AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782253934813
384 pages
Le Livre de Poche (22/06/2022)
3.95/5   107 notes
Résumé :
Laura est en pleine déprime. Son amie Olga la ramène à la maison et la remet en état. Ainsi, Massimo et Laura arrivent à retrouver un éclair dans leur relation. Il s'avère qu'elle est toujours observée par un autre...
Après un court passage au Portugal, Laura retourne en Pologne où elle retrouve goût à la vie, mais son coeur s'emballe. De retour en Sicile, rien ne se passe comme prévu, et Laura s'échappe, une fois de plus, en compagnie d'Olga.
Rien ne ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (22) Voir plus Ajouter une critique
3,95

sur 107 notes
5
11 avis
4
7 avis
3
2 avis
2
2 avis
1
0 avis

LesJoliesLecturesdePapier
  14 juillet 2021
{Instagram : aur131}
Je remercie les éditions Hugo New Romance pour l'envoi de ce roman.
Après une énorme déception pour le second tome, je n'étais pas certaine de poursuivre les aventures de Laura et Massimo. Cependant, puisque j'avais déjà lu les deux premiers, je me suis dit que je n'avais rien à perdre à vouloir tenter de poursuivre ma lecture. D'autant plus que je déteste commencer une saga sans aller au bout de celle-ci et je dois dire que la façon dont s'est terminé le précédent opus donnait malgré tout envie de lire la suite. J'ai donc débuté ce troisième tome avec pas mal d'appréhension. Pourtant, qu'elle ne fut pas m'a surprise lorsque je me suis rendue compte que ce troisième et dernier tome était sans aucun doute le meilleur de la série !
Honnêtement, après avoir quitté Laura et Massimo à la fin du second tome, je ne pensais pas que leur relation prendrait une telle tournure dans ce dernier volet. Un petit conseil : vous pouvez dès maintenant oublier tout ce que vous aviez lu jusqu'à présent car les cartes sont désormais totalement redistribuées. On peut dire que l'auteure n'a pas été en reste pour nous offrir une fin de saga aussi hallucinante que prenante. Ce dernier tome est à lui tout seul un incroyable retournement de situation ! Blanka Lipińska est parvenue dès les premières pages à me captiver, une prouesse qui m'a agréablement surprise étant donné que j'avais trouvé le précédent récit brouillon et très mal mené.
De plus, il faut dire que les personnages ne m'avaient pas non plus aidée à apprécier le deuxième tome. On y retrouvait une Laura agaçante, superficielle, accro au sexe, vulgaire et surtout bien naïve. Je n'étais malheureusement pas parvenue à retrouver la Laura du premier tome. Ici, ça serait mentir si je vous disais que Laura a depuis pris un peu plus de plomb dans la cervelle, mais le fait est que j'ai eu l'impression de retrouver la Laura des débuts et ce n'était pas pour me déplaire. Elle s'impose, se montre un peu plus réfléchie et je pense que c'est finalement quelque chose que j'attendais depuis le début. Laura commence petit à petit à se rendre compte que sa relation avec Massimo n'est peut-être pas aussi magique et saine qu'elle le pensait. Un drame lui fait changer sa façon de voir les choses et la pousse à devoir prendre des décisions pour son avenir. Comme je le disais, Laura est encore loin d'être une personne totalement sensée, mais je suis tout de même satisfaite de l'évolution de son personnage. Elle est encore loin de me plaire à 100%, néanmoins je ne ressens plus l'aversion que j'avais pour elle en refermant le second opus.
Pour ce qui de Massimo, alors là je dois dire que je suis littéralement sur les fesses ! Bon, on savait que Massimo était spécial, dangereux et un peu psychopathe sur les bords. C'est loin d'être un enfant de choeur et pourtant, après l'avoir découvert, on finit malgré tout par se sentir fascinés par sa personnalité. Je pensais vraiment qu'il avait changé aux côtés de Laura, il était beaucoup plus tendre et avenant dans le second tome, mais comme on dit souvent ; chassez le naturel, il revient au galop ! En fait, je ne sais pas qui de Laura ou de nous, pauvres lecteurs que nous sommes, Massimo a le plus berné. Comme quoi, il ne faut jamais se fier à une gueule d'ange et à de belles paroles… et Massimo en est le parfait exemple.
Tout comme Laura, je me suis fait avoir en beauté ! Peut-être qu'inconsciemment je savais que c'était trop beau pour être vrai, mais cela ne m'a pas empêché de tomber de haut en découvrant la véritable nature de Massimo. Croyez-moi, ce qu'il nous montre dans le premier tome n'est qu'un tout petit aperçu de son sadisme et de sa cruauté. Pour tout vous dire, j'ai été plus que déstabilisée face à ce revirement, je ne comprenais pas pourquoi l'auteure décidait d'avilir un personnage qu'elle avait pourtant mis au centre de son histoire. Mais plus j'avançais et plus je me rendais qu'en réalité, il n'a jamais été question de Massimo; la pièce maîtresse du récit a toujours été Laura. Je ne peux pas dire que je sois déçue par ce revirement car comme l'explique l'auteure, tout n'est pas tout blanc ou tout noir. Une personne aussi impitoyable que Massimo ne peut pas devenir aussi charmant du jour au lendemain, et ce même par amour.
Enfin, on découvre plus en détail le personnage de Nacho qui avait fait son apparition à la fin du précédent tome. Retenez bien son nom car il devient un personnage important de l'intrigue. D'ailleurs, je ne pensais pas qu'il prendrait une aussi grande place dans la vie de Laura. Pour moi, il était surtout présent pour redonner du souffle à l'histoire, mais j'étais loin de me douter que Blanka Lipińska en ferait un personnage central. C'est un personnage qui m'avait dans un premier temps fait ni chaud ni froid, toutefois l'auteure est parvenue à le rendre intéressant. En dehors de leurs activités peu orthodoxes, on peut dire que les personnalités de Nacho et Massimo n'ont vraiment rien à voir, c'est le jour et la nuit. Nacho est quelqu'un de tendre, de doux, de sympathique. On notera tout de même le milieu dans lequel il évolue, toujours est-il qu'il traite Laura avec beaucoup de délicatesse. Si j'étais au départ sceptique, je dois dire que Nacho est rapidement venu me convaincre.
Concernant la romance, c'est ici que les choses prennent un tournant décisif. Certains d'entre vous seront peut-être déstabilisés par les choix de l'auteure et je ne peux que vous comprendre, pourtant ça ne rend pas l'histoire moins attrayante ou moins bonne. Après tout ce que l'on découvre sur Massimo et la façon dont il a manipulé Laura, je pense qu'au contraire ce revirement était nécessaire. Dès les premières pages, on sent qu'il y a quelque chose de cassé dans leur relation, ce n'est plus comment avant. Massimo est distant, Laura se pose mille et une questions sur son mariage et finit même par ne plus apprécier autant qu'avant la présence de son mari. Vont-ils se retrouver ? Vont-ils surmonter cette épreuve ?
Malheureusement, pour des raisons évidentes je ne répondrai pas à ces questions. C'est pourquoi il est très difficile de parler de cette romance dans son ensemble car ça serait prendre le risque de dévoiler une grosse partie de l'intrigue. La seule chose que je peux dire c'est que cette romance fait surgir un triangle amoureux (Hum… Ne m'en parlez pas, j'étais moi-même dégoutée…). Un triangle amoureux que l'on ne voit pas forcément venir, que l'on voit davantage comme une trahison et qui, finalement, se révèle être plutôt intéressant. D'une manière générale, je n'ai pas été déçue par la romance. Quand j'y pense c'est assez paradoxal étant donné que j'ai horreur des triangles amoureux. Pourtant, l'auteure fait en sorte que la transition d'un homme à l'autre se fasse d'une façon très naturelle et surtout, Laura ne passe pas son temps à se demander quel homme doit-elle choisir. Quelle que soit l'issue, il y a de l'amour, du romantisme, de la passion et je suis heureuse que Laura ait pu avoir son happy end avec l'homme qu'elle aime.
Pour finir, si j'avais eu des difficultés avec le style de Blanka Lipińska dans le deuxième tome, avec celui-ci il n'en est rien. J'ai retrouvé sa plume avec plaisir. C'est fluide, addictif, l'intrigue est bien menée et l'action est au rendez-vous. Vraiment, cette conclusion m'a scotché ! Bien sûr, il y a encore quelques passages qui sont un peu trop rocambolesques et clichés, mais le reste du récit est tout de même bien construit. Moins de scènes de sexe également, il y en avait beaucoup trop dans le précédent et à force ça devenait très désagréable. J'ai donc été heureuse de constater que l'auteure avait réussi à trouver un équilibre entre la romance, le sexe, l'action et les rebondissements.
Autre point que je voulais soulever et qui a fait débat : les scènes de viol. Dans le premier tome, je n'avais rien relevé qui s'apparentait à du viol. Dans le second, il y a une scène qui est à la limite d'en être un, mais là encore cela dépend des perceptions de chacun. Par contre, ce troisième tome contient une scène de viol, difficile de la qualifier autrement puisque c'est assez explicite. Sur le moment, je vous avoue que j'ai bugué quelques minutes devant cette scène, elle est ignoble. Maintenant, il faut remettre les choses dans leur contexte, cette histoire est une Dark Romance et en poursuivant ma lecture, j'ai compris le choix de l'auteure de vouloir incorporer ce genre de scène. En tout cas, je n'ai à aucun moment eu la sensation que la série 365 Jours faisait l'apologie du viol, au contraire. Après, comme je l'ai dit dans ma précédente chronique, cette histoire est pour un public averti et oui, il peut y avoir des scènes qui dérangent, mais c'est ce qui fait la particularité de ce genre d'histoire. Dans tous les cas, je préférais vous prévenir, surtout si c'est quelque chose qui vous met très mal à l'aise.
En conclusion, bien que ce ne soit pas la fin à laquelle je m'attendais, je suis tout de même très satisfaite de cette conclusion. Ce troisième tome est pour moi le meilleur de la trilogie et vient largement rattraper ma déception du second tome. Ce n'est pas passé loin d'être un coup de coeur ! Pour être honnête, je ne regrette pas de mettre lancée dans la lecture de cette série qui donnait l'impression d'être « interdite ». Tout le monde en parlait plus ou moins en mauvais termes, le film a été au coeur d'une monstrueuse polémique, pourtant malgré tout cela je suis heureuse d'avoir pu me faire mon propre avis sur la question et d'avoir découvert une sympathique histoire.
Lien : https://lesjolieslecturesdep..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
Hollischenbooks
  14 juillet 2021
Un grand merci aux éditions Hugo Roman pour l'envoi de ce roman (et pour toutes les petites attentions)
J'étais très impatiente de découvrir la suite et fin des aventures de Laura et Massimo. Et je dois dire que je ne sais pas quoi en penser. Je dois avouer que je suis plutôt déçue. Déçue et triste de la tournure de l'histoire pour Massimo qui, vous le savez, dès le premier tome a été un personnage que j'ai beaucoup apprécié, et qui avait fortement attisé ma curiosité.J'espère que vous êtes confortablement installé, cette chronique risque d'être longue.
Clairement il m'est impossible d'écrire cette chronique sans révéler des détails de l'histoire et des tomes précédents, je veux pouvoir vous partager mon ressenti en détail. C'est pourquoi si vous n'avez pas lu le tome 3 ou si la saga vous intéresse, faites attention.
Déjà, sachez que ce troisième tome, commence par la fin, ou nous découvrons une Laura heureuse et épanouie, mais surtout follement amoureuse d'un autre que Massimo. D'ailleurs elle accepte la demande en mariage de Nacho. Oui, Nacho, l'homme qui l'a kidnappée dans le deuxième tome.
Je comprends les choix de Blanka Lipinska, surtout que son histoire est inspirée de son vécu. J'ai vraiment l'impression écrire cette histoire a permis à l'autrice de se libérer de son passé. Coucher les mots sur papier peut être libérateur et surtout thérapeutique. Et beaucoup d'auteurs/autrices l'ont eut fait. Ce n'est pas cela qui me chagrine, non c'est que au final, je dois dire que l'histoire de Laura,ne m'a ni convaincue ni transportée.
J'ai trouvé Laura très superficielle, peut être trop pour que j'arrive à comprendre sa psychologie et ses choix, il y a des personnes qui ne savent pas vivre et être seules, Laura en fait partie. Pour se sentir heureuse et épanouie, pour avoir la sensation d'exister vraiment, elle a besoin de quelqu'un à ses côtés, du moins c'est l'impression que j'ai eu en lisant les trois tomes de la saga.
Pour ce qui est de Massimo, clairement c'est le personnage que j'ai le plus aimé durant ma lecture, celui qui m'a le plus attirée, celui qui au final m'a le plus touchée. Sa personnalité sombre, sa complexité m'ont tellement plu. C'est pourquoi je n'ai pas compris se revirement de situation vis à vis de lui. Et même si dans ce tome, il ferait de l'ombre à satan, il a les pires côtés, les pires bassesses. Et si il est devenu un dangereux psychotique, je n'ai pas réussi à le détester, à l'inverse de Laura qui ne supporte plus qui il est. J'ai vraiment eu l'impression que tout était fait pour que je comprenne les choix de Laura. Diaboliser Massimo, le rendre détestable, en soi oui, le pari est gagné, son comportement est infâme, odieux, inexcusable. Il se perd complètement, alors est ce sa véritable nature ou le désespoir ?

Il y a une scène dérangeante, choquante. Appelons un chat un chat, dans ce tome il y a une scène de viol. Une scène qui m'a perturbée, qui m'a laissé un goût amère, car si la saga « 365 jours » est une dark romance, tout actes sexuels dans l'histoire était consentis. Ce n'est ni une banalisation du viol ni son apologie car l'autrice montre parfaitement les ravages et les traumatismes qu'une telle agression peut avoir.
Bref, revenons aux personnages et à Nacho. Nacho qui est certes plus maître de lui et de ses émotion. Nacho qui semble si détendu en short et tongs, Nacho qui fait du surf, Nacho qui est riche, Nacho qui lui offre de fabuleux orgasmes, et une vie parfaite. Nacho qui semble être le prince charmant, si parfait, peut être trop pour que j'arrive à apprécier le personnage. Alors oui, il semble être tellement mieux par rapport à Massimo mais comment aurait il réagi en traversant pareil épreuve ? Comment surmonter la perte d'un enfant qu'on a toujours voulu ?

En soi, ce n'est pas spécialement un « gentil » vu qu'il est tueur à gage, à croire que Laura aime les hommes dangereux (et très riches). J'aurais peut être plus compris si elle était tombée amoureuse du vendeur de glace local, ou celui qui peine à trouver un emploi, la réalité du monde dans lequel on vit et qui semble si éloignée de Laura, si elle était tombée amoureuse de celui qui trime pour joindre les deux bouts et qui a conscience que l'argent, si il peut contribuer au bonheur ne le garanti pas.
Si la conclusion de l'histoire essaie ne prouver que le bonheur ne peut être acheté, qu'une belle maison, que des vêtements hors de prix ou encore une osmose sexuelle parfaite n'est pas la clef pour être heureux, pour Laura j'ai vraiment eu l'impression qu'il y contribuait fortement…

Pour ce qui est de la plume et du style de Blanka Lipinska, j'accroche toujours autant, j'aime son côté sans filtre et incisif. Les chapitres défilent à une vitesse folle, et si j'ai été plutôt déçue par ce final, je dois reconnaître que l'autrice m'a complètement surprise.
Pour conclure, « 365 jours » a été une découverte, une aventure que j'ai vécu ses trois derniers mois. Et je ne regrette pas de m'être laissé embarqué par cette histoire. Je finirais en disant que mon ressenti pour cette histoire m'est propre, et que je ne veux en aucun cas vous influencer. Si cette saga vous tente, foncez ! Embarquez pour la Sicile aux côtés de Laura et Massimo.
Lien : HTTPS://Instagram.col/hollis..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          150
audrey_bouquine
  20 juillet 2021
Hop hop hop la !
Je ne m'attendais pas à ça !
Je pense que je me doutais dans le fond de ce qu'il allait se passer mais pas comme ça, j'ai fait des découverte et ma veste c'est retourné toute seule !!!!
On retrouve Massimo et Laura après le kidnapping, on découvre la choix qu'a du faire Massimo, bon c'est un choix logique, je ne m'attendais pas à autre chose, donc Laura ou Luca?
On va voir que l'épreuve que ce couple va subir est difficile, ils n'ont que deux choix possible se souder et se soutenir ou s'éloigner et s'évader.
J'ai découvert de nombreuses choses dans ce dernier tome, quand on y pense on aurait du comprendre les choses bien avant et ne pas se laisser embarquer.
Quand a moi je vois maintenant les choses totalement différemment, l'autrice a fait en sorte de nous amener exactement la ou elle le voulait, c'est talentueux selon moi.
Je n'ai pas vu les choses arriver, ce tome n'aurait pas du se terminer ainsi vu les précédents et ça c'est génial, un virage a 360° !
La note finale nous prouve bien que l'autrice a réussi son coup !
Je suis vraiment très contente d'avoir lu cette saga qui apporte de nombreuses choses, autres que les scènes de fesses bien évidement, pour ça il y en a tellement et je confirme Laura est complètent accro c'est une nympho, elle a peur elle baise, elle angoisse elle baise, elle stress elle baise ... je ne l'apprécie vraiment pas !
Bref la chose à retenir est que ce troisième tome est le meilleur de la trilogie, je me suis vraiment éclatée avec tout ces rebondissements, et surtout avec cette fin, ce livre ce termine très bien même si c'est assez surprenant !
Enfin bref je vous invite vraiment à vous lancer dans la lecture de cette trilogie, mais il ne faut pas oublier qu'il y a énormément de scènes sexuelles et dans ce tome il y a la scène qui peut porter à discussion alors que dans les tomes précédents je ne lai pas resssenti tel quel !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Maureen2705
  27 novembre 2021
Et voilà ce dernier tome qui clôture la sage
Je dois avouer que je suis satisfaite de cette fin mais j'ai cependant quelques remarques à dire.
Pour commencer Laura est insupportable je ne l'a supporterai pas dans mon cercle d'amis. Elle mérite de bonne claque. C'est une femme superficiel essentiellement motivé par l'argent.
Heureusement son histoire avec le beau Nacho redonne espoir en elle quant au sentiment qu'elle est capable d'éprouver. L'auteure le dit elle même, elle est stuipe cette jeune fille. Elle tombe quand même amoureuse chaque fois qu'un homme l'enlève.
Je suis déçue que le personnage de Massimo ne soit pas plus exploiter que ça, ceci dit le fait qu'il devienne complètement infecte et surtout d'une violence sans nom ne me fait pas regretter que Laura change de partenaire.
Je remarque une certaine similitude à l'histoire de Massimo et Laura et de Nacho et Laura. Notamment la grossesse. Ce qui m'a plus c'est que pour l'histoire avec Nacho j'ai ressenti un réel amour entre les personnes contrairement à l'histoire avec Massimo qui n'exercait d'un pouvoir sur elle garnit d'argent de luxe.
Sa meilleure ami Olga est tout bonnement une mauvaise amie. Qui laisse sa meilleure amie (ou amie simplement) se faire traiter ainsi et fermer les yeux sur tout ce qu'elle sait ? Domenico était un personnage que j'aimais beaucoup, j'étais déçue de le voir disparaître au fur et à mesure bien qu'il reste un rampart flagrant entre Massimo et Laura et qu'il l'a protège malgré tout.
J'étais satisfaite de l'opération du coeur de Laura il était temps je n'en pouvais plus de ses evanouissement à répétition (à noter que le stress était dangereux pour son coeur mais que visiblement les parties de jambes en l'air aussi brutal soit-elle ne causait aucun dommage 👀).
La redondance des chapitres qui commencent par le réveil de Laura n'a vraiment quittait aucun des trois romans. Et c'est dommage le peu de fois où les chapitre commençait autrement ça rendait vraiment l'histoire plus fluide.
Un élément que je reproche pour clôture ceci c'est qu'à certains moment on se perd dans la chronologie des événements. L'histoire entière se déroule en 365 jours et pourtant lorsqu'il s'agit des rêve de Laura le temps défile autrement et je trouve que c'est à se perdre dans la continuité des choses.
Enfin je dirais que j'ai beaucoup aimé le tome 1, le 2 m'a ennuyer par ses parties de jambes en l'air beaucoup trop répéter et ennuyeuse sans véritable histoire (on remercie les derniers chapitres de sauver le coût) et enfin le 3ème tome relève les choses donnant lieux à une véritable histoire d'amour et des rebondissements satisfaisant.
Hate de voir comment Netflix va massacrer cette saga.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
polly013
  21 septembre 2021
Le dernier volet de cette saga controversée ne m'a pas vraiment convaincue, je suis très mitigée!! J'avais été emballé par le tome 1, déçu par le tome 2, mais je tenais vraiment à savoir où l'auteure voulait nous mener. Mais même si je ne suis pas prude j'avoue que certain passage m'ont tout de même dérangé au long de cette saga, trop de violence, trop de débordement alcool drogue et sexe… alors oui j'ai bien compris le message que l'auteure veut faire passer mais cette saga ne devrait pas être classé en New Romance, c'est de la Dark Romance, pour un public avertis, cela peut choquer certaines personnes.
Je voulais découvrir 365 jours c'est chose faite mais c'est loin d'être un coup de coeur dans la globalité! Ça manque vraiment de crédibilité à mon sens. L'ensemble, j'avoue que c'est un peu trop même si je suis pourtant friande de ce genre d'histoire.
Pour ce dernier tome l'auteure nous plonge dans un triangle amoureux, notre chère Laura à le coeur qui balance entre l'homme en noir et l'homme tatoué… et c'est peu crédible toutes ces hésitations, et nous donnes vraiment une image de Laura encore plus négative que dans les précédents. le tournant qu'a pris l'histoire ne m'a pas emballé!
Je vais être directe Laura m'insupporte, elle est d'une stupidité déconcertante, superficielle à la mort, tout ce que je déteste, vraiment!!! On a juste envie de lui mettre des gifles tellement elle ne fait preuve d'aucun bon sens, ce n'est vraiment pas un personnage auquel on peut s'identifier pour ma part. Elle n'est guidée que par sa libido et ses vêtements de marques!!
Je préfère largement l'homme tatoué à l'homme en noir, mais nous restons dans les deux cas dans un milieu mafieux ou la violence et le pouvoir sont de mise. le côté maniaque du contrôle de Massimo devient de plus en plus sombre et dérangeant à mon goût.
Si certains d'entre vous ont lu l'intégralité de la saga, j'aimerais bien connaître votre ressenti!

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
FiftyShadesDarkerFiftyShadesDarker   04 juillet 2021
Oui, ma vie est complète. J'ai tout ce que j'aime. Je contemple le Teide enneigé et je regarde les filles. Ensuite, je pose mon regard sur mon homme tatoué. Il est assis sur sa planche et il attend... il m'attend, moi.
Commenter  J’apprécie          60
FiftyShadesDarkerFiftyShadesDarker   04 juillet 2021
- Massimo, je ne veux pas me disputer, je soupire en cachant mon visage entre mes genoux. Je veux qu'on se sépare en paix. Je t'ai aimé et j'ai été heureuse avec toi, mais ça ne peut juste plus marcher entre nous.
Commenter  J’apprécie          51
FiftyShadesDarkerFiftyShadesDarker   04 juillet 2021
- Je sais que tu es déjà amoureuse de moi, affirme-t-il avec son grand sourire. Tu es très sexy dans ma chemise, tu ne devrais porter que ça.
Commenter  J’apprécie          40
StaziaLPStaziaLP   02 novembre 2021
Mon mari m'a offert un moment de distraction, mais le sexe est devenu quelque chose de secondaire, ma nouvelle marque est ma priorité.
Commenter  J’apprécie          30
LesJoliesLecturesdePapierLesJoliesLecturesdePapier   29 juin 2021
Je t’ai attendue pendant des mois et, avant ça, toute ma vie. S’il le faut, j’attendrai encore des années.
Commenter  J’apprécie          41

Videos de Blanka Lipinska (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Blanka Lipinska
Le film "365 DNI" de Netflix, numéro 1 des tendances, au coeur de la polémique
autres livres classés : dark romanceVoir plus
Notre sélection Roman d'amour Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

L'érotisme en littérature

Lequel de ces romans de Diderot, publié anonymement, est un roman libertin ?

Le Neveu de Rameau
Les Bijoux indiscrets
Le Rêve de D'Alembert
La Religieuse

6 questions
323 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature libertine , érotisme , érotiqueCréer un quiz sur ce livre