AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782070637959
96 pages
Éditeur : Gallimard Jeunesse (07/04/2011)

Note moyenne : 3.5/5 (sur 8 notes)
Résumé :
Youmi, petite fille adoptée, a trouvé un singe en peluche sur le trottoir. Mokiko est son premier doudou et Youmi l'emmène partout. Tant pis si à l'école on la traite de bébé. Sauf qu'un jour, une fille pointe le doigt sur elle en s'écriant : «Mais c'est Trompette !» Catastrophe ! Mokiko a déjà une maman...

Une histoire d'adoption et de partage. Un livre tendre et drôle à serrer sur son cœur.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
Saiwhisper
  22 octobre 2018
J'ai découvert cette adorable petite histoire dans le cadre du challenge mystère organisé par Frogzine. Comme je ne possédais pas d'ouvrages édités chez Gallimard pour répondre à la thématique du mois, j'ai emprunté ce roman jeunesse qui me semblait intéressant. À ma grande surprise, j'ai eu le nez creux : ce fut un récit mignon et intelligent !
Plusieurs thématiques sont judicieusement abordées : l'adoption, la famille monoparentale, le partage et la garde alternée. Avec une narration pétillante, drôle et adorable à la première personne, on va suivre le quotidien de Youmi, une fillette adoptée. Un jour, elle trouve une peluche de singe dans la rue et, après plusieurs jours d'hésitation, va décider de la garder. La présence du doudou va lui faire du bien et la calmer. Elle va finir par trouver un équilibre dans sa nouvelle vie en France. Hélas, comme l'indique le titre, elle va rencontrer Caroline, la véritable propriétaire de la peluche… Habilement, les deux mères des petites filles vont proposer la solution pour que personne ne souffre de la situation : une garde alternée. Chaque semaine, le doudou va alors se balader dans une famille, puis dans une autre, comme le font les enfants dont les parents sont divorcés. La thématique du divorce vue à travers cette histoire de doudou est originale et bien pensée. Les jeunes lecteurs voient à quel point la séparation est difficile que l'on soit un parent ou un enfant. Heureusement, les deux « familles » de Mokiko/Trompette ne manquent pas d'amour… Caroline aime autant que Youmi ce petit singe… Et toutes les deux attendent avec impatience la semaine de garde…
J'ai apprécié le développement de l'histoire qui va progressivement aborder de nouveaux sujets comme le partage et l'amitié. de très beaux liens vont se tisser entre les deux familles et la situation va pousser à la réflexion. On a là un joli roman plutôt bien ficelé qui met en avant de belles valeurs. La petite Youmi est tout simplement adorable. J'ai bien aimé l'humour employé dans la narration ainsi que le côté lucide de cette petite narratrice malgré son âge ainsi que son côté naïf sur quelques sujets. Par ailleurs, les illustrations en noir et blanc de Charlotte Roederer collent vraiment bien au texte et m'ont beaucoup plu. En plus d'être expressives, elles dégagent et retranscrivent bien plusieurs émotions. Un chouette roman qui plaira aux jeunes lecteurs souhaitant découvrir une première lecture (quatre-vingt-dix pages et une quarantaine d'illustrations).
Lien : https://lespagesquitournent...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          172
Mirabilia
  16 novembre 2012
L'histoire : Youmi trouve une peluche dans la rue. La petite fille décide alors de l'adopter mais, problème, elle croise par hasard la première propriétaire de la peluche. Une garde alternée commence et Youmi a du mal à le supporter.
Notre avis : Devoir se séparer de sa peluche est vraiment difficile et l'auteur a su trouver les mots pour retranscrire ces émotions enfantines.
Lisez la suite en cliquant sur le lien !
Lien : http://123otium.canalblog.co..
Commenter  J’apprécie          21
squalette
  23 juillet 2014
Le doudou en garde alternée ! Où quand le doudou permet de faire le lien entre la maison et l'école.
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
SaiwhisperSaiwhisper   22 octobre 2018
- C'est comme ça, les doudous, on les aime même s'ils sont mous, moches et mouillés.
- Ah, bon, j'ai dit.
- Eh oui, a continué maman. C'est comme les enfants. On les aime même quand ils sont couverts de taches de boue et de chocolat, les cheveux en désordre et le pantalon déchiré. C'est mystérieux, mais c'est comme ça.
Commenter  J’apprécie          90
SaiwhisperSaiwhisper   22 octobre 2018
Quelqu'un qui perd son chien ne mérite pas de le garder. Je ne vois pas pourquoi ce serait différent pour les doudous. Quelqu'un qui laisse son doudou deux jours sur le trottoir, désolée, mais il y a un problème.
Je sais, vous allez me dire qu'un doudou, ce n'est pas pareil, qu'il n'a pas faim, froid ou peur. Eh bien, franchement, si vous aviez vu Mokiko étalé sur le bitume, mouillé et sale, vous n'auriez pas pensé qu'il ne ressentait rien.
Ou alors, c'est que vous avez un caillou à la place du cœur.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
SaiwhisperSaiwhisper   22 octobre 2018
Je ne peux pas dire "mon pays", parce que mon pays, c'est la France, même si on le demande tout le temps d'où je viens. Quand les gens voient ma peau caramel, mes yeux bridés, mes cheveux lisses et noirs, ils savent tout de suite que je ne suis pas d'ici. Donc forcément, ils demandent. Mais moi, j'ai toujours trouvé ça bizarre, parce que je n'ai rien connu d'autre qu'ici. Et le plus bizarre, c'est que je ne sais pas du tout à quoi ressemble le pays où les gens ont tous, comme moi, la peau caramel, les yeux bridés, les cheveux lisses et noirs.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
SaiwhisperSaiwhisper   22 octobre 2018
Finalement, il a fallu que maman prenne rendez-vous avec la maîtresse. Elles ont commencé à discuter et, très vite, maman m'a demandé de sortir. En général, ça veut dire qu'elle veut parler de ce que j'ai vécu avant d'être adoptée ou alors du fait que je n'ai pas de papa. Comme si je n'étais pas au courant...
Commenter  J’apprécie          20
SaiwhisperSaiwhisper   22 octobre 2018
Je me suis installée à mon bureau. J'ai ouvert mon livre, mais je n'ai vu que des lettres noires. Une ribambelles de petites lettres noirs qui dansaient devant mes yeux en chantant : "Na na na, on ne te dira pas ce qu'on veut dire !" Moi qui adore lire, ça m'était égal, complètement égal. Mon cœur était tout dur.
Commenter  J’apprécie          10
Videos de Marie Leymarie (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Marie Leymarie
Vous ne savez que choisir dans tout ces coups de coeur ? Ne vous en faites pas ! Chaque semaine vos libraires vous proposent ici les 3 livres indispensables « la crème de la lecture fouettée acidulée piquantée » en format poche ou grand format ! • Dévisagée de Erin Stewart et Marie Leymarie aux éditions Gallimard Jeunesse https://www.lagriffenoire.com/1033157-romans-pour-enfants-devisagee.html • Super potes de Emmanuelle Beulque, Steve Small aux éditions Sarbacane https://www.lagriffenoire.com/1034107-divers-jeunesse-super-potes.html • Rouge Tango de Charles Aubert aux éditions Slatkine & Cie https://www.lagriffenoire.com/1033807-meilleures-ventes-polar-rouge-tango.html • • Chinez & découvrez nos livres coups d'coeur dans notre librairie en ligne lagriffenoire.com • Notre chaîne Youtube : Griffenoiretv • Notre Newsletter https://www.lagriffenoire.com/?fond=newsletter • Vos libraires passionnés, Gérard Collard & Jean-Edgar Casel • • • #lagriffenoire #bookish #bookgeek #bookhoarder #igbooks #bookstagram #instabook #booklover #novel #lire #livres #conseillecture #editionsgallimard #editionssarbacane #editionsslatkineetcie
+ Lire la suite
autres livres classés : pelucheVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Littérature jeunesse

Comment s'appelle le héros créé par Neil Gailman ?

Somebody Owens
Dead Owens
Nobody Owens
Baby Owens

10 questions
1123 lecteurs ont répondu
Thèmes : jeunesse , littérature jeunesse , enfantsCréer un quiz sur ce livre