AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782070251063
256 pages
Gallimard (02/09/1983)
3.62/5   8 notes
Résumé :
A Milan, Benvenuta, une pianiste suédoise, vit un amour fait de brèves rencontres passionnées avec Livio, homme d'Etat italien. Ce qui pourrait n'être qu'une passion banale se révèle petit à petit, à travers le masochisme de Benvenuta et le tendre sadisme de Livio, comme une aventure initiatique dont l'Epouvantée de la Villa des Mystères détient la clé. Après leur séparation, Benvenuta découvre dans sa souffrance même le sens profond de l'amour qu'elle a vécu.
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
latina
  10 janvier 2015
Vous êtes passionné, impatient, vif et emporté ? Ne lisez pas « La confession anonyme » !
Vous êtes méthodique, réfléchi, calme ? Lisez ce roman !
« La confession anonyme », ça ne vous dit rien, sans doute. Et « Benvenuta », le film de Delvaux? Il faut dire que ce film tiré du livre est ancien, de 1984 exactement. Film splendide, délicat, passionné lui aussi, servi magistralement par une Fanny Ardant à fleur de peau et un Vittorio Gassmann tempétueux.
Mais pourquoi parle-t-elle du livre alors que nous nous trouvons sur un site littéraire, pensez-vous à juste titre ?
Tout simplement parce que je n'ai pas aimé lire cette analyse – très fine au demeurant – de l'amour, de la passion plutôt. Curieux, n'est-ce pas ? Moi qui ne m'accommode pas de l'apparence, qui aime creuser les sentiments, qui déteste les stéréotypes et la mièvrerie, j'aurais dû apprécier ce roman tout entier dédié au sérieux de la passion et décortiquant chaque geste, chaque embryon de pensée, chaque comportement. C'est vrai, quoi, quand on lit ceci, on ne peut qu'être d'accord : « Qui donc a dit que la présence est un leurre ? Ne savais-je pas depuis longtemps qu'une ressemblance nous touche quelquefois plus vivement que la personne elle-même. Présente, elle ne nous dispense que son apparence au lieu que la ressemblance nous livre son signe. de sorte que le danger lorsque nous revoyons un être longuement vénéré, loin que nos illusions se dissipent, est de déranger par la fragmentation l'image une que l'amour a fini par abstraire des mille particularités de l'être, d'obnubiler la réalité essentielle sous l'accident et le détail. »
Mais malheureusement, quasi tout le roman se présente de cette façon, comme si c'était un essai. L'auteur n'est pas essayiste pour rien, d'ailleurs, elle qui a écrit « le couple », ou « A propos de Sartre et de l'amour »...
Et moi, à la construction intellectuelle, je préfère la vie. Lire, pour moi, c'est ressentir en analysant, ou analyser en ressentant, si vous préférez. C'est éprouver des frissons devant la beauté d'une phrase, le moelleux d'un mot, la justesse d'une action, la vérité d'un personnage.
Et même si je reconnais toute la cohérence de l'examen méthodique des sentiments, si je m'incline devant l'intelligence émotionnelle de la narratrice, je ... m'ennuie.
Donc, si vous êtes prêt à vous lancer avec votre pur intellect dans l'histoire d'une passion, je vous recommande chaudement « La confession anonyme », vous ne serez franchement pas déçu.
Mais si vous voulez vibrer face à l'histoire de cette passion, visionnez « Benvenuta », vous serez enchanté.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          302
VACHARDTUAPIED
  27 mars 2013
Ouvrage d'une grande beauté littéraire, belle réflexion sur l'amour, beautés des lieux....me donne envie de voir l'adaptation cinématographique d'André Delvaux avec Fanny Ardant...
Commenter  J’apprécie          30
Pirouette0001
  19 janvier 2013
Le film d'André Delvaux est meilleur que le livre.
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
VACHARDTUAPIEDVACHARDTUAPIED   27 mars 2013
Dans un dédale de couloirs sombres et veloutés où se feutraient les pas.
Commenter  J’apprécie          00

Video de Suzanne Lilar (3) Voir plusAjouter une vidéo

"Le Malentendu du 2ème sexe" par Suzanne Lilar
Interview de Suzanne LILAR sur son livre "Le Malentendu du 2ème sexe" : Plans du quartier de Saint Germain des Près / Banc-titres : dessins, gravures / Banc-Titre photos de Simone de BEAUVOIR, photos de Jean-Paul SARTRE
autres livres classés : passion amoureuseVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
4473 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre