AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2846822948
Éditeur : P.O.L. (08/01/2009)

Note moyenne : 2.9/5 (sur 5 notes)
Résumé :

Ça y est, à nouveau il est un enfant. Il veut s'accaparer celui qu'il a été. Cette fois-ci, l'enfance est une décision. Comme si un enfant l'attendait dans une grotte, protégé du monde et du temps depuis toutes ces années. Avec ses trésors et ses naufrages, il est ce voilier qui flotte à tout vent. Armé de souvenirs, de sensations retrouvées qui s'agglutinent, fidèles et infidèles, il s... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
l-opulence-de-la-nuit
  20 octobre 2013
Quel ennui. Autant j'ai adoré les autres livres de cet écrivain, d'où m'on achat, autant je suis déçue de cette oeuvre. Les anecdotes, décousues, d'enfance ne me touchent pas. Peut-être M. Lindon aurait-il mieux fait d'écrire une autobiographie adulte qui recouvrirait sa passion littéraire. Mais peut-être ce livre trouve échos parmi d'autres lecteurs. En tout cas, mes félicitations à M. Lindon concernant ces autres oeuvres.
Commenter  J’apprécie          10
DanR
  08 décembre 2012
Le livre m'est tombé des mains au bout de quelques dizaines de pages ; ce type de récit ne m'intéresse pas.
Commenter  J’apprécie          00

critiques presse (1)
LeMonde   11 février 2013
C'est avec délice qu'on lit son retour En enfance. Qui n'a partagé des chagrins, comme lorsqu'on doit cesser de croire au père Noël ? Qui n'a eu envie de braver l'interdit, comme ce jour où son frère l'emmène voir un film réservé aux plus de 13 ans, alors qu'il est loin de les avoir ?
Lire la critique sur le site : LeMonde
Citations et extraits (16) Voir plus Ajouter une citation
rkhettaouirkhettaoui   25 septembre 2018
Plutôt que de s’ennuyer, il y a moyen d’écouter les voisins du dessus. Derrière les murs, c’est une tout autre vie. Elle n’est pas toujours exaltante, du moins pour qui la suit à distance, mais elle est un élément de comparaison, une exploration qui augmente les connaissances. Parfois c’est lassant, des cris, des rires, des pas lourds et précipités, comme doivent en subir ses propres voisins du dessous. Pourtant, lorsqu’il passe des soirées entières à ne rien entendre en provenance du quatrième, ça lui manque.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   25 septembre 2018
Savoir glisser dessus, cependant : que l’eau ne soit pas une ennemie, comme il faudrait que ne le soit pas la vie tout entière, qu’il soit capable de s’en accommoder autrement qu’en en neutralisant chaque instant pour passer sans trop de mal à l’instant suivant. Il a peur mais une peur crispée qui ne réclame aucun combat, ne propose aucun courage. L’eau bat contre son corps, son corps est battu. De sa propre volonté, pour le plaisir. Jamais il n’a autant conscience de son cou qu’en tâchant de nager la brasse.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
l-opulence-de-la-nuitl-opulence-de-la-nuit   20 octobre 2013
La prudence élémentaire, selon lui, est de ne pas faire le moindre geste, même respirer doit être opéré avec délicatesse. C'est une précaution et une superstition. Si quoi que ce soit dépend de lui, c'est par l'immobilité qu'il l'obtiendra.
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   25 septembre 2018
Il voit bien que sa prière est un désespoir. Pour être heureux toute sa vie, c’est déjà trop tard, mais toute son existence à venir, ce serait déjà pas mal. Il veut le bonheur : n’y a-t-il pas du courage à exiger ce qu’il ne connaît pas ? Les héros ne sont-ils pas ceux qui ont eu la force de croire à des rêves inaccessibles ? Il pourrait voler comme Icare, se brûler les ailes au soleil. Il aurait enfin des ailes, le soleil passerait du temps à le chauffer.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   25 septembre 2018
Il n’a pas le truc pour s’ouvrir. Il a beau être un puits d’affection, il n’en laisse aucune pénétrer en lui. Il est barricadé, peu importe la superficie de ce qu’il protège pourvu que ce le soit bien. S’occuper de soi, c’est déjà trop. À quoi bon entretenir des relations ? Par sa dernière réplique, son frère qu’il aime et qui l’aime a d’ailleurs cautionné sa stratégie, se retirant de la partie.
Il voudrait qu’on l’aide, s’il savait c
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Lire un extrait
Videos de Mathieu Lindon (17) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Mathieu Lindon
Jérôme Lindon éditeur (le père de Mathieu) - Entretien (A Voix Nue) 1994
autres livres classés : enfanceVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Les écrivains et le suicide

En 1941, cette immense écrivaine, pensant devenir folle, va se jeter dans une rivière les poches pleine de pierres. Avant de mourir, elle écrit à son mari une lettre où elle dit prendre la meilleure décision qui soit.

Virginia Woolf
Marguerite Duras
Sylvia Plath
Victoria Ocampo

8 questions
752 lecteurs ont répondu
Thèmes : suicide , biographie , littératureCréer un quiz sur ce livre