AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
3.73/5   11 notes
Résumé :
Ce célèbre roman d'A. LICHTENBERGER, traduit en vingt langues, est un chef-d'oeuvre durable où les générations successives découvrent un portrait idéal que les ans n'ont pas vieilli. Ce portrait, c'est celui du petit enfant que nous avons tous été, dans ce qu'il a de meilleur, de plus frais et de plus instinctif. Les jeunes ne sont pas près de s'en lasser, car jamais écrivain n'a trouvé de mots si justes et si émouvants pour dépeindre les joies, les tristesses et le... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
anlixelle
  14 février 2018
Mon petit Trott a été un ouvrage de référence pour les dictées d'école primaire durant les
années 1940 et 1950 ; autant dire que les lecteurs qui s'y sont frottés n'ont plus 20 ans !
Je viens de le relire, souhaitant faire du ménage dans ma bibliothèque, il avait appartenu à ma grand-mère ...
Le livre, constitué d'une suite de récits non reliés les uns aux autres, évoque la vie de Trott, un enfant âgé de 8 ou 9 ans, qui vit avec sa mère dans une villa de Nice, ainsi que le personnel à leur disposition. Son père, officier de marine, est absent depuis très longtemps, et tout le monde se vouvoie avec une distance enfant - parent qui nous donne envie lorsque nos ados nous exaspèrent (je suis certaine que vous voyez ce que je veux dire).
 
L'intérêt de ce texte est de nous montrer le regard d'un enfant, pétri d'éducation bourgeoise et catholique, comprendre à sa manière des concepts tels que la pauvreté, la vieillesse, la maladie ou la mort, et j'en passe.
Trott n'a pas les clefs pour appréhender ces notions, d'autant qu'à l'époque les enfants de cette frange sociale ne parlaient pas à table, et côtoyaient peu les adultes, deux mondes cohabitaients, les parents et les enfants. Peu d'affects les réunissaient.
Françoise  (Dolto) n'était qu'une petite fille....
" Tout est langage " n'avait pas été encore écrit.
Ce jeune Trott est touchant de sincérité écrasé qu'il est de morale chrétienne et bourgeoise. Les choses ont bien changé, dans l'excès pour beaucoup de points.
Cette lecture, certes dépassée a le mérite de nous montrer que les peurs enfantines évoluent avec les époques, et que le niveau en dictée a sérieusement bougé lui aussi !
Lien : http://justelire.fr/mon-peti..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          170
HORUSFONCK
  22 mars 2018
Lu dans son édition numérique de la Bibliothèque Électronique du Québec.
Une série de tableaux à l'écriture sublime et limpide, à destination des enfants et des adultes qui n'oublient pas l'enfant qu'ils furent ou eussent aimé être.
J'avoue que je me suis parfois retrouvé dans Trott, comme dans une contrée lointaine d'un voyage d'il y a longtemps.
Lichtenberger est délicat, en sachant éviter la mièvrerie. Il sait qu'on ne triche pas avec les enfants.
Pourquoi "que" quatre étoiles et pas cinq?
Parce que André Lichtenberger prononce un mot difficilement acceptable, par l'intermédiaire d'un père en colère contre sa femme ( du moins, cette injure apparaît dans mon édition numérique).
Alors, j'espère qu' André Lichtenberger qui est disparu depuis longtemps, a regretté ce dérapage d'un mot à la fin de son si beau livre
Et je lirai la suite des aventures de Trott...
Commenter  J’apprécie          130
Carosand
  15 juillet 2014
A la manière de la comtesse de Ségur, Trott qui pourrait être Sophie nous charme par la fraîcheur de ses raisonnements qui résonnent comme les valeurs enfouies de nos jeunes années...un petit chef d'oeuvre qu'il fait bon relire.
Commenter  J’apprécie          132
AliceFee
  11 mars 2016
Mlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec Mon Petit Trott?
"Je continue ma découverte de la littérature jeunesse "classique", si on peut dire, grâce au magnifique ouvrage édité chez Bouquins."
Dites-nous en un peu plus sur son histoire...
"Le petit Trott nous raconte son quotidien avec simplicité, ses envies, ses colères, ses joies et ses peurs."
Mais que s'est-il exactement passé entre vous?
"Je ne peux pas dire que je me sois vraiment extrêmement régalée avec cette lecture mais je pense définitivement que cette littérature ne me correspond pas, et après tout, je n'ai plus tout à fait l'âge de la cible. Malgré cela, il y a vraiment quelque chose d'intéressant qui se produit à la lecture de ce roman. Il nous replonge à la fois dans notre propre enfance, avec une résonance très forte je trouve, un rappel de la façon dont on perçoit notre monde à cet âge-là mais il y a aussi une mise en garde à l'intention des adultes je trouve. En effet, le petit Trott, haut comme trois pommes, comprend, et surtout perçoit, bien plus de choses que ce que pensent les "grands". Il ne sait peut-être pas toujours pourquoi il aime ou non untel mais se trompe rarement et il ressent intensément les tensions qui règnent autour de lui."
Et comment cela s'est-il fini?
"L'auteur nous rappelle à l'ordre et je pense que c'est un livre plus que jamais d'actualité dans notre société actuelle où les enfants voient tout, entendent tout, et ce, de plus en plus tôt."

Lien : http://booksaremywonderland...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
SZRAMOWOSZRAMOWO   26 mars 2018
LE NOËL DE TROTT


Avant que Trott soit réveillé, quelque chose dit en lui : « C’est Noël », et aussitôt Trott se réveille. Vite il saute à bas de son petit lit où hier il s’endormit si lentement, pensant que jamais demain n’arriverait ; vite il court à la cheminée où il a posé ses deux petits souliers jaunes. Trott pousse un cri et demeure immobile d’admiration : un tambour, un sabre, un fusil, quatre boîtes de soldats, des bonbons, deux livres d’images, que sais-je encore ? et tout pour Trott… Il aperçoit sa jolie maman qui le guette à la porte, et il se jette à son cou, si heureux. Elle l’embrasse et lui dit :

— C’est le petit Jésus qui t’a donné tout cela.

Trott connaît le petit Jésus ; il a vu son portrait. Il est bien petit pour porter tant de choses, et comment fait-il pour rester si rose en passant par tant de cheminées ? À la reconnaissance de Trott se mêle une grande admiration, et Trott le remercie avec dévotion. Pourtant il se dépêche pour jouir plus tôt de ses nouveaux trésors.

Jane, la bonne anglaise, ouvre les persiennes : il fait splendide, le soleil de Nice entre par la fenêtre, la mer bleuit en face de la villa, l’air est imprégné de joie : ce beau Noël étincelant exalte le bonheur de Trott. À peine on peut le débarbouiller et l’habiller ; à peine il consent à déjeuner. Puis il s’assied par terre à côté de maman avec tous ses jouets. Il les tourne, les retourne, les admire sous toutes leurs faces.

— Comme je voudrais, dit-il tout à coup, que mon pauvre papa soit ici !

Maman répond par un petit soupir. Papa est parti sur un grand bateau, et il navigue, là-bas, très loin, de l’autre côté de la boule ronde.

Un coup de sonnette retentit. Jane entre : elle porte un énorme bouquet de fleurs et un polichinelle plus énorme. Elle donne le bouquet à maman et le polichinelle à Trott, et dit :

— De la part de M. Aaron.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

autres livres classés : enfanceVoir plus
Notre sélection Littérature française Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Littérature jeunesse

Comment s'appelle le héros créé par Neil Gailman ?

Somebody Owens
Dead Owens
Nobody Owens
Baby Owens

10 questions
1316 lecteurs ont répondu
Thèmes : jeunesse , littérature jeunesse , enfantsCréer un quiz sur ce livre