AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
EAN : 9791026239925
Librinova (28/08/2019)
3.84/5   22 notes
Résumé :
Julie, élève de terminale de 18 ans, travaille secrètement comme serveuse dans un club de strip-tease. Théodore, un garçon de son lycée, beau mais sadique, s’y rend un soir avec un ami. Pour s’amuser, il se montre entreprenant et tactile avec elle, sans se rappeler qu’il l’insulte régulièrement lorsqu’il la percute avec son skate ou ses rollers dans les couloirs de l’école. Pour l’éconduire, Julie lui donne un faux nom et un faux numéro de téléphone, ce qu’il ne tar... >Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (19) Voir plus Ajouter une critique
3,84

sur 22 notes
5
5 avis
4
8 avis
3
5 avis
2
0 avis
1
0 avis

AlexandrePage
  25 juin 2020
La romance c'est pas vraiment mon dada comme dirait Omar Sharif, mais connaissant un peu l'autrice je me suis dis, testons !
Clairement on est dans les purs codes du genre ! Les amateurs ne seront pas déçus, ou peut-être manqueront-ils un peu de surprises pour cette même raison, ce sera selon les sensibilités de chacun. Peu habitué à lire des romances, j'ai néanmoins retrouvé ici tous les codes cinématographiques du genre, le tout dans un cadre "adolescent" vraiment caractéristique. L'intrigue reste donc classique, fait montre d'une belle efficacité en distillant ce qu'il faut là où il faut, mais m'a parfois donné l'impression d'être justement un peu trop codifiée, trop chirurgicalement montée et de manquer d'un peu plus d'imprévus. On pourra mettre cela sur le compte d'un premier roman et d'un genre qui n'autorise pas forcément de folles libertés.
L'écriture est simple, accessible, mais soignée, on ne butte pas sur les phrases, on ne lève pas les yeux aux ciel malgré quelques facilités (les fameux papillons !). de ce point de vue on sent un travail propre et sérieux qui devrait rassurer le lecteur et surtout la lectrice de romances qui peut trouver n'importe quoi sur le net !
Globalement mon sentiment est celui d'un livre efficace et propre, mais sûrement pas assez singularisé, pas assez typé, ce que l'univers un peu lisse du monde adolescent et fortuné (on évolue surtout dans le monde du héros) accentue sûrement. On notera d'ailleurs que si l'ouvrage se permet plus de sensualité explicite sur la fin, il est pour le reste plutôt soft et même un soupçon timide. Cela plaira aussi à ceux qui en on marre de l'érotique déguisé !
En tous les cas on peut louer l'autrice qui n'a pas collé sur sa couverture un torse nu ! Là au moins il y a une originalité certaine !

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          270
Waterlyly
  13 novembre 2019
Paris. Julie entame son année de terminale. Pour arrondir ses fins de mois, elle va secrètement travailler dans un club de strip-tease, le week-end. de son côté, Théodore, étudiant dans le même établissement scolaire que Julie, se retrouve forcé par son père à se marier avec Alix, ce dernier jugeant qu'il s'agit d'un excellent parti pour son fils. En se rendant un soir au club de striptease, Théodore reconnaît julie, et décide alors de mettre en oeuvre un plan qui lui permettra d'échapper à cette alliance forcée dont il ne veut pas. Grâce à un chantage indécent, il fera croire à son père qu'en fait il est déjà fiancé avec Julie. Cette dernière, ayant peur que Théo révèle à tout le monde son travail, devra jouer le jeu bien qu'elle ne le supporte pas.
Voilà un roman qui constitue à lui seul un véritable mélange de genres des plus réussis. Entre romance, roman feel good et roman largement inspiré des shojos matures, Sophie Lim dévoile une large palette de son talent.
Il est impossible de s'ennuyer à la lecture de ce récit qui fera la part belle aux coups bas, aux petites vengeances et aux sentiments emmêlés. J'avoue que, si d'emblée j'ai réussi à m'attacher à Julie, je n'ai tout simplement pas pu encadrer le personnage de Théodore. Imbu, fier, irrespectueux, maître-chanteur et j'en passe. Bref, il avait tout pour me déplaire, et pourtant, c'est là où réside la maturité littéraire de Sophie. Elle a su faire évoluer son personnage, au fur et à mesure de l'intrigue. Cela lui octroie beaucoup de relief, et il est loin d'être statique.
Le tout se lit avec facilité et les rebondissements sont légion dans cette romance. J'ai tour à tour été ulcérée, fâchée, attendrie, touchée. La palette des émotions est vaste. Mais surtout, Sophie a réussi à me faire sourire plus d'une fois. Ce roman est blindé de clins d'oeil et de références aux personnes de notre génération. Il faut dire que Sophie et moi sommes dans la même tranche d'âge à quelques jours près, et cela m'a rendue peut-être plus sensible.
L'histoire va à toute vitesse et Sophie maîtrise son suspense et les rebondissements. Les coups bas se multiplient et vraiment, j'ai été conquise par la fin, de laquelle je n'en dirai pas plus, bien évidemment. Elle aura su me ravir.
La plume est impeccable, et là, je tiens tout particulièrement à le mettre en avant. Trouver un texte de cette qualité dans l'auto-édition, tant dans la sphère de l'orthographe que celle de la syntaxe et de la ponctuation est malheureusement denrée rare. Ici, il n'y a rien à redire à part remercier Sophie d'avoir offert un texte de cette qualité à son lectorat.
Une romance inspirée des shojos matures, avec une petite touche d'érotisme, des personnages hauts en couleur et des rebondissements à foison. Voilà les ingrédients de ce roman qui m'aura captivée et fait passer un excellent moment de lecture. À découvrir.
Lien : https://mavoixauchapitre.hom..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          230
Alloverthebooks
  28 octobre 2020
Au commencement de ma lecture, j'ai eu quelques difficultés à me plonger pleinement dans celle-ci. Premièrement, le vocabulaire ne me paraissait pas très adapté au contexte. En effet, j'avais l'impression qu'il était un peu trop relevé. Deuxièmement, j'ai aussi eu du mal avec le personnage masculin principal qui est presque un antihéros en terme de romance.
Fort heureusement, ces deux points négatifs ont évolué au fil de ma lecture. En ce qui concerne le vocabulaire, et plus globalement, la plume de l'auteure, je trouve qu'il faut un moment d'adaptation avant de l'apprécier à sa juste valeur. Car on comprend avec le temps que les personnages sont moins jeunes qu'on le pense, mais que les mots employés sont là aussi pour coller à une certaine classe sociale. Une fois que l'on appréhende tout ce mécanisme, la lecture devient de plus en plus fluide.
Ensuite, Théodore, notre protagoniste masculin, est comme je l'ai dit au début un personnage que l'on va détester de prime à bord. Mais ultérieurement, si l'on fait bien attention aux choses, on peut voir son évolution, et ce, notamment grâce à la présence de Julie dans sa vie. Je dois avouer que le mot "crétine" a été employé à outrance, mais pour notre personnage principal, c'est une forme d'affection. Un "ma chérie" revisitée.
L'intrigue de l'histoire n'est pas trop mal. Je suis adepte des contrats dans les romances, donc j'ai adoré cet aspect. J'ai trouvé que les grands événements avaient parfois un dénouement rapide, mais en y réfléchissant, on peut voir qu'il y a une volonté de mettre plusieurs conflits pour donner du peps au récit. Car on le sait, il arrive que les romances soient un peu lentes. Ici, ce ne sera pas le cas grâce à tous les petits rebondissements.
Le livre est donc bien rythmé par de l'action qui montre l'évolution des personnages. C'est d'ailleurs dans ces moments-là que l'on se rend compte que les personnages ne sont pas si intouchables émotionnellement que cela, et qu'ils sont en réalité vulnérables. Nous avons là un aspect très bien développé, ce que j'ai énormément apprécié.
En parlant, de protagonistes, j'ai bien aimé Julie. Je ne me suis pas forcément attachée à elle. Pourtant, j'ai adoré la découvrir. Elle est simple et son envie de manger m'a assez souvent mis l'eau à la bouche.
Au terme de cette chronique, vous l'aurez compris, je vous recommande ce roman si vous êtes adepte comme moi de contrat entre deux personnages et que vous n'avez pas peur de faire la connaissance de Théodore, l'antihéros de la romance.
Lien : https://alloverthebooks.word..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
JustineCM
  26 novembre 2020
Cette histoire m'a pas mal fait penser à certains drama asiatiques que j'ai regardés, comme Hana Yori Dango, ce qui fait que je me suis tout de suite plongée dans le bain. Dans l'ensemble, j'ai bien aimé ma lecture.
Alors, j'ai énormément de choses à dire, et en premier lieu : Théo est insupportable et a besoin de voir un psy ! Je me suis demandée tout le long comment Julie pouvait le supporter, surtout vers la fin (no spoil). Théo incarne le personnage détestable par excellence pour moi : macho, narcissique, jaloux, possessif, orgueilleux... Heureusement que Julie ne se laisse pas faire et sait montrer son caractère, même si je continue à penser qu'elle ne mérite pas un mec pareil, haha (mais c'est mon avis personnel) ! Ce qui m'a le plus dérangée, c'est son côté possessif et jaloux (en fait, disons-le clairement, il est jaloux maladif… d'où le fait qu'il devrait consulter un psy, XD), et je sais à quel point ça peut faire des ravages. Je sais avec le temps et l'expérience que des personnes comme Théo peuvent difficilement changer. C'est un point qui m'a pas mal gênée.
Cependant, à côté de ça, on perçoit que les intentions de l'autrice ne sont pas de banaliser ou d'approuver ce genre de comportements. Même si Julie a été un peu la demoiselle à sauver parfois (mais c'est propre aux drama ça, ou aux shojo), elle a son caractère, ne se laisse pas faire. On a aussi droit au numéro anti-relou, à un extrait du code civil, etc. Bref, ce genre de choses mérite d'être souligné. le roman est émaillé de ces rappels qui sont bien insérés selon moi. Les rebondissements ne manquent pas, c'est une romance qui a du rythme, chose que j'ai bien apprécié aussi.
On y parle aussi de harcèlement. On sent la volonté de l'autrice de le dénoncer à travers le personnage de Julie ou de Corentin, par exemple. Par contre, il est vrai que ce qu'il transparaît, c'est que c'est une pratique assez banalisée par les adolescents ; on le voit à travers Alix, Nicolas, mais aussi Théo (qui harcelait l'héroïne lorsqu'elle était plus jeune). Ses actes pour protéger Julie par la suite m'ont hérissé le poil, j'avais envie de le secouer comme un prunier, comme Julie. Ah la la…
Ce roman est en fait plus complexe qu'il en a l'air. Même s'il s'agit d'une romance, même si c'est rafraîchissant tout en reprenant les codes des drama asiatiques ou des shojo, il est facile de penser qu'il banalise le sexisme, la violence, etc. Je pense qu'avant d'entamer la lecture, il faut être bien conscient des thématiques (et du coup, des TW seraient les bienvenus 😊, mais ce n'est qu'un avis personnel. Je sais que le résumé en dit déjà pas mal, mais voilà).
La plume de l'autrice est soignée, fluide, je trouve juste que parfois, lors des dialogues, on manque de contexte (dans le sens : que fait Julie pendant qu'elle parle ? Intonation de voix, gestes, attitude ?). Quoi qu'il en soit, je lirai d'autres romans de Sophie avec plaisir.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
antalmos
  11 mars 2020
Un deal pas très catholique est avant tout une romance feel-good s'inscrivant dans la plus pure tradition des shojos matures. Mon genre de lecture s'orientant plutôt vers le polar ou le thriller, l'intrigue de départ a pourtant réussi à attiser ma curiosité et m'a donné envie de m'intéresser d'un peu plus près à ce roman et ce n'est qu'après avoir lu un extrait que la plume efficace et fluide de Sophie Lim m'a rapidement convaincu de l'acheter. Et je dois dire que je n'ai pas été déçu. On suit avec plaisir les péripéties d'une bande de lycéens-nes, en terminale dans le même établissement, (Théodore, Julie, Laetitia, Corentin, Nicolas, Stanislas, Alix et d'autres) aux comportements très différents et dont certains ont une vision très particulière des relations amoureuses. Le pompon revient sans conteste au personnage principal de l'histoire, un fils à papa prénommé Théodore, qui pour échapper à un mariage arrangé par son père avec Alix, a l'idée de "proposer" un deal à Julie : faire croire à son père qu'elle est sa fiancée. Julie, qui voit d'un très mauvais œil ce deal, n'a cependant pas d'autre choix que d'accepter. En réalité, Théodore, ayant appris qu'elle travaille comme serveuse dans un club de strip-tease, va utiliser ce stratagème pour la faire chanter en la menaçant de tout révéler si elle refuse le deal. Mais Alix va-t-elle céder sa place aussi facilement ? De coups bas en manipulations, on se demande comment va finir cette histoire aux faux airs de Pretty Woman mais parsemée de crasses dignes de la série Dallas. Il ne vous reste plus qu'à le lire pour le découvrir. Certes, quelques clichés apparaissent ici et là, mais l'auteure a su me garder en haleine pendant toute la lecture du roman en distillant savamment des rebondissements, dont certains pour le moins inattendus.
Je ne peux que recommander cet ouvrage de l'auteure qui signe ici un premier roman très prometteur.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
antalmosantalmos   11 mars 2020
Le club devint rapidement comble. La plupart des hommes venus se divertir étaient des hommes d’âge mûr. Certains affichaient un regard torve et libidineux, tandis que d’autres, seuls dans leur coin, se trouvaient en mal d’affection ou en voyage d’affaires. On recensait parfois un groupe d’amis trentenaires qui enterraient la vie de garçon de l’un des leurs.
Commenter  J’apprécie          20
MisstatouMisstatou   17 novembre 2019
Il aurait pu jeter son dévolu sur une autre fille du club mais elles étaient toutes maquillées comme des camions volés. Or, il avait une sainte horreur des filles vulgaires, sans grande conversation. Julie lui paraissait différente et l’intriguait. Le fait de l’avoir déjà rencontrée sans même s’en rappeler, l’émoustillait.
Commenter  J’apprécie          20

autres livres classés : dealVoir plus
Notre sélection Roman d'amour Voir plus

Autres livres de Sophie Lim (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
4695 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre