AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Theresa Révay (Traducteur)
EAN : 9782253113461
624 pages
Éditeur : Le Livre de Poche (30/11/-1)

Note moyenne : 3.62/5 (sur 33 notes)
Résumé :
La jeune Alexandra a beaucoup reçu de sa grand-mère Felicia : les mêmes yeux gris implacables, une soif de liberté inextinguible, une ambition démesuré. Lorsque, contre sa volonté, elle entrera en possession de l'immense héritage de Felicia, elle prendra des risques inconsidérés en misant toute sa fortune sur une seule carte... En femme de caractère qui sent s'envoler l'insouciance de sa jeunesse, Alexandra n'hésitera pas, au sein de l'Allemagne réunifiée, à oser un... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
iarsenea
  26 décembre 2017
Difficile de poursuivre une saga et de l'améliorer après un tome qui se passe pendant la Deuxième guerre mondiale. On ne peut pas dire que j'étais enthousiaste à l'idée de poursuivre ma lecture, puisque, en survolant le livre, j'ai constaté que rares étaient les personnages qui avaient figuré dans les tomes précédents. Et je n'avais surtout pas envie de découvrir la petite fille de Felicia, qui allait assurément être le portrait de sa mère et de sa grand-mère...
Pourtant, si ce dernier tome n'est pas le meilleur, j'ai quand même eu beaucoup plus d'intérêt que je l'avais prévu. Alexandra, sans être complètement différente de ses aïeules, m'a paru beaucoup plus humaine que les deux autres. de plus, j'ai éprouvé un intérêt morbide à voir les personnages principaux des deux tomes précédents vieillir et se flétrir.
Mais ce que j'ai aimé par-dessus tout, c'est le récit de Julia, la petite dernière de Nicolas, qui a dû élever sa petite famille dans Berlin-Est pendant la période de l'Allemagne communiste. Les tentatives de sa famille de passer de l'autre côté du mur, leur emprisonnement, la pauvreté... Tout cela m'est apparu si inconcevable.
J'ai aussi beaucoup aimé le récit de Sigrid, la fille de Susanne partie en Israël. La pauvre vieille-fille renfermée a enfin l'occasion de voler de ses propres ailes et de se défaire du passé encombrant de son père SS condamné à mort pour avoir fait exécuter des centaines de juifs pendant la guerre.
Les récits des deux enfants de Belle m'ont moins intéressé, car ils manquaient de substance. Mais, encore une fois, j'ai passé un bon moment en compagnie des personnages de Charlotte Link. Je suis quand même contente qu'il n'y ait pas un quatrième tome, car ça aurait été trop.
Lien : http://lecturesdisabelle.blo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
BlackKat
  14 mai 2013
Dernier volet de la trilogie, moins prenante, que les deux premiers, sur la période 1957-1994. C'est l'expression des culpabilités d'après guerre et du pardon.
Cette saga offre une belle palette de personnalités au travers d'une période historique riche et assez bien retranscrite,
Une saga mettant en scène des femmes agaçantes d'égoïsme et d'égocentrisme, mais qu'on ne peut tout à fait détester parce qu'elles endurent aussi leur lot de souffrances. Et puis les hommes... certains égaux à leur petitesse, pathétiques et lâches; et ceux, troublants de fidélité et de courage...
L'émotion est là, les sentiments aussi. Il est intéressant de suivre la psychologie des personnages au cours d'un conflit qui exacerbe tout, le bon comme le moins bon de l'être humain...
Commenter  J’apprécie          20
simonjean
  05 avril 2015
Ce troisième tome est un peu moins bon .. peut-être parce que la période traitée est moins passionnante mais cette trilogie , cette saga familiale, où on rencontre des femmes de caractère sur plusieurs générations offre un très agréable moment de lecture .
Commenter  J’apprécie          10
sld09
  27 juin 2017
Etourderie ? Manque d'information ? Je ne sais pas trop, mais le fait est que j'ai emprunté ce roman à la bibliothèque sans me rendre compte que c'était le troisième tome d'une saga... du coup je me suis sentie un peu perdue au milieu de tous ces personnages et j'ai eu du mal à entrer dans l'histoire. Cela ne m'a même pas donné envie de lire les tomes précédents...
Commenter  J’apprécie          00
talou61
  25 juillet 2016
Le dernier volet de la trilogie retraçant le peuple allemand : de 1977 à 1994
Toujours aussi bien
Commenter  J’apprécie          30

Citations et extraits (41) Voir plus Ajouter une citation
AuroraeLibriAuroraeLibri   08 mai 2020
Qu’elle soit donc heureuse avec ce type qui avait l’âge d’être son père ! Cet homme qui, le jour de son baptême vingt ans auparavant, quasiment jour pour jour, avait frappé un grand coup, lorsqu’un malheureux artiste peintre s’était suicidé à cause de lui devant tout le monde. Lui, Dan, était âgé de dix ans à l’époque. Il n’avait rien vu du drame parce qu’il était allé se baigner dans le lac, mais l’histoire avait été colportée, tachant de sang la veste de Leonberg qui était loin d’être immaculée. Pourquoi avait-il poussé à bout ce vétéran revenu de Sibérie, jusqu’à ce qu’il n’eût pas d’autre issue que de se tirer une balle dans la tête ?

Livre I. 1977-1978
Chapitre 1
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
AuroraeLibriAuroraeLibri   10 mai 2020
En jetant ce regard sur une époque révolue, elle avait l’impression d’avoir découvert une partie d’elle-même. (...) C’étaient des racines profondes et indestructibles. La question était de savoir si elle serait assez solide pour transmettre cette force aux générations futures. Seul l’avenir le dirait. 

Epilogue. Eté 1994
Commenter  J’apprécie          50
AuroraeLibriAuroraeLibri   08 mai 2020
On croisait beaucoup de ces vétérans qui avaient perdu un peu la boule. Des hommes qui n’avaient pas réussi à reprendre le cours d’une vie normale, qui souffraient des séquelles de blessures physiques ou psychologiques, et qui ne recevaient pas de l’Allemagne du miracle économique la reconnaissance dont ils auraient eu besoin pour surmonter leur traumatisme. On leur donnait de l’argent, alors qu’ils avaient surtout besoin d’être écoutés. Mais personne ne voulait plus entendre leurs histoires. Tout cela, c’était du passé et il fallait affronter l’avenir. Hanna le savait bien. Depuis qu’il avait servi dans les sous-marins, son fils était victime de graves délires et vivait dans une maison de santé. 

Prologue. Septembre 1957
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
AuroraeLibriAuroraeLibri   09 mai 2020
Simone aimait les couleurs et l’idée que les jours raccourcissaient. Elle disait que la vie sentait tellement bon par une belle soirée d’automne. Parfois, nous allions nous promener dans la forêt. Elle pouvait rester dehors pendant des heures, comme une enfant qui vient de recevoir un cadeau… 

Livre II. 1982-1984
Chapitre 9
Commenter  J’apprécie          30
AuroraeLibriAuroraeLibri   09 mai 2020
Elle n’éprouvait plus rien pour lui, excepté un sentiment de responsabilité. Elle était convaincue que, si elle le quittait, il ne s’en remettrait pas. Tout le reste était fini, sans avoir probablement jamais existé. Pourquoi ne le comprenait-elle qu’aujourd’hui ? 

Livre II. 1982-1984
Chapitre 6
Commenter  J’apprécie          30

Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Quiz: l'Allemagne et la Littérature

Les deux frères Jacob et Whilhelm sont les auteurs de contes célèbres, quel est leur nom ?

Hoffmann
Gordon
Grimm
Marx

10 questions
300 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature allemande , guerre mondiale , allemagneCréer un quiz sur ce livre