AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de AgenceLitteraireLaens


AgenceLitteraireLaens
  20 mars 2013
Après Tes dernières volontés[i], Laura Lippman ravit à nouveau son lectorat, amateur de suspense psychologique. Quelle finesse et quelle dextérité ! Avec Celle qui devait mourir, Laura Lippman aborde la société américaine dans ses tragédies quotidiennes : les fusillades en milieu scolaire. Contrairement à ce qu'un Européen pourrait supposer de prime abord, l'action ne se déroule pas dans un établissement sensible, mais dans un lycée bourgeois.
À petites touches précises, Laura Lippman peint et dépeint la reconstitution d'un drame, des personnages vrais, un enchaînement d'événements plausible, inéluctable. L'angoisse monte au fur et à mesure des aller-retour dans la vie de ces personnages principaux : trois lycéennes, amies d'enfance, trois jeunes filles qui ont jadis prêté serment d'amitié…
Ce qui frappe dans ce récit, c'est le contraste, presque violent, entre une certaine légèreté, propre à l'enfance, et l'ambiance pesante, ressentie dès le deuxième chapitre quand le lecteur est immergé dans les couloirs de l'école, quelques instants après la fusillade. L'absurde s'installe ainsi et va dominer l'ensemble du roman, tel un démiurge malin ; car c'est lui, qui fait tout basculer. Plus on insiste sur des normes superficielles et plus l'absurde s'installe, prêt à faire basculer les existences. Tapi au coeur de l'égocentrisme, de l'ambition dévorante des étudiantes et de leurs parents, il tire les ficelles jusqu'à ce que chaque personnage devienne une marionnette du destin.
Le talent de Laura Lippman est indéniable. Si le lecteur tente d'y résister, de ralentir le rythme, comme s'il pouvait éviter l'inéluctable, il finit par céder, dévoré de curiosité. Laura Lippman nous emmène là où personne ne veut aller et pourtant, nous la suivons sans hésiter…
www.lerapportlaens.blogspot.ca
Commenter  J’apprécie          20



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (1)voir plus