AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782228899864
240 pages
Payot et Rivages (01/04/2005)
3.61/5   18 notes
Résumé :

De 1914 à 1931, l’existence africaine de Karen Blixen fut infiniment plus riche et complexe que ne le révèlent ses propres textes, les biographies ou le célèbre film Out of Africa.

Cette période de la vie d’un des auteurs majeurs du XXe fut particulièrement romanesque. L’écriture et l’amitié de ses « frères noirs » permirent à la baronne fermière de survivre à un mariage chaotique, à un quotidien ravagé par la syphilis, à l’hostilité de la na... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
ninamarijo
  27 mai 2017
Jean-Noël Liaut nous livre une biographie de Karen Blixen l'héroïne « de Out of Africa » une femme hors du commun. Toute sa vie Karen Blixen voua une grande admiration à son père qui lui enseigna liberté et indépendance.
Elle fut, en effet, indépendante, passionnée et décidée à vivre sans souci des préjugés. Femme volontaire, elle luttera toute sa vie pour « sa ferme africaine » au Kenya, respectant, défendant et aimant ses employés noirs Kikuyus dont en contre partie elle recevait de l'aide et de l'adulation ce qui la comblait ! La communauté blanche de Nairobi la considérait « Snob et excentrique » affichant un peu trop sa préférence pour les noirs.
Mariée à Bror von Blixen-Finecke, son cousin, un Baron fortuné et coureur de jupons, mais qui lui apporta un titre de Baronne pour sa plus grande satisfaction. Malheureusement elle contracta auprès de lui la syphilis qui assombrira lourdement sa vie. Toujours devant l'adversité elle resta digne et à la hauteur des ses ambitions.
Elle aimait les honneurs, et son titre de Baronne lui a permis de tenir une position sociale et une place dans les salons de la haute société de Nairobi. Elle était en cela pleine de contradiction puisqu'elle détestait les conventions.
Son grand amour, Denys Finch Hatton, homme farouchement indépendant, un aventurier avec qui elle a partagé des jours heureux dans sa plantation. Femme cultivée, elle aimait la musique, la littérature et elle se lançait dans des grands débats surtout avec son grand confident son frère Thomas et Denys, exposant et défendant ses idées avec enthousiasme. Mais Denys fut un homme « courant d'air » ne faisant que de bref séjour dans sa ferme. Elle se console alors dans l'écriture. Il meurt dans un accident d'avion Karen ne s'en remettra pas.
Dévastée par la mort de Denys, rongée par la maladie, ruinée par les mauvaises récoltes successives de sa ferme et un train de vie dispendieux, Karen Blixen mourut, solitaire en 1962.
J'ai trouvé cette biographie très intéressante, l'écriture de Jean-Noël Liaut est fluide et le texte est très vivant.

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          150
nkazinski
  25 avril 2015
J'ai dans la tête une scène assez saugrenue d'une série télévisée à succès, où Fabienne Lepic, en mal d'amour, attend son mari les cheveux défaits, penchée en arrière, lui réclamant qu'il lui lave les cheveux comme dans « Out of Africa ». Qu'aurait-elle pensé en sachant que Karen Blixen et Finch Hatton (joué par Robert Redford) aimaient régulièrement prendre des drogues (opium, haschich) au cours de leurs soirées amoureuses ? Voilà l'une des informations de cette biographie. Une autre ? En 12 ans de présence au Kenya, la baronne Blixen a dépensé l'équivalent d'1,6 million d'euros actuels, sur la fortune de sa mère essentiellement. Sans lui rapporter un sou en contrepartie. Une autre ? La nuit de noce de la baronne eut lieu sur une banquette en bois…Encore ? Elle envisageait la traite des Blanches…Evidemment, le romantisme en prend un coup…Mais la baronne était surtout une dame qui aimait à se raconter sa vie, une dame de littérature donc, lisons la dans le texte, même si tout ce qu'elle raconte n'est pas véridique !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Plume40
  20 mars 2018
Faire effacer les images du film par ce livre, y découvrir d'autres facettes des personnages mais ne garder que de l'estime pour cette dame..! Tel est ce livre.
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (12) Voir plus Ajouter une citation
boubiboubi   19 février 2012
Cet épisode provoqua une conversation très animée avec son ami ... sur l'importance ravageuse de la peur dans la vie de ses semblables,...seul la lucidité annihilait la peur...une évaluation rationnelle des forces en présence devrait toujours permettre de vivre au quotidien avec la peur, de l'intégrer au point de la faire disparaître. Il s'agissait de n'être ni une victime ni un héros, et le travail d'équilibrage était long et le plus souvent ingrat, mais parvenir à un tel stade était l'un des grands défis qui s'offraient à l'humanité, et à ce titre cette quête méritait bien quelques sacrifices. (180)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
boubiboubi   18 février 2012
Est-ce qu'il n'est tout de même pas effarant de penser que des gens honnêtes soient capables de laisser quelqu'un grandir sans apprendre quoi que ce soit, simplement parce que ce quelqu'un se trouve être du sexe féminin ?
... Et cela bien qu'on n'ait nullement ignoré...que je n'étais pas en position de vivre sans gagner ma vie par mes propres moyen. (36)
Commenter  J’apprécie          60
ninamarijoninamarijo   23 mai 2017
Tout mon être réclame des preuves des prouesses, de supériorité morale et spirituelle ou, tout au moins, de dons particuliers dont les hommes seraient détenteurs, résumait Karen Blixen, plus révoltée que jamais
Commenter  J’apprécie          40
boubiboubi   19 février 2012
Il n'y a pas d'effort, de danger ou de souffrance qui, à la longue, puissent arrêter l'humanité dans sa marche vers la réalisation d'un idéal, mais la dernière heure d'un idéal a sonné quand tout le monde demande : À quoi bon ? (150)
Commenter  J’apprécie          30
boubiboubi   19 février 2012
Tous deux admiraient pour les mêmes raisons ces peuples qui avaient fait de la survie un art et même une forme de génie - au fond, les priorités étaient identiques pour un Pawnee ou un Masai... (167)
Commenter  J’apprécie          30

Videos de Jean-Noël Liaut (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jean-Noël Liaut
Retrouvez votre livre dans notre librairie en ligne ! :
Nancy Mitford - La dame de la rue Monsieur de Jean-noel Liaut aux éditions Allary https://www.lagriffenoire.com/142052-divers-litterature-nancy-mitford---la-dame-de-la-rue-monsieur.html
La culture décontractée !!!!! ABONNEZ-VOUS A NOTRE CHAINE YOUTUBE ! http://www.youtube.com/user/griffenoiretv/featured (merci) La boutique officielle : http://www.lagriffenoire.com
#soutenezpartagezcommentezlgn Merci pour votre soutien et votre amitié qui nous sont inestimables. @Gérard Collard @Jean-Edgar Casel
>Littérature des langues germaniques. Allemand>Autres littératures germaniques>Littérature norvégienne (218)
autres livres classés : afriqueVoir plus
Notre sélection Littérature française Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura