AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2923841158
Éditeur : Les Editions de La Pastèque (02/09/2013)

Note moyenne : 4.4/5 (sur 5 notes)
Résumé :
Ce quatrième tome contient d’autres macanudismes imprévisibles de monsieur Liniers. Entrez, et lisez.

Série phare de notre catalogue, Macanudo est à faire découvrir d’urgence à vos lecteurs si ce n’est pas déjà fait.

Véritable phénomène en Argentine, Liniers est le Quino, Georges Herriman, Charles Schulz, Bill Waterson et Patrick McDonnell du 21e siècle.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
delfinejuju
  14 août 2013
Cela fait longtemps que je connais et apprécie les strips de Liniers, très en vogue en Amérique Latine. Comme je n'avais jamais eu l'occasion de le lire en français et que Masse critique le proposait, j'ai sauté sur l'occasion de découvrir le quatrième tome de Macanudo.
C'est encore pour moi un mystère que le succès des comic strips de Liniers. Pas parce que c'est mauvais, ou ennuyeux, bien au contraire. Plutôt parce que l'étrange univers de cet auteur est l'exact contrepoint de la presse quotidienne latino-américaine. Comment des étranges lutins, un mystérieux homme en noir, des concepts philosophiques qui ressemblent visuellement à des monstres ou à des bactéries (au choix), un Picasso réinventé, ont pu réussir à s'imposer au milieu de "sérieux" articles politiques et scientifiques? J'ai du mal à le comprendre.Cependant, Il est publié tous les jours depuis 2002, et Liniers est devenu en Argentine une référence de la Bande-dessinée, au même titre que Quino.
Car l'humour de Liniers n'est pas politique, ni réaliste, il est métaphysique. Ses personnages insolites sont traversés par l'absurdité de la vie et du monde, ou plutôt, l'absurdité du monde les fait vivre. Au fil des strips, on rentre dans un univers rempli de petites choses, de vide, de situations quotidiennes qui peuvent nous sembler totalement inconsistantes face à la situation politique en Syrie ou les prochaines élections présidentielles au Venezuela. Pourtant, c'est bien notre société postmoderne qui est représentée dans ces dessins singuliers, tendrement ironiques. Une contradiction? Non, pas chez Liniers, qui se moque de nous et de lui-même sans aigreur avec une espèce d'amour pour l'être humain: un amour dépourvu d'illusions, d'idéaux, ancré dans la réalité.
On se promène dans ces strips avec la sensation que le sens de la vie se résume à des odeurs d'aneth, à des insectes qui se font écraser, à des personnages de BD en colère, à des pingouins et des chats pleins de troubles existentiels. Bref. Liniers partage avec nous tous ses amis imaginaires, tous ces êtres qui l'aident à exister et surmonter ses peurs. Pour apprécier, il faut donc le lire en profondeur: l'univers et la sensibilité de chaque petit personnage nous amènent à des sensations qu'on a souvent du mal à capter en ne lisant qu'un seul strip.
Un conseil: il vaut mieux commencer par le premier tome de Macanudo...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
pilyen
  03 août 2013
En ce début du 21ème siècle, le strip (la BD, pas l'effeuillage !) n'est plus un genre vraiment prisé.On ne trouve guère de quotidiens en France qui en publient dans leurs colonnes. Ailleurs, de part le monde, la tradition semble encore se perpétuer et quelques uns arrivent à nous parvenir sous forme d'albums via la plupart du temps des petites maisons d'édition.
C'est le cas de "Macanudo", d'origine argentine et qui fait les beaux jours du quotidien "La Nacion" depuis des années. Annoncé par les éditions de la Pastèque (d'origine québécoise) comme aussi fort que Mafalda et Peanuts réunis, "Macanudo" développe un univers assez singulier dans l'univers finalement assez formaté du strip. Très loin des canons habituels du genre, on ne trouvera pas ici de familles moyennes, d'enfants rêveurs, espiègles ou raisonneurs. Place à une galerie de personnages atypiques, originaux ou disparates. Des lutins aux chapeaux pointus, un nounours, un être mystérieux avec une cape et un chapeau claque, des monstres, Pablo Picasso, l'auteur lui-même, Z-25 le robot sensible,un chat, une olive, des décideurs américains, des manchots, ... cohabitent pour créer une ambiance très particulière entre poésie, absurde, humour tendre et jeux avec les codes de la bande dessinée.
Au début, je l'avoue, c'est un peu déroutant. Les gags ne sont pas tous évidents, surtout qu'un strip est censé se lire rapidement et que le rire nous sauter de suite à la gorge. Ici, quelquefois, la chute est juste belle ou poétique. Au fil des pages, le charme agit pourtant et au final, j'ai été séduit par tant de créativité bouillonnante. Cette oscillation entre franche rigolade qui peut tourner au cynique, énorme tendresse frisant la poésie et cases d'une beauté plastique incroyable possède un charme certain. Parfois, cela ressemble à des haïkus dessinés et tout de suite après à un jeu diaboliquement génial avec les codes du strip.
C'est profondément original et quand j'ai refermé l'album, j'ai tout de suite eu envie de le reprendre pour repartir dans cet univers qui nous fait oublier la réalité quelques instants. Une chose est certaine, IL ME FAUT à tout prix me procurer toutes affaires cessantes les trois précédents tomes de MACANUDO ! Il est rare de trouver en BD quelque chose d'aussi frais et ludique, doux et généreux, beau et sensible et de si formidablement inventif. Les argentins ont bon goût et pour moi, c'est mon premier coup de coeur de la rentrée !
Lien : http://sansconnivence.blogsp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          61
kanterror
  10 août 2013
Lu dans le cadre de Masse Critique.
Les éditions de la Pastèque ont pris l'excellente initiative de traduire cette nouvelle série de strip du dessinateur argentin Liniers. Ce sont près de 100 pages d'histoires farfelues et poétiques que l'on découvre de manière amusée et étonnée, tant on oscille entre le très anecdotique et superficiel (et où l'on pense parfois aux "Petits riens" de Lewis Trondheim et le strip existentiel (où l'on retrouve là le dessin plus proche du dessin d'illustration de journal - sachant que les strips viennent à la base du quotidien argentin La Nacion). Liniers a le talent de pondre en trois cases des bulles de poésie surréalistes, et utilise une galerie de personnage tous attachants. de la petite fille qui ne veut pas grandir trop vite, à l'excellent homme en noir mystérieux, des histoires peut être vécues par Picasso au quotidien des lutins (qui expliquent beaucoup de choses de notre quotidien à nous, les humains), c'est une BD à lire de 7 à 120 ans sans modération. Une parenthèse d'humanité et de légèreté dans nos journées de bipède à station verticale.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Citations et extraits (5) Ajouter une citation
editionslapastequeeditionslapasteque   09 juillet 2013
-Tu ne t'es toujours pas décidée? J'ai choisi un livre et je suis prêt.
-C'est que... je vais sûrement lire beaucoup de livres dans ma vie, mais ceux de mon enfance, je vais toujours m'en rappeler... La pression est forte.
Commenter  J’apprécie          51
M-PiM-Pi   12 novembre 2015
Crois-tu que l'on va un jour inventer une machine à explorer le temps?
Notre corps est une machine à explorer le temps. On te le donne tout neuf à la naissance... Et il te transporte pendant 70, 80, 90... 100 ans si tu as de la chance.
Nous sommes des machines à explorer le temps pendant un certain temps.
Commenter  J’apprécie          30
M-PiM-Pi   11 novembre 2015
On est jeune qu'une fois. Mais avec un petit effort, on peut faire en sorte que cela dure toute la vie.
Commenter  J’apprécie          20
M-PiM-Pi   11 novembre 2015
C'est moche de voir des grandes personnes qui vivent sans s'en rendre compte. Tu te rends compte?
Commenter  J’apprécie          10
M-PiM-Pi   11 novembre 2015
Un troupeau de brebis saucisses!!... Vite... Faites un voeu!
Commenter  J’apprécie          20
Lire un extrait
Videos de Liniers (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de  Liniers
Vidéo de Liniers
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Compléter les titres

Orgueil et ..., de Jane Austen ?

Modestie
Vantardise
Innocence
Préjugé

10 questions
15326 lecteurs ont répondu
Thèmes : humourCréer un quiz sur ce livre