AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Jean Langoiran (Traducteur)
EAN : 9782020253109
460 pages
Éditeur : Seuil (01/01/1997)
3.43/5   36 notes
Résumé :

Qui a tué le maître de Frazé ? Dans cette île peuplée par une tribu aux rites effrayants, entre les murs d'une prison dorée où des adolescents mènent une vie bien étrange, voilà l'énigme que doit résoudre le colonel Porphyre. La clé du mystère se trouve-t-elle dans les papiers de ce docteur Fabian, qui fit jadis d'importantes découvertes en gérontologie? Dans les liens qui un... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
Allantvers
  07 mai 2013
Fan de Liebermann dont j'avais presque tout lu, j'ai hésité longtemps devant celui-ci et de fait, il m'a déçue.
Certes, le rythme et la construction du récit et la créativité prolixe (incroyable comme cet auteur se réinvente dans un domaine nouveau à chaque livre!) sont là, et le projet eugénique délirant développé par le "Maître de Frazé" vaut le coup d'oeil.
Mais j'ai été gênée par le traitement un peu "bêbête" de l'intrigue qui dessert sa crédibilité.
Lu en 24h quand même!
Commenter  J’apprécie          20
Scara
  05 février 2011
J'aime beaucoup Herbert Liebermann pour sa capacité à tout remettre en jeu à chaque nouveau roman. Aucun personnage récurrent, aucune trame devenue classique au fil des histoires. Rien n'est couru d'avance et le pire est toujours possible.
Ici, un roman qui pour le coup sort totalement des schémas, à commencer par son genre, le livre d'anticipation.
Contrairement aux autres romans déjà lus de Liebermann, celui-ci m'a laissé un sentiment d'inachevé. Plusieurs pistes sont lancées qui restent sans suite. Et puis, j'ai très vite deviné qui était le meurtrier, ce qui est toujours un peu décevant!
Malgré cela, l'histoire est prenante.
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
rkhettaouirkhettaoui   20 août 2016
Les anciens, dit-on, considéraient le cimetière des Indiens comme un sol sacré. Les gens enterrés là, croyaient les premiers vrais habitants de l’île, n’étaient pas morts, mais simplement en état d’existence interrompue. Un jour, leur âme s’éveillerait et ils reviendraient à la vie pour retrouver ceux qu’ils aimaient. Périodiquement, les aborigènes exhumaient les restes de leurs disparus et leur rendaient visite lors d’occasions spéciales ; ils faisaient même des pique-niques ensemble, puis les enterraient de nouveau.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   20 août 2016
Une fois par an, en général pendant un jour de congé et toujours lorsque Jones est là, Toby nous fait la faveur d’une séance de tours de magie. C’est une vraie passion chez lui, ce qui se comprend lorsqu’on l’a vu faire ; l’homme est un remarquable illusionniste. En le regardant, on se sent en présence de quelque force puissante et mystérieuse appartenant à un tout autre univers, mais on ne peut s’empêcher d’éprouver l’impression désagréable d’être victime d’un trucage. Alors mes yeux ne cessent de chercher un indice qui me permettrait de le démasquer ; je sais qu’il doit y en avoir, mais je n’ai jamais été capable de les découvrir.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   20 août 2016
Ainsi s’écoulent nos jours et nos nuits. Nous menons une existence qui n’a rien de déplaisant, et que beaucoup diraient idyllique. Il y a, bien entendu, des disputes quotidiennes entre les membres de la fratrie et de longs moments d’ennui. Lorsque les classes sont terminées et que les livres, les jeux et la musique ne suffisent plus, il faut beaucoup se tenir pour ne pas aller se cogner la tête contre les grands panneaux de verre incassable.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   20 août 2016
S’attacher à quelque domaine de connaissance abscons, insensé et totalement dépourvu d’utilité… le décompte des étoiles, la rédaction de mauvais vers, la résolution d’énigmes abrutissantes. Faire semblant d’y trouver les plus grandes joies. Je faisais preuve d’encore plus de zèle que tous les autres, et réussissais mieux à simuler. Mais les années et leur cortège de déceptions m’ont ouvert les yeux. Je n’essaie même plus.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   20 août 2016
Je dois cependant avouer, en fin de compte, que la vie manque tout simplement de piment lorsque Jones n’est pas là. Il vous oblige à rester sur le qui-vive – à marcher sur des œufs, si je puis dire.
Commenter  J’apprécie          10

Video de Herbert Lieberman (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Herbert Lieberman
Herbert Lieberman : Le concierge
Présentation par Olivier BARROT
Dans la catégorie : Textes diversVoir plus
>Littérature (Belles-lettres)>Littérature américaine en anglais>Textes divers (382)
autres livres classés : eternitéVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Les plus grands classiques de la science-fiction

Qui a écrit 1984

George Orwell
Aldous Huxley
H.G. Wells
Pierre Boulle

10 questions
3739 lecteurs ont répondu
Thèmes : science-fictionCréer un quiz sur ce livre