AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Manu Larcenet (Illustrateur)
EAN : 9782858154975
48 pages
Éditeur : Audie-Fluide glacial (13/10/2006)
3.62/5   25 notes
Résumé :
Chez Francisque est un bar où des blagues douteuses et crues sillonnent des dialogues navrants de racistes.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (8) Voir plus Ajouter une critique
marina53
  04 novembre 2016
Chez Francisque, devant une Suze ou un p'tit jaune, l'on refait un peu le monde. Ça a un avis sur tout. Et surtout sur rien. Ça n'en pense pas moins. Ça discute à tout va. Accoudés au bar, défilent sous les yeux de Francisque toute une galerie de personnages. Des fachos, des réac', des maghrébins, des racistes, des xénophobes, des cathos... Et tous ont quelque chose à dire...
Des propos pas toujours bien vus, parfois grinçants, irresponsables ou gênants. Car tous ces habitués de Chez Francisque ont des idées bien arrêtées, voire étriquées ou toutes faites, sur la France et ceux qui la peuplent. Tout y passe : les flics, les pédés, les lesbiennes, les noirs, les patrons, les pauvres, les jeunes... à coup de Raki ou de Pernod. Des propos qui peuvent prêter à sourire. Des propos de haine ordinaire. Excessifs, certes (tout du moins, on l'espère) mais sûrement avérés.
Des saynètes d'une page au dessin simple mais efficace.
À picorer comme les cahuètes de Chez Francisque...
Allez, Francisque, remets-nous un Pernod !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          623
Crossroads
  15 octobre 2016
Chez Francisque, l'avenant tenancier du bistrot du coin, on s'y raconte de bien belles histoires. De celles qui vous vendent du rêve, vous mettent des étoiles dans les mirettes. En un mot comme en cent, de celles qui vous flétrissent et vous font coucher encore plus con le soir -en admettant la plausibilité d'un tel sursaut intellectuel- cuvant encore vos 32 digeos journaliers, la bave au coin des lèvres et l'esprit méchamment embrumé de connerie journalière ingurgitée avec délectation.
Une planche, quelques cases, tout y passe, poussez pas, y en aura pour tout le monde.
L'étranger, la femme, le chômeur, l'homosexuel, le jeune, le moins jeune, le politicard...ça rafale dans tous les sens avec plus ou moins de réussite.
A picorer tranquillou, une champomy à portée de pognes car sans alcool, la fête est...
Tiens, Francisque et ses potes me regardent bizarrement?!
Commenter  J’apprécie          402
cvd64
  17 avril 2021
Irrévérencieux, impértinent, insolant et même pafois incongru; cette BD porte un titre qui ne rappelle pas que de bon souvenirs , mais qui donne le ton des dialogues échangés, chacun en prend pour son grade et comme tout à une fin, mais par toujours très fine, elles se terminent devant un verre.
Commenter  J’apprécie          180
jamiK
  23 janvier 2021
Dans le bistrot de Francisque, la clientèle est un peu réactionnaire, raciste, homophobe, alcoolique et populiste. Ce sont des brèves de comptoir, une série de gags en une page vite esquissés au trait brut avec quelques pointes d'encres de couleurs pour donner du relief, les personnages sont expressifs, c'est simple et direct, ça me rappelle le sketche de Coluche “Tel père tel fils”, c'est d'ailleurs l'esprit, drôle et irrévérencieux, un bon moment de rigolade.
Commenter  J’apprécie          120
Bdecouverte
  22 avril 2020
Des clients au comptoir d'un bistro dézinguent sur des thèmes délicats... Jeunes, vieux, étrangers, femmes ils y passent tous. le tout avec de l'humour mais jamais dans le but de choquer. Bien que parfois cela doit être proche de la réalité malheureusement...
Commenter  J’apprécie          30


critiques presse (1)
BDSelection   15 mars 2013
Yann Lindingre continue à épingler la connerie ordinaire et notamment le machisme, le racisme, la peur des jeunes… [...] si le cadre est toujours le même - des discussions de comptoir -, il n'est pas figé. Grâce à cela, même les gags les plus prévisibles tiennent la route et véhiculent parfois une certaine poésie.
Lire la critique sur le site : BDSelection
Citations et extraits (17) Voir plus Ajouter une citation
marina53marina53   05 novembre 2016
- Oh, avec leur internet, qu'est-ce qu'ils peuvent me gonfler. Cyber ceci, cyber cela...
- Et les cyber cafés, c'est le pompom, ça !
- Alors tu vas au cyber café, t'as des cyber copains, tu fais un cyber 421...
- Tu prends une cyber biture...
- Après ça : cyber embrouille et cyber bagarre !
- À coups de souris ! Clic clic clic !
- T'imagines ? « Chez Francisque. com » ! Cyber bistrot sur le web, comme ils disent ! Faudrait venir en surfant ! Tu vois le travail ?!
- Chacun devrait télécharger son tabouret !
- On boirait de la bière économique !
- En disquette !
- Eh, Francisque ! Une BIERE.ORGE !!
- Tu m'en forwardes une à moi aussi !!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          295
marina53marina53   05 novembre 2016
- Tu sais ce que c'est, toi, alcoolodépendant ? Le toubib m'a traité d'alcoolodépendant...
- Bin ouais... Toi, par exemple, ta femme est alcoolique ?
- Ouais, on peut dire ça...
- Bon.. Vu que c'est elle qui touche une pension et que, du coup, c'est elle qui te donne le flouze pour aller au P.M.U.... Tu es dépendant d'une alcoolo... Tu es donc alcoolo-dépendant.
- Aaah, c'est ça ?! D'accooooord ! Moi, je croyais que c'était parce que je ne sais jamais à l'avance ce que je vais boire... C'est pour ça qu'un alcoolodépendant , je m'étais dit que c'était un mec qui boit jamais la même chose : ça dépend.
- Qu'est-ce que tu bois ?
- Alors là... tu me poses une colle.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          273
CrossroadsCrossroads   15 octobre 2016
- Moi ma femme, elle manque de rien. C'est bien simple, elle a tout. Elle a: une cuisine avec plaques à induction, congélo 300l. Elle a un écran plat 92 cm, graveur dvd, satellite...tout...tout...tout! Elle a sa bagnole, son portable, son micro-onde...elle est heureuse. Elle a même un fauteuil électronique, c'est pour te dire! Elle manque de rien!
- Mazette.
Ouais mais bon, quand même...si elle voulait te quitter?
- Mais même pas en rêve elle me quitte!!! Parce que moi j'ai tout!
J'ai un 357 magnum de service, un Beretta 92FS, un 9 mm Parabellum. J'ai même une Winchester Nevada. Tu vois, elle a plutôt intérêt à être heureuse!
Hé, Francisque, mets-nous une rafale!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          275
marina53marina53   04 novembre 2016
- Le sang neuf de la nation, c'est nous.
- Vrai, ça.
- La force vive, le nerf de l'économie, c'est ni l'ouvrier, ni le patron...
- C'est nous, les petits porteurs qui prenons les risques...
- … pendant que les planqués attendent tranquillement la délocalisation de leur boîte...
- Tout ça pour toucher le chômage... feignasses !!
- Allez, je reprends une action Pernod Ricard à deux euros !
- Arrête ! Tu vas relancer la croissance !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          210
marina53marina53   04 novembre 2016
- Cogne ta femme tous les matins... Si tu sais pas pourquoi, elle te le dira !
- Ma femme ?! Elle s'est cassée il y a dix ans. Faut dire que je lui foutais sur la gueule...
- Et pourquoi tu la cognais ?
- Elle a jamais voulu me le dire...
Commenter  J’apprécie          293

Lire un extrait
Videos de Yan Lindingre (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Yan Lindingre
Vidéo de Yan Lindingre
autres livres classés : barVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Compléter les titres

Orgueil et ..., de Jane Austen ?

Modestie
Vantardise
Innocence
Préjugé

10 questions
16955 lecteurs ont répondu
Thèmes : humourCréer un quiz sur ce livre