un pays où le nazisme est à peine connu. Malgré tout la forme n'est pas exempt de défaut, les dessins et la narration sont loin de l'excellence, mais le travail journalistique mérite d'être noté. Un ouvrage très intéressant.
Commenter  J’apprécie          10
cyan
  14 mars 2016
Une équipe de reporters part au Japon pour y travailler sur l'engouement des Japonais pour l'histoire d'Anne Frank. Ils y découvrent beaucoup de choses inattendues, par ex que la plupart des gens apprennent l'Histoire dans les mangas, y compris les hommes politiques. Anne Frank fait partie de ces personnages emblématiques qui font vendre les mangas, mais c'est aussi le cas d'Hitler, entre autres. Enorme choc culturel pour les reporters, mais aussi pour les lecteurs.
Les dessins en noir et blanc sont sobres et efficaces, jouent sur la mise en page et les contrastes pour raconter l'histoire. A la fin des chapitres, des QRCodes et des liens internet permettent d'approfondir la lecture. Un livret de photos complète l'ensemble.
Une BD assez innovante pour un sujet intéressant. Il m'a manqué cependant une accroche émotionnelle pour réellement adhérer au concept.
Lien : https://bienvenueducotedeche..
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
blandine5674blandine5674   19 octobre 2017
Anne Frank, star japonaise depuis 1952 ! Tout le monde a lu son journal, et le Japon semble s'être reconnu dans le destin de l'adolescente. Victimes. Elle comme eux. Elle, des nazis et eux, de la bombe atomique.
Commenter  J’apprécie          50
blandine5674blandine5674   19 octobre 2017
Les nazis ont été jugés et condamnés parce qu'ils ont perdu la guerre. S'ils avaient gagné, jamais ils n'auraient été jugés !
Commenter  J’apprécie          10
Video de Alain Lewkowicz (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Alain Lewkowicz
La Règle du jeu publie tout le long du Festival, une série de vidéos avec des comédiens, metteurs en scène et auteurs rencontrés à Avignon. Retrouvez aujourd'hui les réponses de Nora Krief, comédienne, actuellement à l'affiche dans le Off avec le spectacle "Revue rouge". Elle confie à Charly Clovis et à Christine Angot ce que représente pour elle monter sur scène.
REVUE ROUGE Chant : Norah Krief Mise en scène : Éric Lacascade Conception et direction musicale : David Lescot Chant, trompette et guitare électrique : David Lescot Basse, contrebasse : Philippe Thibault Batterie : Flavien Gaudon Son : Oliver Gascoin Avec l'aide d'Alain Lewkowicz Production Théâtre National de Bretagne/Rennes
Avignon Off 2017 Gilgamesh Belleville – du 6 au 28 juillet www.11avignon.com – Réservations : 04 90 89 82 6319h40 (1h15) – spectacle musical à partir de 12 ans – relâches 11, 18, 28 juillet.
+ Lire la suite
autres livres classés : révisionnismeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox




Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
1853 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre