AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Corinna Gepner (Traducteur)
EAN : 9782290258347
608 pages
J'ai Lu (06/10/2021)
4.03/5   63 notes
Résumé :
Parution : 01/10/2020

Plusieurs adolescentes disparues, un cadavre découvert sur la lande et pas l'ombre d'une piste...

Trois ans après le meurtre de son père, le sergent-détective de Scotland Yard Kate Linville, de retour dans le nord de l'Angleterre pour vendre la maison de ses défunts parents, se trouve impliquée malgré elle dans une affaire qui secoue la petite ville côtière de Scarborough : le corps sans vie de Saskia Morris, 14 an... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (33) Voir plus Ajouter une critique
4,03

sur 63 notes
5
12 avis
4
15 avis
3
3 avis
2
0 avis
1
0 avis

celine85
  09 septembre 2020
Un roman où vous l'aurez compris dans le titre on assiste à une série de disparitions de jeunes filles.
Saskia n'est jamais rentrée chez elle après une visite chez une amie. Un an plus tard son corps est retrouvé par des randonneurs dans la lande. Cette affaire est elle à mettre en lien avec celle de la disparition de Hannah Caswell ? Cette jeune qui avait raté son train, n'est jamais rentrée chez son père.
Il y a aussi l'affaire Allard. Carol Jones qui travaille au service d'aide sociale à l'enfance suit cette famille. Suite à un appel du collège elle se rend chez eux. Mandy est absente depuis le début de la semaine et les parents n'ont fourni aucune explication. Suite à une violente dispute avec sa mère, elle est partie du domicile. Carol est inquiète, elle a peur pour la jeune fille car les médias parlent du « tueur de la lande »
On suit aussi l'affaire de cette jeune fille de 14 ans qui a disparue sur un parking. le temps que sa mère Deborah réalise quelques courses, elle laisse sa fille Amélie dans la voiture. Une petite demi-heure plus tard, elle ne peut que constater sa disparition. Quelque temps après elle réapparait mais n'est pas très bavarde…
Kate Linville, policière à Scotland Yard est dans ce secteur car elle venue voir la maison héritée de son père. Une voisine l'a prévenu que les locataires ont fichu le camp après avoir tout saccagé. Même si ce n'est pas son secteur et qu'elle n'est pas mandatée pour travailler sur cette affaire, elle ne peut pas s'empêcher de faire ses propres recherches. Elle connait déjà l'inspecteur Hale qui avait enquêté sur le meurtre de son père.
Comme la police piétine, un coup de main de sa part est nécessaire.
Pas toujours facile de s'y retrouver au départ et de comprendre où toutes ses disparitions vont nous mener. Pour apprécier ce roman, laissez vous porter par l'intrigue…
#LesDisparuesdelalande #NetGalleyFrance
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          370
alexb27
  21 octobre 2020
Après l'emprise du passé où elle recherchait le  meurtrier  de son père, l'inspectrice Kate Linville  est de retour ! Alors qu'elle réside dans une pension de famille le temps de la vente de la demeure de ses parents, Kate apprend la disparition de la jeune fille de la maison. Amélie a  14 ans. Cette disparition fait écho à celle de Saskia, une jeune fille dont on vient de retrouver le corps. Sans qu'elle soit diligentée sur cette enquête, Kate se retrouve embrigadée dans cette histoire où elle retrouve Caleb, inspecteur en charge des investigations…
Un roman à l'ambiance typiquement anglaise (bien que l'autrice soit allemande) aux personnages attachants, terriblement seuls, et à l'intrigue bien menée. Je n'ai absolument pas deviné les tenants et aboutissants de l'enquête. Vivement le prochain opus 😉
Commenter  J’apprécie          330
asnico
  19 mai 2021
Elle est forte Charlotte, elle est forte…
Novembre 2013 : Hannah Caswell, une ado, disparaît en rentrant chez elle. L'affaire reste un mystère.
Octobre 2017 : le corps d'une autre ado, Saskia Morris, 14 ans, est retrouvé sur la lande, près de la ville de Scarborough dans le nord de l'Angleterre. Elle serait morte de faim, la ville est sous le choc et la police n'a aucune piste sérieuse. Quelques jours plus tard, une autre jeune fille disparaît. Ses parents tiennent un Bed & Breakfast dans lequel Kate Linville, policière à Scotland Yard, logeait au moment des faits. Mais elle n'est pas dans sa juridiction et n'a aucun droit d'investigation. C'est Caleb Hale de la crim qui doit s'en charger. Il connaît Kate car il avait enquêté sur le meurtre de son père 3 ans plus tôt. le policier pense que les affaires ne sont pas forcément liées car certains détails divergent. Kate n'est pas de cet avis et voyant que la police piétine sérieusement, elle va enquêter en douce…
Parallèlement, on suit Mandy Allard, jeune fille suivie par les services sociaux qui s'est enfuie de chez elle et survit comme elle le peut…
Il y a beaucoup de personnages comme d'habitude. Charlotte Link a un don pour mêler les intrigues et dépeindre la psychologie de chacun de façon à mener son lecteur sur des fausses pistes. Chaque homme a quelque chose à se reprocher, les femmes cachent parfois des blessures. Les personnages sont seuls, malheureux, dupés par la vie. Kate et Caleb, que j'ai eu plaisir à retrouver, ont aussi leurs fêlures. Les paysages du nord de l'Angleterre ont enfin toute leur place dans ce thriller psychologique haletant à la fin inattendue.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          270
Zazaboum
  15 septembre 2020
🌺 Rentrée littéraire 2020 🌺
Je ne connaissais pas Charlotte Link, du moins je ne l'avais jamais lue mais le titre et le résumé m'ont donné envie de la lire. Et je ne regrette pas du tout !
Bien qu'ayant appris après la lecture que c'était un second tome, ça n'a pas été gênant même si certains rappels ont été faits.
Un roman policier très accrocheur qui se transforme en thriller avec la multiplication des intrigues ! le personnage principal, Kat Linville est enquêtrice à Scotland Yard. Elle revient à Scarborough pour vendre la maison de ses parents. A son arrivée le corps d'une adolescente disparue l'année précédente est retrouvé et la fille de ses logeurs disparait à son tour.
La quarantaine, célibataire, plus cérébrale qu'émotionnelle, à priori pas très jolie, Kate m'a donné envie de lui souhaiter qu'il lui arrive de bonnes choses ! Je suis restée plus en retrait pour l'inspecteur Hale mais on ne l'observe pas beaucoup dans sa vie privée. Des personnages empathiques, antipathiques et d'autres qui dégagent des réactions contradictoires. Beaucoup de vie dans cette écriture avec des intrigues et du suspense bien maîtrisés mais j'ai trouvé le dénouement un poil rapide et abrupte !
Les 550 pages sont passées rapidement. Je vais lire le précédent dès que je le trouve. Je recommande.
#LesDisparuesdelalande #NetGalleyFrance #rentreelitteraire2020 #pressesdelacite
CHALLENGE PAVES 2020
CHALLENGE MAUVAIS GENRE 2020
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          260
Rebus
  02 mai 2021
Kate Linville travaille à Scotland Yard. Revenue pour quelques jours à Scarborough, dans sa maison d'enfance vandalisée par les derniers locataires, elle loge dans le Bed and Breakfast local quand la fille des propriétaires, Amelie, disparaît.
Ce n'est pas la première fois : quelques jours auparavant, le corps de Saskia disparue depuis un an est retrouvée, morte de faim. Quelques années plus tôt, la jeune Hannah avait également disparu, un soir d'hiver.
La police locale est sur le coup, mais Kate, persuadée que tout est lié, décide de mener sa propre enquête.
Secrets, mensonges, apparences, fausses pistes, suspense.. Charlotte Link joue avec les sentiments et les faiblesses de la nature humaine. Et c'est très réussi : des personnages fouillés et attachants, une ambiance en osmose entre émotions et paysages, une intrigue très bien ficelée et surprenante.
Une belle découverte.
Commenter  J’apprécie          260

Citations et extraits (44) Voir plus Ajouter une citation
AuroraeLibriAuroraeLibri   21 juin 2021
Kate fut accueillie par un homme d’un certain âge, l’air fatigué, comme tourmenté par des soucis qu’il n’espérait plus résoudre depuis longtemps. Ils s’étaient gravés profondément sur sa figure. Un badge épinglé au revers de sa veste indiquait qu’il s’agissait du docteur Stephen Alscott. Un médecin. Peut-être finissait-on par être victime d’un accablement chronique lorsqu’on passait toute sa vie avec des patients atteints de troubles psychiques.

Vendredi 17 novembre
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
brinvilliersbrinvilliers   28 octobre 2020
Elle était désespérée.
Mais moi aussi, je le suis.
Moi aussi !
J'espérais que l'histoire se terminerait autrement. Je risque tant. Je risque ma propre personne, ma vie, ma liberté. Ma tranquillité d'âme.
Tout.
Je risque tout. Et chaque fois...
Mais en moi l'espoir continue de vivre.
J'ai évité d'aller à la cave. Parfois, çà me prend, je voudrais descendre jeter un coup d'œil. Mais je ne le fais pas.
D'ailleurs, peut-être que tout est déjà fini.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
AuroraeLibriAuroraeLibri   20 juin 2021
Une certaine dose d’alcool favorisait chez lui l’intuition déterminante, l’idée géniale qui marquait un tournant dans l’enquête. Il y avait eu un temps où il était capable de maîtriser sa consommation. Son équipe était parfois étonnée en le voyant tout à coup aborder l’enquête sous un angle radicalement nouveau.

Lundi 6 novembre
Commenter  J’apprécie          40
AuroraeLibriAuroraeLibri   20 juin 2021
Souvent, les jeunes filles de son âge marchent avec assurance, même par mauvais temps. Elles sont conscientes d’être belles et d’éveiller le désir. Elles paraissent sûres d’elles et décontractées parce qu’elles ont conscience d’elles-mêmes. Elles ont tant de force, de jeunesse et de beauté, qu’elles se montrent parfois presque désinvoltes. Comme si cette phase de leur vie devait ne jamais prendre fin. Mais c’est ça qui fait leur charme. Qu’elles ne pensent pas à la fin. Qu’elles se croient promises à une jeunesse éternelle.

Mardi 7 novembre
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   12 octobre 2020
Souvent, les jeunes filles de son âge marchent avec assurance, même par mauvais temps. Elles sont conscientes d’être belles et d’éveiller le désir. Elles paraissent sûres d’elles et décontractées parce qu’elles ont conscience d’elles-mêmes. Elles ont tant de force, de jeunesse et de beauté, qu’elles se montrent parfois presque désinvoltes. Comme si cette phase de leur vie devait ne jamais prendre fin. Mais c’est ça qui fait leur charme. Qu’elles ne pensent pas à la fin. Qu’elles se croient promises à une jeunesse éternelle.

Cette fille ne respire ni la désinvolture ni l’assurance. Saskia était pareille. Moins pitoyable quand même, moins abattue… Mais elle non plus n’irradiait pas vraiment. Saskia était timide, c’est tout juste si elle osait ouvrir la bouche. Il était très difficile d’avoir une conversation avec elle. Au début, je pensais : c’est normal, il faut qu’elle s’habitue à moi. Mais ensuite… Bon, je l’ai déjà dit. Loin de s’améliorer, la situation a empiré. Ça a été une telle déception.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

autres livres classés : littérature allemandeVoir plus
Notre sélection Polar et thriller Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Quiz: l'Allemagne et la Littérature

Les deux frères Jacob et Whilhelm sont les auteurs de contes célèbres, quel est leur nom ?

Hoffmann
Gordon
Grimm
Marx

10 questions
340 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature allemande , guerre mondiale , allemagneCréer un quiz sur ce livre

.. ..