AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Danièle Darneau (Traducteur)
ISBN : 2258074541
Éditeur : Les Presses De La Cite (13/08/2009)

Note moyenne : 3.79/5 (sur 90 notes)
Résumé :
Depuis qu'une inconnue est morte à ses pieds après s'être défenestrée, Leona reste traumatisée. Hantée par ce drame, elle se lie d'amitié avec Robert, le frère de la victime.
C'est dans ces circonstances que Wolgang, son mari, choisit de la quitter. Profondément déprimée, Leona succombe peu à peu au charme du ténébreux Robert. Mais que sait-elle, au juste, de celui que Wolfgang surnomme ironiquement son "soupirant" ?
Une fois de plus, Charlotte Link di... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (19) Voir plus Ajouter une critique
LunaZione
  05 avril 2015
Dans le soupirant, Charlotte Link, comme à son habitude, mêle suspense et histoire de coeur. Et tant mieux, car elle le fait très bien. Son personnage central est très touchant, et sans doute n'importe qui, surtout une femme, peut s'identifier à Leona. La plupart des personnages ne sont pas très complexes, facile à comprendre et à cerner, malgré quelques fausses pistes semées par l'auteur.
Les actions s'enchainent à un bon rythme, ni trop rapide, ni trop lent, ce qui nous permet de bien poser le décor et d'imaginer la suite.
Cependant, l'identité du meurtrier se devine aisément, mais la fin va à l'encontre de tout ce qu'on pourrait imaginer bien que nos espérances soient réalisées.
C'est une histoire vraiment extrême, comme dans tout les livres policiers. On y croit mais sans le vouloir tellement ce qui se passe est peu enviable. On a vraiment peur pour Leona et fatalement, on se met à sa place. Bon, on ne se focalise pas non plus sur toutes les nouvelles rencontres masculines qu'on fait après cette lecture, mais une fois la lecture finie, la nuit qui suit, on rêve quand même du livre.
C'est une très bonne lecture. On passe vraiment un très bon moment avec ce livre entre les mains. C'est un vrai plaisir de le lire.
Ce livre est très agréable et très bien écrit. Il mérite d'être lu !
Lien : http://lunazione.over-blog.c..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
clauclau28
  10 février 2019
Trop, beaucoup trop de longueurs + trop de personnages qui sont parachutés sans avoir d'explications = livre impossible à terminer.
Pourtant, j'ai déjà lu des romans de cette auteure entièrement comme "les roses de Guernesey" (si je ne me trompe pas de titre) ainsi que son premier que j'avais trouver excellent tellement le suspens était prenant et les rebondissements nombreux. On retrouve un peu de suspens dans" le soupirant " mais l'histoire est plutôt quelconque , un trio comprenant une femme et deux hommes. On connait tout cela.
Bref, je n'ai pas accroché… Pour ceux qui l'ont déjà lu, vous me direz ce que vous en avez penser. Merci par avance.
Commenter  J’apprécie          50
Annabelle31
  24 février 2018
Un roman qui allie une intrigue menée bon-train et une histoire d'amour. Léona est témoin d'une défenestration. Ce drame, ajouté à celui qu'elle vit dans sa vie personnelle avec la fin de son mariage, va être le point de départ d'un bouleversement pour elle.
L'écriture de Charlotte Link est très agréable à lire, comme dans chacun de ses livres. Un bon moment de lecture.
Commenter  J’apprécie          30
asnico
  28 juillet 2016
Un thriller bourré de suspens et où la dimension psychologique a toute son importance. Je l'ai lu il y a quelques années et m'en rappelle encore.
Mention spéciale à la dernière partie de l'intrigue où le lecteur est dans la tête du "soupirant".
Commenter  J’apprécie          40
brinvilliers
  24 octobre 2012
Wolfang quitte Léona, celle perdue tombe amoureuse de Robert. Celui-ci est le frère de la jeune fille qui s'est suicidée devant elle. Mais Robert va montrer sa vraie personnalité et réservé bien des surprises.
Pour une fois Charlotte Link donne le coupable dès le départ, mais les autres se révèlent tout aussi fascinant et imprévisibles;
Un très bon moment de lecture
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (24) Voir plus Ajouter une citation
Sylvie76Sylvie76   26 octobre 2014
Il émanait d'elle une puissante odeur de transpiration dont le policier n'avait eu conscience qu'au moment où elle s'était mise en mouvement, et qui était suspendue entre eux, lourde et pénétrante.
La véhémence et l'agressivité avec laquelle cette bonne femme s'acharnait sur son ménage l'avait apparemment mise en sueur.
Et cependant, il commençait à sentir autre chose, c'était une odeur si faible, si imperceptible, qu'il crut d'abord s'être trompé.
Puis il s'accoutuma suffisamment au nuage de sueur pour pouvoir déceler les autres odeurs, et son sang se glaça en même temps qu'un étrange frisson lui donnait la chair de poule.
Il pensa à l'expression "avoir les cheveux qui se dressent sur la tête".
C'était ça, exactement ça.
Il sentait l'odeur du sang.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
FemiFemi   15 mars 2012
Il était bien obligé de constater qu'on pouvait aimer quelqu'un tout en étant incapable de vivre avec, et que cet état de fait vous usait à petit feu, vous coinçait dans une impasse jusqu'à ce que vous vous retrouviez exsangue. Puis vous preniez une décision dans un sens ou dans un autre, sans y trouver le moindre apaisement.
Commenter  J’apprécie          70
Annabelle31Annabelle31   15 février 2018
Un espoir fou se levait en elle : peut-être n’était-il pas trop tard. Peut-être suffirait-il qu’ils aient une conversation sérieuse. Pas de cris comme la nuit précédente, il fallait réfléchir calmement à la façon dont ils pourraient sauver leur avenir commun
Commenter  J’apprécie          20
Annabelle31Annabelle31   11 février 2018
Pour lui, tout était toujours une question de volonté. Il refusait de croire que, dans la vie, la simple volonté échouait parfois à influencer le cours des choses. Pour lui, les notions de fatalité, de sort, de hasard ou de providence n’existaient pas. Peut-être avait-il raison.
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   11 janvier 2016
Le désespoir était encore mâtiné de révolte, de colère, mais la résignation était déjà prête à se disséminer en elle comme une tumeur cancéreuse et à étouffer toute forme de vie.
Commenter  J’apprécie          20
autres livres classés : suspenseVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1634 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre