AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2742753389
Éditeur : Actes Sud (17/11/2004)

Note moyenne : 3.88/5 (sur 25 notes)
Résumé :
Le roman de Torgny Lindgren rayonne d'une sensualité bouleversante. Dès la première page le ton est donné : " Même Safan, qui ne savait pas encore ce qu'était le désir, comprit sur le coup qu'elle (Bethsabée) était presque effroyablement belle. " A partir de là, le désir incontrôlable entraîne David, et avec lui ses gens, ses femmes, ses fils, son peuple, dans une série d'aventures où l'amour et la mort s'affrontent jusqu'à l'avènement, de Salomon. Lindgren ne s'éca... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
BookyMary
  03 février 2016
Cette femme douce, innocente...humaine qui amène beaucoup de confusion dans ce monde patriarcale et très machiste, ça m'a énormément touchée.
L'auteur reprend le style de la bible pour nous (re)raconter ce passage biblique de l'Ancien Testament, que je ne connaissais pas je dois l'avouer. Parce qu'il faut le dire l'image de la femme dans l'Ancien Testament est déplorable à tout les niveaux...Et pourtant.
Bethsabée a été élevée avec le principe de la supériorité masculine ou plutôt de l'infériorité féminine, ça se voit très clairement au début de l'histoire lorsqu'elle s'adresse au roi David. Mais à partir de ce dogmatisme qui stigmatise les femmes, elle va évoluer et changer sa façon de voir le monde.
Il y a énormément de citations que je pourrais vous donner, qui sont absolument magnifique, ses pensées et ses réflexion sur la vie et les statuts sociaux qui sont finalement très actuels pour la plupart et qui donne matière à réfléchir.
La plume de l'auteur est assez singulière puisqu'il écrit de manière "biblique", en effet il reproduit tout du long le style de l'Ancien Testament en y mélangeant quelques notes plus dynamique dans les dialogues et les actions, ce qui donne un rendu captivant et des plus poétique.
Également la sensualité et l'érotisme qui transpire de chaque phrase, du moindre mot choisi rends la lecture très sensorielle, on ressent les caresses de son amant, les effluves de l'encens, les odeur des sueur et de sexe qui forme la chair des personnages.
L'histoire est très métaphoriques et est rempli de symboles grandiose et de messages sous-jacent qui prennent corps à travers cette magnifique histoire d'amour entre David et Bethsabée.
La métaphore des objets ensiformes (entre autres) qui représente le sexe des hommes par exemple est un symbole assez violent de la douleur et de la peine qu'ils infligent aux femmes, avec cette idée permanente du pure et de l'impure qui est très dérangeante pour notre perception contemporaine.
L'auteur parle peu de l'acte sexuel en tant que tel mais les nombreuses références sensuelles et sexuelles qui nourrissent le récit de ses deux amants nous permettent de comprendre avec beaucoup d'intensité le lien absolu qui existe entre eux.
J'ai été particulièrement émue par les instants intimes qu'ils partagent et la confiance qu'ils s'accordent. C'est très beau de voir la force que David puise en Bethsabée et l'amour qu'elle lui porte en retour.
Cet attachement que j'ai liée avec les personnages à rendu la fin de l'histoire déchirante et majestueuse à la fois, une fin qui ne vous laissera certainement pas indifférent après avoir passé autant d'années avec eux et de les avoir vu évoluer de cette manière.
Mais l'inconvénient dans cet romanisation de ce passage biblique, est que l'auteur doit utiliser beaucoup d'ellipses, car entre le début et la fin du livre, il s'écoule plus d'une dizaine d'années.
Du coup l'auteur fait souvent des anacoluthes et reprend à la ligne suivante des années après, ce qui m'a un peu dérangée par moment mais c'est vraiment le seul point négatif que je peut trouver à cette oeuvre.
L'évolution psychologique de Bethsabée est remarquable, elle passe d'une jeune femme innocente et naïve à une femme forte et courageuse qui affronte la violence de son époque avec beaucoup de détachement et de détermination. C'est un personnage féminin marquant que j'ai adorée suivre.
Que vous soyez avertit l'histoire est très cru et parle des moeurs de l'époque tout en gardant beaucoup de poésie dans sa prose certes mais toujours de manière très réaliste. Les sacrifices des animaux sont légion et m'ont horrifié de part le détachement des hommes qui les perpétuent.
Quant au viol c'est très violent et très dur émotionnellement pour le lecteur car avec notre regard actuel nous trouvons cela parfaitement monstrueux mais à l'époque c'était tout l'inverse et ça a titillé mon indignation par moment.
Je pourrais vous parler de cette histoire pendant des heures tant elle m'a prise au dépourvu et m'a déchirée le coeur pour le réparer ensuite. Laissez-vous séduire par la plume voluptueuse de son auteur et les émotions divines qui émanent de cette histoire.
Enfin bref...Plus qu'une lecture, une expérience intense et déchirante. Une histoire d'amour sublimée par le courage et la force de son héroïne, qui affronte la rudesse de l'histoire avec une philosophie remarquable et une détermination saisissante. Laissez-vous séduire par la plume voluptueuse de son auteur et les émotions divines qui émanent de cette histoire. D'une beauté, d'une force et d'une puissance littéraire que j'ai rarement lu, lisez "Bethsabée" de Torgny Lindgren.
Lien : http://bookymary.blogspot.fr..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Claire45
  13 juillet 2014
David, ce berger devenu roi, après avoir tué avec sa fronde le géant Goliath, s'éprend follement de Bethsabée, une jeune hittite de 30 ans sa cadette. Lui a déjà 52 concubines et de nombreux enfants dont 2 fils qui attendent le règne.
David prend Bethsabée, fait châtrer et mourir son mari Urie et l'installe au palais auprès de lui. Un amour violent mais aussi des liens profonds de tendresse naissent entre eux. Bethsabée gagne sa confiance. Toute naïve à son arrivée, elle devient sa conseillère indispensable et, à la mort de David, s'imposera comme reine en attendant que son fils Salomon soit "celui qui va venir".
Récit biblique plein de sang, de rages, de guerres, de luttes pour le pouvoir alterne avec le lyrisme des conversations de David avec le Seigneur, des questions existentielles et des incertitudes sur les religions.
Bethsabée et le roi indiquent régulièrement à leur scribe ce qui devra être retenu de leurs propos, dans des phrases courtes au style particulier, lancinant.
L'auteur n'est-il pas lui-même scribe de cette histoire d'amour et de haine, dans une langue pure, rythmée, pénétrante ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
TINUSIA
  16 janvier 2010
La lecture "du" Bethsabée - ou l'éloge de l'adultère - de MAREK HALTER m'a donné envie d'en connaître sur cette illustre femme biblique.
Il a présenté son lien avec le roi David comme passionnel, si puissant, que les deux amants parviennent à apaiser la colère de Dieu (qui leur a ravi leur premier-né), pour vivre un amour sans faille, couronné du bonheur d'engendrer un deuxième garçon : Salomon, qui deviendra roi, lui aussi.

Torgny Lindgren présente cette femme de toute autre manière : bien qu'elle reste passionnelle sur le fond, la relation entre Bethsabée et David, n'est pas seulement nourrie, selon lui, seulement par l'amour entre les deux protagonistes, mais aussi par le désir de vengeance qu'entretient savamment Bethsabée.
C'est la haine de Bethsabée pour David qui fonde leur union.
Parce que tout commence par un viol ; le viol de Bethsabée par David. Elle a dix-neuf ans à peine, elle est mariée et a été achetée par Urie, le Héros, lorsqu'elle avait treize ans. Elle est belle, effroyablement belle ; elle est timide ; elle est vertueuse.
David, en la découvrant au sortir de ses ablutions, la veut immédiatement. Il l'envoie quérir... ce que David veut... femme doit le vouloir !
De cette rencontre brutale, bestiale, Bethsabée sort meurtrie à jamais : "Prisonnière et vaincue, voilà comment elle se sentait. Celle qui est vaincue n'a plus de projets, pensa-t-elle, ni aspirations ni buts, celle qui est vaincue est dépourvue d'espoirs et de rêves, abandonnée et libre. Libre d'être prisonnière.
Cette situation ne devait pas s'éterniser, il lui faudrait vaincre le roi David".
Marek Halter présente Bethsabée comme celle qui participera à l'histoire, Torgny Lindgren dit qu'elle FERA cette histoire, en mettant en oeuvre toutes les ruses et stratégies possibles pour permettre à son fils Salomon d'accéder au trône.
Et Bethsabée ne recule devant aucune rouerie, devant aucun sacrifice pour parvenir à ses fins. Les Grecs auraient pu dire qu'elle utilise sa "Méthis".
Le récit est une longue suite d'atrocités, de meurtres, de scandales, de guets-apens, de combats, de guerres. Bethsabée réussit à être plus rusée que David - ce qui n'est pas rien - pour prendre le pouvoir s'en qu'il s'en aperçoive ; elle gouvernera encore sept années après la mort de David, avant de confier le sceptre à son fils.
Et pourtant, Bethsabée restera fidèle à cet homme qui l'a possédée de force, qui est allé jusqu'à castrer son mari pour usurper le droit de la garder pour lui.
Je suis restée "dans ce livre" pendant plusieurs semaines. "Dans", oui ! L'histoire de Bethsabée, telle que la décrit Torgny Lindgren, m'a subjuguée, tant cette femme qui a vécu dans un monde archaïque peut être "moderne".
Torgny Lindgren dit que l'histoire de Bethsabée lui a été racontée, lorsqu'il était enfant, par sa grand-mère, tel un conte de fées. C'est de l'oralité qu'il a tiré cette oeuvre "grande comme un arbre planté dans la respiration divine jusqu'aux étoiles" (Patrick Grainville).
Lien : http://lire-lier.blogspot.com/
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
MIOP
  12 septembre 2012
Pari totalement réussi par Torgny Lindgren qui nous offre grâce à ce texte puissant, une passionnante et tragique aventure dans la tradition des grandes épopées bibliques. Ce roman aborde les thèmes intemporels et universels de la violence, du désir, du pouvoir et du sacré. Il est surtout le récit d'une histoire d'amour mouvementée entre le roi David et la belle Bethsabée.
Une réédition bienvenue du prix Fémina étranger 1986
Commenter  J’apprécie          50
Mouna
  12 décembre 2008

Bethsabee incarne la féminité et au delà, elle s'établit par la ruse bien au dessus du roi et de dieu en décidant qui sera élu ou sacrifié. Pour Lindgren la bible s'écrit dans le sang de luttes intestines et le sacré n'a qu'un statut arbitraire; la réflexion philosophique qui émerge du récit n'a rien à envier à des ouvrages plus cartésiens.
Lien : http://ranatoad.blogspot.com
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
Claire45Claire45   13 juillet 2014
Seuls les fous détestent la connaissance, ai-je dit. Aucune connaissance n'est si merveilleuse que nous ne puissions la supporter.[..] C'est toi qui recherches les ténèbres, ai-je dit. Il y a en vous les prophètes, quelque chose qui craint la lumière. Tu veux que nous restions enchaînés à l'ignorance et à la superstition. P.199
Commenter  J’apprécie          00
Claire45Claire45   13 juillet 2014
Mon père me disait : A toi de veiller à ce que ton nom ait un sens. Ta vie et tes actes donneront à ton nom sa signification. P.237
Commenter  J’apprécie          10
Dans la catégorie : Littérature suédoiseVoir plus
>Littérature des langues germaniques. Allemand>Autres littératures germaniques>Littérature suédoise (182)
autres livres classés : littérature suédoiseVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
3347 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre