AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782841119981
324 pages
Éditeur : Editions Nil (22/08/2019)
3.41/5   27 notes
Résumé :
Léonie, 27 ans, a le flegme pragmatique. Elle travaille chez McDo pendant la journée, garde la petite Eulalie le soir et se laisse porter par la vie. C’est souvent l’image d’Angela qui lui vient quand elle ferme les yeux et se laisse aller à une douce rêverie ou à des fantasmes plus crus – car Léonie a souvent la dalle. Le jour où elle se retrouve avec Eulalie sur les bras, elle met les voiles, direction le sud de la France où, croit-elle, Angela, se languit depuis ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (14) Voir plus Ajouter une critique
3,41

sur 27 notes
5
5 avis
4
3 avis
3
2 avis
2
1 avis
1
2 avis

cassieden
  11 juillet 2020
Il m a fallu 3 jours pour lire ce roman.( j'adore lire, c'est une de mes 1 ères passions depuis mon enfance)..
Ce récit raconte l'histoire de Léonie, baby sitter , désoeuvrée, paumée, ayant une relation avec Lore, sa collègue de travail plus jeune, pensant sans arrêt à Angela., son coup de foudre de jeunesse .Elle souhaite la rejoindre 10 ans plus tard dans le sud de la France , qui l'attend.
Un soir comme un autre, Léonie gardant Eulalie, découvre que la mère de la petite fille s'est suicidée. Ne voulant pas rater son rdv prévue avec Angela l'embarque avec elle pour aller dans le Sud.
Rétrospective ,dans chaque chapitre , vous avez un résumé de l'histoire homosexuelle de toutes les protagonistes du roman.
- Viviane: ex petite amie devenue policière et qui poursuit Léonie pour enlèvement d'enfant ( et un but bien personnel que je laisse découvrir pour celles ou ceux qui veulent..)
-Angela: la fille infidèle qui tombe dans les bras des unes aux autres. Elle brisera le coeur de Léonie ..
- Lore: la fille douce, naïve, amoureuse de Léonie, qui est sa collègue de travail et qui est à son moindre désir, charnel ou non...
- Eulalie, la petite fille
-Haigle dont je vous laisse découvrir qui elle est et ainsi de suite...
Déjà, je n'ai pas du tout apprécié la vulgarité des écrits tout le long de l'ouvrage, les scènes de sexes inutiles décrites presque à chaque chapitre... à croire que le " suspens" ne se basait que là dessus...
L'histoire comporte plusieurs sections avec le décompte des jours de Léonie de J- 14 au jour J de ses retrouvailles avec Angela, qu'elle n'avait pas revu depuis 10 ans.
Des chapitres également pour connaitre individuellement chaque fille et de rares garçons , qui en définif, ne servent à rien dans l histoire....
Une rétrospective des années en arrière, de lycée où tout a commencé etc...
Par respect pour l'auteure et pour me faire une opinion, j'ai lu entièrement le livre mais très difficilement...
Je vais commencer par dire que non seulement je n'ai pas aimé du tout ce roman et je n ai pas plus accroché aux protagonistes féminines de l histoire , toutes désabusées, frustrées, centrées uniquement sur le sexe, décérébrées... vulgaires ...
A aucun moment, je n'ai détecté un quelconque suspense, une once d' histoire, de discours passionnant... le vocabulaire du livre était trop cru et inintéressant....
La fin est tout simplement banale.....
Un seul personnage auquel on s'accroche un peu, qu'on plaint même .... la petite Eulalie, qui est ballotté à droite et à gauche avec sa baby sitter Léonie, complètement inconsciente, irresponsable, qui boit, lui fait prendre des risques, égoïste et uniquement centrée sur un amour de jeunesse perdue il y a 10 ans.....
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Waterlyly
  13 août 2019
Nous sommes ici avec Léonie, jeune femme blasée, qui se laisse porter sans se poser trop de questions. Elle travaille au McDo la journée, et pendant la soirée, elle fait du baby-sitting auprès d'Eulalie. Angela, son amour de jeunesse, ne quitte pas ses pensées. Cela va faire dix ans qu'elles ne se sont pas revues et elles s'étaient faites une promesse qu'il est maintenant temps d'honorer.
L'auteure nous livre ici un récit fort, sur le désir sous toutes ses formes et ses ravages. Au travers du portrait de plusieurs femmes, elle dissèque les émotions et les livre au lecteur dans sa version la plus brute. J'ai beaucoup aimé ce roman, que j'ai trouvé très original, prenant et fort.
Pourtant, au début, j'étais très dubitative. Je ne comprenais pas où l'auteure voulait en venir, et où elle voulait m'emmener. le tout reste très flou durant les premières pages. Mais une fois le décor planté, les personnages intégrés, il m'a été très compliqué de lâcher ce roman. J'ai été totalement prise dans ce récit.
Le schéma narratif est très intéressant, puisque l'auteure alterne le point de vue de chaque personnage au fil de courts chapitres très rythmés. Je ne me suis pas ennuyée un seul instant.
L'intrigue est forte et parfois bouleversante à bien des égards. Les personnages sont très travaillés, bien nuancés. La plume est addictive. Pour ma part, c'est un excellent moment de lecture.
Au travers du portrait de femmes fortes, l'auteure a su tisser une intrigue très forte, et emplie d'originalité. Il s'agit du premier roman d'Albane Linÿer et c'est une véritable réussite.
Lien : https://mavoixauchapitre.hom..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
Hiromichi
  15 mars 2020
Léonie, 27 ans, se fiche de la vie, de ce qui l'entoure, des gens. Elle cumule un job au McDo et un rôle de baby-sitter pour la petite Eulalie, une gamine plutôt silencieuse et pas chiante. Léonie aurait pu avoir une belle vie si elle y avait mis du sien, mais elle a préféré sombrer, elle n'aime pas les efforts et pour l'instant, son seul objectif est d'attendre. Autour d'elle, il y a Lore une collègue du fastfood, elle est folle de Léonie, de sa bouche sur son corps, de son attention sur elle, elle a peur que la jeune femme disparaisse. Il y a aussi Cassandre, une belle femme magnétique qui connaît bien Léonie et son besoin de séduire.
Léonie ne peut plus attendre passivement de retrouver l'amour de sa vie, elle doit aller dans le sud la rejoindre. Ses plans sont d'ailleurs précipités, car la mère d'Eulalie disparaît la laissant sous sa responsabilité. Léonie est recherchée par la police pour ce qu'il considère être un enlèvement, et elle est surtout recherchée par une femme qui veut se venger d'elle.
À chaque chapitre on virevolte entre les personnages, entre de nombreuses femmes (ou hommes, mais cela est beaucoup plus réduit) qui sont dans l'entourage de Léonie. Chaque point de vue apporte sa pierre à l'édifice de sa vie, de son histoire, mais raconte aussi leur histoire à chacun. Albane Linÿer nous narre des histoires avec des mots bruts, Léonie, Angela, Viviane, Lore et toutes les femmes qu'on croise ont des corps, des bouches, un souffle qui s'expriment. le sexe et l'amour sont présents entre elles toutes, ils changent selon le partenaire, les sentiments et la manière de les consumer.
J'ai des idées pour détruire ton ego est un roman également curieux, le style fait qu'on s'embarque assez facilement dans ce roman. On est curieux des retrouvailles, mais surtout du road trip, de la course-poursuite entre les deux fugitives et la policière vengeresse. On s'amuse des coïncidences, des changements de plans de Léonie qui trimbale Eulalie. On est surpris par les différentes rencontres qu'elles font, mais aussi par les évolutions qui s'opèrent peu à peu sur notre héroïne dépravée.
On ne sait pas vraiment où nous amène le roman, la conclusion ne paraît pas être celle que Léonie espère. La jeune femme paraît naïve de croire à ces charmantes retrouvailles. Jusqu'au bout, on dévore les pages pour connaître et découvrir le point final. Nous avons entre les mains un premier roman addictif avec des personnages inhabituels, plus destructeurs, manipulateurs, qui ne vivent que pour leur objectif ou leur propre plaisir.
Le texte d'Albane Linÿer ne sera peut-être pas accessible à tous, mais c'est un premier roman réussi. Une fois débuté, il se lit avec fluidité, on suit cette aventure avec intérêt et curiosité.
Lien : http://onirik.net/J-ai-des-i..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
audreylectures
  15 octobre 2019
Un style concis et moderne, des personnages féminins pittoresques et pour la plupart lesbiens, un ton cru à la Virginie Despentes, un road-trip urbain original, une dénonciation ironique de la précarité, ces ingrédients vous donnent l'eau à la bouche ? Alors foncez !
Alors que Léonie, jeune femme de 27 ans peu ambitieuse, arrive chez la jeune Eulalie pour la garder, elle découvre que la mère de l'enfant s'est suicidée.
La baby-sitter, un peu paumée, décide de l'embarquer avec elle pour le sud de la France, où l'attend depuis 10 ans le coup de foudre de sa jeunesse.
Sans se soucier des conséquences, la voici en cavale.
J'ai aimé l'originalité de l'intrigue et son absurdité, les personnages aussi détestables qu'attachants, les chapitres courts, le style de l'auteure.
J'ai moins aimé la vulgarité omniprésente ( scènes de sexe à chaque chapitre ou presque ).
Un livre féministe et dans l'air du temps.
Commenter  J’apprécie          30
collectifpolar
  06 octobre 2020
La quatrième de couverture était alléchante et le sujet intéressant. Je n'ai pas résisté, j'ai acheté « J'ai des idées pour détruire ton ego » qui a malheureusement rejoint ma très grande Pile à lire et j'ai mis un an a l'en sortir. Il était temps car j'ai découvert en le lisant un drôle, désopilant et étrange premier roman.
Léonie, 27 ans, a le flegme pragmatique. Elle travaille chez McDo pendant la journée, garde la petite Eulalie le soir et se laisse porter par la vie. C'est souvent l'image d'Angela qui lui vient quand elle ferme les yeux et se laisse aller à une douce rêverie ou à des fantasmes plus crus - car Léonie a souvent la dalle. le jour où la mère de la petite disparait, elle se retrouve avec Eulalie sur les bras, elle met les voiles, direction le sud de la France où, croit-elle, Angela, se languit depuis dix ans... Va s'en suivre une course poursuite, la police va rechercher Léonie accusée d'enlèvement. Et son périple va prendre des allures de fuite en avant.
« J'ai des idées pour détruire ton ego » est ce que j'appellerai un roman choral. On y rencontre des personnages extravagants, hauts en couleur. Tous tournent autour de Léonie et chacun apporte sa pierre à l'édifice de ce road-movie à l'allure de polar. le chapitre d'Eulalie est bluffant.
On va suivre Léonie dans son délire, ses désirs aussi. D'ailleurs le désir est aussi au coeur de ce premier roman. C'est ici souvent le plaisir qui impulse les actions et les réactions de nos protagonistes. Ils sont souvent égoïstes, narcissiques voire manipulateurs ou encore exclusifs.
Léonie nous entraîne avec elle dans son errance, on va la suivre totalement en apnée. On va y découvrir des désirs inassouvis, des rancoeurs tenaces et des passions destructrices. On va vivre ce roman au rythme imposé par la fuite en avant de Léonie. Une belle découverte.
Bien construit, bien écrit voici un premier roman qui sort de l'ordinaire. Laissez vous tenter

Lien : https://collectifpolar.com/
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (5) Ajouter une citation
croquemiettecroquemiette   29 août 2019
Coup d’œil à son portable ; elle allume une cigarette ; elle est en retard. Léonie se dit qu'elle pourrait enseigner à la gamine deux-trois trucs pour ne pas tomber amoureuse. Après avoir testé elle ne recommande pas. Pour elle, c'est trop tard, mais les générations à venir devraient être prudentes. Les enfants, aimez-vous vous-même, ça devrait vous occuper pendant un moment. Il est près de sept heures. A contrecœur, Léonie écrase sa cigarette pour aller sauver le monde.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
LucilliusLucillius   26 mars 2020
Le genre de mec qui doit batailler dur pour pouvoir baiser. En qualité d'ex-moche, elle n'a aucune pitié pour le laisser-aller.
Commenter  J’apprécie          80
LucilliusLucillius   25 mars 2020
Ce qui donne envie, est-ce le regard, des cheveux clairs, un grain de beauté bien placé ? Elle voudrait se souvenir des épiphanies, connaître l'intimité, même par procuration. Inspirer.
Commenter  J’apprécie          40
LucilliusLucillius   26 mars 2020
Le premier shoot de cruauté avait été addictif. La complicité qui naît du crime et le désespoir bien visible; deux ingrédients pour créer un souvenir de qualité.
Commenter  J’apprécie          20
mailys_babeliomailys_babelio   11 juillet 2019
Eulalie, sept ans, brandit une paire de ciseaux plus longs que sa main. Les doigts bruns se perdent dans des poignées trop grandes, outil trop lourd. Les lames claquent près de sa joue. La baby-sitter, en proie à une violente gueule de bois, regarde ailleurs.
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Albane Linÿer (9) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Albane Linÿer
Christine de la librairie Violette & Co nous parle de "J'ai des idées pour détruire ton ego" d'Albane Linÿer.
~~~
Léonie, 27 ans, a le flegme pragmatique. Elle travaille chez McDo pendant la journée, garde la petite Eulalie le soir et se laisse porter par la vie. C'est souvent l'image d'Angela qui lui vient quand elle ferme les yeux et se laisse aller à une douce rêverie ou à des fantasmes plus crus – car Léonie a souvent la dalle. le jour où elle se retrouve avec Eulalie sur les bras, elle met les voiles, direction le sud de la France où, croit-elle, Angela, se languit depuis dix ans… Avec "J'ai des idées pour détruire ton ego", Albane Linÿer nous offre un premier roman troublant sur le désir et ses limites. Quand la colère et la vengeance se substituent à l'amour, ne restent plus que les idées pour détruire l'ego de l'autre et la fuite en avant pour oublier.
+ Lire la suite
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox




Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
4139 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre