AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2375743156
Éditeur : MxM Bookmark (23/08/2017)

Note moyenne : 4.53/5 (sur 18 notes)
Résumé :
En déchirant par mégarde un vieux livre d'images, Kat est téléportée dans le monde de Cendrillon, où elle incarne Katriona, l'une des hideuses belles-s?urs ! En tant que jeune fille de noble lignage, sa vie change du tout au tout et elle doit apprendre à survivre aux lois de ce nouvel environnement, à commencer l'épreuve de passer les portes avec une robe à arçeaux... Pour revenir chez elle, elle va devoir compléter l'histoire, jusqu'à ce qu'ils soient heureux et ai... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (17) Voir plus Ajouter une critique
Paroledunelivrophage
  30 août 2017
Les contes et légendes. Qui ne les aime pas ? Ils ont bercé notre enfance Blanche neige et les sept nains, la belle au bois dormant, la petite sirène, cendrillon... Ils sont même passé au cinéma. Mais qui peut me dire qu'il en a vécu un en vrai. Il faut dire que parfois, et je dis bien parfois, la vie peut être un vrai conte de fée, mais malheureusement pas pour tous. Alors pour cette fois, ceux qui n'aime pas ce genre, passer votre chemin, car aujourd'hui on plonge dans un conte revisité. Comme vous le savez en général, ce sont les quatrièmes de couverture qui nous attire. Il faut comprendre par-là que les résumés sont toujours plus attractifs qu'autre chose. Néanmoins, chose de plus en plus courante, les couvertures sont tellement belles que l'on ne peut pas se permettre de dire non à un livre. Alors quand après un mois à mettre sur le site tous les livres que je viens d'avoir et que je suis tombée sur ce livre, je ne vous dis pas à quel point j'avais envie de le posséder au plus vite. Je dois dire pour ma défense que la couverture de ce livre brille tellement de mille feux que j'ai eu l'impression de posséder une de ces magnifiques pierres précieuses. Mais vous connaissant chers abonnés, vous devez certainement vous demander, mais de quel livre parle Parole de Livrophage ?
La réponse est simple, je vous parle d'un conte revisité. Et bien entendu, pas n'importe lequel celui de Cendrillon. Alors pour éviter de vous poser plus de question encore, découvrons ensemble le synopsis de ce nouveau petit bijoux livresque. En déchirant par mégarde un vieux livre d'images, Kat est téléportée dans le monde de Cendrillon, où elle incarne Katriona, l'une des hideuses belles-soeurs ! En tant que jeune fille de noble lignage, sa vie change du tout au tout et elle doit apprendre à survivre aux lois de ce nouvel environnement, à commencer l'épreuve de passer les portes avec une robe à arceaux ... Pour revenir chez elle, elle va devoir compléter l'histoire, jusqu'à ce qu'ils soient heureux et aient beaucoup d'enfants. Mais les obstacles sont de taille : l'autre belle-soeur est belle à s'en damner, la marraine la bonne fée est aux abonnées absentes et le prince - carrément canon, soit dit en passant - déteste les bals. Dans de telles conditions, arrivera-t-elle seulement à rentrer chez elle... ?
Eh bien ! me direz-vous cela a l'air prometteur. C'est pour cela que j'ai l'intention de vous en dévoiler un peu plus sur ce livre avec pour commencer les personnages.
Kat, Katherine ou Katriona est une jeune fille de dix-sept an qui vit avec sa soeur Peige et sa mère. Au moment où elle est propulsée dans le conte de Cendrillon elle va prendre le rôle d'une des demi-soeurs mais elle va vite se rendre compte que de nombreux points sont différents par rapport au célèbre conte qu'elle connait. C'est une jeune fille banale, maladroite, assez transparente et qui devient complètement mutique dès qu'un beau garçon s'approche d'elle il faut dire qu'elle est très timide et réservée. Son unique refuge, et cela depuis très longtemps est la lecture. Mais attention, pas n'importe quelle lecture. Les contes de son enfance et qu'elle relis chaque fois qu'elle le peut car cela lui permet de s'évader de sa vie. Par ailleurs elle ne cesse d'en racheter d'autre car comme nous, Kat est une lectrice compulsive. de plus elle s'identifie souvent à Jo, l'une des quatre filles du Dr March avec ses grandes jambes et ses nombreuses taches de rousseurs qu'elle considère comme étant un handicap vu qu'elle ne ressemble en rien à sa petite soeur véritable beauté Latina. Mais contrairement à ce que l'on pourrait croire au premiers abords, Kat n'a pas la langue dans sa poche après son immersion dans le conte. Et vu qu'elle a oublié que la vraie vie et l'irréel sont deux faces totalement différentes, elle oublie que dans sa nouvelle époque il vaudrait mieux qu'elle se taise ce qui fait qu'elle a autant de mal à s'intégrer dans sa nouvelle "vie". En outre, elle possède énormément de convictions, et elle va même se battre pour ce en quoi elle croit et mettre tout son coeur dans la résolution de son affaire pour pouvoir retourner dans son monde. Et pour arriver à faire cela, il a fallu qu'elle s'arme de beaucoup de courage et de détermination. Car faire en sorte que le prince et Cendrillon soient ensemble afin de pouvoir rentrer chez elle ne sera pas chose facile.
Le prince Edward est un beau jeune homme, qui déteste les mondanités. Et malheureusement pour lui, de par son titre, il fait tourner les têtes de toutes les jeunes filles. Ses manières de grande noblesses, douce, tendres et attentionnées font de lui un être tout mignon. Ce petit chou est réfléchi et adore le jardinage qui est sa plus grande passion. Bref il est totalement à l'opposé des princes charmants que l'on connaît. Mais ce qui est touchant, c'est le fait qu'il est à l'écoute de ses sujets. La preuve est qu'il prend en compte le fait que Kat lui remonte les bretelles par rapport aux enfants qui travaillent jusqu'à pas d'heure, dans des conditions sordides et qu'il est prêt à faire passer une loi au parlement pour améliorer les conditions de vie de nos chérubins. On voie bien que c'est un être à l'écoute de son peuple, et qu'il est prêt à tout pour protéger ceux dont il a la charge.
Elle, est une jeune fille, qui travaille pour la famille de Kat dans le conte. Elle, est une jeune fille douce, attentionné, responsable, belle, proche de sa famille et travailleuse. Néanmoins sachant que c'est Elle la fameuse Cendrillon, il est étonnant qu'elle ne soit pas la belle-soeur de Kat. Cependant, au fil de la lecture, on découvre peu à peu que derrière l'histoire de cette charmante jeune fille, se cache un lourd secret. Et pas des moindre. Elle serait la fille légitime du beau-père de Kat, mais dont la mère de cette dernière tenta de tuer lorsqu'elle était un bébé afin de spolier son héritage. Mais même si la vérité éclate au grand jour, l'histoire ne se fini quand même pas. Pour notre plus grande joie.
Henri, est le cousin d'Edward. C'est un jeune homme dont la passion première est la médecine. Il est charmant, et j'aime la manière dont il couvre son cousin pour que ce dernier puisse voir Kat. Mais ce qui m'a le plus plut chez lui, fut le fait qu'il est humble et va même jusqu'à tomber amoureux de notre belle Elle. Il est même prêt à lui offrir un travail quand cette dernière perd son emploi, et plus encore il s'occupe du petit frère d'Elle quand ce dernier est mourant. J'ai vraiment aimé ce personnage au grand coeur.
Bianca, la soeur magnifique de Kat dans le conte, est une vraie peste. Il est vrai qu'elle a tout pour plaire, jolie comme un coeur, gracieuse, s'habille très bien, charmant sourire, etc… Néanmoins son coeur est plus sec que le désert du Sahara. Car en réalité, c'est une hypocrite, une arriviste, mesquine, prête à tout pour obtenir les faveurs d'Edward. Elle est odieuse.
Et puis il y a Madame Bradshaw est aussi odieuse que sa fille Bianca. En fait elles sont toutes deux identique. Même manière, même beauté glacée, même coeur sec, même … tout. Et le pire c'est qu'elle n'aime même pas Bianca. Et elle le montre ouvertement. J'en suis choqué de voir comment elle se la joue sur sa préférence.
Bref comme vous pouvez le constater, il y a de nombreux personnages, et chacun joue son rôle à la perfection dans cette histoire. Mais ils ne sont pas les seuls. D'autres vont et vienne à travers tout le livre et selon leur degré d'implication, ils vous amuseront sans équivoque.
Maintenant passons au point suivant, celui qui nous permet d'approfondir plus profondément le roman. Je parle bien sûr de la plume de l'auteur, la romance entre les personnages et pour finir l'intrigue du livre.
Pour commencer, la plume d'Aya Ling est très fluide avec une touche de légèreté. Les pages ne se lisent plus, mais se dévorent. Et puis l'univers mis en place par l'auteur est époustouflant. On a un monde moderne, et d'un coup on passe à celui du XIXème siècle. On sent bien la différence entre ces deux époques et on remarque que l'auteur y a mis tout son coeur. La lecture est bien rythmée, on a des rebondissements, des retournements de situation, de l'action, mais aussi des personnages fort attachants. Mais ce n'est pas tout, pour ma part si j'ai aimé cette histoire, c'est parce que c'est un conte revisité. Avec la marraine fée manquante, un prince charmant qui prend soin de son peuple, un gobelin fantôme, un livre enchanté par une malédiction, une monarchie pas si monarchique, un parlement, etc, etc. C'est vraiment magique.
Par contre là où j'ai eu envie de me cogner la tête contre les murs et cela a plusieurs reprises, ce sont les fameuses rencontres entre Edward et Kat. Imaginez-vous, une jeune fille qui vie au XXIème siècle, qui se trouve propulsée au XIXème, qui voie la mère de sa bonne malade, et des enfants obligé de travaillée près de douze heures par jours voir plus au lieu d'aller à l'école, critique la monarchie du pays, hors que le prince et son cousin le duc son à ses coté, c'est plutôt risible. Et comme elle ne laisse pas le jeune homme se présenter elle va même lui tenir rigueur du fait qu'elle rate sa présentation à la reine juste parce qu'elle le voie. Je me suis amusée de cela. Mais cependant, leurs rencontres les rapprochent tous les deux un peu plus l'un de l'autre. Ils se découvrent, se cherchent, s'apprivoisent. A de nombreuses reprises, j'ai vu en eux un couple appartenant à notre époque qui veulent sortir ensemble. Ce qui m'a le plus touchée dans cette histoire, c'est quand Kat dit toute la vérité au jeune prince, et que ce dernier ne cherche pas à la faire passer pour folle. Bien au contraire. Il l'a croie, et va même accepter de faire ce que Kat lui a demandé, même si cela signifie lui briser le coeur. J'en ai eu mal. Mais tout fini bien puisque ‘'ils furent heureux et eurent de nombreux enfants'' ou presque.
Enfin on arrive à l'intrigue qui tourne essentiellement autour de ‘'mais comme je fais pour rentrer chez moi dans ma bonne vielle petite vie ?'' Effectivement dès l'instant où après s'être fait humilié devant Gabriel, le nouveau beau gosse du lycée, Kat se rend dans le grenier pour trier ses contes d'enfants. Elle tombe ainsi sur sa magnifique édition de Cendrillon et, en tournant les pages, elle le détruit entièrement involontairement, avant de dégringoler les escaliers en descendant du grenier. Là déjà je dis chapeau. On pourrait croire que la jeune fille va se réveiller sur un bon vieux lit d'hôpital, mais non. Car en se réveillant, Kat ne reconnaît rien de son environnement et, après quelques rencontres, elle comprend très vite qu'elle a été propulsée en plein dans le monde Cendrillon. Enfin plutôt qu'après que tous croient qu'elle ait perdu la tête et qu'un gobelin fantôme vienne lui éclaircir les idées. Oui c'est plutôt marrant de ce côté, et je ne pense pas que cela me ferait rire autant si j'étais à sa place. Surtout que logiquement elle devrait se retrouver dans le corps de la belle Cendrillon. Mais manque de chance, elle est devenue en fait l'une des vilaines belles-soeurs, tout cela uniquement parce qu'elle n'est pas assez jolie comme lui fait remarquer l'envoyé du roi Gobelin. du coup, elle reconnaît en Elle, l'une des servantes, la très charmante Cendrillon. Mais alors pourquoi n'est-elle pas sa belle-soeur ? Pour le coup, Kat reste sur le cul. Elle va alors faire en sorte de faire des recherches sur la jeune fille et amenée cette dernière à épouser le prince après qu'ils se soient rencontrer la première fois lors du grand bal, afin de briser la malédiction. Malheureusement pour elle, c'est un sacré coup du sort qui lui tombe dessus. Rien ne se passe comme prévu. Effectivement Elle n'est pas sa belle-soeur, même si après recherche on découvre qu'elle est exactement cela. Bianca sa soeur est odieuse avec elle et loin d'être moche comme un pou, elle est belle comme un coeur. La marraine la bonne fée est aux abonnés absents. Mais surtout le prince tombe éperdument amoureux de Kat. Alors même si c'est pour la bonne cause c'est sûr qu'il faudra faire tout ce qu'il faudra pour rentrer et même si cela signifier briser son coeur. Par conséquent, l'intrigue selon moi est très bien menée. Aya Ling a su choisir les mots et mettre les actions, réactions bout à bout, sans que cela fasse fouillis. On voie bien que l'histoire suit son cours, sans qu'aucun barrage ne vienne faire obstacle au récit.
En conclusion, j'ai adoré ce livre. Je ne regrette pas d'avoir choisi ce livre juste par la merveilleuse couverture. L'histoire se laisse lire facilement. Et depuis que j'ai lu la réécriture des contes des mille et une nuit, j'adore chercher des conte réécrit. En plus c'est toujours très original de lire ce nouveau genre. de plus un gros point positif pour ce nouveau Cendrillon, c'est les nombreuses références culturelles des livres contemporains que l'auteur à incruster dans le récit. Comme le fameux Darcy d'Orgueil et préjugés, et bien d'autres encore. Sans compter que c'est une très belle romance qui pourrait bien plaire à tous ceux qui aime lire, aussi bien petits que grands. Et puis, les descriptions des rues, de la monarchie, des maisons, les industries, tout cela fait type Angleterre du monde de Jane Austen. C'est comme si l'auteur adore cette auteure. Bref, c'est dès les premières pages que je me suis plongée dans cette nouvelle aventure magique, et j'ai passé d'excellant moments avec nos deux tourtereaux. Et même si j'ai adoré ce nouveau livre et ces nouveaux personnages, je dois leur dire au revoir et vous dire à la prochaine pour une nouvelle chronique. En attendant j'espère que la suite sortira au plus vite.
Lien : http://le-petit-univers-litt..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
sld09
  25 mai 2018
J'ai fini par jeter l'éponge au deux tiers du roman. J'ai pourtant essayé de m'accrocher : les avis sur Internet étaient unanimement positifs, mais l'histoire de Kat au pays de Cendrillon m'ennuyait trop pour que je persévère davantage.
L'idée de départ me plaisait beaucoup et paraissait offrir de belles possibilités, mais finalement je n'ai pas réussi à entrer dans l'histoire, mon attention sans cesse retenue par ce qui me dérangeait dans le roman, à commencer par la traduction qui est souvent maladroite ce qui empêche de s'immerger dans le récit.
De plus, l'intrigue s'éloigne beaucoup du conte original et de façon pas très crédible à mon avis. La jeune fille projetée dans le conte s'adapte un peu trop facilement à son nouvel environnement (même si elle se plaint beaucoup) et elle ne semble pas vraiment s'inquiéter de son retour chez elle. Plutôt que de faire le maximum pour retrouver le monde réel, elle se lance dans un combat social en s'attaquant au travail des enfants exploités par les industriels dans leurs usines (un sujet passionnant en soi, mais pas forcément à sa place ici et surtout traité de manière assez caricaturale).
Une lecture décevante donc car ni le fond, ni la forme ne sont convaincants...
Lien : http://lecturesdestephanie.b..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          150
Carole94p
  11 mai 2018
La première fois que j'ai vu la couverture du premier tome des Contes Inachevés, je suis tombée sous le charme et j'avais très envie de découvrir cette série. Alors forcément, quand j'ai lu le résumé et appris qu'il s'agissait d'une revisite du conte de Cendrillon et que l'auteure serait présente à Livre Paris, il fallait absolument que j'achète cette série, chose que j'ai faite lors du salon.

Pourtant, depuis, les deux premiers tomes étaient dans ma PAL, m'attendant bien sagement et me faisant de l'oeil. Lorsque ma pile à lire prioritaire est arrivée à zéro, j'ai sauté sur l'occasion pour me lancer dans Les contes inachevés.

Avant même de vous en dire plus, je tiens à souligner à quel point la série des contes inachevés est addictive et captive vraiment le lecteur. A tel point, que je me suis enchaînée les deux premiers tomes en moins de 24h. Ce n'était pas arrivé depuis pas mal de temps.

J'ai donc commencé ma lecture sans m'attendre à autant aimer et j'ai très vite compris que cette lecture allait être LA lecture du mois. le style de l'auteure, Aya Ling m'a vraiment emporté avec elle. J'avais l'impression d'avoir toujours connu sa plume et de retrouver l'un de mes auteurs favoris, c'est dire si Les contes inachevés m'a plu.

Pour le pitch de l'histoire, nous suivons Kat, jeune fille de notre époque qui en faisant du tri dans les livres de son grenier, abîme par accident un livre. Mais ce livre n'est pas comme les autres, car la voilà propulsée dans le conte de Cendrillon. Kat ne s'attendait certainement pas à atterrir là-bas et encore moins être l'une des belles-soeurs de Cendrillon. Pour pouvoir retourner dans son monde, elle doit aider Cendrillon à rencontrer et épouser le Prince. Mais rien n'est moins sûr.

Parlons maintenant personnages. Kat est une héroïne que j'ai de suite adoré. Timide, la tête sur les épaules et surtout hyper attachante, je me suis de suite attachée à elle et aussi identifiée. Elle ne fait pas partie de ces héroïnes qui se laissent porter par l'histoire et dont la naïveté prend le pas sur le reste. Elle est loyale, courageuse et garde en tête sa mission. Kat m'a beaucoup fait penser à la Cendrillonde l'adoption cinématographique avec Drew Barrymore. Elle est prête à tout pour venir en aide aux autres et se montre d'une gentillesse et d'une bonté sans limites. Fini le côté pimbêche superficielle que l'on connait tous, ici, la belle-soeur de Cendrillon est un exemple à suivre.
Côté masculin, le Prince, alias M. Darcy, plus connu sous le nom de Edward saura charmer toutes les lectrices comme moi je l'ai été. Il est doux, attentionné et vraiment attentif aux moindres problèmes que rencontre ses citoyens. Il n'est clairement pas là pour être un figurant dans l'histoire.

Alors forcément, quand on accroche autant à l'héroïne principale, l'histoire ne peut que nous captiver encore plus. Car c'est maintenant que je vais vous parler de cet univers si particulier et si bien construit.

Vous vous dîtes sans doute, une revisite de conte c'est loin d'être original. Mais vous vous trompez. Bien sur, nombreux seront les personnes qui le compareront aux Chroniques Lunaires de Marissa Meyer. Eh bien figurez-vous, qu'ayant lu les deux, je n'ai clairement pas eu l'impression de lire le même roman, aucune similitude entre les deux séries et surtout, j'ai préféré Les contes inachevés aux Chroniques Lunaires.

L'univers d'Aya Ling prend le pas sur le conte tout en laissant les quelques éléments forts du conte original. J'ai d'abord adoré ce bon dans le passé à une autre époque. Les décors, les coutumes, et tout ce qui va avec. Ici, on nous montre le bon côté de la royauté mais aussi ce qui n'allait pas, comme l'égalité homme/femme ou le travail des enfants. J'ai été émerveillé par le côté bal, robes de princesse et tout ce qui suit. Au fil des pages, je découvrais en même temps que Kat ce qu'une Lady se doit de faire ou non.

L'intrigue des contes inachevés m'a elle aussi tenu en haleine du début à la fin. Kat, qui se retrouve dans le corps de la vilaine belle-soeur n'a pas le beau rôle. Pourtant, elle va tout faire pour aider Cendrillon à s'affranchir de la méchante belle-mère mais aussi de sa soeur, Bianca. Comment faire pour que Cendrillon aille au bal organisé par le Prince. Comment trouver la marraine de Cendrillon, qui ne semble pas être là. Enfin, comment faire lorsque les sentiments de Kat pour le beau Prince semblent réciproques. Mais la fin du conte est inévitable, Cendrillon doit finir avec le Prince pour que Kat retourne dans son monde...

Les rebondissements sont nombreux et les révélations finales sont hallucinantes. A tel point que je me suis jetée directement sur le second tome qui m'attendait, fort heureusement. Honnêtement, encore maintenant je suis tentée de relire à nouveau les deux premiers tomes. J'ai l'impression que cette série m'a retourné le cerveau et m'accapare totalement.
Alors voila, si j'ai un conseil à vous donner, c'est de foncer. Il faut absolument découvrir Les contes inachevés qui vous emporte à une autre époque et m'a fait rêver tout en me captivant du début à la fin. Une chose est sûre, je n'ai pas fini de vous en parler. Je délibère encore avec moi même de savoir si je tranche vers le coup de coeur total (mais il mérité aisément 5 étoiles!).

Lien : http://www.my-bo0ks.com/2018..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Clemocien
  28 août 2018
Vilaine belle-soeur est le premier livre des éditions MxM Bookmark que je lis. Plusieurs parutions de cette ME me tentent beaucoup mais j'avais décidé de découvrir Aya Ling car elle était présente à Livre Paris 2018 ; si je n'ai finalement pas pu la voir et que j'ai découvert le premier tome des contes inachevés un peu sur le tard, je ne regrette pas d'avoir tenté l'aventure car j'ai beaucoup beaucoup aimé ma lecture.
Si l'affaire était plutôt mal engagée (ambiance lycée avec une jeune-fille ultra timide qui n'arrive pas à aligner deux mots face à un garçon, une reine du lycée qui semble un peu stéréotypée, la jeune-fille timide qui rentre dans le nouvel élève super sexy…) à partir du moment où Kat se retrouve propulsée dans le monde des contes (ce qui arrive relativement vite), j'ai complétement revu mon jugement. On se trouve dans une toute autre ambiance, dans un conte connu (Cendrillon), où rien ne se déroule comme on l'attend.
Aya Ling prend totalement possession de cette histoire archi-connue et nous concocte un univers parallèle ultra original où la magie des trolls envoûte les livres et permet ce miracle : pour sortir du livre et retourner à sa vie normale, Kat devra rétablir le cours de l'histoire et offrir le spectacle qu'ils attendent au roi et à la reine des trolls. J'ai énormément apprécié le personnage de Kat dans ce royaume ; qui tâtonne pour comprendre ce qui lui arrive, ne l'accepte pas et fini par se résigner. Elle prend petit à petit confiance en elle et tente par tous les moyens de rapprocher le prince de Cendrillon pour rétablir la fin heureuse. Mais le royaume d'Athelia n'a pas un univers de paillettes et de conte de fées, ici règne la compétition entre les jeunes-femmes qui recherchent le meilleur parti à qui s'unir, les hommes (et notamment les nouveaux riches) cherchent à acquérir toujours plus de richesses et de pouvoir au détriment des plus faibles, la famille royale est soumise à l'approbation du parlement pour voter des lois et la marraine fée est introuvable. Pour Kat, jeune-fille de notre temps, ce qu'elle découvre est inadmissible : la condition de la femme, le traitement des serviteurs ou encore le travail des enfants. J'ai trouvé certaines situations cocasses, plus d'une scène m'a arraché un sourire et surtout, j'ai fébrilement attendu de voir comment Kat allait se dépêtrer de ce casse-tête alors qu'à chaque fois qu'elle rencontrait le prince Edward leur attraction devenait plus évidente.
Pour autant, tout le récit ne tourne pas autour de Kat et Edward puisque Kat reste plutôt indépendante ; elle crée quelques liens d'amitié et se démène pour faire changer les choses pour ces personnes à qui elle s'attache, tout en sachant qu'elle ne restera pas. le fait d'être dans un monde « imaginaire » et d'avoir un impératif à tenir pour rejoindre sa famille la pousse à se dépasser et ne pas tenir compte du regard des autres ; Kat s'accomplit à travers cette mission, même s'il est possible qu'elle y laisse quelques plumes. J'ai beaucoup aimé les personnages secondaires également : Elle (Cendrillon) qui ignore tout de ses origines, Mme Gregory, le Duc Henry (cousin du prince) et surtout Poppy cette jeune campagnarde qui a le coeur sur la main et devient la seule vraie amie de Kat dans cet univers de compétition. Bianca (l'autre belle-soeur de Cendrillon) et sa mère sont également parfaites dans leurs rôles, on les trouve telles qu'on les attendait et cela ne parait, en conséquence, pas exagéré. Quant au prince Edward, je l'ai gardé pour la fin, mais je suis également tombée sous son charme ; ce jeune-homme qui a tout mais qui reste pourtant près du peuple, cherche à améliorer sa condition, jardine, fuit les mondanités… Ce jeune-homme simple et très cultivé, au charme ravageur. Mr Darcy comme le nomme Kat dans un premier temps.
Ceci est le dernier élément que j'ai beaucoup apprécié : les références littéraires (le portoloin notamment) et autres de notre temps dans ce monde qui ne le connais pas, cela crée un espèce de décalage rigolo et permet en même temps au lecteur de rester ancré dans la « réalité ».
J'ai donc adoré ma lecture mais ai été un peu refroidie par la fin fin, car si la fin du conte (entièrement réinventé par Aya Ling) m'a totalement satisfaite, ce n'est pas le cas de ce qui arrive après… mais c'est une autre histoire ! Il est fort probablement que je découvre Il était deux fois (la suite), même si j'appréhende un peu ce que je vais y trouver et que j'ai peur de ne pas autant apprécié que Vilaine belle-soeur…
Lien : https://sawisa.wixsite.com/y..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
LaFouineuse
  21 juillet 2018
Lorsque je me lance dans une réécriture de conte, j'ai toujours une certaine appréhension.. Je me demande toujours avant de commencer si je vais réussir à accrocher à l'histoire, tout en réussissant me sortir l'histoire initiale de la tête. Je ne sais pas vous, mais j'ai une espèce d'admiration pour ces auteures qui réussissent, avec une histoire déjà existante, à nous proposer quelque chose de différent.. Parfois, je suis totalement happée dans ma lecture, quelques fois je ressors totalement déçue.. Mais bon, comme ma Fée Mentor a eu un beau coup de coeur pour les 2 tomes déjà sortis, j'étais quand-même rassurée.
J'ai donc terminé ce roman hier et fin d'après-midi, et il est 22h40 et je suis encore sur mon petit nuage.. J'ai d'ailleurs du mal à trouver mes mots, je sais d'ors et déjà que je vais oublier plein de trucs.. mais heureusement, j'ai pris quelques notes hier soir, et surtout, j'ai passé toute ma matinée d'hier, et celle de ce matin, à raconter à ma voisine comment et pourquoi cette histoire est sublime !!
Pour commencer, il faut donc rappeler qu'il s'agit de la réécriture d'un conte, mais pas n'importe lequel : on parle de Cendrillon, pour moi le conte de fée par excellence, le tout premier que j'ai du regarder quand j'étais petite, alors autant vous dire que la barre était très haute..
Mais quand j'ai refermé ce livre, j'étais estomaquée, vraiment. L'auteure a réussi à prendre des éléments phares du conte de Cendrillon, tout en les amplifiants.. Je ne sais pas comment expliquer sans spoiler, du coup, je vais faire ma chronique en 2 parties.... ici, je vais dire en gros, pourquoi j'ai adoré, et ensuite, pour ceux et celles qui veulent mieux comprendre, j'expliquerais avec quelques détails..
Donc je disais.. ah oui !! L'auteure !! Quel talent et quelle imagination !!
Les personnages tout d'abord : Kat vit dans notre monde.. elle est maladroite et manque d'assurance.. Elle bégaye rien qu'à l'idée de parler au nouveau du lycée, elle se sent moins bien que sa soeur, et va se retrouver projetée, seule, à une époque où la femme n'a qu'un but ultime dans la vie : se marier avec un bon parti.
Elle va devoir tout faire pour se faire passer pour la Vilaine Belle-Soeur de Elle, la Cendrillon de cette version.. Rencontrer aussi le Prince, faire en sorte que le bal soit organisé, retrouver aussi la Fée.. Dit comme ça, on pourrait croire qu'on reprend juste le conte initial.. Et bien non, pas du tout.. et C'est là que j'ai été super agréablement surprise : tout ca, ce n'est que d'infimes petits détails dans tout ce roman.. En fait, plus j'avançais dans ma lecture, plus j'avais envie de contacter Disney pour leur dire: "hey, lisez ce bouquin, et tournez un film avec CETTE version de Cendrillon", car franchement, elle déménage !! et ce n'est rien de le dire...
Ici, nous avons aussi le Prince donc.. contrairement à la version d'origine, il n'est pas là pour faire de la figuration. C'est un super Book Boy Friend ! pourtant, la romance n'est franchement pas très présente, mais il est tellement attentionné et à l'écoute.. L'auteure a fait un travail de dingue, en prenant son temps pour nous le faire aimer un peu plus à chaque fois qu'il apparaissait.. Mais il n'y a pas que Kat et le prince.. on a aussi d'autres personnages, avec de vrais personnalités, et qui m'ont à la fois émue, attristée mais en même temps m'ont donné le sourire..
On a aussi Gobelin, bien sûr !! Lui il m'a fait rire a plusieurs reprise..
Arrivée vers la fin de ma lecture par contre, j'avoue j'avais peur. Lorsqu'un personnage fait un saut dans le temps, ou comme là, fait un saut dans un autre monde, je me demande toujours comment va être la fin, si l'auteure va réussir à cloturer l'intrigue finement, ou à l'arrache.. si je vais garder la magie de ma lecture jusqu'au bout, ou si d'un coup je ne vais plus du tout adhérer et terminer par une déception...
Et bien encore une fois, l'auteure m'a scotchée. Les derniers chapitres ont été au delà de mon espérance. Je me doutais de la fin, du tout dernier chapitre, mais je ne m'imaginais pas cette fin arriver de cette manière. C'était juste sublime ! Tout prenait sens !
En conclusion,
Lien : http://lafouinotheque.blogsp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (12) Voir plus Ajouter une citation
ParoledunelivrophageParoledunelivrophage   30 août 2017

— Et désormais, je vous déclare mari et femme.

Je relève les yeux et souris à Edward, qui se penche et retire mon voile blanc, puis m’embrasse. C’est un long baiser langoureux… Je ne veux pas qu’il prenne fin. Je glisse mes doigts dans ses cheveux et l’attire contre moi ; il entrelace ses mains dans mon dos et me serre contre lui. J’entends une femme de la noblesse faire une remarque désapprobatrice sur cette façon d’exposer notre passion effrénée en public.

Aucun de nous deux ne s’en inquiète. J’ignore cette sensation de vide dans mon ventre, déglutis et essaie de paraître aussi radieuse que je devrais l’être aujourd’hui, une mariée heureuse.

— Je t’aime.

Nous le disons en même temps. Il sourit ; je glousse. Les cloches de la chapelle retentissent.

Puis le monde se met à tourner, de plus en plus vite, comme si j’étais sur un carrousel lancé à toute allure. Dans mon esprit, j’entends la voix de Krev.

« Et ils vécurent heureux et eurent beaucoup d’enfants. »
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
ParoledunelivrophageParoledunelivrophage   30 août 2017

— Et désormais, je vous déclare mari et femme.

Je relève les yeux et souris à Edward, qui se penche et retire mon voile blanc, puis m’embrasse. C’est un long baiser langoureux… Je ne veux pas qu’il prenne fin. Je glisse mes doigts dans ses cheveux et l’attire contre moi ; il entrelace ses mains dans mon dos et me serre contre lui. J’entends une femme de la noblesse faire une remarque désapprobatrice sur cette façon d’exposer notre passion effrénée en public.

Aucun de nous deux ne s’en inquiète. J’ignore cette sensation de vide dans mon ventre, déglutis et essaie de paraître aussi radieuse que je devrais l’être aujourd’hui, une mariée heureuse.

— Je t’aime.

Nous le disons en même temps. Il sourit ; je glousse. Les cloches de la chapelle retentissent.

Puis le monde se met à tourner, de plus en plus vite, comme si j’étais sur un carrousel lancé à toute allure. Dans mon esprit, j’entends la voix de Krev.

« Et ils vécurent heureux et eurent beaucoup d’enfants. »
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
ClemocienClemocien   27 août 2018
-Vos pieds, dit-il en regardant mon gros orteil avec insistance. Ils saignent.
Mec, je marche depuis des heures avec ces talons, à cause de ton château tellement énorme que c'en est ridicule. Je me contente de lever les yeux au ciel.
-Bien sûr. Essayez donc de marcher avec ces talons depuis l'entrée du château, de rester debout pendant des heures à attendre la présentation, et on verra si vos pieds ne saignent pas.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
oceanedeepaoceanedeepa   12 mars 2018
Chaque fois qu’il me sourit, chaque fois qu’il me touche, chaque fois qu’il essaye de montrer qu’il tient à moi, mon coeur fond un peu plus. Je l’aime.
Commenter  J’apprécie          10
Melissa-MacyMelissa-Macy   16 octobre 2017
Même dans le Monde des Contes il existe des cliques. Bianca et Claire représentent le groupe des gens beaux et populaires, le groupe des aspirantes aimerait le devenir, et Poppy et moi, les geeks, se rassemblent en marge et lancent des commentaires sarcastiques mais inutiles.
Commenter  J’apprécie          00
autres livres classés : littérature taïwanaiseVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
3225 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre
.. ..