AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782258074552
312 pages
Presses de la Cité (07/06/2012)
3.38/5   170 notes
Résumé :
Maximilian et Mario sont des jumeaux parfaits. Le premier est interné depuis six ans dans un hôpital psychiatrique. Quel crime a-t-il commis ? Nul ne le sait... Lorsque Mario lui annonce qu’il part séjourner seul dans leur maison de famille, Maximilian panique. Pourquoi ce voyage le bouleverse-t-il autant ? Il décide de s’échapper de l’hôpital...
Que lire après Le péché des angesVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (37) Voir plus Ajouter une critique
3,38

sur 170 notes
5
2 avis
4
9 avis
3
14 avis
2
7 avis
1
0 avis
Les trois lieux de prédilection de l'auteure se retrouvent ici: son pays natal, l'Allemagne, où vit une famille dysfonctionnelle, l'Angleterre, terre de retrouvailles d'un amour de jeunesse, et la France, plus spécialement la Provence, où le Mal s'exprimera...

L'analyse psychologique fine et le sens du suspense sont toujours présents mais si j'ai été tenue jusqu'au bout par l'intrigue, je reste très mitigée pour plusieurs raisons.

Tout d'abord, la gemmélité , même si elle fascine effectivement, est un thème assez rebattu dans les thrillers. Et j'ai trouvé qu'elle n'était pas traitée de façon originale dans cette histoire. Le Bien et le Mal dans deux corps qui n'en font qu'un, Mario et Maximilian, mouais, je n'adhère pas...

Surtout, quel trio affligeant du mari, de la femme et de l'amant. Pas un pour rattraper l'autre! le mari, Philip, d'une lâcheté déconcertante. La femme et mère des jumeaux, Janet, d'une inconscience folle, toujours à hésiter, pour prendre finalement des décisions monstrueuses. Andrews, l'amant, égoiste, d'un orgueil démesuré .

Ce sont finalement les personnages dits secondaires qui m'ont le plus intéressée. Notamment le père de Tina, et Karen, la mère de Dana, qui vont se rapprocher alors que cela paraissait bien improbable. Et Tina, jeune fille encore innocente, qui s'essaye à être femme. Pour son malheur...

Je pense que ce n'est pas le meilleur livre de l'auteure, d'autres sont nettement plus attractifs... A vous de voir...
Commenter  J’apprécie          317
Un roman policier assez moyen sans pour autant être mauvais. Je ne suis pas d'accord avec la plupart des critiques négatives, je les trouve un peu trop dures. En fait, plus simplement, je n'ai réussi à éprouver de l'empathie pour aucun personnage. Pourtant ils sont nombreux, et très différents, mais il n'y en a pas un pour rattraper l'autre, sauf un, mais on le découvre très tard. L'intrigue, sans être très originale, n'est pas mauvaise et est bien traitée, mais elle serait bien meilleure si la quatrième de couverture en disait un peu moins. Quel dommage ! Un polar honnête mal mis en valeur et auquel il ne manque presque rien pour être bon. Et une lecture un brin décevante.
Commenter  J’apprécie          270
Philip Beerbaum est conseiller fiscal à Hambourg.
Il a eu deux jumeaux avec son épouse anglaise Janet.
L'un des deux , Maximilian, a dû être interné dans une clinique psychiatrique, suite à des troubles qui l'ont conduit à commettre des actes de violence.

Six années plus tard, il s'enfuit et essaie de retrouver son frère jumeau, Mario, alors que la mère, Janet, retrouve en Angleterre son amour de jeunesse.
Mario est parti en Provence avec une jeune amie, dans la maison familiale.
Une poursuite va être lancée alors… mais des deux jumeaux, quel est celui souffrant réellement de troubles psychiques ?

Un thriller rondement mené par Charlotte Link, la grande prêtresse du thriller psychologique allemand et qui n'a rien à envier à ses consoeurs anglaises, américaines ou scandinaves…
Commenter  J’apprécie          170
Une histoire de jumeaux qui fait froid dans le dos.Un bon suspense psychologique qui m'a donné envie de lire un autre roman de cet auteur que je ne connaissais pas.
Commenter  J’apprécie          210
Maximilian et Mario sont 2 frères jumeaux absolument identiques que seule leur mère parvient à distinguer. Pour elle, ils ne sont qu'1 dans 2 corps. Pourtant 1 des 2 a été interné pour troubles psychiatriques. Mais quand des années plus tard, Mario annonce qu'il part en vacances seul, dans le sud de la France, Maximilian panique et s'échappe de l'hôpital.

Je vous la fais courte, mais voilà en gros la trame d'un thriller psychologique qui fonctionne à merveille, car suspense il y a avec une bonne dose d'angoisse portée par une écriture efficace. Pourtant je n'aurais pas parié un sou sur cette histoire. Attendez que je vous présente les personnages ….

📍Les parents des jumeaux forment un triangle amoureux avec Andrew l'amant de la mère un flic ambitieux.Janet la mère est instable et totalement inconsciente. Phillip le père, est cocu et très lâche.
📍Dans leur entourage, personne n'a entendu parler de Maximilian. Les parents disent n'avoir qu'un enfant.
📍Mario ne part pas seul dans le sud de la France, mais avec Tina.
📍Tina est une jeune fille naïve et raisonnable qui vit avec son père.
📍Michael, le père de Tina est veuf, procureur général de métier, très protecteur envers sa fille, et n'aime ni ne sent Mario. Ce voyage l'inquiète.
📍 Dana, l'amie excentrique de Tina est du même avis que Michael. Elle ne sent ni n'aime Mario alors qu'elle a pourtant poussé Tina à s'émanciper.
📍Karen, la mère de Dana est l'antithèse du père de Tina. Elle n'a jamais fixé de limite à sa fille. Femme libre et excentrique à l'excès, elle est journaliste mais ne travaille pas.

Les deux personnages qui vont se rapprocher et auxquels on va s'attacher, sont les plus improbables de l'histoire, l'austère costard cravate Michael et l'extravagante et excentrique Karen. Les seuls qui, en fin de compte vont agir avec intelligence et méthode.

Dans l'intervalle j'avoue m'être laissée happer par ce récit sombre et inquiétant où on se doute que tout peut arriver….. Original et Surprenant, mais apparemment pas le meilleur de l'autrice d'après les critiques. Donc à suivre !
Commenter  J’apprécie          60

Citations et extraits (61) Voir plus Ajouter une citation
C'était la vérité. Il suffisait qu'il la touche pour qu'aussitôt elle oublie Philip. Elle leva la tête, entrouvrit les lèvres et l'embrassa longuement. A vrai dire, il n'avait même pas besoin de la toucher pour la mettre dans cet état d'excitation. Il suffisait d'un regard, d'un mot, parfois même seulement d'une image, d'une odeur ou d'une ambiance qui la faisait penser à lui. Il en avait constamment été ainsi au cours de ses très longues années passées sans lui. Un after-shave, dont elle reconnaissait fugitivement l'odeur sur un homme croisé dans la rue, l'intonation d'une voix qui ressemblait à la sienne -et elle se liquéfiait, le besoin de faire l'amour avec lui la submergeait, tout son corps vibrait de désir. Il était le seul homme qui faisait naître en elle des fantasme de sexe nocturne dans l'encoignure de portes cochères ou à quelques mètres d'une fête battant son plein ; de sexe qui se terminait par de la lingerie déchirée et des griffures dans le dos ou sur la poitrine, de sexe rapide, brutal, de jouissance animal.
Commenter  J’apprécie          50
Maximilian Beerbaum comptait parmi les plus belles réussites de sa carrière. Durant les deux premières années de son internement, il souffrait d’une dépression si grave qu’elle avait rendu quasi impossible toute approche thérapeutique. Il présentait par ailleurs des tendances suicidaires lourdes qui nécessitaient une surveillance de tous les instants. Puis son état s’était amélioré et il avait commencé à s’ouvrir aux autres ; lentement, étape par étape, Echinger était parvenu à gagner sa confiance et à travailler avec lui. Aujourd’hui, il avait la certitude que Maximilian était guéri, il en aurait mis sa main au feu… Sa main au feu ? Vraiment ?

Dimanche 4 juin 1995
Commenter  J’apprécie          30
Et maintenant, il savait bien qu’il aurait dû être fou de douleur et de chagrin. Il avait perdu ses deux fils, ses seuls enfants, dans des circonstances particulièrement dramatiques. La plupart des pères n’auraient pas eu assez d’une vie pour surmonter une telle épreuve. Ils auraient incriminé le destin, Dieu, la terre entière. Ils auraient sombré dans l’alcool, la dépression, la déchéance… Mais jamais ils ne se seraient sentis libérés.
Phillip prit une longue inspiration. Il était éperdu de tristesse, assommé. Ce qui s’était passé l’emplissait d’horreur et d’incrédulité. Cependant – aussi honteux que cela puisse paraître – il se sentait libéré. Libéré d’un fardeau insupportable, d’un passé qui l’avait toujours accablé. Libéré des méditations sans fin sur la culpabilité et l’échec. Il avait tout perdu, sa femme, ses enfants. Il avait été amputé. Amputé et libéré. Il n’y avait plus que ces deux mots dans sa tête. Amputé. Libéré.
Il commença à pleurer sans bruit.

Samedi 10 juin 1995
Commenter  J’apprécie          10
Et tandis qu'il était là, assis sur le carrelage froid de cette salle de bains, un nouvel homme émergeait timidement, sans qu'il en ait conscience. Un homme à nouveau capable d'éprouver des sentiments, de ressentir de la compassion, d'accepter la différence, d'être doux et tendre. Un homme qui s'ouvrait de nouveau à la vie.
Commenter  J’apprécie          40
Aujourd'hui, vingt-cinq ans plus tard, la souffrance n'était plus qu'un souvenir. Et pourtant, alors qu'elle parcourait les chemins d'autrefois familiers avec l'homme aux cheveux grisonnants qui avait illuminé sa vie mais l'avait aussi singulièrement assombrie, les cicatrices redevenaient sensibles.
Commenter  J’apprécie          40

autres livres classés : thrillerVoir plus
Les plus populaires : Polar et thriller Voir plus


Lecteurs (404) Voir plus



Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
2789 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre

{* *}