AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782916899879
32 pages
Flammarion Jeunesse (12/10/2013)
3.78/5   20 notes
Résumé :
Kongjwi, jeune fille à la beauté sans pareille, vit sous le joug d'une marâtre tyrannique et de sa fille. Un jour de bal, ces dernières se parent de somptueux hanboks et, quittant la maison, chargent Kongjwi de son lot de corvées habituelles. Aidée par un crapaud, une nuée de moineaux et une bonne fée, Kongwji parvient finalement à se rendre au bal, magnifiquement vêtue. Mais en chemin, elle perd l'une de ses chaussures de soie. Le gouverneur la ramasse et se met au... >Voir plus
Que lire après Kongjwi, l'autre CendrillonVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (12) Voir plus Ajouter une critique
3,78

sur 20 notes
5
2 avis
4
7 avis
3
2 avis
2
1 avis
1
0 avis
A qui est cet enfant sage ?
A un pauvre homme esseulé, désolé de ne donner à ce bébé que l'amour d'une moitié.
Pour qui sont ce balai et ses corvées ?
Des dames de maison ?
Sûrement pas ! La belle-mère de la belle criera à qui veut l'entendre que le foyer n'en a pas les moyens.
L'enfant sage qui a bien grandi n'a ni le temps de pleurer, ni le temps de se plaindre devant les répliques sournoises de sa demi-soeur.
Coiffe que je te coiffe, pare que je te pare de tes plus beaux atours pour un beau légendaire qui viendrait à passer. Si ce n'est aujourd'hui, cela sera peut-être demain.
Toutes les filles de bonne famille rêve le beau mariage, même les coeurs paresseux.
Kongjwi, l'enfant sage, n'a pas le temps.
Mains vides, coeur généreux, la belle partage le panier de fruits offert par la vache noire pour calmer sa faim et saluer sa patience, son courage. le sarcloir se transformera en délicieux gâteau de riz saupoudré de poudre de haricot rouge. Comme par magie.
Le crapaud se colle contre sa jarre pour puiser de l'eau, les oiseaux délivrent la montagne de grains de riz que Kongjwi devait décortiquer de leur minuscules gangues pour la soulager.
Peut-être là, finalement la belle enfant sage devenue femme aura t-elle le temps ?
Le temps d'une danse, d'une belle rencontre.
Il faut se hâter, la fête va commencer, mais pas trop pour ne pas tomber.
« A qui est cette chaussure ? » demande un beau légendaire .

Il une fois, il était plusieurs fois, autant de fois que le plaisir réclame son histoire, que les rêves s'animent d'imaginaire, que les conteurs continuent leur mission de récolte de part le monde et viennent offrir une histoire, qui semble ni différente ni complètement identique, aux oreilles friandes de malice, de magie, de frissons, de bel amour et de générosité. Aux oreilles qui aiment et ne comptent pas, écoutent et réclament leurs contes préférées afin de les graver dans leurs mémoires. Vous l'aurez reconnu, le titre ôte évidement tout doute possible, l'album de Lim Yeong-Hee et illustré par Marie Caillou est une version coréenne du célèbre « Cendrillon », raconté par le français Charles Perrault. « Kongjwi, l'autre Cendrillon » reprend le conte connu dans les grandes lignes, le transformant cependant de sa culture d'Asie, les décors changent. Mais pas que.
Les contes, rappelons nous sont transformables, ont mille visages, certains souvent familiers.
Hormis la méchanceté de la Belle-mère et sa fille adorée bien connue de « Cendrillon », les amateurs de contes se rappelleront avec délice, l'épisode de l'autre conte de Perrault, « Les Fées ».
Les épreuves impossibles feront échos avec excitation dans les boîtes à mémoire, renfermant nos plus belles histoires, « au petit vacher » par exemple auquel un roi donna des épreuves impossibles afin de ne pas lui donner la main de sa fille ou encore, la pauvre jeune fille du conte des frères Grimm, Grigrigredinmenufretin », obligé de pactisé avec le nain malfaisant pour se sortir de sa triste situation et transformer un tas de paille en fil d'or.
Bref. Cette version toute décorées d'aplats psychédéliques d'inspiration orientales, sur un fond rose qui s'impose tout du long, ne manquera pas de faire son office et donner autant de plaisir. L'idée du grand format est judicieux, nous plongeons dans ses immenses images fluos douces et pétillantes, un bonbon acidulé de romantisme et de délicatesse.
Une jolie proposition que voilà !
Commenter  J’apprécie          80
Il était une fois Une jeune fille à la beauté sans pareille. Elle s'appelait Kongjwi et vivait auprès d'une méchante marâtre et de sa fille. Un jour de bal, abandonnée à son lot de corvées, Kongjwi trouve une aide inattendue et peut à son tour rejoindre la fête, parée du plus somptueux des vêtements. Mais en chemin, elle perd l'un de ses souliers de soie. le jeune gouverneur de la province le ramasse et, subjugué par sa beauté, se met en tête de retrouver cette jeune fille.

Vous le voyez à la lecture de ce résumé, et le titre de la couverture ne le cache pas non plus, Kongjiwi, album jeunesse paru en fin 2013 chez Père Castor n'est autre qu' une version asiatique de Cendrillon.

Mais si tout le monde connaît le si célèbre conte de Cendrillon raconté par Charles Perrault (et également le dessin animé de Disney), l'auteur Lim Yeong-Hee et l'illustratrice Marie Caillou se propose de revisiter ce conte de manière telle qu'on a l'impression de le découvrir totalement dans une version truffée de poésie et de couleurs éclatante, plein de couleurs fluorescentes, parfois surprenantes mais d'une grande beauté visuelle.

Un album, qui dès la couverture de l'album absolument magnifique arrive à nous dépayser avec une histoire qu'on pensait si bien connaitre.

Un album enchanteur que notre famille n'a cessé de relire sans jamais finir de nous enchanter que les 4 membres de la famille vous conseille sans l'once d'une hésitation.
Lien : http://www.baz-art.org/archi..
Commenter  J’apprécie          120
Kongjwi est "l'autre Cendrillon", une Cendrillon coréenne qui, comme celle que nous connaissons est maltraité par sa belle mère et sa demie-soeur.
Des couleurs explosives, des traits fins et délicats, des illustrations en noir et rose fluo sur fond blanc du plus bel effet donnent vie au texte légèrement différent mais qu'on reconnait tout de suite.

Dans ce grand album à la couverture magnifique, on retrouve aussi une pointe d'exotisme notamment avec les costumes traditionnels coréens et tout un art de vivre. Une vache noire et d'autres animaux ainsi qu'une fée remplacent la marraine pour aider Kongjwi dans ses tâches et lui offrir un sarcloir, des fruits et une belle tenue traditionnelle pour le fameux bal.

J'ai adoré ces couleurs fluos et ces illustrations très graphiques pleines pages dont certaines pourraient être encadrées comme celle de Kongjwi endormie dont la robe s'étend de telle façon qu'on dirait une mare ou se baignent les canards, ou celle de l'ombre de Kongjwi affolée en arrière plan au milieu des cerisiers, des coccinelles avec sa chaussure en soie perdue reposant sur un nénuphar.

Un superbe album dont je ne me lasse pas de feuilleter les pages, juste pour la beauté des illustrations! (voilà, c'est malin, envie de kimchi et de bibim guksu!)

Commenter  J’apprécie          30
Kongjwi est une belle jeune fille qui a malheureusement perdu sa maman à l'âge de deux ans. Depuis, son père s'est remarié avec la femme la plus méchante et sournoise qui soit. Cette dernière, qui a une fille du même âge, profite de l'absence du mari pour accabler Kongjwi des tâches les plus ingrates qui soit. ! La fête du village s'approche mais la marâtre impose à Kongjwi de terminer de multiples tâches domestiques avant d'aller les rejoindre. Autant dire qu'elle sera privée de la fête… Mais c'est sans compter l'aide des animaux et d'une créature céleste qui offrira à la belle jeune fille de courir rencontrer son destin chaussée de jolis souliers.

Vous l'aurez peut-être deviné, cette histoire est, comme son titre le rappelle, une réécriture du conte de Cendrillon. Une Cendrillon qui nous vient de Corée et dont l'histoire se déroule dans une époque imprécise mais néanmoins lointaine. On plonge au coeur d'une Corée traditionnelle et rurale où on laboure encore les champs à coup de sarcloir et où l'eau est toujours à puiser au puits.
Toute la symbolique de cette histoire est transcendée par les magnifiques illustrations signées Marie Caillou. L'auteur, je vous en ai déjà parlé, avait signé un magnifique album de bande dessinée, Les monstres de Mayuko, qui nous emmenait dans l'univers des yokaï japonais.
La dessinatrice nous offre ici des images XXL qui mettent en valeur les décors du récit. Misant sur les motifs des tissus, la nature fleurie, les animaux, elle choisit de s'épanouir dans une gamme chromatique extrêmement coloré et vivante. Des couleurs franches et marqués qui trouvent leur apogée dans le choix de ce rose intense qu'on retrouve dans chaque planche.

Superbe album qui ravit l'oeil, Kongjwi s'avère une relecture parfaitement réussie.
Nous entraînant dans une Corée fabuleuse où féerie et magie ont aussi toute leur place, il emporte au loin notre imaginaire, guidé par des illustrations où couleur rime avec bonheur.
Lien : http://grenieralivres.fr/201..
Commenter  J’apprécie          20
La couverture de cet album tout récemment sorti m'avait subjugué et je l'avais commandé pour le cdi car je suis toujours à la recherche de livres réinterprétant les contes classiques sur lesquels les élèves de sixième travaillent beaucoup (en plus je prépare une expo sur les contes...) L'album est très grand, son format en impose. le dessin de couverture est tout simplement magnifique et j'avais hâte de l'ouvrir !

L'histoire de Kongjwi ressemble donc étrangement à celle de Cendrillon. C'est là que l'on voit que les contes sont universels et qu'ils sont adaptables partout dans le monde. Ici, Kongjwi vit en Corée. Depuis que son père est remarié, elle doit faire toutes les corvées imposées par sa belle-mère et sa fille. le jour du bal, elles lui demande de remplir d'eau une jarre et de trier les grains de riz de la cour. Mais Kongjwi se rend vite compte que la jarre est percée et qu'ils y a des millions de grains de riz. Heureusement, de gentils animaux vont venir l'aider et des éléments magiques vont lui permettre de se rendre au bal.

J'avoue avoir été légèrement déçue vis à vis des couleurs des dessins. Les dessins sont magnifiques mais j'ai eu un peu de mal avec le rose fluo. Je trouve que ça fait très beau pour les dessins noir&rose mais j'ai un peu plus de mal pour les autres dessins. Cela dit, les dessins sont tellement magnifiques que ce n'est qu'un petit détail...
Lien : http://blogonoisettes.canalb..
Commenter  J’apprécie          40

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
Kongjwi était devenue une douce jeune fille à la beauté sans pareille, lorsque son père se remaria avec la femme la plus méchante et la plus sournoise qu'on eût jamais vue.
Commenter  J’apprécie          40

Videos de Yeong-hee Lim (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Yeong-hee Lim
L'émission "Le coup de coeur des libraires est diffusée sur les Ondes de Sud Radio, chaque vendredi matin à 10h45. Valérie Expert vous donne rendez-vous avec votre libraire Gérard Collard pour vous faire découvrir leurs passions du moment ! • Retrouvez leurs dernières sélections de livres ici ! • • Mon Frère, ce zéro de Colin Thibert aux éditions Héloïse d'Ormesson https://www.lagriffenoire.com/1071228-romans-mon-frere--ce-zero.html • Solitudes de Niko Tackian aux éditions Calmann-Lévy https://www.lagriffenoire.com/1067366-divers-polar-solitudes.html • Tout Gainsbourg de Bertrand Dicale aux éditions Jungle https://www.lagriffenoire.com/513-divers-arts-tout-gainsbourg.html • Judoka de Thierry Frémaux aux éditions Stock https://www.lagriffenoire.com/1072105-romans-judoka.html •  Le rouge n'est plus une couleur (En lettres d'ancre) de Rosie Price aux éditions Grasset  https://www.lagriffenoire.com/1073250-litterature-anglophone-le-rouge-n-est-plus-une-couleur.html • Les Fabuleuses Aventures de Nellie Bly de Nellie Bly et Helene Cohen aux éditions Points https://www.lagriffenoire.com/1027446-romans-les-fabuleuses-aventures-de-nellie-bly.html • le Jardin de Hye-young Pyun, Yeong-hee Lim aux éditions Rivages Noir https://www.lagriffenoire.com/1071196-romans-le-jardin.html • Ma femme écrit: roman de Jonathan Zaccaï aux éditions Grasset https://www.lagriffenoire.com/1072101-romans-ma-femme-ecrit---roman.html • • Chinez & découvrez nos livres coups d'coeur dans notre librairie en ligne lagriffenoire.com • Notre chaîne Youtube : Griffenoiretv • Notre Newsletter https://www.lagriffenoire.com/?fond=newsletter • Vos libraires passionnés, Gérard Collard & Jean-Edgar Casel • • • #lagriffenoire #bookish #bookgeek #bookhoarder #igbooks #bookstagram #instabook #booklover #novel #lire #livres #sudradio #conseillecture #editionsheloisedormesson #editionscalmannlevy #editionsjungle #editionsstock #editionslivredepoche #editionspoints #editionsrivagesnoir #editionsgrasset
+ Lire la suite
autres livres classés : contesVoir plus
Les plus populaires : Jeunesse Voir plus


Lecteurs (29) Voir plus



Quiz Voir plus

Littérature jeunesse

Comment s'appelle le héros créé par Neil Gailman ?

Somebody Owens
Dead Owens
Nobody Owens
Baby Owens

10 questions
1524 lecteurs ont répondu
Thèmes : jeunesse , littérature jeunesse , enfantsCréer un quiz sur ce livre

{* *}