AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782889154838
136 pages
Quanto (13/10/2022)
3.5/5   15 notes
Résumé :
Berne, 1905. Dans la faible lueur de l'aube, un jeune employé du bureau des Brevets rêve, affalé sur sa chaise. Une fois encore il a passé la nuit à songer au Temps, à son mystère, à sa nature. Aujourd'hui une hypothèse s'impose, sans exclure que tout puisse être différent dans d'autres mondes.
Ce rêveur, c'est Albert Einstein. Et nous voici entraînés dans l'univers du théoricien de la relativité, vers des mondes où le temps peut tourner en rond, s'écouler à ... >Voir plus
Que lire après Quand Einstein rêvaitVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (9) Voir plus Ajouter une critique
Merci à Babelio, Masse Critique et aux Editions Quanto (Préfixe référant à "quantique" et utilisé dans quelques compositions de la physique et de la chimie.), pour ce livre, best seller paru il y a trente ans en trente langues.
"Le temps et l'espace ne sont pas des conditions d'existence, le temps et l'espace sont un modèle de réflexion."
Albert Einstein
Alan Lightman, auteur de "Quand Einstein rêvait" a du faire sienne cette citation car il nous livre tout au long de son récit des alternatives : d'un éternel recommencement à changer le passé et modifier le futur ou bien un temps prédéterminé ou aléatoire, le temps et l'espace se déclinent selon différents univers.
Chaque fin de chapitre est l'occasion pour l'auteur de nous proposer une "morale", une idée philosophique ou encore une allégorie qui tour à tour est nostalgique, optimiste, pessimiste ou pragmatique, c'est selon.
Je dois quand même avouer que je reste un peu "sur ma faim" car, ayant vu écrit Einstein, j'ai foncé tête baissée sur ce choix car admiratrice de ce grand et fou savant je m'attendais à un autre contenu. Quelques "interludes où nous retrouvons Albert Einstein et son ami Michele Besso mais trop peu pour en apprendre plus sur eux et leur relation de travail.



Reste une vulgarisation de la physique intéressante mais un peu redondante .
Quand Einstein rêvaitAlan Paige Lightmantous les livres sur Babelio.com

Commenter  J’apprécie          123
Merci à Babelio et aux éditions Quanto pour ce livre, que j'ai découvert avec étonnement (annoncé "Best seller international traduit en 30 langues", j'avoue que je n'avais jamais entendu parlé de ce livre, ni de son auteur)!
.
Il s'agit d'un recueil de 29 petites nouvelles, très très courtes (moins de 5 pages à chaque fois), qui proposent toutes un postulat de départ sur le temps, et à partir de ce postulat, en découlent une idée et des conséquences.
Un temps qui tourne en rond, un temps où le futur n'existe pas, un temps qui revient en arrière, un temps qui ne dure qu'un instant, un temps pareil à un cours d'eau que font dévier brindilles et amas de feuilles mortes, un temps qui est une dimension visible, un temps qui ne s'écoule pas à la même vitesse selon chaque personne...
Lightman retranscrit et explore une infinité de possibilités, sous couvert des rêveries et divagations d'Albert Einstein, comme autant d'hypothèses possibles, probables ou totalement irrationnelles...
.
Littéraire, scientifique ou philosophique, ce texte est un peu tout ça à la fois ; il nous interroge sur notre place dans le monde et dans nos relations à autres, et pointe le doigt sur la fragilité de notre existence.
.
Ce texte est unique en son genre, et mérite d'être lu sur la durée, pour ne pas frôler l'overdose (non pas due à la taille de l'ouvrage mais à la redondance parfois des réflexions).
.
Une très bonne découverte pour moi de cet ouvrage que l'on a envie de laisser à portée de mains, pour le picorer de temps à autre et se laisser porter à imaginer, nous aussi, un autre temps, un temps que l'on ne subit pas, un temps que l'on savoure...
Chaque postulat étant à peine développé, l'auteur met à contribution son lecteur pour qu'il prenne lui-même à bras le corps chaque hypothèse afin de la faire sienne... ou pas !
Commenter  J’apprécie          41
J'imagine que des lecteurs non préparés seront d'abord surpris par ce livre : malgré le titre, Einstein n'est pas immédiatement visible ; l'auteur saute d'une vignette à l'autre – 30 au total, des nouvelles qui semblent vaguement philosopher sur le phénomène du temps, un étrange ensemble de pensées et d'idées, apparemment dénuées de sens. Mais rien ne pouvait être plus éloigné de la vérité. La plupart des pièces sont situées à Berne et ses environs, là où Einstein a développé sa théorie de la relativité, et le grand maître lui-même apparaît également dans les intermèdes. Et puis vous réalisez que Lightman est entré dans la tête d'Einstein, en suivant ses réflexions sur l'étrangeté du phénomène du temps. Ainsi cela devient une exploration approfondie du thème du temps, sous forme d'expériences de pensée : et si la vie ne durait qu'un jour, ou au contraire, durait éternellement ? Et s'il n'y avait pas d'avenir ou si le temps était discontinu ? Cela aurait-il un impact sur notre expérience du temps ? Eh bien, Lightman indique clairement que tout cela ferait une sérieuse différence. Les vignettes peuvent être des fantaisies légères qui rappellent parfois les jeux de Jorge Borges. Mais il y a un système et un message derrière tout cela : le temps est insaisissable, mais il quand même une différence pour une personne réelle.
Commenter  J’apprécie          60
En 1905, un obscur employé du Bureau des brevets de la petite ville de Berne réfléchit au papier qu'il ne va pas tarder à rédiger pour sa thèse de physique. Il s'appelle Albert Einstein et il va redéfinir pour toujours la notion de temps et d'espace. Rien que ça !

Alors que se passe-t-il dans sa tête pour concevoir le texte qui ne va
pas tarder à révolutionner la très solide physique newtonienne?
C'est ce que nous propose cette jolie ballade, fantasque et curieuse, qui n'est autre qu'une rêverie sans fin autour des thèmes du temps et de l'espace.

C'est curieux, déroutant, imaginatif et instructif, fatiguant...

Petite rêverie à lire si l'on souhaite passer quelques heures dans le monde déroutant qui habite la tête d'un génie.


Commenter  J’apprécie          70
Si je n'avais pas reçu ce livre dans le cadre de l'opération Masse Critique, je ne l'aurais certainement jamais lu. Car vraiment très éloigné de ma zone de confort ! C'est tout le sel de cette opération, je trouve, alors merci Babelio !

Pourquoi éloigné de ma zone de confort ? Car à la fois scientifique et poétique. Comme par exemple "Les oiseaux du temps" d'Amal El Mohtar. Je ne comprends pas tout, je ne sais pas dire si j'ai aimé ou pas, mais en tout cas, j'ai "ressenti".

Si certaines rêveries imaginaires du jeune Albert dans son bureau à l'Office des brevets m'ont laissée froide, d'autres m'ont particulièrement touchée.

Telle celle - m'ayant particulièrement émue - sur un monde où le temps est comme une cible. Un monde où on ralentit d'autant plus qu'on avance vers le centre de la cible, vers le centre du temps, là où tout s'arrête et où on peut rester infiniment dans les bras de l'être aimé, renifler l'odeur de son enfant bébé...

Telle celle sur un monde où le temps s'écoule de manière non uniforme, par à-coups, laissant entrapercevoir des visions intermittentes de l'avenir. Bénédiction ou malédiction ? Comment mener des projets à bout dans de telles circonstances ?

Ou encore celle où le temps règne en maître absolu, qui m'a proprement donné le tournis, a fait vaciller ma conception des choses et de l'univers. C'est la première fois que ça m'arrive, et c'est proprement saisissant.

Ce livre est une expérience.

Faites-la !


Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (14) Voir plus Ajouter une citation
Quand vient la vieillesse, un être découvre qu'il ne connaît personne. Le temps a manqué. Il parle avec des gens, mais ne les connaît pas. Sa vie est éparpillée dans des fragments de conversations, oubliés par des fragments de personnes. Il s'assied à la table près de son lit, écoute couler l'eau de son bain, et se demande s'il existe quoi que ce soit en dehors de son esprit. Cette étreinte de sa mère a-t-elle réellement existé ? Cette joyeuse rivalité avec son camarade d'école ? Cette première excitation sexuelle dans l'amour ? La fille qu'il aimait, a-t-elle existé ? Où sont-ils à présent ? Où sont-ils, à présent qu'il est assis à la table près de son lit, qu'il écoute couler l'eau de son bain, perçoit vaguement le changement de lumière ?
Commenter  J’apprécie          20
Sabem que o corpo não é o resultado de uma magica fantastica mas uma coleção de elementos quimicos, tecidos e impulsos nervosos. Pensamentos não são mais que oscilações eletricas no cerebro. Excitação sexual não passa de um fluxo de elementos quimicos para as extremidades de certos nervos. Tristeza nada lais é que um pouco de acido transfixado no cerebro.
Commenter  J’apprécie          20
Em um mundo onde o tempo é um sentido, como a visão ou o paladar, uma sequencia de episodios pode ser rapida ou lenta, branda ou intensa, salgada ou doce, motivada ou sem motivo, ordenada ou aleotoria, dependendo da historia anterior do observador.
Commenter  J’apprécie          10
Em um mundo de futuro determinado, não pode haver certo ou errado. Certo ou errado exigem liberdade de escolha, mas, se cada ação ja esta escolhida, nao pode haver liberdade de escolha.
Commenter  J’apprécie          10
Un monde où le temps règne en maître absolu est un monde réconfortant. Car si les mouvements des gens sont imprévisibles, le mouvement du temps est prévisible. Si on peut douter des gens, on ne peut douter du temps. Si les gens éprouvent de la nostalgie, le temps, lui, avance allègrement sans jeter un regard en arrière.
Commenter  J’apprécie          00

autres livres classés : tempsVoir plus
Les plus populaires : Littérature étrangère Voir plus

Autres livres de Alan Paige Lightman (2) Voir plus

Lecteurs (46) Voir plus



Quiz Voir plus

Pas de sciences sans savoir (quiz complètement loufoque)

Présent - 1ère personne du pluriel :

Nous savons.
Nous savonnons (surtout à Marseille).

10 questions
419 lecteurs ont répondu
Thèmes : science , savoir , conjugaison , humourCréer un quiz sur ce livre

{* *}