AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2841867056
Éditeur : Michalon Editions (22/08/2013)

Note moyenne : 1/5 (sur 1 notes)
Résumé :
Nous n’avons pas encore dans notre base la description de l’éditeur (quatrième de couverture)
Ajouter la description de l’éditeur

Vous pouvez également contribuer à la description collective rédigée par les membres de Babelio.
Contribuer à la description collective
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Bazart
  27 octobre 2013
Le mot pastiche est sur la couverture, donc on sait de suite à quel genre on a affaire et l'exercice est très fréquent et plus ou moins réussi. Ici, Liebig ( qui officie dans l'équipe des Grandes Gueules sur RMC, pas glop), écrit dans le style de tous les auteurs récompensés dernièrement par le Goncourt, de Houellebeck à Jonathan Littel. en prenant un chapitre différent par auteur pastiché.
L'ensemble pourrait être amusant, sauf que brodant autour d'une enquête ( autour de l'assassinat de JP Coffe), tout sonne baclé et interessant au possible. Dommage!!
Commenter  J’apprécie          50
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
BazartBazart   27 octobre 2013

Six ans plus tôt, un autre rouleau à pâtisserie avait chu. C'était un rouleau de 50 centimètres, à poignées sur roulement à billes, entièrement en hêtre, anti-adhérant, de marque De Buyer. Cette fois, il était tombé du bureau d'un professeur de Daf, à l'École nationale supérieure de pâtisserie, au château de Montbarnier à Yssingeaux. Le bruit avait fait rire les élèves mais Daf, lui, n'avait pas ri. C'était la deuxième fois qu'il voyait un rouleau choir et, bien qu'il fut d'un naturel mutin, il n'eut aucune envie de prendre cet événement à la légère.
Trois ans plus tôt, la mère de Daf, qui confectionnait dans sa cuisine sa fameuse flamiche aux poireaux, s'était retournée soudain pour embrasser sur la bouche un voisin de passage nommé Krassilchik. Daf, qui n'avait que dix-sept ans mais qui n'était pas en avance pour son âge, avait alors poussé du doigt le rouleau à pâtisserie très ordinaire, sans poignées, de marque Joseph Joseph, qui était allé se briser sur le carrelage jaune et rouge de la cuisine familiale, mettant fin à ce baiser trop enflammé et coupable. La mère de Daf s'était contentée d'une réprimande à son fils tandis que l'enfant tout excité regardait les morceaux de bois épars sur le sol comme un immense puzzle grandeur nature dont il serait le seul instigateur. De cette date, aucun rouleau à pâtisserie chutant d'une table ne serait un détail insignifiant, une péripétie d'une histoire culinaire.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Video de Etienne Liebig (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Etienne Liebig

Soirée Etienne Liebig le 11 mai à la Musardine
Frédéric, taulier de la librairie la Musardine, présente la soirée Etienne Liebig qui s'y tiendra le 11 mai prochain. Entre libre, open bar et livres à gagner!
autres livres classés : pasticheVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr


Lecteurs (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (2 - littérature francophone )

Françoise Sagan : "Le miroir ***"

brisé
fendu
égaré
perdu

20 questions
1928 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , littérature française , littérature francophoneCréer un quiz sur ce livre