AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres

Angel Pino (Traducteur)
EAN : 9782742775880
152 pages
Actes Sud (02/06/2008)
3.67/5   50 notes
Résumé :
Après une cérémonie de mariage passablement mouvementée, un couple doit partir en voyage de noces. C'est à l'aéroport, alors qu'ils attendent leur avion, que les nouveaux mariés apprennent, abasourdis, que la jeune épousée est enceinte. Leur vie va prendre dès lors un tout autre tour...

Ce bref roman passe en revue les multiples difficultés auxquelles le jeune couple se voit confronté : la tentation de l'avortement, les démarches administratives à ent... >Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (15) Voir plus Ajouter une critique
3,67

sur 50 notes
5
4 avis
4
6 avis
3
4 avis
2
1 avis
1
0 avis

Moglug
  15 octobre 2019
Nouvelle lecture réussie de Chi Li. On y retrouve toujours la même sensibilité et la même finesse dans la construction des personnages. le style traduit par Angel Pino est très factuel sans être trop simpliste et contribue largement au rythme du récit.
Avec Soleil Levant on suit les aventures et mesaventures d'un jeune couple de leur mariage plutôt épique à la naissance de leur premier enfant, avec en arrière-plan la Chine des années 60 et sa politique de l'enfant unique. le récit pourrait paraître banal s'il n'était pas aussi tendrement réaliste et drôle, sans jamais sombrer dans la caricature. Chi Li a le don de portraiturer des hommes et des femmes à la fois unique et universel. Dans chaque personnage, j'ai cru retrouver un ami avec ses doutes, son histoires, ses petites joies, ses bassesses et son grand coeur. Bref, j'adore et je recommande à tout amoureux d'une littérature fine, intelligente, humaniste et réaliste, un brin féministe aussi.
Commenter  J’apprécie          150
littlecat
  21 mars 2015
Chi Li est une auteure chinoise, née en 1957 à Wuhan.
Dans ce livre, elle nous raconte les difficultés d'un jeune couple, tout juste marié, qui apprend que la jeune femme est enceinte.
Cette future naissance imprévue va bouleverser leur vie.
Ce petit roman est agréable à lire et très intéressant car il décrit une Chine post Mao, qui s'ouvre à la société de consommation.
Une société où tout est compliqué, démarches administratives longues et lourdes, permis de naissance, attestation d'enfant unique, tickets de rationnement...
Mais l'arrivée de la petite fille prénommée "soleil levant" va responsabiliser ce couple, le faire grandir.
Dans un style simple et direct, Chi li brosse un portrait sans complaisance mais avec sensibilité, verve et humour.
Commenter  J’apprécie          140
Mimeko
  13 janvier 2015
Enthousiasmée par ma lecture du roman Les sentinelles des blés dont j'avais aimé à la fois le style et le propos, j'ai récidivé avec Soleil levant, roman relatant les débuts de vie de couple de Zhao Shengtian et Li Xiaolan, leur mariage la grossesse trop précoce qui fait réfléchir le couple qui pense recourir à un avortement et finalement la naissance de Soleil Levant une petite fille.
J'ai été déstabilisé par la tournure et le style (dû à l'auteur ou au traducteur ?) un style crû où le couple tient des propos grossiers pour se parler sans montrer de considération l'un pour l'autre. Passée cette surprise, le roman se lit facilement et il est particulièrement intéressant pour sa description des lourdeurs administratives et des contraintes imposées dans la Chine des années 80, où, politique de l'enfant unique oblige, il faut obtenir un permis pour en avoir un !!!
Ce court roman est un témoignage intéressant mais je l'ai beaucoup moins apprécié que Les sentinelles des blés.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
myriampele
  07 novembre 2019
L'arrivée d'une petite fille dans ce couple chinois va bouleverser leur vie . Banal? oui sans aucun doute et pas de quoi en faire tout un roman! Soleil Levant -puisqu'elle s'appelle ainsi- est un bébé ordinaire, qui pleure, rit, boit du lait et salit ses couches, émerveille ses parents et leur pourrit les nuits. Mais à travers cette histoire de tous les jours, Chi Li , avec tendresse, réalisme et ironie, trace le portrait d'une Chine postmaoïste, et la découverte de la consommation. Pas si anodin! Et la couverture de ce roman publié chez Acte Sud est tirée d'un tableau de Georges de la Tour, tout de même!
Commenter  J’apprécie          140
litolff
  19 septembre 2011
Chronique ironique de la vie d'un jeune ménage chinois, depuis leur mariage jusqu'au premier anniversaire de leur fille.
Dans une langue mordante et crue, Chi Li nous fait pénétrer dans le quotidien des chinois des années 80, à peine sortis de l'ère maoïste, et encore loin du quasi-libéralisme actuel.
Roman réaliste par excellence qui décortique le quotidien terre-à-terre de deux jeunes gens, presque des enfants qui, lestés de leurs seuls salaires de misère se trouvent confrontés au parcours d'embûches phénoménal que représente une naissance.
Beaucoup d'humour et de sarcasmes pour décrire l'immaturité de ce jeune couple, les lourdeurs administratives du pays, les relations avec leurs familles respectives, les questions sans réponse malgré le sacro-saint "Guide de la Grossesse", beaucoup de finesse aussi pour cerner leur évolution psychologique au fil de la grossesse dans cette Chine en pleine mutation sociale et consumériste, leur amour pour leur bébé et tous les espoirs qu'ils placent en leur enfant.
Tour à tour drôle et émouvant un grand petit roman !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80

Citations et extraits (19) Voir plus Ajouter une citation
MegGomarMegGomar   28 décembre 2014
Ils achetaient le lait qui convenait le mieux à Soleil Levant, sans se soucier du lieu d’où il provenait, ni de ce que les gens disaient. Sur ce point, Zhao Shengtian et Li Xiaolan étaient d’accord.
Certes, quand ils étaient petits, on leur avait donné de la bouillie de riz, et cela ne les avait pas empêchés de grandir. Mais pour Zhao Shengtian et Li Xiaolan, il ne s’agissait pas seulement de maintenir leur fille en vie, ils voulaient qu’elle ait une santé aussi solide et un Q. I. aussi élevé que possible, et que plus tard, dans une époque dominée par une compétition sauvage, elle ait en main tous les atouts pour réussir. Les Chinois de la génération de Soleil Levant ne manqueraient pas de calcium, de fer ou d’oligoéléments. Ils auraient des corps sains, capables de créer et d’inventer pour enrichir leur mère patrie et s’enrichir eux-mêmes. Les Chinois étaient pauvres depuis tant d’années, depuis tant de générations, ils voulaient que cela change !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          52
MegGomarMegGomar   21 décembre 2014
Plus rien n’importait. Y avait-il des femmes dans cette salle ? Y avait-il encore un tant soit peu de pudeur? Celles qui entraient ici n’étaient que des machines à mettre bas. Et les infirmières, qui en avaient vu d’autres, se moquaient bien de leurs cris pitoyables. Elles se comportaient comme des techniciens qualifiés manipulant toutes ces machines à mettre bas. Elles ôtaient les culottes, mesuraient l’écartement des os du bassin, palpaient le col de l’utérus, rasaient les poils pubiens... Et tout cela ajoutait encore à la douleur.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
littlecatlittlecat   21 mars 2015
Zhao Shengtian observait avec émerveillement la manière dont la grossesse vous change une femme. Li Xiaolan n'était plus la personne irréfléchie et capricieuse de naguère, elle avait acquis le sens des réalités, ce que Zhao Shengtian avait longtemps espéré en vain.
Commenter  J’apprécie          90
MimekoMimeko   18 décembre 2014
Les filles ont leur intimité, et elles ont le droit de la préserver. Elles sont pudiques, c'est là tout leur charme. Ce qui rendait la doctoresse et ses instruments redoutables, c'est qu'ils violaient l'intimité et la pudeur des jeunes filles. Voilà quelle était la cause de l’appréhension de Li Xiaolan. Ce n'est pas l'homme qui transforme la jeune fille en femme, se dit-elle, c'est le service de gynécologie.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
litolfflitolff   19 septembre 2011
Le monde a beau être accablé de malheurs, rien n'empêche jamais les enfants de sortir comme les pousses de bambou après une averse de printemps.
Commenter  J’apprécie          90

Dans la catégorie : Littérature chinoiseVoir plus
>Littérature des autres langues>Littérature asiatique>Littérature chinoise (201)
autres livres classés : littérature chinoiseVoir plus
Notre sélection Littérature étrangère Voir plus





Quiz Voir plus

Classiques en Chine

Hymne aux femmes de toute condition dans une société féodale, ce chef d'oeuvre de la littérature classique chinoise fait évoluer plus de 400 personnages. De quel roman s'agit-il ?

L'histoire des trois Royaumes
La Cité des femmes
Epouses et Concubines
Le rêve dans le pavillon rouge

10 questions
99 lecteurs ont répondu
Thèmes : chine , littérature chinoise , culture chinoiseCréer un quiz sur ce livre