AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2749129761
Éditeur : Le Cherche midi (26/03/2015)

Note moyenne : 3.88/5 (sur 4 notes)
Résumé :
Divin Scrotum s'attaque en toute simplicité aux origines de l'univers. Après avoir créé le monde, les dieux sont montés dans un bus, ont bu comme des trous et pris toutes sortes de drogues, puis ils ont roupillé quelques millénaires avant de décider de mettre leur inventivité au service de la vie, de la mode, des armes à feu, des substances illégales, du sexe débridé et de tout ce qui fait la splendeur de la race humaine. Après Mégalomachine et Exécution !, on sait ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Charybde2
  25 avril 2015
Ike Karton, boucher au chômage, favori des déesses et des dieux, enjeu de leurs guerres implacables et joueuses. Énorme.
Sur mon blog : http://charybde2.wordpress.com/2015/04/25/note-de-lecture-divin-scrotum-mark-leyner/

Lien : http://charybde2.wordpress.c..
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
Charybde2Charybde2   25 avril 2015
Ike – avec son infaillible abnégation de soi, un héros livré au maelstrom de la vie – bien sûr, abhorre violemment l’exaltation des riches célébrités privilégiées, qu’il voue au goulag et à la guillotine. (C’est la raison centrale pour laquelle il est tellement aimé de La Felina et de Ali-cuisine-rapide.) L’utilisation vindicative que fait Shanice de XOXO contre Ike est tacitement soutenue par Nabab Miro, car elle fournit au Dieu ploutocrate des Bulles une autre façon de vexer, par la bande, son éternelle Némésis La Felina, qui défend le lumpen, les sous-prolétaires, les inchantés, l’idiot du village avec son sourire crétin et ses yeux larmoyants, l’anomique, le désaffecté et le déformé, le déshérité, l’estropié et l’handicapé, le méconnu ; qui aime tout ce qui est souillé et maudit ; qui aime tous ceux qui sont vérolés et putrides ; qui exalte les personnes physiquement difformes, les déséquilibrés mentaux et les sans-culottes et la lie de la terre ; et qui a fait pipi dans sa culotte pendant les massacres de septembre 1992.
XOXO attaque « Divin scrotum » en son point le plus vulnérable, là où il est le plus « remonté », le plus « hyper esthétique ». Face aux critiques croissantes quant à son usage aveugle de la mouscaille militaire, XOXO se contente de hausser les épaules. « Je suis un homme d’affaires, point barre », dira-t-il, en assumant sournoisement le rôle de quelqu’un dont les motivations sont éternellement mal interprétées.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Charybde2Charybde2   25 avril 2015
Et donc toute cette épopée massivement involutée, qui a été diversement appelée « Dix Déesses que je me taperais bien » (« DDQJMTB »), « La Ballade de la tête de barde tranchée », « Ce qu’on ceint quand on est enceinte », « Divin Scrotum », et, enfin et définitivement, « Divin Scrotum 2 : Jus de bourse », avec toutes ses redondances insoutenables, ses tropes lourdingues et guindés, ses clichés lassants, son angoisse alambiquée, tous ses non sequitur gnomiques, cette scatologie adolescente et rébarbative, sa grossièreté horripilante, tous ces tableaux dépravés et ces orgies masturbatoires aux formes protubérantes et aux puissantes giclées, toutes ces répétitions convulsives sur la compulsion de répétition chez Freud…, parle essentiellement, à la fin de la journée, d’un homme qui se tient sur son porche, enraciné sur place, et fait des cryptogrammes à partir des plaques minéralogiques des voitures qui passent, regarde un gamin faire le tour du quartier sur un BMX. (Ce qui est intéressant, c’est qu’on ne sait jamais quoi penser de l’angoisse alambiquée ou des tropes lourdingues et guindés – ils peuvent paraître épouvantables sur la page, mais fonctionner complètement lors d’une récitation en public. Idem pour la grossièreté horripilante et la scatologie adolescente et rébarbative – ça peut paraître plat sur le papier, mais s’animer complètement quand c’est dit par des bardes errants et défoncés qui tapent leurs gros chachkas contre des bidons de jus d’orange.)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
OrchidFerretOrchidFerret   06 mai 2016
(...) pour un humain, avoir des rapports sexuels/romantiques avec un Dieu peut être une expérience intimidante, traumatique, voire tragique. Il faut être très prudent ! Les Dieux sont arrogants. Ils peuvent souffrir de troubles déficitaires de l'attention. Ils adorent vous embrouiller. Parce qu'ils sont immortels, ils ont tendance à être tout le temps en retard. Et parce qu'ils sont omniprésents, ils font preuve d'un manque total d'empathie. Ils sont narcissiques et follement autocentrés. S'ils veulent coucher avec vous, peu leur importe en vérité quels sont vos sentiments ou ce que vous vivez.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Charybde2Charybde2   25 avril 2015
Et parce qu’ils étaient omniscients et solidaires, ils pouvaient se montrer très adolescents et très prétentieux dans leur façon d’afficher leur supériorité. Il n’était pas inhabituel pour un Dieu de recourir au chinois de Ningdu, à l’étrusque, au ket (une langue moribonde parlée par seulement cinq cents personnes en Sibérie centrale), au code des prisons de la mafia mexicaine, au klingon, aux clics d’écholocation des dauphins, aux phéromones des fourmis et aux pas de danse des abeilles – et ce dans la même phrase. C’est le genre de trucs où on a envie de dire : était-ce vraiment nécessaire ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
autres livres classés : chômageVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Jésus qui est-il ?

Jésus était-il Juif ?

Oui
Non
Plutôt Zen
Catholique

10 questions
1140 lecteurs ont répondu
Thèmes : christianisme , religion , bibleCréer un quiz sur ce livre