AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
EAN : 9782370733535
368 pages
Allary Editions (04/02/2021)
4.5/5   5 notes
Résumé :
Nourri de témoignages inédits, un portrait subtil qui dévoile l'homme derrière le mythe.

Comment un fils d'immigrés slovaques ayant grandi à Pittsburgh dans un milieu ouvrier et catholique a-t-il pu révolutionner l'art de la seconde moitié du XXe siècle? Comment ce grand angoissé à la santé fragile a-t-il su se métamorphoser en un " renard blanc ", comme l'a surnommé la comédienne Paulette Goddard: un être fureteur, malin, flairant le sens du vent, co... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
daniel_dz
  13 avril 2021
Une biographie d'Andy Warhol, qui se consacre à l'homme plus qu'aux détails de son oeuvre et que Jean-Noël Liaut a établie en se basant sur de nombreuses entrevues avec ses proches. Un parcours fascinant dans l'intimité d'un homme mystérieux et paradoxal !
Jean-Noël Liaut raconte qu'il a croisé Andy Warhol à Beaubourg, un mois avant sa mort. Lui-même avait 20 ans. « Sa présence m'intriguait tellement que je ne pouvais pas le quitter des yeux. Avec sa perruque platine en acrylique, posée de travers, et son visage blafard, qui m'évoquait ces animaux translucides privés de lumière du jour, l'homme semblait appartenir à un autre espace-temps. » Comme tant d'autres avant lui, Jean-Noël Liaut a été fasciné, et sa fascination a perduré. Peu à peu, il a sondé l'âme d'Andy Warhol, notamment au travers de longs entretiens avec des personnes qui l'avaient connu de près. Après avoir publié les biographies d'une dizaine d'autres personnalités, il nous dévoile enfin son portrait de cet homme étrange, qu'il avait entrevu 34 ans auparavant.
D'Andy Warhol on peut lire le journal, des interviews et son célèbre « Ma philosophie de A à B et vice-versa », et compléter ces lectures par une foison de biographies. Mais par sa démarche, celle de Jean-Noël Liaut se distingue par l'intimité dans laquelle elle entraîne ses lecteurs, pour les convaincre de l'infinité complexité de la personnalité de l'artiste.
J'ai été particulièrement frappé par le tableau que l'auteur dresse de la jeunesse d'Andy Warhol. Je n'imaginais pas la précarité dans laquelle sa famille était plongée lors de leur arrivée aux États Unis. Je n'imaginais pas non plus l'ampleur de son attachement pour sa mère, qu'il a tenu à garder présente à ses côtés tout au long de sa vie, lui demandant même sa collaboration pour son travail.
Je sors de ma lecture avec l'envie de continuer à explorer la vie et la personnalité de l'artiste, dont la complexité me fascine. Des livres comme celui-ci ont un côté aussi addictif qu'un thriller: on tourne les pages en se demandant si l'on finira un jour par savoir qui est réellement cet homme et par pouvoir expliquer cette situation paradoxale où une personne aussi complexée par son physique a pu exercer une telle attirance sur tous ces gens qui s'agglutinaient autour de lui. On le sent à la fois solitaire, hypocondriaque méfiant fuyant les contacts, et heureux d'être si entouré.
Le livre de Jean-Noël Liaut se consacre à la personnalité d'Andy Warhol et à ses relations avec son entourage. Il décrit l'évolution de sa carrière, depuis ses débuts comme illustrateur publicitaire, mais sans entrer dans les détails de son oeuvre. Néanmoins, il rappelle toute l'énergie qu'il a consacrée au cinéma, à côté de son oeuvre picturale.
Artiste majeur du 20e siècle, Andy Warhol continue à susciter l'intérêt, comme en témoigne le succès des expositions qui lui sont consacrées, telle quel celle qui se termine pour l'instant à Liège. Si le Pop Art vous attire, je ne peux que vous recommander cette passionnante biographie, qui vous procurera un agréable moment de lecture.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          132
maripole
  28 mars 2021
Fruit d'une rencontre fortuite en janvier 1987 à Beaubourg, cette biographie d'Andy WARHOL par Jean-Nöel LIAUT a été le prélude à 25 années de recherches, rencontres, entretiens riches et divers sur le POP ART et son époque.
Dans un style érudit, néanmoins très accessible, Jean-Nöel LIAUT nous livre une figure énigmatique, dont les constantes seront le travail, la foi et le bénévolat, toute sa vie durant.
Après un début dans la vie plutôt classique pour un enfant d'émigrés européens (enfance pauvre, parents industrieux, études universitaires), Andy Warhol, né Andrew Warhola, s'est toujours senti différent des autres. Ce sentiment l'accompagnera toute sa vie et le conduira à une fin tragique. Hypocondriaque, méfiant des autres, gratifié d'un visage ingrat, A. Warhol est cependant doté d'une intelligence visuelle qu'il saura exploiter.
L'auteur nous dit que Warhol avait échoué à se construire une allure normale, mais qu' il avait « réussi » en dédramatisant son apparence et en adoptant moult perruques, qui lui conféraient une « identité remarquable ».
Incubateur de talents, Warhol agissait tel un vampire, il absorbait l'énergie de ses proches, s'emparait de toutes leurs idées. Il était toujours très entouré, mais ne faisait confiance à personne. Seul, déprimé, Warhol était lucide sur le vide de sa vie privée.
Multiples, denses, riches sont les entretiens que Jean-Noel LIAUT a eu avec des artistes ayant bien connu Warhol, reflétant son talent, sa créativité, sa capacité à user de ses collaborateurs.
A. Warhol détonne dans le monde artistique de son époque, il décide d'exploiter de nouvelles pistes et de s'affranchir des expressionnistes abstraits.
Le POP ART débarque aux Etats-Unis. Nous sommes dans les années 60 et A. Warhol en deviendra une des figures de proue. Adepte de la répétition comme figure de style (« trente valent mieux qu'une » proclame le titre d'un de ses tableaux en 1963), il s'empare de l'image de la Joconde et la répète en rangs serrés, et ceci s'appliquera à de nombreux sujets : bouteilles de coca-cola, billets de banque, visages de Marilyn Monroe, Jackie Kennedy, Liz Taylor, « La cène » de Léonard de Vinci.
De l'illustrateur publicitaire qu'il aura été à ses débuts, A. Warhol se lance dans la conception de pochettes de disque (Velvet Underground, Rolling Stones), aujourd'hui propriétés de grands musées ou de collectionneurs privés. Puis, il s'essaie à l'aventure du cinéma, avec une provocation incontestable, avant de se diversifier dans les vidéoclips. Les contrats pleuvent. (La boucle est bouclée quand Campbell Soup le contacte à nouveau pour une nouvelle campagne publicitaire).
Incarnation du rêve américain, monstre sacré de son époque, A. Warhol était néanmoins une figure de gauche qui vivait avec les riches, qui inspirait autant d'admiration que de méfiance et qui dans sa peinture n'aura de cesse que de présenter l'envers de la société de consommation américaine et ses secrets cachés. Ne disait-il pas « qu'acheter est bien plus américain que penser » ?
La lecture de cette biographie ne peut laisser indifférent. Souhaitons à l'auteur tout le succès qu'il mérite d'avoir su rendre fascinant un artiste complexe, peu attachant au fond, mais qui reste un des personnages clé de son art et de son temps. Ce long travail titanesque de recherches et contacts font de cette biographie un « must » pour les curieux de cette époque et de ce courant artistique. Ma meilleure lecture depuis le début de l'année.
Lisez-la, offrez-la sans retenue.
Merci aux Editions Allary et à Babélio
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          21
Bazart
  08 juin 2021
Nourri de témoignages inédits, le biographe très sérieux Jean-Noël Liaut trace un portrait tout en subtilité et loin des clichés d'Andy Warhol .
Au fil des pages, des témoignages inédits dessinent un portrait subtil de l'homme qui se cache derrière le mythe
Jean-Noël Liaut a mené l'enquête pendant plus de trente ans.
Il a recueilli les confidences inédites de nombreux proches de l'artiste –  les célèbres critiques d'art John Richardson et Stuart Preston, Pierre Bergé, Lee Radziwill ou l'égérie Ultra Violet  – pour dresser un portrait tout en nuances, loin des habituelles visions partisanes présentant le pape du pop art comme un génie absolu ou comme un imposteur.
Andy Warhol le renard blanc se veut une sorte d'hommage à cette figures aux identités floues, icône de la contre-culture.
Le livre épate par la qualité du travail de recherche mené et par la sensibilité qui s'en dégage
Lien : http://www.baz-art.org/archi..
Commenter  J’apprécie          150
jlm57
  21 mars 2021
Merci à Babelio pour le partage de ce livre,sans avoir été sélectionnée,je n'aurai jamais découvert ce singulier portait ;)
J'avoue,je n'étais pas particulièrement fan ,ni intéressé par Andy Warhol, l'art et les artistes restant pour moi un monde totalement à part et loin de moi.
Alors à l'ouverture de mon enveloppe molletonnée, j'étais sceptique, néanmoins intriguée...
La curiosité dans ce cas n'est pas un vilain défaut ;) J'ai commencé les premières pages et hop,je fus entraînée dans la vie d'Andy ! Pas moyen de reculer, l'écriture est géniale, elle nous plonge en immersion totale !
Nous parcourons ainsi toute la vie de Warhol, de sa jeunesse compliquée,ses rapports avec sa mère,les autres,la peinture,le cinéma, l'argent...nous sommes pris dans le tourbillon Andy !
On enchaine les années de galère avec les amants,les muses,les coups de coeur,les déceptions, les ratés, les désillusions et bien sûr les succès !
Nous sommes entrés en plein dans la vie frénétique de cet artiste emblématique et tellement vivant!
J'ai donc passé qqs jours très agréables en compagnie d'Andy Warhol ;-)
A vous d'essayer !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
topobiblioteca
  26 mai 2021
Andy Warhol est trop souvent réduit à ses seules Marylin et ses boîtes de soupes Campbell. le pop art est né mais Warhol n'a pas fait que cela, loin sans faut. C'était surtout un homme perclus de toc, qui n'aimait pas la foule ou expliquer ses démarches artistiques. Un artiste qui souhaitait par dessus tout être reconnu, un avant gardiste parfois incompris et tourné en dérision mais qui aimait plus que tout créer et ne savait faire que cela.
le renard blanc est une biographie passionnante, l'auteur est parti à la recherche des témoins de la vie de l'artiste afin de rendre compte de l'homme derrière le génie. Plus qu'une biographie artistique c'est surtout une magnifique retranscription des Etats-Unis des années 40 à fin 80. le pouls de New-York et la folie créatrice des années où tout n'était que strass et paillettes. Mais derrière tout ces apparats ce sont aussi des hommes et des femmes qui vouaient un culte sans commune mesure à Warhol. Ce dernier se plaisait à malmener les autres pour en faire ses sujets de créations. Il filmait ses acolytes en temps réels pour en faire des films expérimentaux, sans jamais penser aux sentiments de ces acteurs/personnages. Il a fait des ravages, mais tous, à défaut de lui pardonner, excusaient presque ses débordements au nom de l'inventivité.
Il y a tant à dire de ce récit qui se lit comme un roman. le lecteur vit avec Andy, créer avec lui dans l'atelier La Factory, mais le texte garde toujours une posture d'analyse sur cet homme qui bouscula jusqu'à sa mort les lignes artistiques déjà écrites.
Un homme, un artiste, un génie qui avait compris bien avant beaucoup le pouvoir des images et de la représentation. Ce n'est pas seulement un Warhol que l'on achète, c'est une part d'Andy.
Lien : https://topobiblioteca.fr/
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          32


critiques presse (1)
LeMonde   23 avril 2021
Une biographie signée d’un Français que fascine depuis plus de trente ans le prince du pop art, ce monstre sacré, pince-sans-rire et hermaphrodite mort en 1987.
Lire la critique sur le site : LeMonde
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
daniel_dzdaniel_dz   13 avril 2021
La comédienne Paulette Godard, muse de Charlie Chaplin, appelait Andy « le renard blanc ». Et c’est bien ainsi que je le vois: un renard malin et curieux, un Goupil à pelage platine qui ne cessa d’explorer, un Fennec flairant le sens du vent, qui comprit son époque mieux que quiconque, mais mystérieux et insaisissable, que peu de gens parvinrent à vraiment caresser. Ce Fantastic Mister Fox était pour moi le dernier dandy.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
BazartBazart   08 juin 2021
J’ai croisé Andy Warhol à Beaubourg. J’étais en khâgne, j’avais 20 ans depuis deux mois et, à cette minute précise, plus de trente ans après, je me souviens de lui comme si cette brève rencontre venait de se dérouler.
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Jean-Noël Liaut (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jean-Noël Liaut
Retrouvez votre livre dans notre librairie en ligne ! :
Nancy Mitford - La dame de la rue Monsieur de Jean-noel Liaut aux éditions Allary https://www.lagriffenoire.com/142052-divers-litterature-nancy-mitford---la-dame-de-la-rue-monsieur.html
La culture décontractée !!!!! ABONNEZ-VOUS A NOTRE CHAINE YOUTUBE ! http://www.youtube.com/user/griffenoiretv/featured (merci) La boutique officielle : http://www.lagriffenoire.com
#soutenezpartagezcommentezlgn Merci pour votre soutien et votre amitié qui nous sont inestimables. @Gérard Collard @Jean-Edgar Casel
autres livres classés : biographieVoir plus
Notre sélection Non-fiction Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Les écrivains et le suicide

En 1941, cette immense écrivaine, pensant devenir folle, va se jeter dans une rivière les poches pleine de pierres. Avant de mourir, elle écrit à son mari une lettre où elle dit prendre la meilleure décision qui soit.

Virginia Woolf
Marguerite Duras
Sylvia Plath
Victoria Ocampo

8 questions
1340 lecteurs ont répondu
Thèmes : suicide , biographie , littératureCréer un quiz sur ce livre