AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782754026130
431 pages
Éditeur : First (15/09/2011)
2.74/5   21 notes
Résumé :
À trente-cinq ans, mère de deux enfants et accro au travail, Francy a parfois du mal à combiner vie privée et vie professionnelle. Comme beaucoup de femmes. À cette différence que Francy est la reine de la mafia de Stockholm. Ses deux Commandements : tenir d’une main de fer l’empire illégal familial tout en offrant une vie normale à sa progéniture. Pour l’aider dans cette tâche, elle peut compter sur ses disciples : la Petite Marie, son bras droit, une prostituée to... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (13) Voir plus Ajouter une critique
2,74

sur 21 notes
5
2 avis
4
4 avis
3
1 avis
2
2 avis
1
4 avis

sandrine57
  24 janvier 2012
Mener de front une brillante carrière et une vie familiale épanouie, être à la fois un chef d'entreprise respecté, une bonne mère et une épouse aimante, Francy, la trentaine, mariée, deux enfants, est confrontée aux mêmes problèmes que les autres femmes. A une exception près: elle est le chef de la mafia de Stockholm! Au quotidien, elle gère des casinos clandestins et des maisons closes, elle organise son trafic de drogue, rackette les commerçants, commandite des meurtres et des passages à tabac tout en allaitant sa dernière née. Continuellement sur la brèche, elle voit sa vie se compliquer davantage encore le jour où un concurrent féroce tente de faire main basse sur ses affaires.
Alors là c'est du grand n'importe quoi!! Amanda LIND nous livre une galerie de personnages si peu crédibles que c'en est risible! Un revendeur d'armes qui aime porter le tutu, une ex-prostituée au physique de catcheur, et j'en passe! La palme revient bien sûr à son héroïne, Francy, la "Toni Soprano" en jupons. Qu'une femme soit chef de la mafia, soit! Je suis pour l'égalité des sexes dans tous les domaines! Mais pourquoi cette femme-là?! Francy défaille à la vue du sang, s'effondre sur le carrelage de sa salle de bain à tout bout de champ et surtout elle pleure! Elle pleure, elle braille, elle chiale, elle fond en larmes, ses yeux sont deux geysers incontrôlables. Ce qui enlève le peu de crédibilité qui restait à cette histoire rocambolesque de mafia italo-américaine curieusement transplantée en Suède. Tout cela est aussi improbable que ridicule. Quant à l'humour, s'il y en a, j'y suis restée totalement insensible.
Bref, je ne conseille vraiment pas ce livre qui pour moi est totalement raté.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          73
Ziliz
  24 décembre 2011
Nom : Francy
Nationalité : suédoise
Age : trente-sept ans
Profession : gangster de père en fille (trafic de drogues dures, gestion d'un réseau de prostitution et de casinos clandestins), un boulot de super-woman très prenant et particulièrement stressant
Hobbies : mère de famille (allaitante) à ses heures perdues et épouse en dilettante
Signes particuliers : n'a pas froid aux yeux, mais est néanmoins sujette à des crises d'angoisse. Cousine probable de Lisbeth Salander (Millenium), Fantômette et Virginie Despentes.
Autre : relations diversement compliquées avec son père et sa mère, n'aime pas sa soeur, est jalouse du frère qu'elle n'a pas eu.

Voilà un roman noir hors du commun, tout au moins pour moi qui évite soigneusement les histoires de gangsters. Une poignée de personnages hauts en couleur gravite autour de l'étonnante Francy, ceux à sa solde... et les autres. Ca dégomme à tout va : menaces, action, baston, meurtres sanglants et mutilations, tortures... Très agréable à lire car bourré d'humour et délicieusement politiquement incorrect. Puis sourires et rires s'effacent et laissent la place à l'émotion...

Pas si léger en tout cas qu'il n'y paraît de prime abord, le récit est brillamment tissé de réflexions futées sur le couple, la féminité et la maternité, les relations familiales, le temps et l'énergie consacrés à l'activité professionnelle...

En prime, une couverture que je trouve géniale et parfaitement en phase avec le contenu.

Amanda Lind est le pseudonyme de la romancière suédoise Johanna Nilsson. Je vais rapidement faire la curieuse du côté de ses autres parutions.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
smfhernandez
  07 octobre 2011
A la lecture du résumé, j'ai pensé que ce serait quitte ou double. C'est sans doute personnel, mais je me suis dit que je serais franchement déçue si le récit basculait dans la banale chick lit, ou si au contraire, il tombait dans l'extrême violence. J'ai donc été rapidement soulagée de découvrir que cet équilibre était globalement maintenu, et c'est cette rencontre de deux mondes qui m'a plu : à mi-chemin entre Bridget Jones et le Parrain (c'est la seule référence mafieuse qui me vient), Francy est pleine de subtilité, de nuances, et de contradictions.
Je l'ai trouvée aussi touchante qu'hilarante. Les moments où l'on découvre sa sensibilité m'ont partiuclièrement plu, notamment les jolies scènes de complicité avec la Petite Marie, son amour infini pour Belle, mais aussi ses crises de jalousie envers la baby-sitter ou son entêtement à refuser l'aide de son père. Je suis sûre que tous les lecteurs (et surtout les lectrices!) seront surpris de compatir, mais surtout de s'identifier à cette grande patronne du crime organisé!
J'ai apprécié l'univers créé par l'auteur, j'ai immédiatement visualisé les lieux, en particulier l'imposante maison de l'héroïne, où coexistent nursery, salle de cinéma, bureau archi-sécurisé et véritable arsenal de guerre. Les personnages secondaires étaient à la hauteur de l'héroïne, riche en demi-teintes, un instant fragiles, le suivant puissants et armés jusqu'au dents.
J'ai trouvé l'intrigue autour du fameux Zach assez passionnante à suivre, le voile se levant progressivement sur sa personnalité, son passé et ses motivations. Mais c'est également à ce niveau-là que j'ai connu mon seul regret: certaines scènes (deux en particulier) dénotent d'une violence excessive, peut-être injustifiée, en tout cas un peu gênante pour la lectrice sensible que je suis! Sans ces passages, je recommanderais ce roman les yeux fermés... Il y a évidemment une part de subjectivité dans tout cela, je suis persuadée que d'autres lecteurs n'auront pas sourcillé face à cette violence physique et psychologique.

Ceci ne ternira cependant pas totalement mon expérience de lecture, et j'ai donc beaucoup apprécié L'Evangile selon Francy, qui mêle humour, action suspense et psychologie avec brio!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
mutinelle
  15 octobre 2011
Et hop ! Un petit policier humoristique pour changer de la fantasy urbaine, ouais parce que parfois ça fait du bien ^^
Francy est à la tête d'un réseau mafieux à Stockholm en Suède. Femme ayant passé les 35 ans, elle est aussi maman d'un petit garçon et enceinte lorsque le livre commence. Nous la suivons sur une période d'un an environs au prise avec sa vie quotidienne, privée et surtout professionnelle. Vous avez rêvé de devenir une reine du banditisme ? Mouais… ce livre va peut-être vous faire revoir l'échelle de vos envies… Surtout quand Francy découvre qu'un homme marche sur ses plates-bandes, que ses affaires sont menacées et la guerre déclarée.
Personnellement je fais partie de ceux qui aimerait ne pas avoir froid aux yeux, qui osent et qui peuvent agir froidement sans que leur conscience vienne les rappeler à l'ordre… ouais, enfin des fois quoi… Francy est de ces gens qui agissent pour le bien de leur « entreprise » et se soucis peu des conséquences, même enceinte jusqu'aux yeux elle mène son affaire d'une main de fer. J'ai beaucoup aimé son caractère froid et calculateur, agissant pour le bien de son affaire sans se soucier vraiment des dommages collatéraux. Jusqu'au jour où le grain de sable vient se mettre dans cet engrenage si bien rodé.
Francy est un personnage vraiment atypique, je m'attendais à trouver une sorte de parrain en jupon, classique et glacial, et finalement je me suis retrouvée avec une Bridget Jones parfois dépassée par sa vie privée ayant du mal à gérer ses crises d'angoisses. Loin d'être caricatural le personnage de Francy est vraiment attachant.
Par contre ce n'est pas pour autant que nous ne rencontrons pas de personnages caricaturaux, loin de là, notre petite Francy en est entourée, en passant de l'ancien prostituée reconvertie en garde du corps en charge des basses besognes, au flic joueur invétéré qui claque son salaire tous les mois dans les casinos clandestins.
Le ton de l'auteur est incisif, rapide, jamais je ne me suis ennuyée avec ce livre. On alterne vie privée, vie familiale et vie professionnelle de Francy avec brio, de toute façon tout est un peu mêlé, c'est ça quand on travail en famille. Les mots sont simples rythmant le récit.
J'ai aussi aimé découvrir cette autre facette de la Suède, pays si lisse et si parfait aux yeux de la française que je suis, finalement, chaque pays possède un revers de médaille…
Bref, je vous recommande chaudement cette lecture si vous voulez passer un vrai moment de détente.
Merci aux éditions First et à Babelio de m'avoir permis cette découverte.
Lien : http://mutietseslivres.wordp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
chared16
  23 octobre 2011
C'est ma première expérience de chick lit !! Et vraiment je ne suis pas fan. Ma masculinité m'empêche-t'elle d' apprécier la médiocrité de ce livre ?? Je ne le crois pas, la médiocrité n'est pas sexiste..
Il n'y a pas de style (sauf si on appelle style une écriture lourde, baclée avec de pseudos envolées litteraires), l'histoire ne tient pas la route (l'héroïne, sans coeur, scalpe une congénère puis pleurniche parce que papa est méchant !!!), les personnages ne sont que façade (un transsexuel expert en arme et alors ?, des jumeaux psychopates et alors ?, etc.. ) un suspense absent, un personnage principale sans cohérence (mais ce n'est pas fait exprès) qui a des romances débiles, etc, etc...
J'arrête d'en jeter, mais vraiment je ne comprend pas l'intêret d'objet aussi insipide. Tout sonne faux.. L'éditeur fait réference au Parrain et à Tarantino, c'est normal il vend sa soupe. Mais mon conseil c'est : lisez le Parrain, regardez les films et ceux de Tarantino...
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (11) Voir plus Ajouter une citation
collectifpolarcollectifpolar   09 janvier 2020
Elle pénétra dans sa pièce de travail avant de s'affaler dans son fauteuil de direction et, fidèle à son habitude, elle posa les pieds sur le plateau de son bureau. En chaussettes. Un modèle à orteils. Oui, comme des gants, mais aux pieds. En laine, à rayures bleues, roses et vertes. Elle les avait achetées toute seule. C'était d'ailleurs le seul vêtement qu'elle achetait elle-même, tout le reste provenant de la vente par correspondance, ou alors c'était quelqu'un comme Natacha, la nounou ou le factotum qui s'en chargeait.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
collectifpolarcollectifpolar   09 janvier 2020
Elle lui pressa la bouche, lui conférant une allure de guppy. Ils avaient sûrement la belle vie, les guppys. Ils parcouraient leur aquarium, nageant tantôt dans un sens, tantôt dans l'autre, faisant demi-tour, le coeur joyeux, après chaque choc contre la paroi de verre. Ce qui venait de se produire était déjà oublié. Aucun souvenir à ressasser. Aucun péché à avouer. Aucun remords. Aucun autre désir que de continuer à nager et découvrir ce qui - bing - se dissimulait au prochain détour de leur univers infini.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
collectifpolarcollectifpolar   09 janvier 2020
Elle traversa le hall à la lumière tamisée et sourit intérieurement en voyant les dessins d'Adrian encadrés. Des châteaux, des forêts magiques et des chevaliers sur leur destrier, parce que c'était ce qu'il voulait être quand il serait grand, exactement comme sa maman. Elle éprouva un pincement au coeur.
Commenter  J’apprécie          10
liratouva2liratouva2   24 octobre 2011
Ton père est à la rue, pensa Francy. Notre maison n’est plus la sienne. Natacha erre dans son pays natal; ses affaires seront jetées dans une décharge, et tu n’entendras plus jamais parler d’elle.
Commenter  J’apprécie          20
liratouva2liratouva2   24 octobre 2011
Maman, console-moi, tiens-moi la main et dis-moi que tout va s’arranger. Laisse-moi poser la tête sur tes genoux et chante-moi quelque chose. … Où dois-je me diriger à présent, maman? A qui faire confiance ?
Commenter  J’apprécie          10

Video de Amanda Lind (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Amanda Lind

L'Evangile selon Francy par Amanda Lind parution le 15 septembre aux Editions First
À trente-cinq ans, mère de deux enfants et accro au travail, Francy a parfois du mal à combiner vie privée et vie professionnelle. Comme beaucoup de femmes. À cette différence que Francy est la reine de la mafia de Stockholm. Ses deux Commandements : tenir d'une main de fer l'empire illégal familial tout en offrant une vie normale à sa progéniture. Pour l'aider dans cette tâche, elle peut compter sur ses disciples : la Petite Marie, son bras droit, une prostituée toxico repentie en mal de maternité ; Jim et Louise, les jumeaux nettoyeurs ; Johansson, un flic ripou ; Kim, transsexuel spécialisé dans les armes de guerre ; Lisa, passionnée de bombes et d'autres substances explosives ainsi que trois jeunes gardes du corps bodybuildés. Mais quand un ennemi anonyme ose s'attaquer à ses positions et s'en prendre aux siens, Francy doit à tout prix découvrir le Judas qui l'a trahie dans son propre camp. le début d'une guerre sans merci, qui lui réserve de terribles surprises... LA PRESSE « La rencontre explosive du Parrain et de Lisbeth Salander. » Bibliotekstjänst « On sent que Johanna Nilsson s'est beaucoup amusée à écrire les aventures de Francy sous pseudonyme et le résultat est un régal pour le lecteur. » Dalarnas Tidningar
+ Lire la suite
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Autres livres de Amanda Lind (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
2126 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre